Maroc : en Europe, BMCE Bank sur le chemin de la raison

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Le groupe veut offrir des services, notamment de transfert d'argent, aux Marocains résidant à l'étranger. DRPlombé par ses activités de banque d'affaires à Londres, le groupe marocain a choisi de revoir sa stratégie au Royaume-Uni, en France et en Espagne. Avec plus de modestie.

« La fermeture du bureau de Londres n'a jamais été une hypothèse sérieuse. » Six ans après le lancement calamiteux de la filiale britannique de BMCE Bank, Mohammed Agoumi, le tout nouveau directeur général des activités internationales, est clair. Chargé de piloter à la fois les antennes du groupe à Londres, Paris et Madrid pour mettre un peu d'ordre dans une maison au fonctionnement interne réputé complexe, le banquier affirme : « Mon mandat est explicite. Il s'agit de restructurer les activités en Europe de manière générale et de remettre à flot l'exploitation à Londres. »

Cliquez sur l'image.Créé quelques mois avant la crise financière internationale débutée mi-2007 et censé faire le pont entre les marchés financiers internationaux et le Maroc, l'ex-MediCapital Bank (devenu BMCE Bank International) aura fait perdre 725 millions de dirhams (environ 65 millions d'euros) à sa maison mère. Réduction drastique des charges - avec un effectif passé de 90 à 45 personnes en deux ans -, diminution des créances à risque et, finalement, abandon total des activités liées aux marchés de capitaux : la restructuration, entamée il y a deux ans, a enfin abouti. Au premier semestre 2012, BMCE Bank International a enregistré pour la première fois de son histoire un modeste bénéfice (environ 625 000 euros).

Soulagement

Au dernier étage du siège de BMCE Bank à Casablanca, celui de la présidence, on a dû pousser un ouf de soulagement après ces longues années de galère. Des trois grandes banques marocaines, la filiale du groupe d'Othman Benjelloun aura été la seule à se lancer dans l'aventure de la banque d'affaires internationale. C'est peu de dire que l'échec aura été total. « Depuis le 1er septembre, BMCE Bank International a été recentré sur trois activités, souligne Mohammed Agoumi. La commodity trade finance, notamment dans les produits alimentaires et l'énergie ; les projets de financements structurés ; et l'activité de market maker sur les changes afin de donner enfin un prix de marché intéressant pour les clients africains du groupe. »

Le premier pôle ne chôme pas, dans un contexte de raréfaction des flux de financement du commerce. Les équipes parisiennes de BMCE Bank y jouent le premier rôle, avec comme objectif de devenir un des interlocuteurs des entreprises commerçant avec l'Afrique. Le second pôle se met en place doucement : BMCE Bank International a ainsi brillé ces derniers mois en participant au financement du troisième pont d'Abidjan, à hauteur de 12 millions d'euros.

« Mais son développement reste dépendant de la coordination avec les entités du groupe sur place, qui seront à l'origine des flux de projets », précise Mohammed Agoumi. Pour alimenter Londres et Paris en deals potentiels, la création d'un réseau de banques d'affaires en Afrique subsaharienne, baptisé BOA Capital et dépendant de Bank of Africa, la filiale de BMCE Bank au sud du Sahara, est en marche, avec un démarrage prévu des activités en 2013.

Tout en oeuvrant dans les mêmes métiers, Madrid, troisième antenne européenne des activités de banque d'affaires du groupe marocain, se spécialise davantage sur les relations commerciales entre le Maroc et l'Espagne, désormais l'un des tout premiers partenaires du royaume. À terme, la volonté est de fusionner les deux entités londonienne et madrilène de banque d'affaires.

Lire aussi :

Maroc : BMCE Bank veut lever un autre milliard
Maroc : BMCE Bank et CDM dégradées par Moody's
BMCE Bank : plus d'un tiers des bénéfices réalisés hors du Maroc

Reste la banque de détail en Europe. Sur ce point, la deuxième banque privée marocaine n'est guère en avance et s'est même fait, depuis une décennie, littéralement distancer par ses deux principales concurrentes. Sa part de marché n'excède pas 10 %, quand celles d'Attijariwafa Bank et de Banque populaire s'élèvent respectivement à 27 % et 53 %. Si la dernière bénéficie d'un positionnement historique auprès des Marocains résidant à l'étranger - avantage qu'elle a transformé en succès avec la création de la filiale européenne Chaabi Bank -, Attijariwafa Bank a investi massivement ces dernières années pour rattraper son retard et prendre la première place. Pour BMCE Bank, hors de question aujourd'hui de relancer la stratégie de banque de détail en Europe. « Nous ne voulons pas y gérer de réseau bancaire », assure Mohammed Agoumi.

Expérimentation

Pour limiter les coûts et les besoins en fonds propres, le groupe marocain a simplement créé, début 2012, BMCE Euroservices, agréé par la Banque centrale espagnole comme établissement de paiement et pouvant exercer dans d'autres pays européens. L'entité a été rattachée, fonctionnellement, à la direction du réseau de BMCE Bank au Maroc, l'objectif étant d'offrir des services simples, notamment de transfert d'argent, à la clientèle marocaine établie en Europe. La structure a récupéré les quelques agences du groupe - un peu délaissées ces dernières années - en France et en Espagne et vise quelques ouvertures au Benelux dans les années à venir.

Le français Crédit mutuel-CIC, actionnaire de référence du groupe marocain, a accepté d'ouvrir des espaces réservés à BMCE Bank dans certaines de ses agences. Le dispositif est actuellement en phase d'expérimentation. S'il est confirmé, il pourrait permettre à la banque de disposer potentiellement de relais dans plus de 4 500 points de vente en France, Crédit mutuel-CIC étant l'un des plus importants réseaux de proximité dans le pays. 

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Portrait

Burundi : Donatien Ndayishimiye, un homme de réseaux

Burundi : Donatien Ndayishimiye, un homme de réseaux

Après avoir redressé l'Office national des télécommunications, Donatien Ndayishimiye a pris la tête de Burundi Backbone System, le consortium chargé d'assurer le maillage du pays en fibre optique.

Lire la suite

Télévision

RTI choisit Emmanuel Chain pour produire son magazine éco

RTI choisit Emmanuel Chain pour produire son magazine éco

Ahmadou Bakayoko, directeur général de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), a conclu un partenariat avec le Groupe Éléphant co-fondé par Emmanuel Chain et Thierry Bizot pour la co-production d'un magazine...

Lire la suite

Énergie

Veolia prend Électricité de Guinée en main

Veolia prend Électricité de Guinée en main

Veolia a remporté le contrat de gestion de la société publique Électricité de Guinée (EDG), a appris "Jeune Afrique".

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans "Jeune Afrique"

Cette semaine dans

Dans son édition de cette semaine, “Jeune Afrique” dresse le portrait des grandes figures africaines du trading.

Lire la suite

BTP

Ciments du Maroc consolide ses positions

Ciments du Maroc consolide ses positions

Dans un marché local toujours en berne, la filiale d'Italcementi se bat pour rester numéro deux. Et permettre au groupe italien de poser ses premiers jalons au sud du Sahara.

Lire la suite

Finance

Fitch Ratings prévoit une croissance solide des banques d'Afrique subsaharienne

Fitch Ratings prévoit une croissance solide des banques d'Afrique subsaharienne

Dans un communiqué, l'agence de notation Fitch Ratings prévoit une croissance soutenue des banques d'afrique subsaharienne. La demande dans le financement des infrastructures et le secteur privé devraient compenser la...

Lire la suite

Mines

Burkina Faso : léger coup de mou pour le secteur minier

Burkina Faso : léger coup de mou pour le secteur minier

Le secteur minier burkinabè a vu sa contribution au budget de l'État dégringoler de 12 % à 168 milliards de F CFA en 2014. Un léger coup de mou qui...

Lire la suite

Magazine Réussite

Déchets : rien n'arrête le camerounais Michel Ngapanoun

Déchets : rien n'arrête le camerounais Michel Ngapanoun

Repris il y a deux décennies par Michel Ngapanoun, Hysacam collecte désormais les ordures dans 14 des plus grandes villes du Cameroun. Reportage sur l'un des rares acteurs africains du secteur...

Lire la suite

Transport aérien

Le ciel s'assombrit encore pour Tunisair

Le ciel s'assombrit encore pour Tunisair

Baisse du transport passager et du fret, des parts de marché et de la rentabilité : au premier trimestre de l'année, les indicateurs de Tunisair ont continué à se dégrader.

Lire la suite

Médias

Sahar Baghery : « En Afrique, la production TV met l'accent sur les aspects positifs »

Sahar Baghery : « En Afrique, la production TV met l'accent sur les aspects positifs »

Multiplication des chaînes, investissement dans le contenu africain, passage au numérique... Alors que la société de mesure d'audience TV Médiamétrie pousse ses pions en Afrique, Sahar Baghery, l'une de ses directrices, décrypte...

Lire la suite

Reportage TV

Burkina Faso : 2IE, l'école polytechnique panafricaine

Burkina Faso : 2IE, l'école polytechnique panafricaine

A Ouagadougou, au Burkina, l'institut international d'ingénierie de l'eau et de l'environnement (2IE) forme des étudiants venus de toute la sous-région. Découvrez en images cette école qui a développé des...

Lire la suite

Loisirs

Sénégal : Pefaco prépare une razzia sur les casinos

Sénégal : Pefaco prépare une razzia sur les casinos

Le groupe espagnol Pefaco s'apprête à racheter au groupe sénégalais Anfa ses deux casinos à Dakar, a appris "Jeune Afrique".

Lire la suite

Portrait

Moussa Diao : à Genève, ce Sénégalais jongle avec les barils

Moussa Diao : à Genève, ce Sénégalais jongle avec les barils

Eminence africaine du milieu du trading sur les bords du lac Léman, Moussa Diao supervise un portefeuille de plus de 2 millions de tonnes de produits pétroliers chaque année.

Lire la suite

Dette

Le 28 avril, le Tchad atteindra le point d'achèvement PPTE

Le 28 avril, le Tchad atteindra le point d'achèvement PPTE

FMI et Banque mondiale devraient annoncer la semaine prochaine l'atteinte du point d'achèvement de l'initiative PPTE, a appris "Jeune Afrique". Une bouffée d'air pour l'économie et le budget du Tchad,...

Lire la suite

Emploi

Everjobs veut doper le marché de l'emploi en Afrique

Everjobs veut doper le marché de l'emploi en Afrique

Everjobs a choisi le Cameroun pour lancer ses activités, le 23 avril. Opérationnel en Côte d’Ivoire, au Sénégal et en Ouganda, ce portail d'offres d'emploi développé par Africa Internet Group...

Lire la suite

Développement

Longtemps déserté, le Sahara marocain attire enfin les patrons

Longtemps déserté, le Sahara marocain attire enfin les patrons

Fin mars, les provinces du Sud étaient au centre d'un nouveau forum de l'investissement à Laayoune. À la clé, soixante projets et 6 milliards de dirhams (550 millions d'euros) pour...

Lire la suite

Finance

La Côte d'Ivoire veut lever 300 milliards de F CFA en obligations islamiques

La Côte d'Ivoire veut lever 300 milliards de F CFA en obligations islamiques

La Côte d'Ivoire s'allie à la Société islamique pour le développement du secteur privé pour l'émission d'obligations islamiques (sukuk). Le programme, d'un montant de 300 milliards de F CFA (455...

Lire la suite

Finance

La BERD va ouvrir son premier bureau marocain

La BERD va ouvrir son premier bureau marocain

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) va ouvrir le 28 avril son premier bureau au Maroc. Cette nouvelle implantation permettra à l'institution de mener à bien...

Lire la suite

Grande distribution

Le tunisien Monoprix revoit sa stratégie à l'international

Le tunisien Monoprix revoit sa stratégie à l'international

À l'occasion de la présentation de ses résultats annuels, SNMVT-Monoprix a insisté sur sa volonté de se concentrer sur un marché tunisien plus concurrentiel. Les plans de développement en Libye...

Lire la suite

Consommation

Heineken et CFAO vont investir 100 milliards de F CFA dans leur brasserie d'Abidjan

Heineken et CFAO vont investir 100 milliards de F CFA dans leur brasserie d'Abidjan

Le géant néerlandais des boissons et le groupe de distribution panafricain CFAO vont investir 100 milliards de francs CFA (152 millions d'euros) pour construire une brasserie à Abidjan, la capitale...

Lire la suite

Finance

Hôtellerie : Teyliom cherche à lever 50 millions de dollars

Hôtellerie : Teyliom cherche à lever 50 millions de dollars

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le holding Teyliom cherche à lever une cinquantaine de millions de dollars sous forme de fonds propres. Yigo Thiam, son directeur général, a...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags