Face à la crise européenne, le Maroc en première ligne

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

L'Europe absorbe 57,6% des exportations marocaines (ici des clémentines). © Robert Kluba/SignaturesSi les prévisions de croissance restent très bonnes - autour de 5 % -, l'entrée en récession du sud de l'Europe fait peser quelques menaces sur l'économie du royaume.

Après une année 2012 compliquée, caractérisée par une croissance qui ne dépassera vraisemblablement pas les 3 %, le Maroc peut-il espérer mieux en 2013 ? À en croire les prévisions de croissance de 4,5 % du ministère de l'Économie et de 5,5 % du Fonds monétaire international (FMI), la réponse semble positive. Toutefois, pour y parvenir, le Maroc a de nombreux défis à relever.

La crise en Europe n'est pas le dernier d'entre eux. Conséquence directe du ralentissement économique au nord, les transferts des Marocains résidant à l'étranger ont baissé de 4 % entre janvier et novembre 2012, selon l'Office national des changes. Les plus gros contributeurs habitent en effet en France, au Benelux, en Italie et en Espagne, des pays de plus en plus touchés par les difficultés économiques et le chômage.

Lire aussi :

Maroc : vivement demain
L'Afrique peut-elle devenir la locomotive de l'économie mondiale ?

Déficit commercial

Le tourisme résiste plutôt bien, mais le déficit commercial se creuse. Celui-ci a progressé de 11,8 % en un an, pour s'établir à 183 milliards de dirhams (16,4 milliards d'euros) fin novembre 2012. Si le renchérissement du pétrole et des céréales joue, là encore, les problèmes de l'Europe sont centraux. Ce continent absorbe 57,6 % des exportations marocaines. « La majorité des exportations du Maroc sont tournées vers l'Europe. Le contexte actuel est très difficile pour les entreprises locales. Cela va nécessairement affecter le pays », estime Sébastien Hénin, gérant de portefeuilles pour la région Afrique du Nord et Moyen-Orient au sein de The National Investor, une banque d'affaires installée à Dubaï.

La faible industrialisation du Maroc pénalise également le pays. Le royaume est le moins industrialisé des économies émergentes, avec une contribution de l'industrie au PIB de 14 %, contre 20 % à 25 % dans les pays d'Europe de l'Est par exemple. Hors matières premières (phosphates), ce ratio tombe à 10-11 %. Le Maroc, qui doit aussi faire face au chantier très délicat de la réforme des subventions (qui pèsent 25 % du budget de l'État), sera en 2013 plus qu'encouragé à développer son tissu industriel et à se tourner davantage vers d'autres pays, asiatiques ou arabes. Une diversification sur laquelle le pays est plutôt en pointe au Maghreb... et qui lui permettrait d'éviter de se gripper dès que les voisins européens s'enrhument.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Hydrocarbures

Nigeria : Total tente à nouveau de vendre ses parts dans le gisement de Usan

Nigeria : Total tente à nouveau de vendre ses parts dans le gisement de Usan

Total a annoncé qu'il mettait de nouveau en vente sa participation dans le gisement pétrolier d'Usan, situé au sein du bloc OML 138 au large du Nigeria. L'accord de cession...

Lire la suite

Mines

RD Congo : y a-t-il un pilote à la Gécamines ?

RD Congo : y a-t-il un pilote à la Gécamines ?

Scandale de surfacturation, ingérence de l'État, explosion des coûts... Rien ne va plus à la Gécamines, la grande entreprise minière publique du Katanga, qui attend la nomination d'un nouveau dirigeant.  

Lire la suite

Aérien

Air Mauritius au pied du mur

Air Mauritius au pied du mur

Après de sérieuses difficultés financières, Air Mauritius a renoué avec les bénéfices. Sa recette : réduire la voilure vers l'Europe en crise et davantage de liaisons vers l'Inde et la...

Lire la suite

Transparence

Avec Global Witness, les miniers sont sous surveillance

Avec Global Witness, les miniers sont sous surveillance

Depuis Londres, l'ONG fondée en 1993 traque la corruption et met au jour les liens entre filières extractives et conflits meurtriers. La RD Congo est l'un de ses principaux terrains...

Lire la suite

Étude

Les Marocains avides de nouvelles technologies

Les Marocains avides de nouvelles technologies

Les résultats de l'étude menée pour le fabricant américain de microprocesseurs Intel sur le comportement digital des Marocains révèle que plus de 80% d'entre eux possèdent un appareil informatique.

Lire la suite

Burkina-Faso

2iE : les chantiers d'Amadou Maiga

2iE : les chantiers d'Amadou Maiga

À 58 ans, le Malien Amadou Hama Maiga, qui a pris les commandes de l'Institut international de l'ingénierie de l'eau et de l'environnement (2iE) à la suite d'une crise aiguë,...

Lire la suite

Santé

Ebola : la mobilisation des bailleurs de fonds s'accélère

Ebola : la mobilisation des bailleurs de fonds s'accélère

La Banque mondiale annonce un don de 105 millions de dollars à destination de la Guinée, du Liberia et de la Sierra Leone, les trois pays les plus touchés par...

Lire la suite

Conjoncture

Crise : comment le Ghana en est-il arrivé là ?

Crise : comment le Ghana en est-il arrivé là ?

Grisé par son nouveau statut de producteur de pétrole, le pays a laissé filer les déficits. Gare au recadrage !

Lire la suite

Interview

John Gadzi : "Produire localement reste un grand défi au Ghana"

John Gadzi :

Les atouts et les handicaps de l'économie nationale, John Gadzi, spécialiste ghanéen des fusions-acquisitions, les analyse au quotidien. Son verdict.

Lire la suite

Agro-industrie

Maroc : OCP annonce des résultats en baisse au premier semestre 2014

Maroc : OCP annonce des résultats en baisse au premier semestre 2014

OCP annonce des résultats en légère baisse pour le semestre 2014. Le résultat net consolidé s'établit à 2,403 milliards de dirhams (223,7 millions d'euros), soit un recul de 6 %....

Lire la suite

Stratégie

Pourquoi Maurice mise sur le haut de gamme

Pourquoi Maurice mise sur le haut de gamme

Sucre, textile, tourisme, et désormais TIC et biotechnologies, les produits et services mauriciens ont pris énormément de valeur ajoutée. Et ça paie.

Lire la suite

Infrastructures

L'Égypte mobilise 8,5 milliards de dollars pour l'expansion du canal de Suez

L'Égypte mobilise 8,5 milliards de dollars pour l'expansion du canal de Suez

Les banques égyptiennes ont levé 8,5 milliards de dollars, à travers l'émission de certificats de placement dédiés, pour le financement des travaux d'expansion du Canal de Suez. L'État égyptien espère...

Lire la suite

Télécoms

Airtel lance la 3G au Tchad

Airtel lance la 3G au Tchad

Après avoir obtenu une licence pour ce service en avril, l'opérateur de téléphonie mobile Airtel lance la 3G au Tchad. L'opérateur télécoms indien prépare également la mise en place de...

Lire la suite

Banque

QNB en Afrique, maintenant, c'est du sérieux

QNB en Afrique, maintenant, c'est du sérieux

L'entrée du groupe qatari dans le capital d'Ecobank a surpris tout le monde. Et selon les analystes, ce n'est qu'un début... Les géants du continent se laisseront-ils faire ?

Lire la suite

Finance

QNB devient le premier actionnaire d'Ecobank

QNB devient le premier actionnaire d'Ecobank

Quelques jours après avoir acquis 12,5 % du capital d'Ecobank, Qatar National Bank (QNB) a annoncé s'être offert 11 % supplémentaires. Le Qatari devient ainsi le premier actionnaire du groupe...

Lire la suite

Tourisme

Maroc : la BERD investit 10 millions d'euros dans Alliances Hotel

Maroc : la BERD investit 10 millions d'euros dans Alliances Hotel

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a conclu un partenariat avec Alliances Hospitality, filiale de Groupe Alliances, pour la réalisation au Maroc d'hôtels de catégorie 3...

Lire la suite

Rapport

Matières premières : les recettes controversées de la Cnuced

Matières premières : les recettes controversées de la Cnuced

Dans son "Rapport sur le commerce et le développement 2014", publié le 10 septembre, la Cnuced incite les pays en développement, et en particulier l'Afrique, à accroître leurs revenus en taxant...

Lire la suite

Hydrocarbures

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

Côte d'Ivoire : le japonais Mitsubishi investit dans un champ pétrolier offshore

La maison de commerce japonaise Mitsubishi Corporation a acquis 20 % du champ pétrolifère offshore CI-103 au large des côtes ivoiriennes auprès de l'américain Anadarko, qui en conserve 35 %.

Lire la suite

Audiovisuel

Sénégal : Futurs Médias élargit son répertoire

Sénégal : Futurs Médias élargit son répertoire

Presse, télévision, radio, internet... Sous l'impulsion de son fondateur, Youssou Ndour, le groupe sénégalais déploie des projets tous azimuts. Et s'attaque même à de nouveaux secteurs, comme l'emballage.

Lire la suite

Aérien

Royal Air Maroc développe ses activités de fret en l'Afrique de l'Ouest

Royal Air Maroc développe ses activités de fret en l'Afrique de l'Ouest

Royal Air Maroc ouvre quatre nouvelles lignes "tout cargo" dans le cadre du déploiement de ses activités de fret vers l'Afrique subsaharienne. La compagnie aérienne a également signé une convention...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Dans son édition du 14 au 20 septembre 2014, "Jeune Afrique" se penche sur l'Accord de partenariat économique conclu entre une grande partie de l'Afrique subsaharienne et l'UE. Points forts,...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags