Sidérurgie : Sonasid entre le marteau et l'enclume

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print
Mots clés:

Sonasid  DRFace à la montée de la concurrence étrangère et au renchérissement des coûts de production, le cours de l'entreprise fait grise mine.

Les analystes financiers savaient que la Société nationale de sidérurgie (Sonasid) était mal en point, mais le profit warning (alerte sur résultats) du 15 août en a surpris plus d'un. « Nous pensions que l'entreprise, qui détient 53 % du marché national de l'acier long [principalement destiné à la construction, NDLR], était en redressement après la forte baisse des résultats enregistrée en 2010 », reconnaît Zineb Tazi, chez BMCE Capital. Optimiste, elle avait même intitulé ainsi sa note d'avril : « Une convalescence en bonne voie. » Le 8 octobre, dans un nouveau document, l'analyste s'est ravisée en titrant : « Une convalescence interrompue. »

De fait, l'activité du groupe marocain au premier semestre a été très perturbée. Son chiffre d'affaires, de 2,7 milliards de dirhams (241,5 millions d'euros), a stagné (- 0,2 % sur un an), mais son résultat d'exploitation a chuté de 65 % en raison de la hausse de ses coûts d'exploitation et de la baisse des prix de vente de ses produits, le rond à béton (utilisé dans la construction) et le fil machine (dont on fait des clous, des épingles, etc.). Pis, la mauvaise gestion des stocks de sa filiale Longometal Armatures a rendu inévitable la passation de provisions à hauteur de 25 millions de dirhams. Le résultat net consolidé de Sonasid est passé dans le rouge, avec des pertes de 10,8 millions de dirhams au premier semestre. Pour l'ensemble de l'année, BMCE Capital prévoit désormais une perte nette part du groupe de 35,7 millions de dirhams.

Ferraille et billette

Du coup, à la Bourse de Casablanca, la dégringolade se poursuit. Le titre, qui avait atteint en mai 2010 un pic de 2 550 dirhams, a perdu la moitié de sa valeur avec, depuis le 1er mars dernier, une chute de 37 %. Détenu à 64,9 % par Nouvelles Sidérurgies industrielles, une coentreprise entre ArcelorMittal et la Société nationale d'investissement (SNI, holding royal), le groupe se trouve entre le marteau et l'enclume.

D'un côté, son approvisionnement est plus onéreux qu'avant. Le coût de la ferraille, qu'il achète pour son aciérie de Jorf Lasfar, est en forte hausse, en raison de la demande croissante d'autres consommateurs marocains comme Univers Acier ou Maghreb Steel. Quant à la billette (barrette d'acier), autre intrant pour ses laminoirs de Nador et Jorf Lasfar, elle reste chère compte tenu des prix toujours élevés du fer et de l'énergie.

Dans le même temps, Sonasid fait face à une arrivée massive d'importations venues d'Europe du Sud et du Moyen-Orient. « Les producteurs espagnols de ronds à béton et d'armatures, confrontés à la crise de la construction chez eux, sont en surcapacité : l'Espagne produit 6 millions de tonnes d'acier mais n'en consomme que 3 millions, explique Fayçal Allouch, analyste chez CFG Group. Du coup, comme ils ne peuvent pénétrer les marchés d'Europe de l'Ouest, protégés par des normes drastiques, ils se sont rabattus sur le Maroc. Par ailleurs, les producteurs turcs et égyptiens de fil machine ont des coûts de personnel et d'électricité bien inférieurs à ceux de Sonasid. » De fait, les importations de ronds à béton ont été multipliées par cinq depuis 2011, et celles de fil machine par quatre.

Dans ce contexte difficile, Sonasid reste handicapé par ses choix stratégiques passés. « La décision de se focaliser sur le rond à béton, en maintenant les prix, était en déphasage avec l'évolution des tarifs internationaux et a fait le jeu de la concurrence locale et espagnole », observe Zineb Tazi. « En 2009 et 2010, alors que le cycle baissier de l'acier débutait, le management a pris la décision - incompréhensible - de stocker massivement sa production en attendant des jours meilleurs, indique Fayçal Allouch. Du coup, quand il s'est rendu compte que les cours ne remonteraient plus, il a vendu ses reliquats à prix cassés. Quant aux équipes d'audit interne, elles n'ont pas su détecter les mauvaises pratiques qui avaient cours au sein de Longometal Armatures. » Un procès est d'ailleurs en cours contre l'ancien directeur de la filiale.

Plus rigoureux

Le management de Sonasid semble être revenu sur de meilleurs rails avec l'arrivée à la direction générale d'Ayoub Azami - un ancien de Lafarge Maroc, choisi par la SNI -, mais aussi d'un nouveau directeur financier et d'un nouveau patron pour Longometal Armatures, venu d'ArcelorMittal. « Désormais, le management est plus transparent, note Fayçal Allouch. Il n'hésite plus à communiquer avec les investisseurs, et sa gestion de trésorerie est plus rigoureuse. »

Même si BMCE Capital et CFG Group recommandent tous deux de vendre le titre, avec des cours cibles respectifs de 1 022 et 1 200 dirhams (avec un cours à 1 249 dirhams le 17 octobre), tout n'est pas sombre pour Sonasid. Pour améliorer sa compétitivité, le groupe compte continuer l'optimisation de ses installations industrielles tout en adoptant une attitude commerciale plus agressive, au Maroc mais aussi en Algérie et en Mauritanie, où il vend 10 % de sa production. À long terme, cette stratégie devrait se révéler payante. 

À lire également : 
Maroc : l'ONA et SNI fusionnent
Casa Finance City partenaire de la City de Londres


Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Finance

Bourse : Casablanca et Londres renforcent leur partenariat

Bourse : Casablanca et Londres renforcent leur partenariat

Après avoir conclu un partenariat avec la Bourse de Casablanca, le London Stock Exchange vient de signer un accord avec la société Maroclear, visant à l'attribution d'un identifiant unique aux...

Lire la suite

Conseil juridique

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à Johannesburg. Un pari assumé.

Lire la suite

Innovation

Millicom lance sa fondation pour les innovateurs africains

Millicom lance sa fondation pour les innovateurs africains

Millicom-Tigo a lancé officiellement au cours d'une session sur internet sa fondation pour les entrepreneurs sociaux innovants, dotée d'un budget annuel de 10 millions de dollars. Le Tchad, la RD...

Lire la suite

Éducation

À Tlemcen, un institut dédié aux sciences de l’eau et de l'énergie ouvre ses portes

À Tlemcen, un institut dédié aux sciences de l’eau et de l'énergie ouvre ses portes

Après le Kenya, le Nigéria, le Cameroun et Maurice, c'est au tour de l'Algérie d'accueillir un des instituts de l'université panafricaine

Lire la suite

Hydrocarbures

L'Algérie signe ses premiers contrats pétroliers depuis l'attaque d'In Amenas

L'Algérie signe ses premiers contrats pétroliers depuis l'attaque d'In Amenas

Les compagnies pétrolières Statoil, Shell, Repsol, Enel et Dragon ont signé ce mercredi cinq contrats d'exploitation pétrolière en Algérie, les premiers depuis l'attaque du champ d'In Amenas en 2013.

Lire la suite

Reportage TV

Gabon : à Angondjé, un nouveau quartier sort de terre

Gabon : à Angondjé, un nouveau quartier sort de terre

Au nord de Libreville, à proximité immédiate du stade de l'Amitié, la ville nouvelle d'Angondjé sort de terre. 1 800 logements censés favoriser la mixité sociale sont sur le point...

Lire la suite

Télécoms

Viettel va investir un milliard de dollars en Tanzanie

Viettel va investir un milliard de dollars en Tanzanie

Après avoir obtenu sa licence, mi-octobre, Viettel a annoncé vouloir investir un milliard de dollars en Tanzanie. L'opérateur télécoms espère pouvoir lancer ses opérations en juillet 2015, sur un marché déjà...

Lire la suite

Rapport

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

Selon le rapport Doing Business 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui...

Lire la suite

Automobile

Johan Van Zyl : "Pour rester leader en Afrique, Toyota doit être présent sur toute la gamme"

Johan Van Zyl :

Vendre des citadines en plus des 4×4 ? Afin que Toyota reste la plus vendue du continent, son patron sud-africain sait qu'il doit s'adapter aux nouveaux modes de consommation.

Lire la suite

Agroalimentaire

NCA-Rouiba débarque au Bénin

NCA-Rouiba débarque au Bénin

Le n°1 algérien de la production de boissons à base de fruits va signer un protocole d'accord avec les autorités béninoises en vue d'exploiter des usines dans la région de...

Lire la suite

Cameroun

Notation : la situation financière de Camtel stable à court terme

Notation : la situation financière de Camtel stable à court terme

Bloomfield attribue pour la première fois la note "BBB" avec une perspective positive à long terme et "A3" sur le court terme à Camtel. Si l'agence de notation reconnaît une...

Lire la suite

Médias

Télévision : Canal Plus rachète le distributeur Thema

Télévision : Canal Plus rachète le distributeur Thema

Soucieux d'accélérer son développement en Afrique, le groupe français Canal Plus a pris le contrôle de la société Thema, éditrice de la chaîne Nollywood TV.

Lire la suite

Batiment

L'Algérie va lancer 4 usines de préfabrication de logements en 2015

L'Algérie va lancer 4 usines de préfabrication de logements en 2015

La Société de gestion des participations de l'État algérien dans le bâtiment (SGP Injab) prévoit la construction de quatre usines de préfabrication de logements à Alger, Annaba, Oran et Biskra...

Lire la suite

Intégration régionale

Afrique centrale : le Rwanda va réintégrer la CEEAC

Afrique centrale : le Rwanda va réintégrer la CEEAC

Sept ans après l'avoir quittée, le Rwanda va réintégrer officiellement la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), lors d'un sommet prévu les 24 et 25 novembre prochains à...

Lire la suite

Banque

Côte d'Ivoire : dopée aux dirhams, la Baci gagne du terrain

Côte d'Ivoire : dopée aux dirhams, la Baci gagne du terrain

Élément central du dispositif subsaharien du marocain Banque populaire, Banque atlantique Côte d'Ivoire est devenue le numéro trois du marché local. Reste à en renforcer la rentabilité.

Lire la suite

Minerai de fer

Mauritanie : Glencore repousse le démarrage du projet minier d'Askaf

Mauritanie : Glencore repousse le démarrage du projet minier d'Askaf

Sphere Minerals, la filiale du groupe Glencore, a entamé le réexamen du projet minier d'Askaf en Mauritanie. La production de minerai de fer, prévue pour 2017, devrait être retardée, dans un...

Lire la suite

Développement & Sécurité

Corne de l'Afrique : les bailleurs internationaux promettent 8 milliards de dollars

Corne de l'Afrique : les bailleurs internationaux promettent 8 milliards de dollars

Des bailleurs de fonds internationaux, dont la Banque mondiale, la Banque africaine de développement et l'Union européenne, ont promis huit milliards de dollars pour soutenir la croissance économique dans huit...

Lire la suite

Consommation

Cameroun : Source du pays s'abreuve au jus

Cameroun : Source du pays s'abreuve au jus

Le camerounais Source du pays se prépare à lancer sa propre ligne de jus naturels. Démarrage prévu au premier trimestre de 2015, malgré une concurrence qui s'annonce féroce.

Lire la suite

Infrastructures

La Côte d'Ivoire doit investir un milliard de dollars par an dans son réseau routier

La Côte d'Ivoire doit investir un milliard de dollars par an dans son réseau routier

Pour atteindre "l'émergence" en 2020, la Côte d'Ivoire devra s'engager dans un massif programme d'investissements dans ses infrastructures routières. Un effort estimé à 4 % du PIB par an, sur...

Lire la suite

Hydrocarbures

Litige : le Tchad conclut un accord avec le chinois CNPC

Litige : le Tchad conclut un accord avec le chinois CNPC

Le Tchad a conclu un accord de 400 millions de dollars avec la compagnie pétrolière chinoise CNPC mettant un terme aux poursuites engagées contre celle-ci pour non-respect des règles environnementales.

Lire la suite

Aérien

Air France met le cap sur Maputo et Port-Gentil

Air France met le cap sur Maputo et Port-Gentil

Alors que son A380 commence à desservir Abidjan, Air France envisage de créer de nouvelles lignes directes depuis Paris vers Port-Gentil au Gabon et Maputo au Mozambique.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags