La fin de l'argent bon marché inquiète les pays africains

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Rand Siphiwe-Sibeko-ReutersLe possible changement de politique de la Réserve fédérale américaine qui, depuis la crise de 2008, achète massivement des actifs pour injecter des liquidités dans l'économie américaine, inquiète les pays africains. Ces dernier voient déjà les capitaux internationaux se retirer.

Depuis la crise de 2008, la politique monétaire accommodante des États-Unis, dite quantitative easing, a largement profité aux économies émergentes. Bien sûr, leur but n'était pas d'inciter les investisseurs à découvrir le potentiel de l'Afrique. C'est pour soutenir son économie et éviter une crise de la dette que la Réserve fédérale américaine (FED) a fait tourner la planche à billets dans des proportions inédites, maintenant les taux d'intérêt à un niveau extrêmement bas et rachetant à tour de bras des actifs pour quelque 85 milliards de dollars (63,6 milliards d'euros) chaque mois.

Mais cette politique a eu des effets collatéraux inespérés pour les pays africains. Premier avantage, leurs monnaies ont gagné de la valeur par rapport au billet vert, diminuant d'autant le coût des importations - un coup de pouce précieux pour nombre de pays à la balance commerciale déficitaire. Surtout, d'énormes liquidités se sont trouvées disponibles, alors même que les rendements dans les pays développés étaient au plus bas. Ces capitaux se sont donc naturellement dirigés vers les économies émergentes, plus rémunératrices. Nombre de pays africains ont ainsi pu se financer à moindre coût, et l'on a vu les émissions obligataires fleurir au sud du Sahara. Depuis 2007, près de 8 milliards de dollars ont été levés dans cette zone, hors Afrique du Sud. Rien qu'en 2013, le Nigeria a emprunté 1 milliard de dollars, le Ghana 750 millions, la Tanzanie 600 millions et le Rwanda 400 millions.

Lire aussi : 

Les marchés émergents dans la tourmente
Le Kenya s'apprête à émettre un eurobond de 1,5 milliard de dollars
Pourquoi la dette africaine attire les investisseurs
Rwanda : l'emprunt obligataire largement sursouscrit

Robinet

Las, les meilleures choses ont une fin, et le changement annoncé de politique monétaire aux États-Unis pourrait bien sonner la fin de cette période bénie d'argent facile et bon marché. En mai, la FED a une première fois indiqué qu'elle pourrait mettre fin aux injections massives de liquidités destinées à soutenir la croissance américaine. Depuis, les investisseurs scrutent le moindre signe annonciateur d'une reprise qui signerait le début de la fin de "l'assouplissement quantitatif".

Jusqu'ici, ni date ni calendrier n'ont été fermement avancés, et la fermeture du robinet de liquidités ne se fera pas immédiatement ni de manière brutale. Mais les investisseurs ont compris que la fête serait bientôt finie et commencé à rapatrier leurs capitaux vers les États-Unis, où le dollar s'est déjà considérablement renforcé. Pour les pays africains, cela pourrait entraîner la mise en place d'un cercle vicieux de renchérissement de la dette et des importations (notamment énergétiques), de dépréciation de la monnaie, de tarissement du crédit et de poussées inflationnistes. Un potentiel cauchemar.

Pour Angus Downie, le directeur de la recherche économique d'Ecobank, deux mouvements opposés sont actuellement à l'oeuvre. "Les rendements de certains titres souverains africains ont déjà subi une poussée à la hausse, ce qui renforce les monnaies de ces pays. Cependant, la hausse des rendements américains conduit à la fuite des capitaux d'Afrique et, par conséquent, affaiblit les monnaies."

Au rang des pays dont les devises flanchent, on trouve notamment l'Afrique du Sud, dont la monnaie a perdu près d'un cinquième de sa valeur par rapport au dollar depuis janvier. Le 28 août, le taux de change était de 10,4 rands pour 1 dollar, le plus bas niveau depuis quatre ans. Le ministre sud-africain des Finances, Pravin Gordhan, s'était d'ailleurs fendu d'une déclaration acerbe en juin à destination des États-Unis : "Gérez vos affaires intérieures et les affaires internationales de manière responsable, afin que les effets négatifs sur nos économies ne soient pas aussi graves."

taux-de-change-shilling-naira-dollar infoOutre l'Afrique du Sud, les craintes de dépréciation sont réelles pour d'autres grandes économies du continent, notamment le Kenya et le Nigeria, même si pour l'instant la stabilité prévaut. Une stabilité coûteuse : la Banque centrale du Nigeria a dépensé des milliards de dollars de réserve de change ces deux derniers mois pour maintenir le naira dans sa zone de fluctuation (- 3 % autour de la barre des 155 nairas pour 1 dollar).

Réfléchir

Du côté des dettes souveraines, les premiers nuages sont également apparus dans le ciel africain. Le Ghana, qui a réussi la deuxième émission obligataire de son histoire en juillet, empruntant 750 millions de dollars sur dix ans, a dû accepter un taux de 8 %, alors que les obligations mises en vente lors de la précédente opération, qui arrivent à échéance en 2017, s'échangeaient en avril à 4,24 % et encore autour de 6 % au moment même de la deuxième émission. Même tendance au Nigeria, où les taux consentis lors de la récente émission obligataire de 1 milliard de dollars (autour de 7 %) sont bien supérieurs à ce qu'ils auraient pu être il y a encore quelques mois. Le Sénégal, qui avait prévu d'émettre un nouvel emprunt international en octobre pour 500 millions de dollars, va peut-être devoir y réfléchir à deux fois.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Finance

Barclays candidat à une licence bancaire au Nigeria

Barclays candidat à une licence bancaire au Nigeria

Barclays Africa Group, la structure rassemblant plusieurs actifs africains du géant britannique, a demandé une licence bancaire aux autorités nigérianes et veut récupérer les filiales de sa maison-mère en Égypte...

Lire la suite

Tourisme

Afrique du Sud : la péninsule du Cap ravagée par le feu

Afrique du Sud : la péninsule du Cap ravagée par le feu

Des feux de brousse ravagent depuis quatre jours la péninsule du Cap, l'une des régions touristiques les plus visitées d'Afrique du Sud. Plus d'une dizaine de maisons, un hôtel ainsi...

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Joseph Khoury, la voix des Libanais de Côte d'Ivoire

Joseph Khoury, la voix des Libanais de Côte d'Ivoire

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Martine Coffi-Studer, le business, en toute discrétion

Côte d'Ivoire : Martine Coffi-Studer, le business, en toute discrétion

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Abdoulaye Coulibaly : il y a un pilote dans l'avion ivoirien

Abdoulaye Coulibaly : il y a un pilote dans l'avion ivoirien

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Hubert de Saint-Jean, le sociétaire général

Côte d'Ivoire : Hubert de Saint-Jean, le sociétaire général

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Jean-Louis Billon, celui qui voulait toujours plus

Côte d'Ivoire : Jean-Louis Billon, celui qui voulait toujours plus

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Jean Kacou Diagou, le secteur privé ivoirien, c'est son dada

Jean Kacou Diagou, le secteur privé ivoirien, c'est son dada

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Adama Toungara, le pétrole et la Côte d'Ivoire

Adama Toungara, le pétrole et la Côte d'Ivoire

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Jean-Luc Bédié, les comptes sont au vert

Côte d'Ivoire : Jean-Luc Bédié, les comptes sont au vert

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Jean Hubert Nankam, pour un p'tit bisou

Côte d'Ivoire : Jean Hubert Nankam, pour un p'tit bisou

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Mamadou Bamba, connection people

Côte d'Ivoire : Mamadou Bamba, connection people

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Abdourahmane Cissé, le benjamin du gouvernement

Côte d'Ivoire : Abdourahmane Cissé, le benjamin du gouvernement

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Énergie

La Mauritanie va vendre de l'électricité au Mali

La Mauritanie va vendre de l'électricité au Mali

Après avoir signé un contrat similaire avec le Sénégal fin 2013, la Mauritanie vient de conclure en accord de vente d'électricité au Mali.

Lire la suite

Intégration régionale

L'Union du Maghreb arabe affiche ses ambitions pour 2015

L'Union du Maghreb arabe affiche ses ambitions pour 2015

Alors que l'espace régional maghrébin a la plus faible intégration économique au monde, des échéances viennent d'être annoncées pour y remédier, avec notamment la conclusion des négociations sur le libre...

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Thierry N'Doufou, made in Côte d'Ivoire

Thierry N'Doufou, made in Côte d'Ivoire

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Hôtellerie

Le Meridien de Douala passe sous la marque Pullman du groupe Accor

Le Meridien de Douala passe sous la marque Pullman du groupe Accor

L'établissement de 141 chambres, appartenant au groupe Fadil, sera désormais géré sous la marque Pullman, l'une des enseignes d'Accor. C'est le deuxième hôtel du groupe international au Cameroun et le...

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Hien Yacouba Sié, l'homme qui pesait 21 millions de tonnes

Côte d'Ivoire : Hien Yacouba Sié, l'homme qui pesait 21 millions de tonnes

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Kaba Nialé, la femme qui tient les cordons de la bourse

Côte d'Ivoire : Kaba Nialé, la femme qui tient les cordons de la bourse

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Reportage TV

Réussite : Mlouma, une plateforme en ligne au service des producteurs agricoles

Réussite : Mlouma, une plateforme en ligne au service des producteurs agricoles

La plateforme en ligne Mlouma permet aux producteurs agricoles d'échanger avec des centaines d'acheteurs potentiels, facilitant ainsi la vente de leurs produits. Les caméras de "Réussite" sont allées à la...

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Massandje Touré-Litse, la patronne du café et du cacao ivoirien

Massandje Touré-Litse, la patronne du café et du cacao ivoirien

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags