Télécoms : Nashua Mobile se retire du marché sud-africain.
Abraaj prend une participation dans le capital du producteur de chocolat marocain Kool Food.
Microfinance : Axa Assurance Maroc signe un partenariat avec Grameen-Jameel microfinance.

Masafumi Sugano : le plus africain des Japonais

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Masafumi SuganoDirecteur Afrique au ministère nippon de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie, Masafumi Sugano pousse les groupes de Tokyo à investir sur le continent. Histoire de regagner le terrain conquis par les Chinois.

Âgé de 35 ans, Masafumi Sugano pilote depuis Tokyo la direction Afrique du célèbre Meti, le ministère japonais de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie. Nommé en juillet 2012, il a fort à faire. L'Afrique ne représente que 1,8 % des échanges extérieurs japonais : en 2012, les investissements directs du pays du Soleil-Levant sur le continent n'ont atteint que 13,6 milliards d'euros, sur les 750 milliards déployés par les groupes japonais dans le monde entier.

C'est grâce au réseau d'informations économiques du Meti que le Japon a bâti sa puissance industrielle après la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui encore, chacune de ses agences repère dans chaque pays les meilleurs segments à l'export, déniche les innovations et les transmet aux entreprises japonaises. Grâce à lui, les keiretsu (grands conglomérats) comme Toyota, Mitsubishi ou Panasonic ont pu gagner des parts de marché partout dans le monde.
Cliquez sur l'image

Recul 

« Nos entreprises ont été très présentes en Afrique jusque dans les années 1980, quand notre industrie était compétitive sur les coûts, explique Masafumi Sugano. Mais nous avons depuis perdu beaucoup de terrain, notamment face aux Chinois, qui ont pris le segment du bas de gamme. Aujourd'hui, la plupart des grandes sogo shosha [maisons de commerce, NDLR] se sont détournées de l'Afrique subsaharienne et, dans une moindre mesure, du Maghreb, pour se concentrer sur des marchés à plus haute valeur ajoutée. Le Japon reste actif en Afrique, mais principalement via ses programmes d'aide [3,7 milliards d'euros par an]. »

Exemple frappant de ce recul : la Côte d'Ivoire. « Enfant, j'ai vécu trois ans à Abidjan, de 1984 à 1987, quand mon père était expatrié pour le fabricant d'électronique Sharp. À l'époque, on pouvait compter 26 sociétés japonaises dans la capitale économique ivoirienne. Aujourd'hui, elles ne sont plus que deux », observe-t-il avec regret. La désaffection des sociétés nippones sur le continent, Masafumi Sugano l'explique aussi par leur aversion au risque politique. Depuis la prise d'otages d'In Amenas, le 16 janvier en Algérie, qui a entraîné la mort de dix Japonais, les groupes de Tokyo sont encore plus réticents qu'avant à investir dans le nord et l'ouest du continent. « La situation au Sahel, au Maghreb, mais aussi au Nigeria a mis un frein aux plans d'expansion », reconnaît Masafumi Sugano.

Lire aussi :
CFAO : le Japon s'offre le dernier joyau de la Françafrique
CFAO : les revenus s'envolent de 14,8%

 Inverser la tendance 


Ce polyglotte qui a étudié en Italie, aux États-Unis et au Royaume-Uni croit toutefois pouvoir inverser la tendance. « Nous gardons des positions importantes en Égypte et en Algérie, notamment dans l'automobile et la construction, et en Angola dans le pétrole, précise-t-il. Au Kenya et en Tanzanie, les sociétés japonaises reviennent, dans l'électronique notamment. Enfin, l'Afrique du Sud reste notre premier pays africain d'implantation, avec 126 sociétés nippones actuellement présentes là-bas. » Et l'ancien premier secrétaire d'ambassade à Johannesburg de rappeler les deux dernières grandes opérations japonaises dans la nation Arc-en-Ciel : les rachats de Dimension Data par le géant des télécoms NTT (pour 2,3 milliards d'euros) en 2010 et de Freeworld Coatings par l'industriel Kansai Paint (pour 200 millions d'euros) en 2011.

Selon Masafumi Sugano, l'acquisition du distributeur automobile et pharmaceutique français CFAO par Toyota Tsusho Corporation (TTC), finalisée fin 2012, serait un signe positif pour la présence japonaise en Afrique francophone. « Nos cadres ont presque déserté cette région depuis des années, en raison de la forte concurrence des groupes européens et libanais. La meilleure manière d'y revenir était de s'associer avec l'un d'entre eux, estime-t-il. D'autres rapprochements similaires devraient suivre dans l'avenir, notamment en Afrique de l'Ouest. »

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Maroc

Pêche : le port de Safi veut retrouver la cote

Pêche : le port de Safi veut retrouver la cote

Autrefois sacré capitale mondiale de la sardine, le port marocain de Safi fait face à une diminution des prises. Comment sauvegarder son industrie de transformation ? Les entrepreneurs étudient toutes...

Lire la suite

Équipement

Mahindra creuse son sillon en Afrique

Mahindra creuse son sillon en Afrique

Le constructeur indien Mahindra connaît une forte croissance sur le continent, tirée par ses ventes de tracteurs.

Lire la suite

Enseignement supérieur

La Banque mondiale lance les "centres d'excellence africains"

La Banque mondiale lance les

La Banque mondiale a annoncé le financement de 19 "centres d'excellence africains", à hauteur de 150 millions de dollars. Ces fonds sont destinés à sept pays d'Afrique de l'Ouest et...

Lire la suite

Interview

Daniel Chéron : "Évitons les excès constatés en Argentine ou au Brésil"

Daniel Chéron :

Le semencier français Limagrain vient de prendre une participation dans le numéro un africain, Seed Co. Son patron, Daniel Chéron, affiche ses ambitions et partage sa vision du développement agricole du...

Lire la suite

Élevage

L'aviculture africaine sort de sa coquille

L'aviculture africaine sort de sa coquille

Le secteur est en plein essor. Et pour cause : les oeufs et la viande de volaille sont riches en protéines... et bon marché.

Lire la suite

Capital-investissement

Carlyle clôture son premier fonds dédié à l'Afrique subsaharienne

Carlyle clôture son premier fonds dédié à l'Afrique subsaharienne

Le capital-investisseur américain Carlyle a annoncé la clôture de son premier fonds dédié à l’Afrique subsaharienne à 698 millions, soit 40 % de plus que l'objectif qu'il s'était initialement fixé.

Lire la suite

Palmarès

Le Nigeria, champion d'Afrique

Le Nigeria, champion d'Afrique

Le 6 avril, le Nigeria est devenu la première économie du continent, devant l'Afrique du Sud. Par la magie d'un nouveau calcul de son Produit intérieur brut, mais aussi grâce...

Lire la suite

Avis d'experts

Maroc : “Casablanca bascule dans le rouge“

Maroc : “Casablanca bascule dans le rouge“

Nasreddine Lazrak,analyste senior chez Upline Group, revient pour "Jeune Afrique" sur l'actualité de la place boursière de Casablanca.

Lire la suite

Algérie

Cevital autorisé à reprendre le français FagorBrandt

Cevital autorisé à reprendre le français FagorBrandt

Le tribunal de commerce de Nanterre a validé la reprise de FagorBrandt par Cevital. Le groupe algérien reprend notamment deux sites industriels, et 1 200 salariés.

Lire la suite

Hydrocarbures

Hydrocarbures : le nigérian Seven Energy lève 255 millions de dollars

Hydrocarbures : le nigérian Seven Energy lève 255 millions de dollars

L'opérateur pétrolier et gazier nigérian Seven Energy a annoncé avoir levé 255 millions de dollars, via notamment une contribution du fonds souverain singapourien Temasek (150 millions) et de la Société...

Lire la suite

Climat des affaires

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Aon Risk Solutions vient de publier la 16e édition de la carte de risque pays. Si l'Afrique australe reste (à l'exception du Zimbabwe) la zone la moins risquée du continent,...

Lire la suite

Afrique du Sud

Hôtellerie : un fonds souverain dubaïote entre au capital du Sud-africain Kerzner

Hôtellerie : un fonds souverain dubaïote entre au capital du Sud-africain Kerzner

Investment Corporation of Dubaï (ICD), un fonds souverain dubaïote, a acquis une participation dans la chaine d'hôtels mondiale Kerzner International, qui compte parmi ses investisseurs la famille de Sol Kerzner,...

Lire la suite

Assurances

Cameroun : Henri Ewelé débarqué de la direction de Chanas

Cameroun : Henri Ewelé débarqué de la direction de Chanas

Henri Ewelé a été relevé de son poste de directeur général par le conseil d’administration de l'assureur camerounais Chanas. Il a été remplacé par Albert Pamsy, sept mois à peine...

Lire la suite

Mines

Maroc : Kasbah Resources cède un quart du méga-projet d'étain d'Achmmach

Maroc : Kasbah Resources cède un quart du méga-projet d'étain d'Achmmach

L'entreprise minière australienne Kasbah Resources a annoncé la signature d'un protocole d'entente avec les futurs autres actionnaires de la co-entreprise Atlas Tin pour le développement du projet d'Achmmach, qui regroupe...

Lire la suite

Rail

Abidjan-Lomé : la boucle est bouclée

Abidjan-Lomé : la boucle est bouclée

Abidjan, Ouagadougou, Niamey, Cotonou et Lomé reliées par le chemin de fer ? Ce n'est plus un rêve, les travaux commencent.

Lire la suite

Médias

Kenya : le sud-africain TMG acquiert 49% de Radio Africa Limited

Kenya : le sud-africain TMG acquiert 49% de Radio Africa Limited

Times Media Group a acquis 49% du capital de la société kenyane Radio Africa Limited pour un montant de 195 millions de rands (18,5 millions de dollars), a indiqué le...

Lire la suite

Ingénierie

Jesa, dessine-moi un projet

Jesa, dessine-moi un projet

Fruit de l'union entre l'OCP et l'américain Jacobs, la coentreprise Jesa met ses connaissances techniques au service de l'exploitation du phosphate.

Lire la suite

Bande-annonce

Réussite : un avant-goût de la quatrième émission !

Réussite : un avant-goût de la quatrième émission !

La quatrième édition de Réussite, le magazine de « l'Afrique qui gagne », est diffusée vendredi 18 avril au soir sur Canal+ Afrique. Découvrez le sommaire et la bande-annonce en...

Lire la suite

Reportage TV

Réussite : la route qui change la vie de Dolisie

Réussite : la route qui change la vie de Dolisie

Montez à bord d'un bus de la Trans-Route Congo et parcourez la route longue de 160 km qui relie Pointe-Noire à Dolisie en moins de 3 heures. Un reportage TV...

Lire la suite

Gestion publique

Mozambique : dérapage annoncé du déficit public

Mozambique : dérapage annoncé du déficit public

L'agence de notation Moody's prévoit une explosion du déficit budgétaire, à 12% du PIB, en raison de la hausse des dépenses publiques de 28%. Une progression inquiétante à court-terme mais...

Lire la suite

Hydrocarbures

Glencore Xstrata rachète Caracal Energy pour 1,35 milliard de dollars

Glencore Xstrata rachète Caracal Energy pour 1,35 milliard de dollars

Glencore Xstrata va débourser 1,35 milliard de dollars pour acquérir la compagnie pétrolière Caracal Energy, active principalement au Tchad, rapporte l'agence "Reuters".

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags