Selon Donald Kaberuka, la BAD a investi 14 000 milliards de F CFA dans les infrastructures économiques en 8 ans.
La Banque mondiale mobilise 248 millions de dollars en appui à 2 millions de pasteurs du Sahel.
Brazzaville organise le Forum ICB 2015 – Investir au Congo Brazzaville - du 19 au 21 novembre prochain.

Cameroun : les géants de la filière cacao s'impliquent dans la certification

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

cacaocameroun-afpCargill, Barry Callebaut et Olam Cam, leaders mondiaux de la filière cacao, se lancent depuis 2012 dans l'encadrement des paysans camerounais afin de parvenir à respecter l'exigence d'une fève 100 % certifiée en 2020.

Les leaders mondiaux de la filière cacaoyère entrent dans les plantations camerounaises pour imposer la certification de la fève. Profitant de la deuxième édition du Festival international du cacao (Festicacao) qui s'est achevé samedi 29 novembre au Cameroun, Cargill a annoncé l'encadrement de 1 000 planteurs en 2012. "Nous comptons former 7 000 producteurs au cours de cette campagne et certifier 4 500 parmi eux", assure Kate Kanyi-Tometi Fotso, PDG de Telcar Cocoa, le partenaire local du géant mondial du négoce et de l'agro-alimentaire dans cette opération. Le leader camerounais en matière d'exportation - 26,38 % de part de marché durant la dernière campagne - espère du reste voir le programme "cocoa promise" de Cargill s'implanter au Cameroun, après son implémentation en Côte d'Ivoire et au Ghana.

Barry Callebaut n'est pas en reste. À travers sa filiale Sic Cacaos, le géant suisse a mobilisé cinq coopératives - soit plus de 1 000 planteurs - pour les amener l'année dernière à la certification. "Grâce aux standards de l'ONG de certification Rainforest Alliance qui nous accompagne dans cette voie, nous allons durant la campagne en cours former des leaders dans huit autres coopératives qui se chargeront à leur tour d'encadrer près de 2 500 producteurs", souligne Valentin Foketchian, le secrétaire général de Sic Cacaos. En mars 2014, une mission de Rainforest séjournera dans les bassins de production pour évaluer le chemin parcouru.

Lire aussi :

Côte d'Ivoire : la réforme du cacao reste inachevée
Le cacao camerounais renoue avec sa renommée
Cacao : les rois se partagent la fève

Tout aussi impliqué mais moins précis, Olam Cam, filiale du groupe singapourien Olam, compte participer dans les prochaines années à cette démarche en développant deux programmes d'accompagnement des jeunes cacaoculteurs. Coût du projet : 50 milliards de F CFA (environ 104 millions de dollars).

Odeur de fumée

La dynamique est encouragée par un gouvernement échaudé par une mauvaise nouvelle : en janvier, le président de l'Association nationale des producteurs de cacao et de café (ANPCC) annonçait le refoulement des ports européens de 2 000 tonnes de fève dégageant une odeur de fumée. "C'est de l'intox ! Je défie quiconque de me donner le nom de la structure internationale qui a rejeté cette cargaison", fulmine Kate Kanyi-Tometi Fotso. Certes, le début des récoltes dans certaines régions - comme le Sud-Ouest, premier bassin de production - intervient en saison des pluies, obligeant les paysans à sécher la fève dans des fours. "À l'approche d'avril 2013, on a voulu profiter de la recommandation de l'Union européenne qui réduit la teneur en cadmium dans le cacao pour indexer le label Cameroun sous le prétexte de l'odeur de fumée. Alors que nos planteurs ont fait beaucoup d'efforts", commente la patronne de Telcar Cocoa. Conséquence : "L'origine Cameroun a perdu entre 30 et 40 livres la tonne sur le marché international à cause de cette rumeur", remarque-t-elle.

En 2020, des chocolatiers, à l'instar de Mars, et certains États comme les Pays-Bas ne s'approvisionneront qu'en cacao 100 % certifié. Une exigence prise au sérieux par les acteurs d'une filière qui écoule 84 % de ses exportations vers l'Union européenne.

Premier produit agricole d'exportation - 196 778 tonnes au cours de la campagne écoulée - du cinquième producteur mondial, la fève est la principale source de revenu de plus de 600 000 familles disséminées dans sept bassins de production, soit plus de 200 milliards de F CFA (414 millions de dollars) distribués annuellement aux producteurs.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Institutions

Akinwumi Adesina, élu président de la Banque africaine de développement

Akinwumi Adesina, élu président de la Banque africaine de développement

Les 80 gouverneurs de la Banque africaine de développement, réunis ce jeudi 28 mai à Abidjan, ont choisi Akinwumi Adesina pour succéder au Rwandais Donald Kaberuka à la présidence de l'institution...

Lire la suite

Interview

François Colin Nkoa : "La confiance mutuelle entre les différentes administrations sera nécessaire"

François Colin Nkoa :

Les chefs de l'Etat de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Tchad et RCA) ont décidé, le 06 mai 2015, à Libreville, de...

Lire la suite

Aérien

Le gouvernement kényan accorde un prêt de 43 millions de dollars à Kenya Airways

Le gouvernement kényan accorde un prêt de 43 millions de dollars à Kenya Airways

La compagnie aérienne Kenya Airways, en difficultés en raison notamment d'une baisse du tourisme liée à Ebola, va bénéficier d’un prêt de 4,2 milliards de shillings kényans (43 millions de...

Lire la suite

Marchés

Au Maroc et en Tunisie, les introductions en Bourse font pschitt

Au Maroc et en Tunisie, les introductions en Bourse font pschitt

À Casablanca comme à Tunis, les titres récemment cotés ne tiennent pas leurs promesses, connaissant presque tous des chutes vertigineuses. À qui la faute ?

Lire la suite

Maroc

Les banques marocaines à la fête

Les banques marocaines à la fête

Dix ans après leurs premières opérations d'expansion au sud du Sahara, les grands établissements chérifiens commencent à tirer les pleins bénéfices de leurs investissements. Le point.

Lire la suite

Développement

La Banque mondiale débloque 248 millions de dollars pour soutenir le pastoralisme au Sahel

La Banque mondiale débloque 248 millions de dollars pour soutenir le pastoralisme au Sahel

L'IDA, fonds du groupe Banque mondiale pour les pays les plus pauvres, a débloqué une enveloppe de 248 millions de dollars pour favoriser le développement du Sahel et renforcer les...

Lire la suite

Automobile

Renault, symbole de la voiture algérienne

Renault, symbole de la voiture algérienne

Depuis novembre 2014, l'usine de Oued Tlelat, près d'Oran, fabrique les premières voitures made in Algeria. Une expérience industrielle devenue un modèle dans le contexte actuel de crise pétrolière.

Lire la suite

Energie

Kenya : énergie en sous-sol

Kenya : énergie en sous-sol

Dans les profondeurs de la faille du Rift, les Kényans disposent d'une source d'énergie considérable. Et ils se donnent les moyens de l'exploiter de plus en plus efficacement. 40 %...

Lire la suite

Finance

Ecobank face à son avenir

Ecobank face à son avenir

Un peu plus d'un an après la crise qui l'a ébranlé, le groupe panafricain renoue avec les performances. Mais il doit encore régler plusieurs problèmes pour se développer sereinement, notamment...

Lire la suite

Conjoncture

Pourquoi les banques nigérianes peuvent surmonter la baisse du pétrole

Pourquoi les banques nigérianes peuvent surmonter la baisse du pétrole

La part de l'industrie des hydrocarbures dans l'ensemble des prêts des plus grands établissements a doublé depuis la chute des cours du baril de 2008. Mais le secteur est mieux...

Lire la suite

Agriculture

Côte d'Ivoire : la production de coton atteint 450 000 tonnes

Côte d'Ivoire : la production de coton atteint 450 000 tonnes

La Côte d'Ivoire a enregistré une production de coton record : 450 000 tonnes, au terme de la saison 2014/2015. Une hausse de 11 % par rapport à la saison...

Lire la suite

Institutions

Donald Kaberuka, artisan du retour de la BAD à Abidjan, critiqué par les francophones

Donald Kaberuka, artisan du retour de la BAD à Abidjan, critiqué par les francophones

Donald Kaberuka, qui quitte bientôt la présidence de la Banque africaine de développement (BAD), laisse une institution financièrement solide, mais a été accusé d'avoir délaissé les pays francophones au profit...

Lire la suite

Finance

Equity Bank va acquérir ProCredit Bank Congo

Equity Bank va acquérir ProCredit Bank Congo

Equity Bank va prendre le contrôle de ProCredit Bank Congo, 7e banque en République démocratique du Congo. Le groupe bancaire kényan a lancé cette année un programme d'expansion à travers...

Lire la suite

Coulisses

Mode d'emploi et favoris : l'élection du président de la BAD en 5 questions

Mode d'emploi et favoris : l'élection du président de la BAD en 5 questions

Le 28 mai, la Banque africaine de développement élira un nouveau président. "Jeune Afrique" décrypte pour vous tous les ressorts de cette élection et livre une analyse exclusive des chances...

Lire la suite

Finance

Moody's relève les perspectives de la Tunisie

Moody's relève les perspectives de la Tunisie

Moody's a confirmé la note de crédit de la Tunisie ("Ba3") et relevé ses perspectives de "négatives" à "stables". Une amélioration que l'agence de notation explique par le redressement de...

Lire la suite

Politique économique

Chute des cours du pétrole : l'Algérie annonce de nouvelles mesures fiscales

Chute des cours du pétrole : l'Algérie annonce de nouvelles mesures fiscales

Alors que le déficit commercial de l'Algérie explose (- 4,32 milliards de dollars à la fin avril), l'Algérie prépare de nouvelles mesures pour encourager l'investissement "productif" et alléger la facture...

Lire la suite

Maroc

Affaire Samanah : Hennessy et Crenn rattrapés par la justice

Affaire Samanah : Hennessy et Crenn rattrapés par la justice

Ce qui aurait dû être l'un des plus beaux projets touristiques de Marrakech vient de se transformer en un scandale juridico-financier, a appris "Jeune Afrique". Sur le banc des accusés...

Lire la suite

Obligations

Finance islamique : l'Afrique convertie au sukuk

Finance islamique : l'Afrique convertie au sukuk

L'Afrique du Sud et le Sénégal ont émis leur première obligation islamique. La Côte d'Ivoire, le Niger et le Nigeria pourraient les suivre. Mais l'opération reste complexe.

Lire la suite

Énergie

Avec Actis, le camerounais Eneo espère avoir trouvé sa bonne fée

Avec Actis, le camerounais Eneo espère avoir trouvé sa bonne fée

Après la prise de contrôle du capital-investisseur britannique, l'opérateur national d'électricité est en mutation. Mais la réorganisation du secteur et les relations avec l'État compliquent la donne.

Lire la suite

Économie

Nigeria : le premier producteur de pétrole en Afrique à court d'essence

Nigeria : le premier producteur de pétrole en Afrique à court d'essence

La pénurie d'essence qui paralyse le Nigeria depuis près d'un mois serait sur le point d'être résolue. Une entente entre les importateurs de carburant et l'État a été conclue le...

Lire la suite

Finance

Souscription : la branche auto du groupe Loukil trouve son public

Souscription : la branche auto du groupe Loukil trouve son public

La souscription aux actions d'UADH, la branche automobile du groupe tunisien Loukil, a suscité une forte demande du marché. L'Offre à prix ferme a été sursouscrite plus de cinq fois,...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags