Hévéa : SIPH a réalisé un chiffre d’affaires caoutchouc de 326,2 M€ contre 358,5 M€ l’an dernier, en baisse de 9%.

Côte d'Ivoire : armistice chez Comium

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Les arriérés dus à l'État de Côte d'Ivoire par Comium dépasseraient encore 15 millions d'euros. © Vincent Fournier/J.A.Déchiré depuis 2009 par une guerre intestine, l'opérateur ivoirien de télécoms Comium voit l'horizon s'éclaircir avec le rachat par Nizar Dalloul des parts d'Eugène Diomandé. Un accord doit être conclu dans les prochains jours.

Pendant huit mois, Eugène Marie Diomandé, 50 ans, a vécu en exil, un peu à Paris, beaucoup à Dubaï et ces derniers temps à Lomé, au Togo. Le 28 avril, le fils de Joseph Diomandé, journaliste proche du président Houphouët-Boigny, est rentré à Abidjan pour conclure la paix des braves avec son partenaire Nizar Dalloul, fondateur de l'opérateur de téléphonie Comium. Sa fuite, Eugène Diomandé ne l'avait pas préméditée. « Après ma garde à vue [soupçonné d'avoir financé le clan Gbagbo, il a été entendu pendant vingt-quatre heures le 3 août 2011, NDLR], je pensais être plus en sécurité à l'étranger », explique-t-il. Des ennuis judiciaires qu'il associe directement à la guerre qu'il livrait à son associé, Nizar Dalloul, pour le contrôle de Comium.

S'il est aujourd'hui à Abidjan, c'est parce que les deux hommes vont enfin régler leur querelle. Toujours détenteur de 13,5 % du capital de l'opérateur, Eugène Diomandé va céder ses parts contre un chèque de 3,8 millions d'euros. Il renonce aussi à son poste de président du conseil d'administration, déjà confié à l'ancien Premier ministre Seydou Diarra.

Choix radicaux

Vers la fin des poursuites judiciaires

Quelques jours encore devraient être nécessaires pour mettre un terme au différend opposant les actionnaires. Après avoir reçu un premier acompte le 4 mai, Eugène Diomandé a abandonné les poursuites intentées en Côte d'Ivoire. Il contestait notamment la régularité de l'augmentation de capital réalisée sans son accord. Mais, prudent, il se réserve encore la possibilité de recourir à un arbitrage. Résultat : dans l'attente d'un ultime rendez-vous, Nizar Dalloul maintient sa plainte concernant un détournement de 2,4 milliards de F CFA. J.C.

Grâce au rachat des parts des actionnaires minoritaires - celles de Diomandé mais sans doute aussi celles de Mohamed Salamé, détenteur de 1,5 % du capital -, Nizar Dalloul pense pouvoir enfin finaliser la venue d'un investisseur. Des pourparlers étaient en cours ces derniers mois avec un homme d'affaires du Golfe. « Si nous ne trouvons pas de partenaire financier, nous devrons faire des choix radicaux », admet Michel Hébert, directeur général de Comium.

L'opérateur revendique 1,87 million d'abonnés, loin derrière MTN, Orange (environ 6 millions chacun) et Moov (près de 4 millions). Il a néanmoins retrouvé, selon sa direction, un niveau de rentabilité encourageant, avec une marge Ebitda (indicateur proche de la marge brute d'exploitation) d'environ 20 %. Son objectif est maintenant d'étendre son réseau pour couvrir 80 % de la population (contre 50 % aujourd'hui) d'ici deux à trois ans. Des projets de services financiers accessibles par téléphone sont également dans les cartons.

Reste pour l'opérateur la question épineuse des dettes. Les arriérés dus à l'État dépasseraient encore 10 milliards de F CFA (15,2 millions d'euros). Nommé en janvier 2011 au poste de directeur général, Michel Hébert a néanmoins remis de l'ordre dans la gestion. Des échéanciers ont été établis pour les paiements aux créanciers. Une situation héritée de l'époque où, main dans la main, Eugène Diomandé et Nizar Dalloul utilisaient une partie du budget communication de l'opérateur pour obtenir le report de quantité de taxes. Ces mauvaises pratiques ont durablement plombé les comptes au point de compromettre la solidité financière de l'entreprise.

Le montant inhabituel de l'augmentation de capital réalisée l'été dernier par Nizar Dalloul, faisant passer les fonds propres de Comium de 200 millions à 50 milliards de F CFA (soit dix fois ceux d'Orange Côte d'Ivoire), n'a pas levé tous les doutes. Bruno Nabagné Koné, ministre des Technologies de l'information et de la communication (TIC), a averti les acteurs du secteur : aucun opérateur ne sera artificiellement maintenu en vie.

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Côte d'Ivoire

Centre d'appels : Acticall prend pied à Abidjan

Centre d'appels : Acticall prend pied à Abidjan

Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire, est depuis mi-avril le quatrième site offshore du groupe français Acticall, spécialisé dans les services intégrés de la relation client.

Lire la suite

Les décrypteurs

Nigeria : le nouveau PIB en chiffres

Nigeria : le nouveau PIB en chiffres

Depuis le 6 avril, le Nigeria est la première économie d'Afrique. Décryptage en six infographies de ce bond spectaculaire.

Lire la suite

Développement régional

Tchad : programme pétrole contre nourriture

Tchad : programme pétrole contre nourriture

Au Tchad, la loi alloue 5 % des revenus de l'or noir à la région du Logone oriental pour ses projets de développement. Déjà 1 300 paysans en bénéficient. Les...

Lire la suite

Transport

Tchad : bus, clim et vidéos

Tchad : bus, clim et vidéos

Avant, voyager était un calvaire. Aujourd'hui, on peut, depuis Abéché ou Sarh, rallier la capitale en moins d'une journée. Grâce à l'asphaltage des routes et à la mise en service...

Lire la suite

Aménagement

Mission changement de look pour N'Djamena

Mission changement de look pour N'Djamena

Plongée dans la poussière et le bruit, la ville s'apprête à changer de look. Tout doit être prêt en juin 2015, pour le 25e sommet de l'Union africaine.

Lire la suite

Construction

Hôtellerie : Mangalis a foi en ses étoiles

Hôtellerie : Mangalis a foi en ses étoiles

Le groupe hôtelier Mangalis, filiale de Teyliom, lance Yass, son enseigne économique et redéfinit la place de ses marques Seen et Noom dans la gamme.

Lire la suite

Commerce extérieur

Algérie : nouveau recul de l'excédent commercial de l'Algérie

Algérie : nouveau recul de l'excédent commercial de l'Algérie

L'excédent commercial de l'Algérie a chuté de 22,6% au premier trimestre 2014, s'établissant à 2,6 milliards de dollars, contre 3,36 milliards au premier trimestre de l'année écoulée, rapporte l'agence de...

Lire la suite

Industrie pharmaceutique

Côte d'Ivoire : Cauris entre au capital de Cipharm

Côte d'Ivoire : Cauris entre au capital de Cipharm

Le fonds Cauris Croissance II a investi 2 milliards de F CFA dans la société ivoirienne Cipharm. Cet investissement, qui prend la forme d'une prise de participation minoritaire et d'un...

Lire la suite

Aérien

Le Marrakech Air Show 2014 ouvre ses portes

Le Marrakech Air Show 2014 ouvre ses portes

La quatrième édition de Marrakech Air Show, le salon marocain de l’aéronautique, ouvre ses portes ce mercredi 23 avril 2014. Les constructeurs aériens présents espèrent séduire les ministres des Transports...

Lire la suite

Mines

Afrique du Sud : Anglo American prépare sa sortie du platine

Afrique du Sud : Anglo American prépare sa sortie du platine

Le holding britannique Anglo American prépare le terrain pour sa sortie du secteur du platine en Afrique du Sud, rapporte le "Financial Times". Des discussions sont actuellement en cours avec...

Lire la suite

Santé

Saham passe au bistouri

Saham passe au bistouri

Le groupe privé marocain jette son dévolu sur un secteur très porteur : les cliniques. Une activité complémentaire de son pôle assurance.

Lire la suite

Entreprises

Ces messies maghrébins de l'industrie européenne

Ces messies maghrébins de l'industrie européenne

En rachetant le français FagorBrandt, le groupe algérien Cevital confirme que, pour les entreprises européennes en difficulté, le salut peut venir d'Afrique du Nord.

Lire la suite

Ciment

En Algérie, Lafarge touche à tout

En Algérie, Lafarge touche à tout

Leader en Algérie, le groupe français Lafarge se place en aval de la production avec sa propre chaîne de distribution, et en amont avec un laboratoire de développement.

Lire la suite

Ciment

Tous grisés par l'or gris

Tous grisés par l'or gris

La multiplication des usines en Afrique subsaharienne a porté ses fruits. En 2013, la région a, pour la première fois, produit plus de ciment qu'elle n'en a consommé. Principal acteur...

Lire la suite

TV

Réussite : Rescapée de la crise ivoirienne

Réussite : Rescapée de la crise ivoirienne

Découvrez l’histoire de Marie-Solange Sahoun, patronne de Dégué Délice, qui a a tout perdu suite au pillage de son matériel de production durant la crise ivoirienne. Un reportage TV diffusé...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine, "Jeune Afrique" s’intéresse à l’exploitation de l’uranium par Areva, au Niger. Dans son édition n° 2780, le magazine révèle en exclusivité le contenu du rapport de l'ONG Open...

Lire la suite

Mines

La Guinée retire son permis à BSGR

La Guinée retire son permis à BSGR

Le gouvernement guinéen a résilié le permis minier octroyé au milliardaire Beny Steinmetz et à sa compagnie BSGR sur le gisement de fer de Simandou. Cette décision fait suite aux...

Lire la suite

Transparence

Exclusif : à qui profite l'uranium du Niger ?

Exclusif : à qui profite l'uranium du Niger ?

L'uranium du Niger, au fond, à qui profite-t-il ? À cette question, qui continue de brûler bien des lèvres, il est désormais possible d'apporter des réponses. Jeune Afrique s'y attèle...

Lire la suite

Finance

Gari : jeune fonds, 20 ans, cherche repreneur

Gari : jeune fonds, 20 ans, cherche repreneur

Le Fonds Gari, structure de garantie des crédits, doit faire face au départ de ses actionnaires historiques, qui cèdent 80,56 % du capital. Avis aux repreneurs potentiels : les amateurs sont...

Lire la suite

Télécoms

L'État algérien rachète 51% de Djezzy

L'État algérien rachète 51% de Djezzy

Après des années de bataille juridique, VimpelCom annonce la cession de 51% du capital de Djezzy au Fonds national d'investissement pour 2,643 milliards de dollars. L'actionnaire russe conserve toutefois le...

Lire la suite

Banque

Le Maroc cède ses parts dans le capital de BCP

Le Maroc cède ses parts dans le capital de BCP

Un accord de cession des parts de l'État marocain dans le capital de BCP a été conclu avec le groupe bancaire. L'État, qui détenait près de 6% des parts, les...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags