Shape 5 provides professional, script confliction free templates

Gabon : les jeunes patrons s'organisent

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Prochain défi de Willy Asseko (debout) et d’Éric Boundono, un incubateur pour accompagner les porteurs de projets.© David Ignaszewski/JALeurs propres sociétés désormais sur les rails, deux trentenaires créent une association de soutien aux créateurs d'entreprise.

Fini l'argent facile. Pour les générations de Gabonais qui connaîtront peut-être l'après-pétrole, il est temps de se frotter aux aléas de la création d'entreprise. Les pionniers du nouvel entrepreneuriat gabonais sont jeunes et sont revenus au pays à la fin de leurs études non pas pour devenir fonctionnaires, à l'instar de la plupart de leurs aînés, mais pour monter leurs propres sociétés dans le secteur tertiaire.

Parmi eux, Éric Boundono, 32 ans, MBA de gestion à l'École supérieure de gestion (ESG) de Paris, est rentré en 2007 et a lancé un an plus tard le premier centre d'appels offshore du pays. Vocalcentre emploie aujourd'hui cent dix salariés et travaille notamment avec des clients français et belges spécialisés dans les énergies renouvelables et les télécoms. Quant à Willy Asseko, 27 ans, ingénieur en télécommunications formé à l'Université de sciences appliquées de Dortmund, en Allemagne, il a créé une entreprise de transport urbain, LTC, qui propose la location de véhicules aux touristes et aux voyageurs d'affaires de passage à Libreville.

En janvier, les deux jeunes patrons ont monté l'Association agir pour une jeunesse autonome (APJA), qui regroupe déjà cinquante-deux jeunes entrepreneurs gabonais âgés de 18 ans à 35 ans. Ça tombe bien, le gouvernement veut accélérer la mise en place d'un tissu de PME. « L'un des défauts de notre économie, c'est que la richesse produite par les entreprises qui y sont installées profite peu aux Gabonais puisque beaucoup d'entre elles rapatrient leurs gains dans le pays d'origine de leur promoteur, déplore le Premier ministre, Raymond Ndong Sima. C'est pourquoi nous devons encourager plus fortement l'entrepreneuriat gabonais. »

Coup de pouce

Pour aider les jeunes créateurs d'entreprises, Éric Boundono et Willy Asseko ont proposé au gouvernement (qui a validé l'idée) de fonder un incubateur d'entreprises. La structure, encore en gestation, accompagnera les porteurs de projets avec des services adaptés. « Nous savons par expérience qu'ils ont surtout besoin de conseils et de suivi dans le management juridique et la comptabilité », explique Asseko.

Parmi les principaux obstacles à surmonter, celui de l'accès aux crédits. Au Gabon comme ailleurs, les banques sont frileuses et posent des conditions draconiennes pour décourager les emprunteurs fragiles. De plus, les taux d'intérêts sont extrêmement élevés - entre 12 % et 18 %. « L'incubateur pourrait contribuer à diminuer le risque encouru par les prêteurs et, du même coup, faire baisser ces taux », espère Éric Boundono. Pour l'heure, la plupart des jeunes patrons ne peuvent compter que sur le développement du microcrédit. Les rares établissements de microfinance agréés pratiquent des taux d'intérêt de 3 % à 4 % sur six mois à deux ans, ce qui est encourageant, mais ne peut fonctionner que sur du court terme.

De toute évidence, l'aide de l'État sera nécessaire pour intensifier l'entrepreneuriat gabonais. Boundono explique que Vocalcentre n'aurait d'ailleurs pas pu se développer sans ce soutien : « Les centres d'appels recrutent beaucoup. Nous avons un partenariat avec l'Office national de l'emploi et, lorsque nous recrutons un jeune en stage d'insertion ou de réinsertion, nous bénéficions d'une contribution mensuelle de l'État à hauteur de 40 000 F CFA (61 euros) par salarié. C'est une incitation à l'embauche et une bouffée d'oxygène pour les jeunes entreprises. »

Autre préoccupation majeure de ces dernières : l'accès aux marchés publics, où elles doivent affronter la concurrence des grands groupes. Sur ce point aussi, un coup de pouce de l'État est attendu. Une préconisation retenue dans le document de politique nationale de la jeunesse rendu public à la mi-février, qui résulte des travaux d'un forum organisé en 2011 à l'initiative de la présidence. Ali Bongo Ondimba s'est engagé à soutenir les jeunes. Il lui reste à tenir parole.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Finances publiques

Le Ghana lève 1 milliard de dollars à un taux plus faible que prévu

Le Ghana lève 1 milliard de dollars à un taux plus faible que prévu

Le Ghana a émis le 11 septembre un eurobond de 1 milliard de dollars sur les marchés internationaux. Le carnet d'ordres pour ces obligations émises au taux relativement modéré de...

Lire la suite

Electricité

Sonel devient ENEO Cameroon

Sonel devient ENEO Cameroon

L'opérateur historique du secteur électrique au Cameroun change de nom et d'identité visuelle pour marquer la rupture à la suite de son rachat par le fonds de capital-risque britannique Actis.

Lire la suite

Décideurs

Côte d'Ivoire : Thierry Tanoh nommé secrétaire général adjoint de la présidence

Côte d'Ivoire : Thierry Tanoh nommé secrétaire général adjoint de la présidence

Six mois après son départ du poste de directeur général du groupe bancaire panafricain Ecobank, l'Ivoirien Thierry Tanoh a été nommé le 12 septembre aux côtés de Alassane Ouattara.

Lire la suite

Conseil stratégique

PwC va investir 200 millions de dollars pour son expansion en Afrique

PwC va investir 200 millions de dollars pour son expansion en Afrique

Connu en Afrique pour ses prestations dans l'audit, le commissariat aux comptes et le conseil fiscal, PwC vient d'obtenir le statut CFC à Casablanca et compte diversifier ses activités en Afrique....

Lire la suite

Désenclavement

Le plan de Port-Gentil pour mettre fin aux inondations

Le plan de Port-Gentil pour mettre fin aux inondations

Entre marécages et pluies diluviennes, Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, est régulièrement paralysée par les inondations. À quand un réseau d'évacuation ?

Lire la suite

Banque

Guinée : BNP seul maître à bord dans sa filiale

Guinée : BNP seul maître à bord dans sa filiale

La Guinée et le Gabon étaient les derniers pays dans lesquels BNP Paribas ne détenait pas la majorité dans sa filiale locale. Ce ne sera bientôt plus le cas à...

Lire la suite

Hydrocarbures

Algérie : In Amenas remet les gaz

Algérie : In Amenas remet les gaz

Déserté depuis la spectaculaire attaque terroriste dont il a été la cible en 2013, le site gazier d'In Amenas, en Algérie, reprend ses activités. Et le personnel des multinationales est...

Lire la suite

Maroc

Maroc : CIH Bank entre dans le capital d'Atlanta

Maroc : CIH Bank entre dans le capital d'Atlanta

CIH Bank annonce son intention d'acquérir 10 % du capital de la compagnie d'assurance Atlanta du groupe Holmarcom auprès de la Caisse de Dépôt et de Gestion. Cette dernière signe...

Lire la suite

Logistique

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Abidjan Terminal, société détenue en commun par le groupe Bolloré Africa Logistics (BAL, 60 %) et Maersk (40 %), a changé de direction. Décryptage.

Lire la suite

Maghreb

Algérie - Maroc : le grand gâchis

Algérie - Maroc : le grand gâchis

Pour les cinq pays du Maghreb, le manque à gagner lié à l'absence d'intégration régionale est estimé à 7,5 milliards d'euros par an.

Lire la suite

Transport

En Tunisie, Syphax vote Blanc

En Tunisie, Syphax vote Blanc

La compagnie aérienne tunisienne Syphax Airlines a choisi comme nouveau patron Christian Blanc. L'ancien PDG d'Air France de 1993 à 1997 remplace Mohamed Frikha, qui s'est lancé en politique.

Lire la suite

Afrique du sud

African Bank, l'exemple à ne pas suivre

African Bank, l'exemple à ne pas suivre

L'effondrement du cinquième établissement du pays révèle à quel point il est risqué d'accorder des prêts sans garantie aux populations fragiles. Or beaucoup de banques surfent sur ce créneau.

Lire la suite

Désenclavement

Port-Gentil s'aménage sans fracas

Port-Gentil s'aménage sans fracas

Isolée sur l'île Mandji, la capitale économique n'est accessible que par bateau ou par avion. Il était temps que le chantier des 100 km de route qui la relieront à la...

Lire la suite

Etude

L'Afrique, région du monde la plus optimiste sur son avenir économique

L'Afrique, région du monde la plus optimiste sur son avenir économique

Alors que le moral des opinions publiques mondiales est en berne et que les populations perçoivent négativement les performances économiques de leur pays, l'Afrique (et le Sénégal en tête) détonne...

Lire la suite

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Pisam se refait une santé

Côte d'Ivoire : Pisam se refait une santé

Grâce à un plan d'investissement massif, le plus grand établissement privé d'Abidjan entend rivaliser avec les meilleurs hôpitaux africains. Le but : attirer des patients de toute la région.

Lire la suite

Interview

Hervé de Villechabrolle : "La plupart des investisseurs émiratis ignorent complètement la zone franc"

Hervé de Villechabrolle :

La conférence internationale des investisseurs de Dubaï s'est tenue ce 9 septembre dans le cadre de l'initiative "Investir dans l'UEMOA". Directeur exécutif marchés émergents chez Ernst & Young, Hervé de Villechabrolle explique...

Lire la suite

Investissements

Les Émirats arabes unis promettent 19 milliards pour l'UEMOA

Les Émirats arabes unis promettent 19 milliards pour l'UEMOA

La conférence internationale des investisseurs, organisée le 9 septembre à Dubaï, s’est achevée sur l'annonce d'investissements de 19 milliards de dollars en faveur de 16 projets dans l'UEMOA.

Lire la suite

Litige

Un minier attaque la Mauritanie en arbitrage

Un minier attaque la Mauritanie en arbitrage

Tamagot Bumi et Bumi Mauritania, deux sociétés actives dans le minerai de fer, ont annoncé leur saisie du Cirdi contre la Mauritanie. Elles dénoncent une "expropriation", décidée fin 2013 par...

Lire la suite

Interview

Wale Tinubu : "L'exploitation du pétrole n'est pas réservée aux entreprises étrangères"

Wale Tinubu :

En reprenant les actifs du pétrolier américain ConocoPhillips au Nigeria, le distributeur de carburants Oando est devenu le plus important producteur local d'or noir. Interview de son patron, Wale Tinubu,...

Lire la suite

Financement

Le Gabon et le Cameroun cherchent à lever 200 milliards de F CFA

Le Gabon et le Cameroun cherchent à lever 200 milliards de F CFA

Pour boucler son budget, l’Etat a choisi la Société commerciale de banque pour monter cet appel public à l’épargne qui sera lancé en octobre. Par ailleurs, le Gabon compte mobiliser...

Lire la suite

Reportage TV

Réussite : Mossadeck Bally, l'étoile montante des hôtels africains

Réussite : Mossadeck Bally, l'étoile montante des hôtels africains

En 20 ans, Mossadeck Bally a imposé sa marque hôtelière Azalaï comme une référence incontournable en Afrique de l’Ouest. Les caméras de Réussite ont suivi l’homme d’affaires malien à Dakar,...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags