Libye : Husni Bey, l'incontournable homme d'affaires

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Libye husni bey DRHusni Bey est arrivé à contourner les lourdeurs du régime Kaddafi pour construire l'un des rares grands groupes privés libyens. Dans la Libye post-révolutionnaire, l'homme d'affaires reste incontournable. Portrait.

De son immense bureau dans le quartier d'Abou Nawas, Husni Bey, 64 ans, contemple la Méditerranée, un gazon impeccablement tondu et, au milieu, un palmier. Sa "deuxième maison" précise l'homme d'affaires qui ne se déplace plus : "Je déteste les embouteillages." Il faut donc venir à lui pour faire affaire. Privilège du seigneur. Car, sur le marché privé libyen, le groupe Husni Bey (HB Group) fait figure de place forte. Aucun secteur clé n'échappe au groupe familial.

Amasser toujours plus d'argent

Avec 24% des parts, Husni Bey est l'actionnaire majoritaire, le reste est divisé entre ses neuf frères et sœurs. Il emploie plus de 1 500 salariés dans 43 sociétés, "5‰ des cols blancs du secteur privé libyen". Il refuse de communiquer sur les chiffres clés, mais son catalogue de marques donne une idée de sa surface financière : Mango, Marks&Spencer, Yves Saint Laurent Beauté, Nutricia Baby Food, Procter&Gamble, Beck's (uniquement les bières sans alcool), Ferrero, Barilla, Monoprix, etc.

Depuis la fin de la révolution et les tentatives du gouvernement de clarifier les règles, Husni Bey souhaite transformer son groupe en véritable holding. Pour le moment, il s'agit d'un conglomérat de sociétés indépendantes. "Sur les 43 compagnies, le groupe en possède un tiers à 100%, un tiers majoritairement et pour le dernier tiers, nous sommes minoritaires", résume Husni Bey. Ce montage complexe puise son origine non seulement dans la lourdeur du système kaddafiste, mais aussi dans l'ingéniosité du tycoon pour gérer ses affaires.

Les Libyens vont adorer les supermarchés où l'on peut tout trouver !

Neuf mois de prison

L'histoire remonte aux années 1920, quand le grand-père fonde une entreprise de logistique. Son fils, Ibrahim, crée le groupe Husni Bey en 1952. L'arrivée de Kaddafi change la donne. Le "Guide" nationalise à tout crin. La famille Bey perd le contrôle de l'entreprise en 1978. Les frères et sœurs décident de fuir le pays. Husni, l'aîné, reste pour rebâtir la fortune familiale en tournant les nouvelles règles à son avantage. Kaddafi interdit qu'une entreprise soit présente dans plus d'un secteur, qu'elle prenne trop d'importance et qu'elle porte un nom en guise de patronyme. Le jeune entrepreneur multiplie donc les sociétés en veillant à ce qu'aucune ne prenne trop d'importance et que son nom n'apparaisse pas. Pourtant, à l'été 1996, il est arrêté pour "enrichissement" et passe neuf mois derrière les barreaux. À sa sortie, ses entreprises, gérées par des tiers, sont toujours là. Le pari est réussi, aidé par les dernières années du régime plus favorables au marché privé, contrepartie à la levée de l'embargo. L'histoire est belle. Trop belle pour certains. En 2011, Alsaid Dhaim, responsable d'une société de construction, expliquait à Bloomberg Businesweek que Husni Bey avait été partenaire du fils de Kaddafi, Saif el-Islam, dans la production du thon en boîte. Ses détracteurs le renvoient à ses contradictions : "Il prêche un marché économique libre alors qu'il pratique le protectionnisme avec son monopole sur les grandes marques", assure un homme d'affaires.

Aucun monopole

D'autres dénoncent le principe des vases communicants à l'oeuvre entre les sociétés libyennes et étrangères de HB Group. Ces dernières facturent les marchandises au prix fort à leurs homologues libyennes qui ne font pas de bénéfices et évitent ainsi les impôts. Alsaid Dhaim refuse à présent de parler de Husni Bey. Car ce dernier est désormais incontournable, y compris en politique.

 

Lire aussi :

Enquête : comment (re)construire la Libye ?
La Libye se connecte au reste du Maghreb
Aziz Mebarek investit sans frontières

Voir la fin des subventions

À 64 ans, Husni Bey est loin de vouloir raccrocher. Il aimerait voir la fin des subventions, par exemple. Un projet de loi en ce sens a été soumis au Congrès : "Le gouvernement ne devrait pas s'occuper d'économie, répète-t-il. Kadhafi n'est plus là mais le système reste le même : 40% des subventions sont détournées."

Son dernier projet en date, c'est la grande distribution, avec l'implantation de Monoprix en Libye. "Les Libyens vont adorer les supermarchés où l'on peut tout trouver !", parie Husni Bey. Sûr de son fait, le businessman avait contacté la société Géant Casino pour ouvrir un magasin à Tripoli. Frileux, les dirigeants français lui ont demandé d'ouvrir d'abord des Monoprix avec leur franchise en Tunisie. Le Libyen envisage d'en implanter 52 enseignes (la première a ouvert au printemps) et un Géant Casino d'ici deux à trois ans.

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Forum

À Marrakech, les professionnels de l'engrais repensent leur stratégie

À Marrakech, les professionnels de l'engrais repensent leur stratégie

L'Association internationale de l'industrie des fertilisants s'est réunie à Marrakech pour son premier forum stratégique. L'occasion pour le marocain OCP de présenter son plan de développement qui prévoit le démarrage...

Lire la suite

Infrastructures

Ghana : APM Terminals et Bolloré vont investir un milliard de dollars à Tema

Ghana : APM Terminals et Bolloré vont investir un milliard de dollars à Tema

APM Terminals et Bolloré Africa Logistics vont investir un milliard de dollars pour l'extension du port de Tema, au Ghana. Ce projet devrait accroître ses capacités à 3,5 millions de...

Lire la suite

Conflit

Télécoms : Orange fait condamner la Guinée équatoriale

Télécoms : Orange fait condamner la Guinée équatoriale

Orange a fait condamner l'État équato-guinéen, son partenaire au sein de l'opérateur historique Getesa, en raison de son impossibilité à exercer le droit de sortie négocié en 2011.

Lire la suite

Banques

Atlas Mara poursuit son envolée

Atlas Mara poursuit son envolée

Déjà actif dans six pays, le groupe souhaite en couvrir une dizaine d'autres rapidement. Tout en menant une véritable révolution technologique dans les services financiers.

Lire la suite

Sénégal

Macky Sall voyage éco

Macky Sall voyage éco

Invité au sommet du G20 à Brisbane (Australie), les 15 et 16 novembre, le président sénégalais a choisi une option originale pour son déplacement.

Lire la suite

Spécial avocats d'affaires

Donia Hedda Ellouze plaide pour la Tunisie

Donia Hedda Ellouze plaide pour la Tunisie

Face aux nouveaux défis apportés par la révolution, cette figure locale du droit, spécialisée dans l'accompagnement d'investisseurs étrangers, a dû diversifier son expertise.

Lire la suite

Spécial avocats d'affaires

Les cabinets africains reprennent la barre

Les cabinets africains reprennent la barre

De plus en plus sollicités, les avocats-conseils du continent ont entamé leur mue. Mais les marchés restent étroits, et les cabinets locaux doivent se mesurer dans leur propre cour aux...

Lire la suite

Spécial avocats d'affaires

Ces avocats qui ont marqué 2014

Ces avocats qui ont marqué 2014

Pour la troisième année consécutive, "Jeune Afrique" dresse la liste des avocats d'affaires qui ont marqué l'actualité économique récente en Afrique francophone.

Lire la suite

Marchés financiers

Bourse : Londres et Lagos veulent développer les doubles cotations

Bourse : Londres et Lagos veulent développer les doubles cotations

Les Bourses de Londres et de Lagos ont signé un accord de coopération visant à favoriser les doubles cotations sur ces places financières.

Lire la suite

Rapport

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse de 1...

Lire la suite

Maroc

GES 2014 : Marrakech se fait capitale mondiale de l'entrepreneuriat

GES 2014 : Marrakech se fait capitale mondiale de l'entrepreneuriat

Chefs d'État, grands patrons, ministres, jeunes entrepreneurs... Ils sont tous venus à Marrakech pour participer à la cinquième édition du Sommet mondial de entrepreneuriat, la première du genre en terre...

Lire la suite

Infrastructures

Le Nigeria et la Chine signent un mégacontrat de ligne ferroviaire

Le Nigeria et la Chine signent un mégacontrat de ligne ferroviaire

Le gouvernement nigérian et le géant du rail China Railway Construction Corporation ont signé le 19 novembre un accord pour la construction d'une ligne de chemin de fer de 1...

Lire la suite

Réseau social

2GO, l'application sud-africaine qui défie Facebook

2GO, l'application sud-africaine qui défie Facebook

L'application de chat, accessible même sans smartphone, connaît un succès retentissant. Notamment au Nigeria.

Lire la suite

Marchés financiers

La Bourse de Casablanca veut lancer son compartiment dédié aux PME en 2015

La Bourse de Casablanca veut lancer son compartiment dédié aux PME en 2015

La Bourse de Casablanca se prépare à lancer un compartiment réservé aux petites et moyennes entreprises. Le cadre réglementaire devrait être établi d'ici à avril prochain pour un démarrage fin...

Lire la suite

Médias

En Afrique, Lagardère monte le son

En Afrique, Lagardère monte le son

Déjà présent en Afrique du Sud depuis près de vingt ans, le groupe français vient de lancer une radio à Dakar. Trois à quatre autres suivront d'ici à un an...

Lire la suite

Finances publiques

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Ibrahim Boubacar Keïta ne s'est toujours pas exprimé sur les soupçons de fraude qui le visent après la publication du rapport du Vérificateur général sur l'achat de l'avion présidentiel. Environ...

Lire la suite

Assurances

Le marocain Saham s'implante au Nigeria

Le marocain Saham s'implante au Nigeria

Saham a acquis 40% de la société nigériane d'assurance non-vie Unitrust Insurance, pénétrant ainsi sur le troisième marché du continent et l'un des plus prometteurs.

Lire la suite

Acquisition

Cevital soumet une offre ferme pour l'aciériste italien Lucchini

Cevital soumet une offre ferme pour l'aciériste italien Lucchini

Le groupe algérien Cevital a soumis une offre ferme pour les aciéries Lucchini de Piombino. Le deuxième producteur d'acier italien, en grande difficulté, a été placé sous administration spéciale.

Lire la suite

Décideurs

Guo Tianmin, l'atout diplomatique de Huawei

Guo Tianmin, l'atout diplomatique de Huawei

Ancien ambassadeur dans plusieurs pays d'Afrique, le vice-président de l'équipementier chinois a conservé un bon carnet d'adresses, qui lui permet de conquérir de nouveaux marchés sur le continent.

Lire la suite

Stratégie

Banque mobile : les opérateurs bientôt en solo ?

Banque mobile : les opérateurs bientôt en solo ?

Dans le sillage de Safaricom, les acteurs du secteur des télécoms envisagent désormais de se passer de partenaires bancaires pour proposer seuls des services financiers de base.

Lire la suite

Finance

Le promoteur immobilier Résidences Dar Saada s'introduit à la Bourse de Casablanca

Le promoteur immobilier Résidences Dar Saada s'introduit à la Bourse de Casablanca

La société Résidences Dar Saada, spécialisée dans le logement social et intermédiaire, a lancé son introduction à la Bourse de Casablanca. L'opération lui permettra de lever 1,12 milliard de dirhams...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags