Maroc : les aciéristes dans le rouge

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Maghreb Steel accumule les pertes depuis quatre ans. © Maghreb SteelLe royaume n'échappe pas aux difficultés rencontrées par la sidérurgie au niveau mondial. Sonasid s'effondre à la Bourse de Casablanca, tandis que Maghreb Steel a évité de peu la cessation de paiements.

Depuis 2008 et la chute brutale du cours de l'acier, la sidérurgie marocaine souffre. Ces derniers temps, le secteur doit en outre faire face à la forte concurrence européenne et turque ainsi qu'à la faiblesse des programmes d'investissements au Maroc. « La baisse des investissements et le contexte concurrentiel exacerbé par les surplus européens pèsent sur la sidérurgie marocaine », observe Zineb Tazi, analyste chez BMCE Capital.

De fait, les difficultés budgétaires du Maroc (avec un déficit d'environ 6 % du PIB en 2012) affectent directement les investissements dans le bâtiment et les infrastructures, secteurs qui utilisent beaucoup d'acier. « Le marché du BTP a reflué fin 2012, et sa contribution à la croissance du PIB a été négative sur les six derniers mois de l'année, relève Zineb Tazi. Cela s'explique par le ralentissement des chantiers en raison d'une forte pluviométrie et de l'Aïd el-Kébir, et plus généralement par l'atonie économique. »

Cliquez sur l'image.En Europe, la chute de la consommation d'acier en raison de la crise a entraîné une sur­production, malgré un faible taux d'utilisation des capacités productives. « Nous subissons une concurrence sévère des groupes européens. Ils écoulent la bobine à chaud à 425 euros au Maroc, contre 500 euros chez eux. C'est clairement du dumping, car ils vendent à perte à l'export », déplore Fadel Sekkat, PDG de Maghreb Steel, numéro un local dans la fabrication d'acier plat. « Les sociétés espagnoles qui doivent produire pour leur survie vendent l'acier à des prix très bas », confirme un consultant.

Fin novembre 2012, Fadel Sekkat a même demandé au département du commerce extérieur l'ouverture d'une enquête antidumping sur les importations d'acier en provenance de l'Union européenne et de Turquie. Les investigations doivent durer un an minimum. « Le gouvernement a ouvert une enquête mais, cela dit, les prix de l'acier dépendent des cours mondiaux », tempère Abdelhamid Souiri, président de la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (Fimme). Et d'ajouter : « Nous craignons évidemment pour les emplois sidérurgiques [entre 5 000 et 6 000, NDLR]. Mais nous espérons surtout que le gouvernement prendra les mesures nécessaires pour sauvegarder le secteur. » Pour l'heure, l'État a déjà mis en place une déclaration préalable à l'importation pour les tôles d'acier laminé, en attendant d'imposer éventuellement des lois antidumping en fonction des résultats de l'enquête.

Le secteur doit faire face à la concurrence européenne et turque, en surproduction

Inutile de chercher bien loin pour illustrer les difficultés de la sidérurgie marocaine. À la Bourse de Casablanca, le cours de l'action Sonasid (Société nationale de sidérurgie, leader national dans la production de ronds à béton utilisés dans le bâtiment) a été divisé par 3,5 en un an. De son côté, Maghreb Steel a failli rater ses échéances de remboursements de dettes bancaires fin 2012. Le groupe privé enchaîne les pertes depuis quatre ans (25 millions d'euros entre 2009 et 2011, les résultats de 2012 n'étant pas encore connus), et un retour au bénéfice n'est pas attendu tout de suite : l'amortissement de l'usine de Mohammedia, inaugurée en avril 2012 et qui a coûté 500 millions d'euros, nécessite du temps, sans oublier la concurrence étrangère.

Urgence

Pour éviter la cessation de paiements, Fadel Sekkat a été contraint de négocier en urgence un allongement de crédit et une nouvelle souscription de billets de trésorerie avec les grandes banques de Casablanca. Maghreb Steel a par ailleurs procédé à une augmentation de capital de 600 millions de dirhams (environ 53 millions d'euros) : « Elle a été effectuée fin 2012 et souscrite par les actionnaires historiques. La moitié de cette somme a été débloquée en décembre 2012, 60 millions de dirhams ont été libérés au mois de janvier et le reste va intervenir prochainement », explique Fadel Sekkat.

Pour Sonasid, les perspectives ne sont guère meilleures. Les résultats financiers de l'exercice 2012 doivent légalement être publiés d'ici à fin mars, mais aucune date n'a encore été annoncée. Les mauvais chiffres du premier semestre 2012 (avec une perte d'environ 966 000 euros) et la petite santé de la construction au Maroc laissent présager de piètres performances.

En 2013, le dynamisme du BTP dépendra de la construction de logements. La catégorie haut de gamme est en baisse, tandis que le logement social reste dynamique sur l'axe Rabat-Casablanca, tout en s'essoufflant dans le reste du pays. Encore une fois, ce sont les programmes d'investissement du gouvernement qui détermineront les perspectives du BTP et, par ricochet, celles du secteur sidérurgique. Fadel Sekkat reste toutefois optimiste : « Nous sommes très confiants pour l'avenir, nous avons une quarantaine d'années d'expérience dans la sidérurgie. Nous allons surmonter les difficultés actuelles. » 

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Sylviculture

Gabon : Olam, l'ami venu d'Asie

Gabon : Olam, l'ami venu d'Asie

Le groupe singapourien Olam, spécialisé dans le négoce et le courtage de denrées alimentaires, est devenu un acteur incontournable au Gabon. Et représente le tropisme asiatique des nouvelles élites gabonaises. 

Lire la suite

Justice

La Somalie demande à l'ONU de fixer sa frontière maritime avec le Kenya

La Somalie demande à l'ONU de fixer sa frontière maritime avec le Kenya

La Somalie a porté le conflit qui l'oppose au Kenya, au sujet du tracé de leurs frontières maritimes, devant la Cour internationale de justice de l'ONU. La décision de la...

Lire la suite

Banque

BNP Paribas réorganise son pôle Afrique

BNP Paribas réorganise son pôle Afrique

Le groupe bancaire français a réorganisé son état-major sur le continent. Philippe Tartelin, directeur Afrique pour la partie banque de détail, dirigera une équipe d'une quarantaine de personnes basée à...

Lire la suite

Innovation

Ces pionniers qui chamboulent le business en Afrique

Ces pionniers qui chamboulent le business en Afrique

Dans la production, les services ou le commerce, une nouvelle génération d'entrepreneurs a su faire bouger les lignes en s'adaptant aux réalités africaines. Un mélange de nouvelles technologies et de...

Lire la suite

Institutions

Emploi : la Banque mondiale débloque 100 millions de dollars pour le Maroc

Emploi : la Banque mondiale débloque 100 millions de dollars pour le Maroc

La Banque mondiale va débloquer un prêt de 100 millions de dollars pour le Maroc afin de soutenir le pays dans sa réforme du marché du travail. Objectif : améliorer...

Lire la suite

Innovation

Rania Belkahia : "La diaspora veut contrôler l'usage des fonds qu'elle envoie"

Rania Belkahia :

Lancé il y a moins d'un an par trois jeunes diplômés, Afrimarket compte déjà 25 000 clients et dessert 15 villes dans trois pays (Bénin, Côte d'Ivoire, Sénégal). Sa présidente, Rania...

Lire la suite

Innovation

Eleni Gabre-Madhin : "Mes idées sont nées sur le terrain"

Eleni Gabre-Madhin :

L'économiste éthiopienne a créé en 2013 la société Eleni, spécialisée dans la conception et la mise en place de Bourses de matières premières.

Lire la suite

Immobilier

Des solutions pour loger le plus grand nombre

Des solutions pour loger le plus grand nombre

Avec le dynamisme démographique que connaît l'Afrique, la problématique du logement sera au coeur des grands défis de demain pour le continent. Au Maghreb et en Afrique subsaharienne, des idées...

Lire la suite

Innovation

Jérémy Hodara : "Il ne faut pas copier la Silicon Valley"

Jérémy Hodara :

Jérémy Hodara, co-fondateur de Africa Internet Holding, le promoteur de Jumia, Hellofood, Carmudi et Easy Taxi, entre autres, a accepté de répondre aux questions de "Jeune Afrique" au sujet de...

Lire la suite

Industrie

Gabon : Port-Gentil retrouve la pêche

Gabon : Port-Gentil retrouve la pêche

Dans le cadre de la diversification de l'économie, le gouvernement a décidé en 2012 de reprendre en main le secteur de la pêche hauturière. Objectif ? Développer une véritable filière...

Lire la suite

Conjoncture

La Banque mondiale abaisse ses prévisions de croissance pour le Rwanda

La Banque mondiale abaisse ses prévisions de croissance pour le Rwanda

Dans une note publiée ce jeudi 28 août, la Banque mondiale a revu à la baisse les prévisions de croissance du Rwanda pour l'année 2014, de 7,2 % à 5,7...

Lire la suite

Télécoms

Algérie : le conseil d'administration de GTH approuve la cession de Djezzy au FNI

Algérie : le conseil d'administration de GTH approuve la cession de Djezzy au FNI

Le conseil d'administration de GTH a approuvé la vente de 51 % de l'opérateur Djezzy à l'État algérien, donnant ainsi son aval à une opération qui clôt des années de...

Lire la suite

Réussite

Vidéo : Reportage à Kibali, dans la plus grande mine d'or d'Afrique

Vidéo : Reportage à Kibali, dans la plus grande mine d'or d'Afrique

Les caméras de Réussite vous font découvrir de l'intérieur la mine de Kibali, en RD Congo. Un projet aurifère colossal, qui aura nécessité plus de deux ans de travaux, 2,5...

Lire la suite

Pétrole

Shell, Total et Eni vont céder 5 milliards de dollars d’actifs au Nigeria

Shell, Total et Eni vont céder 5 milliards de dollars d’actifs au Nigeria

Royal Dutch Shell, à la tête d'un consortium de compagnies pétrolières occidentales, s'apprête à céder quatre champs de pétrole au Nigeria pour 5 milliards de dollars.

Lire la suite

Business

Ces magnats africains qui dament le pion aux multinationales

Ces magnats africains qui dament le pion aux multinationales

Ils ont mis en place des services, une production et une distribution locale : une poignée d'hommes d'affaires dominent leur marché et partent à la conquête du continent.

Lire la suite

Finances publiques

L'Algérie prépare un programme d'investissements de 260 milliards de dollars

L'Algérie prépare un programme d'investissements de 260 milliards de dollars

L'Algérie prépare le lancement d'un nouveau programme d'investissements quinquennal. D'un montant de 260 milliards de dollars, ce plan, qui court jusqu'à 2019, vise à faire de l'Algérie une "économie productive...

Lire la suite

RD Congo

Tiger Resources va racheter les parts de la Gécamines dans la mine de cuivre de Kipoi

Tiger Resources va racheter les parts de la Gécamines dans la mine de cuivre de Kipoi

Le groupe minier australien Tiger Resources Limited devrait mobiliser 110 millions de dollars pour finaliser le rachat des parts (40 %) de la Gécamines dans le projet de Kipoi, en...

Lire la suite

Décryptage

Portrait d'une famille de classe moyenne "type" en Afrique subsaharienne

Portrait d'une  famille de classe moyenne

Dans "Comprendre la classe moyenne africaine", la banque sud-africaine Standard Bank montre l'essor du nombre de ménages appartenant à cette catégorie en Afrique, mais fournit également un aperçu de leurs...

Lire la suite

Interview

Nicolas Pyrgos : "Les grandes fortunes africaines sont plus prudentes qu'on ne le pense"

Nicolas Pyrgos :

Patron d'Émeraude Suisse Capital, Nicolas Pyrgos l'assure : ses clients africains sont très prudents dans la manière de placer leur argent. Il faut dire que leur terrain d'exercice est déjà...

Lire la suite

Santé

Pour S&P, Ebola est sans conséquences immédiates sur la notation des pays africains

Pour S&P, Ebola est sans conséquences immédiates sur la notation des pays africains

Pour Standard & Poor's, l'épidémie d'Ebola, qui a entraîné plus de 1400 décès en Afrique subsaharienne depuis décembre 2013, n'a aucun "impact immédiat" sur la notation des 20 pays africains...

Lire la suite

Agroalimentaire

Zambeef, Fan Milk, Brookside Dairy... Les secrets d'une adaptation africaine

Zambeef, Fan Milk, Brookside Dairy... Les secrets d'une adaptation africaine

Plusieurs sociétés agroalimentaires africaines semblent avoir trouvé la bonne formule pour rationnaliser la chaîne logistique, du producteur au consommateur. Et leur succès ne se dément pas.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags