Sénégal : Sonatel enregistre un bénéfice net de 201 millions de dollars au 1er semestre, en hausse de 6,6 % sur un an.
L'Algérie réalise un excédent commercial de 3,89 milliards de dollars au 1er semestre, en baisse de 24% sur un an.

Algérie : l'avenir est dans le pré

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Algérie tracteurPour réduire ses importations, Alger encourage la population à travailler la terre. Désenclavement, irrigation, subventions... Rien n'est oublié pour dynamiser le secteur agricole.

Retrouver l'esprit pionnier. C'est le voeu du ministre de l'Agriculture, Rachid Benaïssa, qui a exhorté en décembre 2012 les exploitants du pays à dynamiser leur production et à faire des émules chez leurs compatriotes. Ces dernières années, l'État a grandement désenclavé les villages en construisant des routes et en apportant les services de base (électricité, eau potable, téléphone...). Près de 400 000 logements ruraux ont été réalisés et attribués en vue de fixer les populations.

Début février, le ministre s'est même rendu dans le sud-ouest du pays en vue d'accroître le développement rural de cette région : « Les wilayas du Sud [Adrar, Tamanrasset, Tindouf et Béchar, NDLR] sont en mesure de satisfaire les besoins alimentaires des populations locales et de contribuer à l'amélioration d'un tiers de la sécurité alimentaire de tout le pays », a-t-il déclaré. Pour ce faire, une enveloppe complémentaire de 80 milliards de dinars (756 millions d'euros) a été débloquée pour la période 2012-2014 afin d'améliorer le potentiel productif de la région.

Le privé en embuscade

Portés par la dynamisation du secteur agricole, les plus grands groupes algériens investissent dans l'amont. Depuis quelques années, Cevital, premier groupe privé en termes de chiffre d'affaires, a acquis, via sa filiale Ceviagro, plusieurs concessions agricoles dans le nord et le sud du pays et y produit des fraises, des tomates et des agrumes, pour le marché local comme pour l'exportation. De son côté, le groupe Benamor, numéro un dans la production de conserves de tomates et de pâtes alimentaires, développe des projets dans la production de tomates industrielles et de céréales avec des agriculteurs de l'est du pays. De nombreux chefs d'entreprise achètent de petits terrains agricoles dans les Hauts Plateaux et le Grand Sud pour les exploiter et préparer l'après-pétrole. Mais l'État ne cède pas facilement ses terres...

L'agriculture emploie environ 13 millions de personnes dans le pays, ce qui représente 35 % de la population algérienne. Plus de 90 % des terres sont en mode de gestion privée. La réforme de la loi foncière a permis de libérer l'esprit d'initiative et de favoriser le recours aux crédits. Sur 8,5 millions d'hectares de surface agricole utile, 6 millions appartiennent au privé, avec 850 000 exploitations reconnues.

Fort de ses recettes énergétiques, le gouvernement a engagé ces dix dernières années une politique très volontariste pour le développement et la modernisation des fermes. L'objectif est notamment de réduire la dépendance à l'égard des importations et donc de diminuer la facture alimentaire, qui a encore représenté 6,8 milliards d'euros en 2012, après un montant de 7,6 milliards en 2011, d'après les chiffres des douanes. À cela il faut ajouter l'enveloppe consacrée aux subventions des produits (céréales, lait et pain), nécessaires à la paix sociale. Pour 2013, l'État prévoit de dépenser 1,3 milliard d'euros.

Autsuffisance 

Des sommes qui pourraient être économisées si le pays atteignait l'autosuffisance. Il est sur la bonne voie puisque les paysans algériens couvrent aujourd'hui 72 % des besoins alimentaires, alors qu'ils n'en assuraient que 25 % au milieu des années 2000. La production nationale augmente de près de 7 % par an. Depuis l'amnistie accordée aux terroristes islamistes, en 2006, de nombreux fellahs (travailleurs agricoles) ont opéré un retour à la terre, abandonnée durant la décennie 1990. Cette démarche est encouragée par l'État, qui ne lésine pas sur les moyens et accorde notamment des subventions de 30 % à 50 % du prix des machines et des équipements fabriqués totalement ou partiellement en Algérie. Si les exploitations restent encore morcelées, peu mécanisées et avec des taux de rendement assez faibles en comparaison des grandes zones de production (Brésil, Europe, États-Unis), la modernisation est en marche.

Barrages 

En témoigne le lancement, mi-décembre 2012, du premier tracteur de marque américaine Massey Ferguson made in Algeria, construit par l'Entreprise des tracteurs agricoles (Etrag), près de Constantine. Au départ, la capacité productive du site sera de 3 500 tracteurs par an et passera à 5 000 unités dans cinq ans. De plus, chaque foire agricole voit de nouvelles demandes en matériels de culture, de récolte, de stockage, avec des besoins spécifiques pour les secteurs des céréales, des fourrages, des fruits et légumes... Afin de réduire la contrainte des aléas climatiques, les autorités misent aussi sur l'irrigation, les engrais et les semences certifiées. Elles ont engagé un grand programme de construction de barrages qui doit porter leur nombre à 90 en 2020, contre 65 actuellement. Une progression de 50 % des surfaces irriguées est attendue d'ici à 2014.

Lire aussi : 
Les deux piliers de la sécurité alimentaire
Agrobusiness : le continent décroche la palme

Toutefois, le système peut encore être amélioré. « Les aides sont trop ciblées, notamment sur le lait et les céréales, dont les prix sont déjà subventionnés, déplore un consultant. D'autres produits frais et les viandes le sont moins. Elles vont aussi prioritairement aux grands exploitants. » Au niveau de la rentabilité, le système fonctionne à perte. Au fur et à mesure des échéances électorales, les fellahs ne remboursent plus leurs crédits. Près de 32 000 d'entre eux ont vu leur dette effacée lors du troisième mandat d'Abdelaziz Bouteflika, conformément à l'un de ses engagements de campagne. Une mesure qu'ils comptent bien voir appliquée de nouveau lors de la prochaine présidentielle, en 2014. 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Hydrocarbures

Offshore profond : le Gabon choisit ses sept favoris

Offshore profond : le Gabon choisit ses sept favoris

Le Gabon a arrêté la liste des sept compagnies pétrolières en pôle position pour l'attribution des neuf premiers permis d'exploration en offshore profond du pays. Shell et le français Total...

Lire la suite

Industrie

Automobile : le Nigeria restreint les importations, Peugeot relance l'assemblage local

Automobile : le Nigeria restreint les importations, Peugeot relance l'assemblage local

PSA Peugeot Citroën va redémarrer l'assemblage de voitures au Nigeria, une activité interrompue depuis plusieurs années. Cette annonce intervient alors qu'Abuja a mis en place depuis début juillet de nouvelles...

Lire la suite

Aménagement

Togo : Aného marque son retour

Togo : Aného marque son retour

Son charme et avec lui une bonne partie de sa population et de ses touristes s'étaient envolés. Grâce à une vaste opération de renouvellement urbain, la cité balnéaire retrouve son...

Lire la suite

Télécoms

Tchad : Tigo prépare le lancement de la 3G et de la 4G

Tchad : Tigo prépare le lancement de la 3G et de la 4G

Après un test public réussi le 17 juillet dernier, Tigo s'apprête à lancer la 3G et la 4G au Tchad. Les premières offres commerciales, qui couvriront d'abord la capitale N'Djamena,...

Lire la suite

Maroc

Le sidérurgiste chinois Shandong Shangang s'installe à Tanger

Le sidérurgiste chinois Shandong Shangang s'installe à Tanger

Le ministre marocain du Commerce et de l'Industrie vient de signer un accord avec le groupe chinois Shandong Shangang. Cet investissement, estimé à 150 millions de dollars, porte sur la...

Lire la suite

Télécommunications

Africable va lancer la première plateforme satellite basée en Afrique de l'Ouest

Africable va lancer la première plateforme satellite basée en Afrique de l'Ouest

À l'initiative d'Africable, plusieurs groupes médias se sont associés pour créer la première plateforme satellite d'Afrique de l'Ouest. À la clé, la diffusion d'un bouquet de 42 chaînes accessible via...

Lire la suite

Classement

Innovation : l'Afrique fait ses gammes

Innovation : l'Afrique fait ses gammes

La 7e édition de l'Indice mondial de l’innovation (GII) vient de paraître. Cette année, le rapport met l’accent sur l'importance du facteur humain dans l’innovation et souligne la remontée des...

Lire la suite

Industrie

Algérie : l'usine Samsung de Cevital ravagée par un incendie

Algérie : l'usine Samsung de Cevital ravagée par un incendie

Un incendie a ravagé, dimanche soir, l’usine Samha Samsung de Cevital, située dans la banlieue de Sétif à 300 kilomètres d'Alger. Si le bilan humain de cet incident est vierge,...

Lire la suite

Monnaie

La grogne contre le dollar prend de l'ampleur

La grogne contre le dollar prend de l'ampleur

Après l'amende record infligée par les États-Unis à BNP Paribas, la France joint sa voix à celles des économies émergentes pour dénoncer la domination du dollar sur le commerce international.

Lire la suite

Infrastructures

Togo : les routes de la fortune

Togo : les routes de la fortune

En trois ans, les voies express urbaines et les grands axes qui traversent le Togo ont été entièrement modernisés. Et ce n'est pas fini.

Lire la suite

Avis d'experts

Nigeria : "Plus riche, plus lent"

Nigeria :

Razia Khan, responsable de la recherche Afrique chez Standard Chartered, décortique pour "Jeune Afrique" l'impact de la révision du PIB du Nigeria sur la croissance de la première économie du...

Lire la suite

Industries extractives

Abidjan veut passer aux "diamants du développement"

Abidjan veut passer aux

Le ministre ivoirien de l'Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, a officiellement lancé ce lundi le projet Droits de propriété et développement du diamant artisanal (DPDDA II), qui vise à...

Lire la suite

Investissements

BPI France vise le sud du Sahara

BPI France vise le sud du Sahara

La banque française dédiée aux PME va investir au Sud du Sahara avec un apport de 50 millions d'euros effectué conjointement avec Proparco, filiale de l'Agence française de développement spécialisée...

Lire la suite

Interview

Serge Mickoto : "Le Fonds souverain du Gabon est avant tout destiné aux futures générations"

Serge Mickoto :

Serge Mickoto, directeur général du Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS), le gestionnaire des ressources du fonds souverain du Gabon, a répondu aux questions de "Jeune Afrique" sur la stratégie de...

Lire la suite

Agriculture

L'UE accorde une aide de 60 millions d'euros pour le développement agricole du Maroc

L'UE accorde une aide de 60 millions d'euros pour le développement agricole du Maroc

L'Union européenne (UE) a accordé un don de 60 millions d'euros (670 millions de dirhams) pour financer la phase II du programme d'appui à la politique sectorielle agricole du Maroc....

Lire la suite

Finances publiques

Côte d'Ivoire : le Trésor fait le plein

Côte d'Ivoire : le Trésor fait le plein

Les investisseurs ont plébiscité la dernière émission obligataire d'Abidjan. Avec 750 millions de dollars levés, l'objectif initial a largement été dépassé.

Lire la suite

Hydrocarbures

Le pétrole africain, ce business suisse

Le pétrole africain, ce business suisse

La Déclaration de Berne, une ONG suisse, fait la lumière sur la gestion particulièrement opaque de la vente des ressources pétrolières des États africains. Pour la première fois, l'ONG propose...

Lire la suite

Consommation

Au Togo, tout augmente... sauf le pouvoir d'achat

Au Togo, tout augmente... sauf le pouvoir d'achat

Entre 2000 et 2010, les prix auraient augmenté de 33 % en moyenne au Togo, ce qui a entraîné une baisse du pouvoir d'achat de près de 25 % durant...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine, le magazine "Jeune Afrique" décrypte les bouleversements qui s'annoncent dans le paysage audiovisuel du continent africain, à quelques mois du passage à la diffusion numérique terrestre.

Lire la suite

Sénégal

L'ISM, cas d'école de l'enseignement privé

L'ISM, cas d'école de l'enseignement privé

Plus de vingt ans après sa création, l'Institut supérieur de management de Dakar continue de montrer le chemin aux autres établissements. Ses maîtres mots : expansion, diversification, innovation.

Lire la suite

Hydrocarbures

Congo Brazzaville : SNPC va lever 1,5 milliard de dollars

Congo Brazzaville : SNPC va lever 1,5 milliard de dollars

La Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) va lever 1,5 milliard de dollars. L'opération, un préfinancement pétrolier piloté par Ecobank Capital, devrait permettre à l'établissement public de financer sa...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags