Sidérurgie : Sonasid entre le marteau et l'enclume

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print
Mots clés:

Sonasid  DRFace à la montée de la concurrence étrangère et au renchérissement des coûts de production, le cours de l'entreprise fait grise mine.

Les analystes financiers savaient que la Société nationale de sidérurgie (Sonasid) était mal en point, mais le profit warning (alerte sur résultats) du 15 août en a surpris plus d'un. « Nous pensions que l'entreprise, qui détient 53 % du marché national de l'acier long [principalement destiné à la construction, NDLR], était en redressement après la forte baisse des résultats enregistrée en 2010 », reconnaît Zineb Tazi, chez BMCE Capital. Optimiste, elle avait même intitulé ainsi sa note d'avril : « Une convalescence en bonne voie. » Le 8 octobre, dans un nouveau document, l'analyste s'est ravisée en titrant : « Une convalescence interrompue. »

De fait, l'activité du groupe marocain au premier semestre a été très perturbée. Son chiffre d'affaires, de 2,7 milliards de dirhams (241,5 millions d'euros), a stagné (- 0,2 % sur un an), mais son résultat d'exploitation a chuté de 65 % en raison de la hausse de ses coûts d'exploitation et de la baisse des prix de vente de ses produits, le rond à béton (utilisé dans la construction) et le fil machine (dont on fait des clous, des épingles, etc.). Pis, la mauvaise gestion des stocks de sa filiale Longometal Armatures a rendu inévitable la passation de provisions à hauteur de 25 millions de dirhams. Le résultat net consolidé de Sonasid est passé dans le rouge, avec des pertes de 10,8 millions de dirhams au premier semestre. Pour l'ensemble de l'année, BMCE Capital prévoit désormais une perte nette part du groupe de 35,7 millions de dirhams.

Ferraille et billette

Du coup, à la Bourse de Casablanca, la dégringolade se poursuit. Le titre, qui avait atteint en mai 2010 un pic de 2 550 dirhams, a perdu la moitié de sa valeur avec, depuis le 1er mars dernier, une chute de 37 %. Détenu à 64,9 % par Nouvelles Sidérurgies industrielles, une coentreprise entre ArcelorMittal et la Société nationale d'investissement (SNI, holding royal), le groupe se trouve entre le marteau et l'enclume.

D'un côté, son approvisionnement est plus onéreux qu'avant. Le coût de la ferraille, qu'il achète pour son aciérie de Jorf Lasfar, est en forte hausse, en raison de la demande croissante d'autres consommateurs marocains comme Univers Acier ou Maghreb Steel. Quant à la billette (barrette d'acier), autre intrant pour ses laminoirs de Nador et Jorf Lasfar, elle reste chère compte tenu des prix toujours élevés du fer et de l'énergie.

Dans le même temps, Sonasid fait face à une arrivée massive d'importations venues d'Europe du Sud et du Moyen-Orient. « Les producteurs espagnols de ronds à béton et d'armatures, confrontés à la crise de la construction chez eux, sont en surcapacité : l'Espagne produit 6 millions de tonnes d'acier mais n'en consomme que 3 millions, explique Fayçal Allouch, analyste chez CFG Group. Du coup, comme ils ne peuvent pénétrer les marchés d'Europe de l'Ouest, protégés par des normes drastiques, ils se sont rabattus sur le Maroc. Par ailleurs, les producteurs turcs et égyptiens de fil machine ont des coûts de personnel et d'électricité bien inférieurs à ceux de Sonasid. » De fait, les importations de ronds à béton ont été multipliées par cinq depuis 2011, et celles de fil machine par quatre.

Dans ce contexte difficile, Sonasid reste handicapé par ses choix stratégiques passés. « La décision de se focaliser sur le rond à béton, en maintenant les prix, était en déphasage avec l'évolution des tarifs internationaux et a fait le jeu de la concurrence locale et espagnole », observe Zineb Tazi. « En 2009 et 2010, alors que le cycle baissier de l'acier débutait, le management a pris la décision - incompréhensible - de stocker massivement sa production en attendant des jours meilleurs, indique Fayçal Allouch. Du coup, quand il s'est rendu compte que les cours ne remonteraient plus, il a vendu ses reliquats à prix cassés. Quant aux équipes d'audit interne, elles n'ont pas su détecter les mauvaises pratiques qui avaient cours au sein de Longometal Armatures. » Un procès est d'ailleurs en cours contre l'ancien directeur de la filiale.

Plus rigoureux

Le management de Sonasid semble être revenu sur de meilleurs rails avec l'arrivée à la direction générale d'Ayoub Azami - un ancien de Lafarge Maroc, choisi par la SNI -, mais aussi d'un nouveau directeur financier et d'un nouveau patron pour Longometal Armatures, venu d'ArcelorMittal. « Désormais, le management est plus transparent, note Fayçal Allouch. Il n'hésite plus à communiquer avec les investisseurs, et sa gestion de trésorerie est plus rigoureuse. »

Même si BMCE Capital et CFG Group recommandent tous deux de vendre le titre, avec des cours cibles respectifs de 1 022 et 1 200 dirhams (avec un cours à 1 249 dirhams le 17 octobre), tout n'est pas sombre pour Sonasid. Pour améliorer sa compétitivité, le groupe compte continuer l'optimisation de ses installations industrielles tout en adoptant une attitude commerciale plus agressive, au Maroc mais aussi en Algérie et en Mauritanie, où il vend 10 % de sa production. À long terme, cette stratégie devrait se révéler payante. 

À lire également : 
Maroc : l'ONA et SNI fusionnent
Casa Finance City partenaire de la City de Londres


Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Télécommunications

MTN Cameroon cède le câble sous-marin WACS à Camtel

MTN Cameroon cède le câble sous-marin WACS à Camtel

L’État camerounais rachète la station d’atterrissement de Limbé au groupe sud-africain à 2,1 milliards de F CFA (3 millions d'euros) et acquiert 60% du capital. Il a également déboursé 12...

Lire la suite

Infrastructures télécoms

Maroc : un consortium mené par Thales décroche un contrat de 30 millions d'euros

Maroc : un consortium mené par Thales décroche un contrat de 30 millions d'euros

Un consortium composé du français Thales, du chinois Huawei et de l'italien Imet a remporté un contrat de 30 millions d'euros pour l'installation d'un nouveau système de communication sur le...

Lire la suite

Infrastructures

Casablanca va construire 80 kilomètres de ligne de tramway supplémentaires

Casablanca va construire 80 kilomètres de ligne de tramway supplémentaires

Réuni le 24 juillet, le conseil de la ville de Casablanca a voté pour l’abandon du projet de ligne de métro aérien, lui préférant l’extension du réseau de tramway lancé...

Lire la suite

Agro-industrie

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3234 dollars à celle de New York) grâce à...

Lire la suite

Conjoncture

Le FMI abaisse sa prévision de croissance mondiale pour 2014

Le FMI abaisse sa prévision de croissance mondiale pour 2014

Le Fonds monétaire international (FMI) a publié jeudi 24 juillet ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale en 2014. L'institution annonce un taux prévisionnel de 3,4% contre les 3,7% pronostiqués...

Lire la suite

Mines

Congo : Sundance Resources signe la convention d'exploitation du fer de Nabeba

Congo : Sundance Resources signe la convention d'exploitation du fer de Nabeba

Le groupe minier australien Sundance Resources a signé avec la République du Congo la convention d'exploitation de la mine de fer de Nabeba, à la frontière avec le Cameroun.

Lire la suite

Finance

La Tunisie lève facilement 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis

La Tunisie lève facilement 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis

La Tunisie a levé avec succès 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis. L'emprunt, dirigé par Natixis et JP Morgan, a été émis au taux très avantageux de...

Lire la suite

Justice

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

La filiale britannique d'Alstom a été inculpée de trois délits de corruption et de trois délits de complicité de corruption. Les accusations concernent de grands projets de transport conduits en...

Lire la suite

Mines

Revanche à l'indienne pour Tom Albanese

Revanche à l'indienne pour Tom Albanese

Poussé vers la sortie de Rio Tinto en 2013 après vingt ans de bons et loyaux services, l'Américain rebondit chez Vedanta. Sa mission : accélérer l'internationalisation du groupe en visant...

Lire la suite

Télécoms

Le Niger accorde une licence 3G à Airtel

Le Niger accorde une licence 3G à Airtel

Celtel, leader nigérien des télécommunications mobiles, vient de décrocher une licence 3G, valable pour une durée de 15 ans. La filiale de Bharti Airtel pourra lancer ce nouveau service dès décembre...

Lire la suite

Algérie

Cevital obtient le feu vert pour une cimenterie géante à Constantine

Cevital obtient le feu vert pour une cimenterie géante à Constantine

Le groupe Cevital  a obtenu l'autorisation du Conseil national de l'investissement (CNI) algérien pour sa cimenterie dans la wilaya de Constantine. Cette usine devrait produire 8 millions de tonnes de...

Lire la suite

Finances publiques

Sénégal : l’eurobond de 500 millions de dollars largement sursouscrit

Sénégal : l’eurobond de 500 millions de dollars largement sursouscrit

Le Sénégal a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'eurobond, d'une maturité de dix ans, a été émis à un taux de 6,25 % et a attiré...

Lire la suite

Hydrocarbures

Djerassem Le Bémadjiel : "Glencore est un partenaire stratégique du Tchad"

Djerassem Le Bémadjiel :

"Jeune Afrique" publie une enquête sur les changements en cours dans le négoce de matières premières en Afrique dans le n° 2794 (à paraître le 27 juillet). Djerassem Le Bémadjiel, le...

Lire la suite

Agro-industrie

Conférence Fin4Ag de Nairobi : 3 stratégies clés pour financer l’agriculture africaine

Conférence Fin4Ag de Nairobi : 3 stratégies clés pour financer l’agriculture africaine

Venus nombreux, les participants à la conférence internationale Fin4Ag de Nairobi ont planché du 14 au 18 juillet sur les modèles de financement susceptibles d’impulser une nouvelle révolution agricole en...

Lire la suite

Mines

Platine : Anglo American jette l'éponge en Afrique du Sud

Platine : Anglo American jette l'éponge en Afrique du Sud

Le géant minier britannique Anglo American, numéro un mondial du platine, a confirmé sa décision de vendre la majorité des actifs miniers qu'il détient en Afrique du Sud via sa...

Lire la suite

Hydrocarbures

Offshore profond : le Gabon choisit ses sept favoris

Offshore profond : le Gabon choisit ses sept favoris

Le Gabon a arrêté la liste des sept compagnies pétrolières en pole position pour l'attribution de neuf nouveaux permis d'exploration en offshore profond. Shell et Total figurent en seconde partie...

Lire la suite

Logistique

Le port de Lomé, à la mesure de ses ambitions

Le port de Lomé, à la mesure de ses ambitions

Pour que son trafic augmente de 25 % à partir de 2016, le Port autonome de Lomé, se donne enfin les moyens de ses ambitions.

Lire la suite

Automobile

Le Nigeria restreint les importations, Peugeot relance l'assemblage local

Le Nigeria restreint les importations, Peugeot relance l'assemblage local

PSA Peugeot Citroën va redémarrer l'assemblage de voitures au Nigeria, une activité interrompue depuis plusieurs années. Cette annonce intervient alors qu'Abuja a mis en place depuis début juillet de nouvelles...

Lire la suite

Aménagement

Togo : Aného marque son retour

Togo : Aného marque son retour

Son charme et avec lui une bonne partie de sa population et de ses touristes s'étaient envolés. Grâce à une vaste opération de renouvellement urbain, la cité balnéaire retrouve son...

Lire la suite

Télécoms

Tchad : Tigo prépare le lancement de la 3G et de la 4G

Tchad : Tigo prépare le lancement de la 3G et de la 4G

Après un test public réussi le 17 juillet dernier, Tigo s'apprête à lancer la 3G et la 4G au Tchad. Les premières offres commerciales, qui couvriront d'abord la capitale N'Djamena,...

Lire la suite

Maroc

Le sidérurgiste chinois Shandong Shangang s'installe à Tanger

Le sidérurgiste chinois Shandong Shangang s'installe à Tanger

Le ministre marocain du Commerce et de l'Industrie vient de signer un accord avec le groupe chinois Shandong Shangang. Cet investissement, estimé à 150 millions de dollars, porte sur la...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags