Côte d'Ivoire : Les Brasseries ivoiriennes lancent la compétition

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Les Brasseries Ivoiriennes mettront bientôt sur le marché deux bières blondes. © Olivier/JAUsine neuve, personnel formé, marques déposées... Le nouvel acteur de la bière est prêt à investir le marché national. Et va tenter d'en conquérir 10 %.

Abidjan, quartier de Yopougon. C'est ici, en pleine zone industrielle, que bat le coeur du groupe Eurofind. Au bout d'un chemin de terre, ce conglomérat d'entreprises classé parmi les plus grands du pays a logé ses sociétés ivoiriennes les plus importantes. Alignés en bord de route, au-delà d'une barrière gardée, les camions attendent de pouvoir apporter aux professionnels du BTP les fers à béton, tôles, et autres produits métallurgiques transformés ici par la Sotaci, filiale d'Eurofind, et par les Aciéries de Côte d'Ivoire, nées en 2010.

De l'autre côté du chemin règne une tout autre ambiance. En cette fin mars, seul le ballet des banquiers et de leurs 4x4 vient troubler le bruit des bouteilles de verre qui s'entrechoquent. Sur ces 9 ha auparavant inoccupés, Eurofind a érigé une brasserie qui bouleversera bientôt un marché ivoirien de la bière jusqu'ici bien tranquille. Des immenses silos remplis d'orge maltée et de maïs jusqu'aux cuves de fermentation, en passant par le laboratoire de contrôle et la ligne d'embouteillage, environ 20 milliards de F CFA (30,5 millions d'euros) ont été investis dans le site. Le résultat est impressionnant.

La bière, c'est avant tout une question de marketing. Nous allons chercher à innover, à avoir une approche tournée vers le consommateur.
Moussa Bouali, directeur général

« Le brassage a commencé début mars, explique Moussa Bouali, directeur général des Brasseries ivoiriennes, la filiale d'Eurofind qui gère cette usine. L'embouteillage aussi. La commercialisation, elle, devrait débuter dans les semaines qui viennent. » Dans l'immense structure ultra­moderne, les machines, venues pour la plupart d'Allemagne, attendent la dizaine de millions de bouteilles vides stockées dans un grand hangar. Elles ressortiront pleines et étiquetées. Le bâtiment a été livré clés en main par ses fabricants allemands, restés pour la mise en marche et les réglages. Après le blocage du projet causé par la crise postélectorale, il aura fallu plus d'un an pour monter l'usine.

Bientôt prêt pour l'offensive

À quelques mètres de là, la station d'épuration d'eau est presque terminée. Tout sera bientôt prêt pour le début de l'offensive. Les Brasseries ivoiriennes ont décidé de développer leurs propres marques afin de se lancer sur le marché. Deux bières blondes, l'une un peu plus premium que l'autre, seront ainsi mises en vente, principalement dans les maquis, ces bars où se vend l'essentiel des millions d'hectolitres consommés chaque année par les Ivoiriens. Mais avant le lancement officiel, le directeur général tient à garder les marques secrètes. Sans doute autant pour ménager un effet de surprise que par superstition. Moussa Bouali précise que ces boissons s'inscriront dans la plus pure tradition de la bière allemande, dont le succès ne se dément pas en Afrique de l'Ouest. Pour assurer cette qualité et mener les opérations de brassage, Les Brasseries ivoiriennes ont recruté un spécialiste du secteur, un ancien de Castel en Afrique centrale. Pour le reste des équipes, il a fallu recourir à la formation, les compétences locales étant rares. Aujourd'hui, 70 personnes travaillent dans la brasserie, elles seront bientôt 135.

Dans ce secteur, on garde jalousement ses secrets et on se méfie souvent du moindre contact avec la presse.

« Nous n'attaquerons pas le marché de manière agressive, nous ne casserons pas les prix », tient à préciser Moussa Bouali, dont l'entreprise souhaite à court terme conquérir autour de 10 % de part de marché. Pour la jeune pousse brassicole, l'enjeu sera de pousser les consommateurs à rompre avec leurs bières habituelles, fabriquées en immense majorité par la filiale locale du français - et géant africain de la bière - Castel.

Marché en pleine croissance

Rien ne filtre sur la stratégie commerciale des Brasseries ivoiriennes, dans un secteur où le principal concurrent garde jalousement ses secrets et se méfie du moindre contact avec la presse. Or la clé de la réussite se situe là, en grande partie. « La bière, c'est avant tout une question de marketing, analyse Moussa Bouali, qui compte lui-même quatorze années d'expérience commerciale sur le marché ivoirien, dans une autre filiale du groupe Eurofind. Nous allons chercher à innover, à avoir une approche tournée vers le consommateur. Celui-ci mérite d'avoir le choix. » Les Brasseries ivoiriennes ont développé leur propre réseau de distribution, en mettant en place les dépôts agréés qui vendront leurs produits aux détaillants.

Sur le papier, le marché a largement assez de place pour un nouvel acteur. Aucune statistique officielle n'existe, mais selon la société de Bourse Hudson, la consommation nationale a atteint 4 millions d'hectolitres en 2012. Les Brasseries ivoiriennes, elles, parlent de 2,5 millions. « Le taux de croissance moyen du marché, important l'année dernière, s'explique par un rattrapage après la crise politico-militaire de 2011, affirme François Adjitin, analyste chez Hudson. À partir de 2013, nous estimons qu'il sera de 8 % par an. » Soit peu ou prou la capacité de la toute nouvelle usine des Brasseries ivoiriennes, de 250 000 hectolitres pour l'instant. Preuve que le nouveau venu, tout en introduisant un peu de compétition sur le marché, ne menacera pas de sitôt l'emprise du groupe Castel sur la bière ivoirienne.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Infrastructures

La Chine remporte deux contrats de 5,5 milliards de dollars en Afrique

La Chine remporte deux contrats de 5,5 milliards de dollars en Afrique

Deux contrats portant sur la construction d’infrastructures au Nigeria et au Zimbabwe viennent d’être remportés par le géant ferroviaire chinois China Railway Contruction, le tout pour un montant global de...

Lire la suite

Tunisie

Chedly Ayari : "Pas besoin de nous inonder de capitaux"

Chedly Ayari :

Pour le gouverneur de la banque centrale de Tunisie, le redémarrage de l'économie se fera en 2016. Il vise une croissance durable comprise entre 5 % et 6,5 %.

Lire la suite

Croissance

Coup de mou pour l’Afrique subsaharienne

Coup de mou pour l’Afrique subsaharienne

La baisse des cours de matières premières a eu raison de la superbe croissance que connaît l’Afrique subsaharienne depuis plus de dix ans. Selon les perspectives économiques régionales que vient...

Lire la suite

Magazine Réussite

Automobile : ce Nigérian qui produit sur place

Automobile : ce Nigérian qui produit sur place

Au Nigeria, la marque IVM détonne dans le paysage automobile: son patron, Innocent Chukwuma, a en effet décidé de miser sur le "Made in Nigeria". Tous ses véhicules sont réalisés...

Lire la suite

Banque

Rwanda : Atlas Mara est sur le point d'acquérir la BPR

Rwanda : Atlas Mara est sur le point d'acquérir la BPR

Atlas Mara est actuellement en négociation pour l'acquisition d'une participation dans la Banque populaire du Rwanda (BPR). La transaction, dont le montant est estimé à 22,5 millions de dollars, pourrait...

Lire la suite

Magazine Réussite

Vidéo : de Lagos à Abidjan, dans le bus des startups africaines

Vidéo : de Lagos à Abidjan, dans le bus des startups africaines

Cinq pays traversés en cinq jours : les caméras de Réussite ont suivi quarante entrepreneurs réunis au sein du Ampion Venture Bus, un projet innovant de MyAfricanStartUp.

Lire la suite

Interview

Gervais Rufyiriki : "En cinq ans, 5 000 entreprises ont été créées"

Gervais Rufyiriki :

Nommé en août 2010 deuxième vice-président de la République, chargé des questions économiques, Gervais Rufyiriki passe pour être l'un des seuls véritables techniciens de l'exécutif. Il s'est attelé personnellement à l'amélioration...

Lire la suite

Cacao

La pénurie de chocolat, menace ou fantasme ?

La pénurie de chocolat, menace ou fantasme ?

Face à l'augmentation de la demande des pays émergents, les géants de cette industrie affirment redouter un déficit de fèves. Un scénario jugé alarmiste, et même contre-productif, par les experts.

Lire la suite

Transport aérien

La compagnie aérienne ECAir a récupéré son avion saisi à Paris

La compagnie aérienne ECAir a récupéré son avion saisi à Paris

La compagnie aérienne Ecair a annoncé dimanche avoir récupéré le Boeing-757 qui avait été saisi à Paris, le 11 avril. Le tribunal de grande instance de Bobigny a finalement donné...

Lire la suite

Portrait

Burundi : Donatien Ndayishimiye, un homme de réseaux

Burundi : Donatien Ndayishimiye, un homme de réseaux

Après avoir redressé l'Office national des télécommunications, Donatien Ndayishimiye a pris la tête de Burundi Backbone System, le consortium chargé d'assurer le maillage du pays en fibre optique.

Lire la suite

Télévision

RTI choisit Emmanuel Chain pour produire son magazine éco

RTI choisit Emmanuel Chain pour produire son magazine éco

Ahmadou Bakayoko, directeur général de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), a conclu un partenariat avec le Groupe Éléphant co-fondé par Emmanuel Chain et Thierry Bizot pour la co-production d'un magazine...

Lire la suite

Énergie

Veolia prend Électricité de Guinée en main

Veolia prend Électricité de Guinée en main

Veolia a remporté le contrat de gestion de la société publique Électricité de Guinée (EDG), a appris "Jeune Afrique".

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans "Jeune Afrique"

Cette semaine dans

Dans son édition de cette semaine, “Jeune Afrique” dresse le portrait des grandes figures africaines du trading.

Lire la suite

BTP

Ciments du Maroc consolide ses positions

Ciments du Maroc consolide ses positions

Dans un marché local toujours en berne, la filiale d'Italcementi se bat pour rester numéro deux. Et permettre au groupe italien de poser ses premiers jalons au sud du Sahara.

Lire la suite

Finance

Fitch Ratings prévoit une croissance solide des banques d'Afrique subsaharienne

Fitch Ratings prévoit une croissance solide des banques d'Afrique subsaharienne

Dans un communiqué, l'agence de notation Fitch Ratings prévoit une croissance soutenue des banques d'Afrique subsaharienne. La demande dans le financement des infrastructures et le secteur privé devraient compenser la...

Lire la suite

Mines

Burkina Faso : léger coup de mou pour le secteur minier

Burkina Faso : léger coup de mou pour le secteur minier

Le secteur minier burkinabè a vu sa contribution au budget de l'État dégringoler de 12 % à 168 milliards de F CFA en 2014. Un léger coup de mou qui...

Lire la suite

Magazine Réussite

Déchets : rien n'arrête le camerounais Michel Ngapanoun

Déchets : rien n'arrête le camerounais Michel Ngapanoun

Repris il y a deux décennies par Michel Ngapanoun, Hysacam collecte désormais les ordures dans 14 des plus grandes villes du Cameroun. Reportage sur l'un des rares acteurs africains du secteur...

Lire la suite

Transport aérien

Le ciel s'assombrit encore pour Tunisair

Le ciel s'assombrit encore pour Tunisair

Baisse du transport passager et du fret, des parts de marché et de la rentabilité : au premier trimestre de l'année, les indicateurs de Tunisair ont continué à se dégrader.

Lire la suite

Médias

Sahar Baghery : "En Afrique, la production TV met l'accent sur les aspects positifs"

Sahar Baghery :

Multiplication des chaînes, investissement dans le contenu africain, passage au numérique... Alors que la société de mesure d'audience TV Médiamétrie pousse ses pions en Afrique, Sahar Baghery, l'une de ses directrices, décrypte...

Lire la suite

Reportage TV

Burkina Faso : 2IE, l'école polytechnique panafricaine

Burkina Faso : 2IE, l'école polytechnique panafricaine

A Ouagadougou, au Burkina, l'institut international d'ingénierie de l'eau et de l'environnement (2IE) forme des étudiants venus de toute la sous-région. Découvrez en images cette école qui a développé des...

Lire la suite

Loisirs

Sénégal : Pefaco prépare une razzia sur les casinos

Sénégal : Pefaco prépare une razzia sur les casinos

Le groupe espagnol Pefaco s'apprête à racheter au groupe sénégalais Anfa ses deux casinos à Dakar, a appris "Jeune Afrique".

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags