Publicis rachète l'agence de communication sud-africaine Epic.

Libye : Husni Bey, l'incontournable homme d'affaires

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Libye husni bey DRHusni Bey est arrivé à contourner les lourdeurs du régime Kaddafi pour construire l'un des rares grands groupes privés libyens. Dans la Libye post-révolutionnaire, l'homme d'affaires reste incontournable. Portrait.

De son immense bureau dans le quartier d'Abou Nawas, Husni Bey, 64 ans, contemple la Méditerranée, un gazon impeccablement tondu et, au milieu, un palmier. Sa "deuxième maison" précise l'homme d'affaires qui ne se déplace plus : "Je déteste les embouteillages." Il faut donc venir à lui pour faire affaire. Privilège du seigneur. Car, sur le marché privé libyen, le groupe Husni Bey (HB Group) fait figure de place forte. Aucun secteur clé n'échappe au groupe familial.

Amasser toujours plus d'argent

Avec 24% des parts, Husni Bey est l'actionnaire majoritaire, le reste est divisé entre ses neuf frères et sœurs. Il emploie plus de 1 500 salariés dans 43 sociétés, "5‰ des cols blancs du secteur privé libyen". Il refuse de communiquer sur les chiffres clés, mais son catalogue de marques donne une idée de sa surface financière : Mango, Marks&Spencer, Yves Saint Laurent Beauté, Nutricia Baby Food, Procter&Gamble, Beck's (uniquement les bières sans alcool), Ferrero, Barilla, Monoprix, etc.

Depuis la fin de la révolution et les tentatives du gouvernement de clarifier les règles, Husni Bey souhaite transformer son groupe en véritable holding. Pour le moment, il s'agit d'un conglomérat de sociétés indépendantes. "Sur les 43 compagnies, le groupe en possède un tiers à 100%, un tiers majoritairement et pour le dernier tiers, nous sommes minoritaires", résume Husni Bey. Ce montage complexe puise son origine non seulement dans la lourdeur du système kaddafiste, mais aussi dans l'ingéniosité du tycoon pour gérer ses affaires.

Les Libyens vont adorer les supermarchés où l'on peut tout trouver !

Neuf mois de prison

L'histoire remonte aux années 1920, quand le grand-père fonde une entreprise de logistique. Son fils, Ibrahim, crée le groupe Husni Bey en 1952. L'arrivée de Kaddafi change la donne. Le "Guide" nationalise à tout crin. La famille Bey perd le contrôle de l'entreprise en 1978. Les frères et sœurs décident de fuir le pays. Husni, l'aîné, reste pour rebâtir la fortune familiale en tournant les nouvelles règles à son avantage. Kaddafi interdit qu'une entreprise soit présente dans plus d'un secteur, qu'elle prenne trop d'importance et qu'elle porte un nom en guise de patronyme. Le jeune entrepreneur multiplie donc les sociétés en veillant à ce qu'aucune ne prenne trop d'importance et que son nom n'apparaisse pas. Pourtant, à l'été 1996, il est arrêté pour "enrichissement" et passe neuf mois derrière les barreaux. À sa sortie, ses entreprises, gérées par des tiers, sont toujours là. Le pari est réussi, aidé par les dernières années du régime plus favorables au marché privé, contrepartie à la levée de l'embargo. L'histoire est belle. Trop belle pour certains. En 2011, Alsaid Dhaim, responsable d'une société de construction, expliquait à Bloomberg Businesweek que Husni Bey avait été partenaire du fils de Kaddafi, Saif el-Islam, dans la production du thon en boîte. Ses détracteurs le renvoient à ses contradictions : "Il prêche un marché économique libre alors qu'il pratique le protectionnisme avec son monopole sur les grandes marques", assure un homme d'affaires.

Aucun monopole

D'autres dénoncent le principe des vases communicants à l'oeuvre entre les sociétés libyennes et étrangères de HB Group. Ces dernières facturent les marchandises au prix fort à leurs homologues libyennes qui ne font pas de bénéfices et évitent ainsi les impôts. Alsaid Dhaim refuse à présent de parler de Husni Bey. Car ce dernier est désormais incontournable, y compris en politique.

 

Lire aussi :

Enquête : comment (re)construire la Libye ?
La Libye se connecte au reste du Maghreb
Aziz Mebarek investit sans frontières

Voir la fin des subventions

À 64 ans, Husni Bey est loin de vouloir raccrocher. Il aimerait voir la fin des subventions, par exemple. Un projet de loi en ce sens a été soumis au Congrès : "Le gouvernement ne devrait pas s'occuper d'économie, répète-t-il. Kadhafi n'est plus là mais le système reste le même : 40% des subventions sont détournées."

Son dernier projet en date, c'est la grande distribution, avec l'implantation de Monoprix en Libye. "Les Libyens vont adorer les supermarchés où l'on peut tout trouver !", parie Husni Bey. Sûr de son fait, le businessman avait contacté la société Géant Casino pour ouvrir un magasin à Tripoli. Frileux, les dirigeants français lui ont demandé d'ouvrir d'abord des Monoprix avec leur franchise en Tunisie. Le Libyen envisage d'en implanter 52 enseignes (la première a ouvert au printemps) et un Géant Casino d'ici deux à trois ans.

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Agro-industrie

Abidjan aura sa première chocolaterie en mai

Abidjan aura sa première chocolaterie en mai

Le groupe CEMOI prévoit de démarrer sa première chocolaterie en Côte d'Ivoire en mai prochain. Pour cette usine, installée à Abidjan, le chocolatier français a investi près de 6 millions...

Lire la suite

Capital-investissement

Maurice : Amethis entre au capital de Ciel Finance

Maurice : Amethis entre au capital de Ciel Finance

Le capital-investisseur Amethis a pris une participation dans Ciel Finance Limited, pôle dédié aux activités financières du conglomérat mauricien Ciel Group.

Lire la suite

Finances publiques

Afrique du Sud : budget de rigueur et hausse des impôts

Afrique du Sud : budget de rigueur et hausse des impôts

Le budget 2015-2016 de l'Afrique du Sud prévoit une baisse des dépenses de 25 milliards de rands et la première hausse des impôts sur le revenu en vingt ans, afin...

Lire la suite

Médias

Publicis acquiert le sud-africain Epic

Publicis acquiert le sud-africain Epic

Publicis a racheté l'agence de communication sud-africaine Epic. C'est la huitième acquisition du groupe de communication français dans le pays depuis janvier 2014.

Lire la suite

Algérie

Gaz de schiste : Sonatrach contre-attaque

Gaz de schiste : Sonatrach contre-attaque

Pour contrer les arguments des anti-gaz de schiste en Algérie, Sonatrach a invité des experts étrangers pour rassurer l'opinion quant aux dangers représentés par l'exploitation des hydrocarbures non-conventionnels.

Lire la suite

Agro-industrie

Cameroun : le marocain Cosumar choisi pour développer un nouveau complexe sucrier

Cameroun : le marocain Cosumar choisi pour développer un nouveau complexe sucrier

Cosumar, leader marocain du sucre, plantera de la canne à sucre et construira une raffinerie entre Batouri et Bertoua, à l’est du pays. Il bat lors de l'appel d'offres le groupe...

Lire la suite

Conjoncture

Afrique du Sud : la croissance ralentit à 1,5 % en 2014

Afrique du Sud : la croissance ralentit à 1,5 % en 2014

L'économie sud-africaine a crû de 1,5 % en 2014. Une contreperformance due en partie aux grèves dans les mines et l'industrie, qui ont fortement perturbé l'activité économique. 

Lire la suite

Évènement

La Côte d'Ivoire relance son Salon de l'agriculture

La Côte d'Ivoire relance son Salon de l'agriculture

La Côte d'Ivoire relance son Salon de l'agriculture, après seize ans d'interruption, dans l'espoir d'attirer des investisseurs étrangers. Pour cet événement, prévu en avril prochain à Abidjan, le gouvernement ivoirien...

Lire la suite

Innovation

E-paiement : le nigérian Interswitch lance un fonds d'investissement spécialisé

E-paiement : le nigérian Interswitch lance un fonds d'investissement spécialisé

Le nigérian Interswitch a lancé un fonds d'investissement de 10 millions de dollars. Le spécialiste des systèmes de paiement compte investir dans des start-ups africaines présentes sur ce segment.

Lire la suite

Finances publiques

Le FMI va accorder une aide de près d'un milliard de dollars au Ghana

Le FMI va accorder une aide de près d'un milliard de dollars au Ghana

Le Ghana et le Fonds monétaire internationale ont trouvé un accord sur un programme de soutien d'une valeur de près d'un milliard de dollars et d'une durée de trois ans,...

Lire la suite

Électricité

Après les délestages, le Sénégal voit enfin le bout du tunnel

Après les délestages, le Sénégal voit enfin le bout du tunnel

Avec le redressement de la Senelec, le pays sort de sa crise énergétique. Et mise désormais sur le privé pour augmenter sa production.

Lire la suite

Interview

Julien Lefilleur : "Nous voulons donner la parole aux acteurs du secteur privé"

Julien Lefilleur :

Julien Lefilleur, rédacteur en chef du nouveau blog "Secteur privé & développement" lancé par Proparco (filiale de l'AFD), a répondu aux questions de "Jeune Afrique".

Lire la suite

Bourse

Maroc : report de la vente aux enchères des actions de la SNEP

Maroc : report de la vente aux enchères des actions de la SNEP

Prévue le 25 février, la vente aux enchères des parts de Ynna Holding dans le pétrochimiste marocain SNEP, cotée à Casablanca, a été reportée suite à une requête du gendarme...

Lire la suite

Finance

Coopération : la BERD dévoile sa stratégie-pays pour le Maroc

Coopération : la BERD dévoile sa stratégie-pays pour le Maroc

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) vient de dévoiler sa première "stratégie-pays" pour le Maroc, axée sur le développement du marché des capitaux et le soutien...

Lire la suite

Finances publiques

Dette extérieure : l'Angola à la recherche de 10 milliards de dollars

Dette extérieure : l'Angola à la recherche de 10 milliards de dollars

L'Angola prévoit de solliciter 10 milliards de dollars de ressources extérieures cette année, rapporte l'agence "Reuters". Luanda, confrontée à la forte chute des cours du pétrole, devrait se tourner vers...

Lire la suite

Législation

Assurances obligatoires : les États africains hésitent

Assurances obligatoires : les États africains hésitent

Alors que la généralisation des contrats obligatoires pourrait stimuler le développement du secteur, la plupart des États africains et les principaux assureurs restent frileux.

Lire la suite

Hydrocarbures

Algérie : aucun signe d'apaisement chez les opposants au gaz de schiste

Algérie : aucun signe d'apaisement chez les opposants au gaz de schiste

Le bras de fer entre les opposants au gaz de schiste et l'État algérien rentrera bientôt dans son deuxième mois, sans laisser entrevoir de signe d'apaisement. Au contraire, le dialogue...

Lire la suite

Finances publiques

La Côte d'Ivoire lève 1 milliard de dollars sur les marchés internationaux

La Côte d'Ivoire lève 1 milliard de dollars sur les marchés internationaux

Au terme d'un roadshow débuté le 16 février, la Côte d'Ivoire a finalisé le 24 février son eurobond de 1 milliard de dollars. La demande des investisseurs a dépassé les...

Lire la suite

Marchés

Métaux précieux : soupçons de manipulations chez dix grandes banques

Métaux précieux : soupçons de manipulations chez dix grandes banques

Des enquêtes sont actuellement menées aux États-Unis sur d'éventuelles manipulations des cours des métaux précieux par plusieurs banques internationales parmi lesquelles HSBC, Barclays, UBS et Deutsche Bank, affirme le Wall Street...

Lire la suite

Partenariat

Le Burundi à Paris, en mode business

Le Burundi à Paris, en mode business

De passage à Paris, Gervais Rufyiriki, deuxième vice-président du Burundi chargé des questions économiques, a enchaîné les rencontres avec les entrepreneurs français, à la recherche d'investisseurs intéressés par plusieurs secteurs de...

Lire la suite

Industries extractives

Zambie : le nouveau président veut apaiser les miniers

Zambie : le nouveau président veut apaiser les miniers

Élu à la tête du pays en janvier dernier, Edgar Lungu, le nouveau président zambien tente de calmer la grogne des producteurs miniers, en révolte contre la hausse des redevances...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags