Maroc : où sont les ouvriers ?

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Un travailleur de la Sonasid. © DRMalgré un pacte national initié en 2009, l'industrie marocaine supprime davantage d'emplois qu'elle n'en crée. La baisse de la demande européenne, notamment dans le textile, n'est pas étrangère à ce déclin.

Quatre ans après le lancement du Pacte national pour l'émergence industrielle (PNEI), le bilan est mitigé. Courant de 2009 à 2015, ce vaste programme visant à favoriser le développement d'un secteur industriel compétitif prévoyait, à terme, la création de 220 000 emplois industriels directs. Si le gouvernement s'est félicité, lors des récentes Assises de l'industrie, de la création de 85 000 emplois dans les cinq secteurs industriels prioritaires (l'agroalimentaire, l'aéronautique, l'automobile, l'électronique et le textile), tous ne partagent pas cette euphorie. « Dans le PNEI, l'État ne prend pas en compte certaines productions dans le secteur du textile, comme l'artisanat et l'informel », souligne Ahmed Lahlimi Alami, haut-commissaire au plan.

Les calculs de cet économiste (ayant rang de ministre) et de ses équipes expertes en statistiques aboutissent en effet à des résultats radicalement différents : selon eux, l'industrie, artisanat inclus, aurait en fait supprimé 24 000 emplois par an entre 2009 et 2011 « et 28 000 rien qu'en 2012 », souligne Ahmed Lahlimi Alami, et ce malgré la création de 17 000 postes dans l'industrie extractive. Il précise : « La branche d'activité économique ayant le plus souffert est celle du textile, bonneterie, habillement et cuir. »

Sept nouveaux contrats-programmes

Les troisièmes Assises de l'industrie, sur le thème « Émergence, une dynamique engagée », se sont déroulées à Tanger, le 20 février, en présence du roi Mohammed VI. Sept nouveaux contrats-programmes, allant de 2013 à 2023, ont été signés entre le gouvernement et les opérateurs économiques. Ils portent notamment sur les secteurs chimique et parachimique, pharmaceutique, métallurgique, mécanique et électromécanique. R.B.

Du côté de la Fédération marocaine des industries du cuir (Fédic), dont les membres emploient environ 20 000 personnes, on confirme ce diagnostic : « Le secteur souffre depuis 2009, déplore Mohamed Amaiz, son président. Auparavant, la progression des exportations était à deux chiffres. Depuis 2011, nous sommes passés en négatif, et cela s'est accentué en 2012. » La filière chaussure, qui représente 75 % du secteur cuir, a notamment été très affectée par la chute de la demande de ses principaux clients : l'Espagne, la France et l'Italie. « La baisse de la demande mondiale adressée au Maroc, passée de 5,3 % en 2011 à 2 % en 2012, a affecté le dynamisme de l'économie, y compris dans les industries de transformation des phosphates et les industries électriques et électroniques, explique Ahmed Lahlimi Alami. Il s'agit là d'un effet conjoncturel lié à la récession de la zone euro, principal partenaire commercial de notre pays. »

Cercle vertueux

Pour les pouvoirs publics, la querelle de statistiques intervient au plus mauvais moment. La dynamisation du secteur secondaire, qui représente 14 % du PIB marocain et 11,5 % de la population active (hors BTP) en 2012, est un objectif stratégique. Notamment parce qu'il est potentiellement un important pourvoyeur d'emplois, dans un pays qui en manque. Si les efforts risquent d'être freinés par les médiocres performances économiques de l'Europe, le Haut-Commissariat au plan prévoit une légère croissance de l'industrie cette année et une reprise plus tangible en 2014.

Les implantations de multinationales telles que Bombardier et Renault en 2012 devraient amorcer un cercle vertueux de créations d'emplois pour les prochaines années : les carnets de commandes dans l'aéronautique sont pleins jusqu'en 2016 et la production de l'usine Renault à Tanger atteindra 350 000 véhicules en 2014, contre 170 000 actuellement. Sans parler de la sous-traitance et des pourparlers engagés par le gouvernement pour faire venir un second constructeur automobile au Maroc d'ici à 2017. 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Décryptage

Notation : 10 pays africains passés au crible

Notation : 10 pays africains passés au crible

Le Rwanda a été noté B+ par l'agence Fitch Ratings. Comment expliquer que ce pays, avec un PIB de 7,5 milliards de dollars, soit mieux noté que le Ghana (48...

Lire la suite

Hydrocarbures

Nigeria : Oando rejoint le club des grands producteurs de pétrole locaux

Nigeria : Oando rejoint le club des grands producteurs de pétrole locaux

La société pétrolière nigériane Oando concrétise ses plans de transformation en s'emparant définitivement des actifs pétroliers de la major américaine ConocoPhillips pour un total de 1,5 milliard de dollars.

Lire la suite

Télévision

Trace TV lance une chaîne consacrée aux contenus afro-lusophones

Trace TV lance une chaîne consacrée aux contenus afro-lusophones

Trace TV lance en Angola et au Mozambique une chaîne dédiée à la musique et à la culture lusophones. Avec plus de 50 millions de locuteurs en Afrique, le marché dispose...

Lire la suite

Sucre

Cameroun : le lobbying de Somdiaa porte ses fruits

Cameroun : le lobbying de Somdiaa porte ses fruits

Après avoir tiré la sonnette d'alarme auprès du président camerounais au sujet de la concurrence déloyale, la Société sucrière du Cameroun, filiale du groupe français Somdiaa, a vu ses craintes...

Lire la suite

Audiovisuel

Nawfel Raghay : "Au Maroc, il faudrait investir 110 millions de dollars dans la TNT avant juin 2015"

Nawfel Raghay :

Nawfel Raghay, ancien directeur général de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) du Maroc, revient pour "Jeune Afrique" sur la préparation du royaume chérifien au passage à la...

Lire la suite

Médias

Sénégal : la TNT, le jackpot contesté de Sidy Diagne

Sénégal : la TNT, le jackpot contesté de Sidy Diagne

Le groupe sénégalais Excaf, spécialisé dans l’événementiel et la télévision payante, a récemment obtenu le marché du passage au numérique pour le Sénégal. La transition de l'analogique vers le numérique...

Lire la suite

Médias

La TNT, une menace pour les chaînes africaines ?

La TNT, une menace pour les chaînes africaines ?

À quelques mois du passage à la diffusion numérique de ses télévisions, le continent redouble d'efforts. Un bouleversement audiovisuel où le pire comme le meilleur peuvent encore survenir.

Lire la suite

Industrie

Rio Tinto se débarrasse de ses mines de charbon au Mozambique

Rio Tinto se débarrasse de ses mines de charbon au Mozambique

Rio Tinto va céder ses mines de charbon au Mozambique à une entreprise indienne pour 50 millions de dollars. Le groupe australien les avait acquises en 2011 lors du rachat...

Lire la suite

Maroc

Groupe Addoha : Saad Sefrioui, le neveu qui monte

Groupe Addoha : Saad Sefrioui, le neveu qui monte

Promu directeur général délégué du groupe Addoha en 2011, Saad Sefrioui est devenu l'un des piliers de l'expansion panafricaine du géant marocain de l'immobilier.

Lire la suite

Notation

Fitch augmente d'un cran la note du Rwanda à B+

Fitch augmente d'un cran la note du Rwanda à B+

Grâce à son dynamisme économique et à des réformes structurelles, le Rwanda voit sa note améliorée par l'agence Fitch, passant de B à B+ et assortie d'une perspective stable. Kigali...

Lire la suite

Logistique

Togo : le guichet unique entre en phase pilote

Togo : le guichet unique entre en phase pilote

Le guichet unique du Togo est entré en phase pilote depuis fin juin. Réservé pour le moment à quelques acteurs de l'import maritime, il devrait progressivement être étendu à toutes...

Lire la suite

Finances publiques

Le FMI accorde au Maroc une nouvelle "ligne de précaution" de 5 milliards de dollars

Le FMI accorde au Maroc une nouvelle

Le Fonds monétaire international (FMI) a renouvelé la ligne de protection ouverte en faveur du Maroc. Valable sur deux ans, ce mécanisme permet au pays de se financer à hauteur...

Lire la suite

Mines

First Quantum, zambien mais pas trop

First Quantum, zambien mais pas trop

Alors qu'il tire les deux tiers de ses bénéfices de l'État d'Afrique australe, le producteur de cuivre canadien chasse sur d'autres terres africaines. La raison ? Des relations tendues avec...

Lire la suite

Finances publiques

Le Kenya envisage d'emprunter en yens

Le Kenya envisage d'emprunter en yens

Après la levée de 2 milliards de dollars sur les marchés internationaux en juin dernier, le Kenya envisage d'émettre des obligations en yens. Nairobi, qui souhaite diversifier ses sources de...

Lire la suite

Industrie

Afrique du Sud : le principal syndicat des métallurgistes appelle à la fin de la grève

Afrique du Sud : le principal syndicat des métallurgistes appelle à la fin de la grève

Le syndicat des métallos sud-africains Numsa a appelé à la fin de la grève menée depuis début juillet, après avoir obtenu une hausse de 10 % des salaires. Le constructeur...

Lire la suite

Distribution

E-commerce : Jumia débarque au Cameroun et au Ghana

E-commerce : Jumia débarque au Cameroun et au Ghana

Profitant de la croissance exponentielle d'internet en Afrique, Jumia, le leader africain du commerce en ligne, va se lancer au Ghana et au Cameroun. L'entreprise compte également renforcer sa présence...

Lire la suite

Mines

Guinée : première condamnation dans l'affaire de corruption autour du gisement de fer du Simandou

Guinée : première condamnation dans l'affaire de corruption autour du gisement de fer du Simandou

La cour fédérale de New York a condamné le Français Frédéric Cilins, ancien collaborateur de la société BSGR, à deux ans de prison ferme pour obstruction à la justice dans...

Lire la suite

Énergie

Où en est le plan "Power Africa" d'Obama, un an après son lancement ?

Où en est le plan

Un an après le lancement du plan Power Africa, six pays en bénéficient déjà. Mais l'objectif affiché de doubler l'accès à l'électricité au sud du Sahara d'ici à 2017 reste...

Lire la suite

Automobile

CFAO : l'Algérie plombe les comptes

CFAO : l'Algérie plombe les comptes

Le chiffre d'affaires de CFAO a reculé de 4,1 % au premier semestre 2014 en raison de l'effondrement de 34,8 % des ventes automobiles en Algérie et au Maroc. Les...

Lire la suite

Énergie

Afrique du Sud : Total cède sa filiale de production de charbon à Exxaro

Afrique du Sud : Total cède sa filiale de production de charbon à Exxaro

Le groupe Total a annoncé ce lundi 28 juillet la cession pleine et entière de sa filiale de production de charbon en Afrique du Sud, Total Coal South Africa, au...

Lire la suite

Mines

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour

Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses fonctions", selon une...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags