Gabon : les jeunes patrons s'organisent

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Prochain défi de Willy Asseko (debout) et d’Éric Boundono, un incubateur pour accompagner les porteurs de projets.© David Ignaszewski/JALeurs propres sociétés désormais sur les rails, deux trentenaires créent une association de soutien aux créateurs d'entreprise.

Fini l'argent facile. Pour les générations de Gabonais qui connaîtront peut-être l'après-pétrole, il est temps de se frotter aux aléas de la création d'entreprise. Les pionniers du nouvel entrepreneuriat gabonais sont jeunes et sont revenus au pays à la fin de leurs études non pas pour devenir fonctionnaires, à l'instar de la plupart de leurs aînés, mais pour monter leurs propres sociétés dans le secteur tertiaire.

Parmi eux, Éric Boundono, 32 ans, MBA de gestion à l'École supérieure de gestion (ESG) de Paris, est rentré en 2007 et a lancé un an plus tard le premier centre d'appels offshore du pays. Vocalcentre emploie aujourd'hui cent dix salariés et travaille notamment avec des clients français et belges spécialisés dans les énergies renouvelables et les télécoms. Quant à Willy Asseko, 27 ans, ingénieur en télécommunications formé à l'Université de sciences appliquées de Dortmund, en Allemagne, il a créé une entreprise de transport urbain, LTC, qui propose la location de véhicules aux touristes et aux voyageurs d'affaires de passage à Libreville.

En janvier, les deux jeunes patrons ont monté l'Association agir pour une jeunesse autonome (APJA), qui regroupe déjà cinquante-deux jeunes entrepreneurs gabonais âgés de 18 ans à 35 ans. Ça tombe bien, le gouvernement veut accélérer la mise en place d'un tissu de PME. « L'un des défauts de notre économie, c'est que la richesse produite par les entreprises qui y sont installées profite peu aux Gabonais puisque beaucoup d'entre elles rapatrient leurs gains dans le pays d'origine de leur promoteur, déplore le Premier ministre, Raymond Ndong Sima. C'est pourquoi nous devons encourager plus fortement l'entrepreneuriat gabonais. »

Coup de pouce

Pour aider les jeunes créateurs d'entreprises, Éric Boundono et Willy Asseko ont proposé au gouvernement (qui a validé l'idée) de fonder un incubateur d'entreprises. La structure, encore en gestation, accompagnera les porteurs de projets avec des services adaptés. « Nous savons par expérience qu'ils ont surtout besoin de conseils et de suivi dans le management juridique et la comptabilité », explique Asseko.

Parmi les principaux obstacles à surmonter, celui de l'accès aux crédits. Au Gabon comme ailleurs, les banques sont frileuses et posent des conditions draconiennes pour décourager les emprunteurs fragiles. De plus, les taux d'intérêts sont extrêmement élevés - entre 12 % et 18 %. « L'incubateur pourrait contribuer à diminuer le risque encouru par les prêteurs et, du même coup, faire baisser ces taux », espère Éric Boundono. Pour l'heure, la plupart des jeunes patrons ne peuvent compter que sur le développement du microcrédit. Les rares établissements de microfinance agréés pratiquent des taux d'intérêt de 3 % à 4 % sur six mois à deux ans, ce qui est encourageant, mais ne peut fonctionner que sur du court terme.

De toute évidence, l'aide de l'État sera nécessaire pour intensifier l'entrepreneuriat gabonais. Boundono explique que Vocalcentre n'aurait d'ailleurs pas pu se développer sans ce soutien : « Les centres d'appels recrutent beaucoup. Nous avons un partenariat avec l'Office national de l'emploi et, lorsque nous recrutons un jeune en stage d'insertion ou de réinsertion, nous bénéficions d'une contribution mensuelle de l'État à hauteur de 40 000 F CFA (61 euros) par salarié. C'est une incitation à l'embauche et une bouffée d'oxygène pour les jeunes entreprises. »

Autre préoccupation majeure de ces dernières : l'accès aux marchés publics, où elles doivent affronter la concurrence des grands groupes. Sur ce point aussi, un coup de pouce de l'État est attendu. Une préconisation retenue dans le document de politique nationale de la jeunesse rendu public à la mi-février, qui résulte des travaux d'un forum organisé en 2011 à l'initiative de la présidence. Ali Bongo Ondimba s'est engagé à soutenir les jeunes. Il lui reste à tenir parole.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Télécoms

Egypte : Eaton Towers signe un contrat avec l’opérateur Mobinil

Egypte : Eaton Towers signe un contrat avec l’opérateur Mobinil

Le groupe britannique Eaton Tower a annoncé avoir mobilisé 350 millions de dollars et avoir signé un accord avec l’opérateur de téléphonie mobile égyptien Mobinil, portant sur l’achat de tours...

Lire la suite

Bourse

Total Maroc lèvera jusqu’à 66,2 millions d’euros lors de son introduction en bourse

Total Maroc lèvera jusqu’à 66,2 millions d’euros lors de son introduction en bourse

Le régulateur marocain a approuvé l’introduction en bourse de 15% des parts de Total Maroc, dont 30% ont déjà été cédées au groupe saoudien Zahid en 2014.

Lire la suite

Infrastructures

Bombardier participera à la construction d’un monorail de 1,5 milliard de dollars au Caire

Bombardier participera à la construction d’un monorail de 1,5 milliard de dollars au Caire

Un consortium composé de Bombardier et de deux entreprises égyptiennes va construire d'ici à 2018 un train urbain au Caire. Un investissement de 1,5 milliard de dollars qui vise à...

Lire la suite

Boucle ferroviaire

Rien n'arrête la locomotive Bolloré

Rien n'arrête la locomotive Bolloré

Deux ans après avoir raflé le deuxième terminal à conteneurs du port d'Abidjan, le groupe français double la concurrence et décroche le futur chemin de fer reliant Lomé à Abidjan....

Lire la suite

Boucle ferroviaire

Michel Roussin prend le train en marche

Michel Roussin prend le train en marche

De retour auprès de Vincent Bolloré, l'ex-"Monsieur Afrique" d'EDF est un allié de poids.

Lire la suite

BAD

Bedoumra Kordjé : "La BAD doit prendre en compte les problèmes de sécurité"

Bedoumra Kordjé :

Cette institution, où il a oeuvré pendant trente ans, a peu de secrets pour Bedoumra Kordjé, ministre tchadien des Finances et du Budget. Le candidat de l'Afrique centrale estime pouvoir légitimement...

Lire la suite

BTP

Qui redoute encore l'arrivée de Dangote ?

Qui redoute encore l'arrivée de Dangote ?

Avec plusieurs années de retard, le conglomérat nigérian inaugure enfin deux cimenteries, au Sénégal et au Cameroun. Mais la guerre des prix n'aura pas lieu...

Lire la suite

Classement

Retournement de tendance

Retournement de tendance

Notre classement des 500 premières entreprises africaines est sorti. Avec un constat : leurs revenus ont baissé. Et une nouveauté, un palmarès des multinationales.

Lire la suite

Banque

Le FMO bloqué dans Afriland

Le FMO bloqué dans Afriland

L'agence de développement FMO est décidée à vendre ses parts dans Afriland First Group. Plusieurs investisseurs ont commencé à se pencher sur ce dossier... compliqué. 

Lire la suite

Tribune

Slim Dali : "Nigeria, une croissance non-inclusive ?"

Slim Dali :

Slim Dali est économiste à l’Agence Française de Développement.

Lire la suite

Boissons

Comment Castel a mis K.-O. les Brasseries ivoiriennes

Comment Castel a mis K.-O. les Brasseries ivoiriennes

Lancée en 2013, la filiale d'Eurofind avait rapidement fait vaciller le groupe français, leader de la bière en Côte d'Ivoire. Mais deux ans et quelques difficultés plus tard, elle a...

Lire la suite

Formation

Bridge Academies : le Kenya à l'école digitale

Bridge Academies : le Kenya à l'école digitale

Au Kenya, Bridge International Academies a ouvert 359 écoles privées où les professeurs utilisent des tablettes reliées à internet pour dispenser leurs cours et organiser leurs journées. Reportage vidéo.

Lire la suite

Candidats à la présidence de la BAD

Cristina Duarte : "Je connais aussi bien la banque que le monde du développement"

Cristina Duarte :

Elle est la seule femme à briguer la présidence de la Banque africaine de développement. Mais c'est par son expérience que cette ex-dirigeante de Citibank, ministre depuis 2006, compte se...

Lire la suite

Agro-industrie

Cevital change ses plans en Côte d'Ivoire

Cevital change ses plans en Côte d'Ivoire

San Pedro, le deuxième port ivoirien, n'intéresse plus Cevital, qui voulait y développer un projet agro-industriel. D'après les informations de Jeune Afrique, le conglomérat dirigé par Issad Rebrab veut faire...

Lire la suite

Technologie

100 milliards de F CFA pour les TIC ivoiriennes

100 milliards de F CFA pour les TIC ivoiriennes

La Côte d'Ivoire a levé 100 milliards de F CFA (152 millions d'euros) pour financer l'installation de milliers de kilomètres de fibre optique, la construction de cybercentres ruraux et l'opération...

Lire la suite

Interview

Laurent Fayat, Razel-Bec : "Rester sur le long terme, voilà ce qui récompense les entreprises"

Laurent Fayat, Razel-Bec :

Déjà solidement implanté au Cameroun, le groupe de BTP français Razel-Bec ne cesse de gagner du terrain sur le continent. Objectif : y réaliser 40 % de son chiffre d'affaires...

Lire la suite

Hévéa

Sifca enregistre des pertes de plusieurs dizaines de millions d'euros dans le caoutchouc

Sifca enregistre des pertes de plusieurs dizaines de millions d'euros dans le caoutchouc

SIPH, filiale du groupe agro-industriel ivoirien Sifca, a annoncé pour 2014 un chiffre d'affaires en recul de 30,5% et une perte opérationnelle de 77,3 millions d'euros. En cause : la...

Lire la suite

Grande distribution

Burkina Faso : IFC va investir 800 000 euros dans l'expansion de Marina Market

Burkina Faso : IFC va investir 800 000 euros dans l'expansion de Marina Market

Marina Market, principale chaîne de supermarchés au Burkina, va bénéficier d'un prêt de 800 000 euros octroyé par IFC, membre du groupe de la Banque mondiale. Ce soutien permettra au...

Lire la suite

Bourse

Après Londres, la BRVM ira à New York

Après Londres, la BRVM ira à New York

La bourse régionale a organisé le 28 avril ses BRVM Investment Days à Londres. Elle prépare actuellement un autre roadshow, qui se tiendra à New York d'ici la fin de...

Lire la suite

Litiges

Affaire Tanoh : Ecobank contre-attaque à Londres

Affaire Tanoh : Ecobank contre-attaque à Londres

La Haute Cour de justice britannique a intimé à l'ancien dirigeant d'Ecobank de ne pas demander le versement des 13,2 milliards de F CFA (environ 20 millions d'euros) auxquels la...

Lire la suite

Energie

Le Cameroun inaugure une "centrale électrique d'urgence" de 50 MW

Le Cameroun inaugure une

L'énergéticien camerounais Eneo, majoritairement détenu par le fonds britannique Actis, a inauguré, le 28 avril à Douala, une centrale électrique d'urgence, installée en quelques mois pour répondre à l'augmentation rapide...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags