Les PME africaines touchent les limites de la cotation parisienne

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

À terme, Pétro-Ivoire compte s'introduire à la Bourse régionale des valeurs mobilières... à Abidjan. © Sia Kambou/AFPLes trois PME africaines cotées sur le marché libre NYSE Euronext doutent. Si leur présence sur la Place française leur a permis d'être plus visibles, la levée de fonds demeure une gageure.

« Le mieux serait que nos Bourses régionales jouent davantage leur rôle et simplifient les règles d'accès pour les sociétés de la région. » Meïssa Ngom, patron de Money Express, une société sénégalaise de transfert d'argent introduite à la Bourse de Paris en septembre 2011, cache mal sa déception. S'il assure être en négociation avec un fonds d'investissement approché grâce à la visibilité apportée par cette cotation, il juge néanmoins le marché parisien inadapté pour une entreprise comme la sienne.

Calme plat

Trois PME africaines ont tenté l'expérience : outre Money Express, l'ivoirien Pétro Ivoire (distribution de carburants) avait suivi la même année, alors que la Société ivoirienne de manutention et de transit (Simat, logistique) avait ouvert le bal dès 2007. Toutes ont été approchées, conseillées puis accompagnées par le cabinet Maréchal & Associés Finance, dirigé par le Français Samuel Maréchal.

Cliquez sur l'image.Les résultats sont mitigés. Introduites sur le marché libre NYSE Euronext, qui n'est pas réglementé, les valeurs sont très peu actives. L'évolution des cours de Money Express et de Pétro Ivoire ressemble à un électrocardiogramme plat. Plus variable, le cours de Simat a fondu, avec la crise ivoirienne, comme neige au soleil : après avoir atteint un pic le 23 janvier 2008 à 16,90 euros, le titre plafonne aujourd'hui à 4,50 euros, sans variation depuis des mois.

Le cabinet Maréchal & Associés Finance défend pourtant le travail effectué. « Le premier objectif était de donner une visibilité internationale à ces sociétés africaines. En ce sens, le but est atteint », assure Samuel Maréchal, joint à Abidjan où son cabinet possède une antenne. « Si l'on regarde Simat, son chiffre d'affaires a été multiplié par trois, mais, malheureusement, la crise ivoirienne est venue stopper ses ambitions, notamment celle d'augmenter ses fonds propres, poursuit-il. Pour Pétro Ivoire, il fallait remplacer un fonds sortant, ce qui a été réalisé avec l'arrivée de Phoenix Capital Management à la place de Cauris Management. Enfin, Money Express souhaitait aussi se mettre en situation d'augmenter son capital ; de fait, il discute aujourd'hui avec un fonds d'investissement. »

Pour le banquier d'affaires parisien, l'introduction à Paris n'est qu'une première étape : « Tout cela prend du temps. Simat est satisfait, la société a pu utiliser la Bourse en fonction de ses besoins ; et Money Express fera de même lorsque ses négociations seront finalisées. »

Reste que l'appétence des gérants internationaux pour les valeurs émergentes en général, africaines en particulier, n'a nullement profité aux trois PME. Samuel Maréchal estime aujourd'hui que la prochaine étape logique serait une cotation sur Alternext, le marché réglementé des PME en France. Une Place plus propice, selon lui, à la levée de fonds. Mais les contraintes pour y accéder sont bien plus ardues à satisfaire.

Grise mine

Du côté des patrons, les avis sont moins optimistes. « Est-ce que la Bourse de Paris est prête à soutenir le développement d'une entreprise africaine ? Je n'en suis pas sûr », s'interroge Stéphane Eholié, PDG de Simat. S'il se faisait le héraut de la démarche il y a encore trois ans, à l'heure du bilan, le patron ivoirien fait grise mine : « C'est vrai, j'y ai gagné en notoriété, mais je n'ai pas levé de fonds. Certes, c'était une micro-introduction, et avec la crise mondiale les ressources se sont raréfiées, mais d'autres sociétés de même taille [non africaines, NDLR] ont pourtant réussi à lever de l'argent. Je compte cependant trouver une issue en 2013 ou 2014 », conclut-il, espérant dénicher des fonds pour se consolider sur le marché ivoirien et réaliser enfin son ambition, d'ici à 2015, de pénétrer les marchés limitrophes.

Lire aussi :

Transfert d'argent : à l'assaut de Goliath
Maréchal et Associés Finance se fait une place
Bourse : la zone franc dans un étau
Abidjan : les PME auront-elles la cote ?

« L'objectif était plus de donner de la valeur à la société et de l'exposer aux fonds étrangers, se rassure de son côté Sébastien Kadio-Morokro, directeur général de Pétro Ivoire. Nous avons émis 100 titres, nous n'attendions vraiment pas plus de variation de notre cours. À terme, de toute manière, c'est à la BRVM [Bourse régionale des valeurs mobilières, à Abidjan] que nous comptons utiliser le levier de la Bourse. Mais toutes les conditions n'étaient pas encore réunies. »

En un clic

Le financier français Louis Thannberger, grand spécialiste des introductions en Bourse (400 à son actif), notamment des PME, est catégorique : « Je ne vois pas l'intérêt pour une société ivoirienne de venir se faire coter à Paris ! La visibilité est un faux débat : une cotation à Abidjan peut s'accompagner d'une conférence de presse à Paris, on obtiendrait le même résultat... Aujourd'hui, avec internet, il n'y a plus qu'une seule et unique Bourse : en un clic, un investisseur sait où investir, où que soit cotée la société. »

Le banquier d'affaires, qui cherche à s'installer à Abidjan, appelle de ses voeux, comme l'ensemble des patrons, une Place régionale ouest-africaine forte et plus simple d'accès pour les entreprises de la région. De son côté, Samuel Maréchal va mettre en stand-by son travail à Paris, pour introduire « d'ici à la fin du mois », assure-t-il, une société ouest-africaine sur la Bourse de... Maurice.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Infrastructures télécoms

Maroc : un consortium mené par Thales décroche un contrat de 30 millions d'euros

Maroc : un consortium mené par Thales décroche un contrat de 30 millions d'euros

Un consortium composé du français Thales, du chinois Huawei et de l'italien Imet a remporté un contrat de 30 millions d'euros pour l'installation d'un nouveau système de communication sur le...

Lire la suite

Infrastructures

Casablanca va construire 80 kilomètres de ligne de tramway supplémentaires

Casablanca va construire 80 kilomètres de ligne de tramway supplémentaires

Réuni le 24 juillet, le conseil de la ville de Casablanca a voté pour l’abandon du projet de ligne de métro aérien, lui préférant l’extension du réseau de tramway lancé...

Lire la suite

Agro-industrie

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3 234 dollars à celle de New York) grâce...

Lire la suite

Conjoncture

Le FMI abaisse sa prévision de croissance mondiale pour 2014

Le FMI abaisse sa prévision de croissance mondiale pour 2014

Le Fonds monétaire international (FMI) a publié jeudi 24 juillet ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale en 2014. L'institution annonce un taux prévisionnel de 3,4% contre les 3,7% pronostiqués...

Lire la suite

Mines

Congo : Sundance Resources signe la convention d'exploitation du fer de Nabeba

Congo : Sundance Resources signe la convention d'exploitation du fer de Nabeba

Le groupe minier australien Sundance Resources a signé avec la République du Congo la convention d'exploitation de la mine de fer de Nabeba, à la frontière avec le Cameroun.

Lire la suite

Finance

La Tunisie lève facilement 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis

La Tunisie lève facilement 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis

La Tunisie a levé avec succès 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis. L'emprunt, dirigé par Natixis et JP Morgan, a été émis au taux très avantageux de...

Lire la suite

Justice

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

La filiale britannique d'Alstom a été inculpée de trois délits de corruption et de trois délits de complicité de corruption. Les accusations concernent de grands projets de transport conduits en...

Lire la suite

Mines

Revanche à l'indienne pour Tom Albanese

Revanche à l'indienne pour Tom Albanese

Poussé vers la sortie de Rio Tinto en 2013 après vingt ans de bons et loyaux services, l'Américain rebondit chez Vedanta. Sa mission : accélérer l'internationalisation du groupe en visant...

Lire la suite

Télécoms

Le Niger accorde une licence 3G à Airtel

Le Niger accorde une licence 3G à Airtel

Celtel, leader nigérien des télécommunications mobiles, vient de décrocher une licence 3G, valable pour une durée de 15 ans. La filiale de Bharti Airtel pourra lancer ce nouveau service dès décembre...

Lire la suite

Algérie

Cevital obtient le feu vert pour une cimenterie géante à Constantine

Cevital obtient le feu vert pour une cimenterie géante à Constantine

Le groupe Cevital  a obtenu l'autorisation du Conseil national de l'investissement (CNI) algérien pour sa cimenterie dans la wilaya de Constantine. Cette usine devrait produire 8 millions de tonnes de...

Lire la suite

Finances publiques

Sénégal : l’eurobond de 500 millions de dollars largement sursouscrit

Sénégal : l’eurobond de 500 millions de dollars largement sursouscrit

Le Sénégal a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'eurobond, d'une maturité de dix ans, a été émis à un taux de 6,25 % et a attiré...

Lire la suite

Hydrocarbures

Djerassem Le Bémadjiel : "Glencore est un partenaire stratégique du Tchad"

Djerassem Le Bémadjiel :

"Jeune Afrique" publie une enquête sur les changements en cours dans le négoce de matières premières en Afrique dans le n° 2794 (à paraître le 27 juillet). Djerassem Le Bémadjiel, le...

Lire la suite

Agro-industrie

Conférence Fin4Ag de Nairobi : 3 stratégies clés pour financer l’agriculture africaine

Conférence Fin4Ag de Nairobi : 3 stratégies clés pour financer l’agriculture africaine

Venus nombreux, les participants à la conférence internationale Fin4Ag de Nairobi ont planché du 14 au 18 juillet sur les modèles de financement susceptibles d’impulser une nouvelle révolution agricole en...

Lire la suite

Mines

Platine : Anglo American jette l'éponge en Afrique du Sud

Platine : Anglo American jette l'éponge en Afrique du Sud

Le géant minier britannique Anglo American, numéro un mondial du platine, a confirmé sa décision de vendre la majorité des actifs miniers qu'il détient en Afrique du Sud via sa...

Lire la suite

Hydrocarbures

Offshore profond : le Gabon choisit ses sept favoris

Offshore profond : le Gabon choisit ses sept favoris

Le Gabon a arrêté la liste des sept compagnies pétrolières en pole position pour l'attribution de neuf nouveaux permis d'exploration en offshore profond du pays. Shell et Total figurent en...

Lire la suite

Logistique

Le port de Lomé, à la mesure de ses ambitions

Le port de Lomé, à la mesure de ses ambitions

Pour que son trafic augmente de 25 % à partir de 2016, le Port autonome de Lomé, se donne enfin les moyens de ses ambitions.

Lire la suite

Automobile

Le Nigeria restreint les importations, Peugeot relance l'assemblage local

Le Nigeria restreint les importations, Peugeot relance l'assemblage local

PSA Peugeot Citroën va redémarrer l'assemblage de voitures au Nigeria, une activité interrompue depuis plusieurs années. Cette annonce intervient alors qu'Abuja a mis en place depuis début juillet de nouvelles...

Lire la suite

Aménagement

Togo : Aného marque son retour

Togo : Aného marque son retour

Son charme et avec lui une bonne partie de sa population et de ses touristes s'étaient envolés. Grâce à une vaste opération de renouvellement urbain, la cité balnéaire retrouve son...

Lire la suite

Télécoms

Tchad : Tigo prépare le lancement de la 3G et de la 4G

Tchad : Tigo prépare le lancement de la 3G et de la 4G

Après un test public réussi le 17 juillet dernier, Tigo s'apprête à lancer la 3G et la 4G au Tchad. Les premières offres commerciales, qui couvriront d'abord la capitale N'Djamena,...

Lire la suite

Maroc

Le sidérurgiste chinois Shandong Shangang s'installe à Tanger

Le sidérurgiste chinois Shandong Shangang s'installe à Tanger

Le ministre marocain du Commerce et de l'Industrie vient de signer un accord avec le groupe chinois Shandong Shangang. Cet investissement, estimé à 150 millions de dollars, porte sur la...

Lire la suite

Télécommunications

Africable va lancer la première plateforme satellite basée en Afrique de l'Ouest

Africable va lancer la première plateforme satellite basée en Afrique de l'Ouest

À l'initiative d'Africable, plusieurs groupes médias se sont associés pour créer la première plateforme satellite d'Afrique de l'Ouest. À la clé, la diffusion d'un bouquet de 42 chaînes accessible via...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags