Algérie : l'avenir est dans le pré

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Algérie tracteurPour réduire ses importations, Alger encourage la population à travailler la terre. Désenclavement, irrigation, subventions... Rien n'est oublié pour dynamiser le secteur agricole.

Retrouver l'esprit pionnier. C'est le voeu du ministre de l'Agriculture, Rachid Benaïssa, qui a exhorté en décembre 2012 les exploitants du pays à dynamiser leur production et à faire des émules chez leurs compatriotes. Ces dernières années, l'État a grandement désenclavé les villages en construisant des routes et en apportant les services de base (électricité, eau potable, téléphone...). Près de 400 000 logements ruraux ont été réalisés et attribués en vue de fixer les populations.

Début février, le ministre s'est même rendu dans le sud-ouest du pays en vue d'accroître le développement rural de cette région : « Les wilayas du Sud [Adrar, Tamanrasset, Tindouf et Béchar, NDLR] sont en mesure de satisfaire les besoins alimentaires des populations locales et de contribuer à l'amélioration d'un tiers de la sécurité alimentaire de tout le pays », a-t-il déclaré. Pour ce faire, une enveloppe complémentaire de 80 milliards de dinars (756 millions d'euros) a été débloquée pour la période 2012-2014 afin d'améliorer le potentiel productif de la région.

Le privé en embuscade

Portés par la dynamisation du secteur agricole, les plus grands groupes algériens investissent dans l'amont. Depuis quelques années, Cevital, premier groupe privé en termes de chiffre d'affaires, a acquis, via sa filiale Ceviagro, plusieurs concessions agricoles dans le nord et le sud du pays et y produit des fraises, des tomates et des agrumes, pour le marché local comme pour l'exportation. De son côté, le groupe Benamor, numéro un dans la production de conserves de tomates et de pâtes alimentaires, développe des projets dans la production de tomates industrielles et de céréales avec des agriculteurs de l'est du pays. De nombreux chefs d'entreprise achètent de petits terrains agricoles dans les Hauts Plateaux et le Grand Sud pour les exploiter et préparer l'après-pétrole. Mais l'État ne cède pas facilement ses terres...

L'agriculture emploie environ 13 millions de personnes dans le pays, ce qui représente 35 % de la population algérienne. Plus de 90 % des terres sont en mode de gestion privée. La réforme de la loi foncière a permis de libérer l'esprit d'initiative et de favoriser le recours aux crédits. Sur 8,5 millions d'hectares de surface agricole utile, 6 millions appartiennent au privé, avec 850 000 exploitations reconnues.

Fort de ses recettes énergétiques, le gouvernement a engagé ces dix dernières années une politique très volontariste pour le développement et la modernisation des fermes. L'objectif est notamment de réduire la dépendance à l'égard des importations et donc de diminuer la facture alimentaire, qui a encore représenté 6,8 milliards d'euros en 2012, après un montant de 7,6 milliards en 2011, d'après les chiffres des douanes. À cela il faut ajouter l'enveloppe consacrée aux subventions des produits (céréales, lait et pain), nécessaires à la paix sociale. Pour 2013, l'État prévoit de dépenser 1,3 milliard d'euros.

Autsuffisance 

Des sommes qui pourraient être économisées si le pays atteignait l'autosuffisance. Il est sur la bonne voie puisque les paysans algériens couvrent aujourd'hui 72 % des besoins alimentaires, alors qu'ils n'en assuraient que 25 % au milieu des années 2000. La production nationale augmente de près de 7 % par an. Depuis l'amnistie accordée aux terroristes islamistes, en 2006, de nombreux fellahs (travailleurs agricoles) ont opéré un retour à la terre, abandonnée durant la décennie 1990. Cette démarche est encouragée par l'État, qui ne lésine pas sur les moyens et accorde notamment des subventions de 30 % à 50 % du prix des machines et des équipements fabriqués totalement ou partiellement en Algérie. Si les exploitations restent encore morcelées, peu mécanisées et avec des taux de rendement assez faibles en comparaison des grandes zones de production (Brésil, Europe, États-Unis), la modernisation est en marche.

Barrages 

En témoigne le lancement, mi-décembre 2012, du premier tracteur de marque américaine Massey Ferguson made in Algeria, construit par l'Entreprise des tracteurs agricoles (Etrag), près de Constantine. Au départ, la capacité productive du site sera de 3 500 tracteurs par an et passera à 5 000 unités dans cinq ans. De plus, chaque foire agricole voit de nouvelles demandes en matériels de culture, de récolte, de stockage, avec des besoins spécifiques pour les secteurs des céréales, des fourrages, des fruits et légumes... Afin de réduire la contrainte des aléas climatiques, les autorités misent aussi sur l'irrigation, les engrais et les semences certifiées. Elles ont engagé un grand programme de construction de barrages qui doit porter leur nombre à 90 en 2020, contre 65 actuellement. Une progression de 50 % des surfaces irriguées est attendue d'ici à 2014.

Lire aussi : 
Les deux piliers de la sécurité alimentaire
Agrobusiness : le continent décroche la palme

Toutefois, le système peut encore être amélioré. « Les aides sont trop ciblées, notamment sur le lait et les céréales, dont les prix sont déjà subventionnés, déplore un consultant. D'autres produits frais et les viandes le sont moins. Elles vont aussi prioritairement aux grands exploitants. » Au niveau de la rentabilité, le système fonctionne à perte. Au fur et à mesure des échéances électorales, les fellahs ne remboursent plus leurs crédits. Près de 32 000 d'entre eux ont vu leur dette effacée lors du troisième mandat d'Abdelaziz Bouteflika, conformément à l'un de ses engagements de campagne. Une mesure qu'ils comptent bien voir appliquée de nouveau lors de la prochaine présidentielle, en 2014. 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Infrastructures

Ghana : APM Terminals et Bolloré vont investir un milliard de dollars à Tema

Ghana : APM Terminals et Bolloré vont investir un milliard de dollars à Tema

APM Terminals et Bolloré Africa Logistics vont investir un milliard de dollars pour l'extension du port de Tema, au Ghana. Ce projet devrait accroître ses capacités à 3,5 millions de...

Lire la suite

Conflit

Télécoms : Orange fait condamner la Guinée équatoriale

Télécoms : Orange fait condamner la Guinée équatoriale

Orange a fait condamner l'État équato-guinéen, son partenaire au sein de l'opérateur historique Getesa, en raison de son impossibilité d'exercer le droit de sortie négocié en 2011.

Lire la suite

Banques

Atlas Mara poursuit son envolée

Atlas Mara poursuit son envolée

Déjà actif dans six pays, le groupe souhaite en couvrir une dizaine d'autres rapidement. Tout en menant une véritable révolution technologique dans les services financiers.

Lire la suite

Sénégal

Macky Sall voyage éco

Macky Sall voyage éco

Invité au sommet du G20 à Brisbane (Australie), les 15 et 16 novembre, le président sénégalais a choisi une option originale pour son déplacement.

Lire la suite

Spécial avocats d'affaires

Donia Hedda Ellouze plaide pour la Tunisie

Donia Hedda Ellouze plaide pour la Tunisie

Face aux nouveaux défis apportés par la révolution, cette figure locale du droit, spécialisée dans l'accompagnement d'investisseurs étrangers, a dû diversifier son expertise.

Lire la suite

Spécial avocats d'affaires

Les cabinets africains reprennent la barre

Les cabinets africains reprennent la barre

De plus en plus sollicités, les avocats-conseils du continent ont entamé leur mue. Mais les marchés restent étroits, et les cabinets locaux doivent se mesurer dans leur propre cour aux...

Lire la suite

Spécial avocats d'affaires

Ces avocats qui ont marqué 2014

Ces avocats qui ont marqué 2014

Pour la troisième année consécutive, "Jeune Afrique" dresse la liste des avocats d'affaires qui ont marqué l'actualité économique récente en Afrique francophone.

Lire la suite

Marchés financiers

Bourse : Londres et Lagos veulent développer les doubles cotations

Bourse : Londres et Lagos veulent développer les doubles cotations

Les Bourses de Londres et de Lagos ont signé un accord de coopération visant à favoriser les doubles cotations sur ces places financières.

Lire la suite

Rapport

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique, cible prioritaire de l'industrie des biens de consommation européenne

L'Afrique sera d'ici à 2017 le deuxième marché prioritaire pour l'industrie des biens de consommation européenne, selon une étude du cabinet Deloitte. Le continent devrait enregistrer une hausse de 1...

Lire la suite

Maroc

GES 2014 : Marrakech se fait capitale mondiale de l'entrepreneuriat

GES 2014 : Marrakech se fait capitale mondiale de l'entrepreneuriat

Chefs d'État, grands patrons, ministres, jeunes entrepreneurs... Ils sont tous venus à Marrakech pour participer à la cinquième édition du Sommet mondial de entrepreneuriat, la première du genre en terre...

Lire la suite

Infrastructures

Le Nigeria et la Chine signent un mégacontrat de ligne ferroviaire

Le Nigeria et la Chine signent un mégacontrat de ligne ferroviaire

Le gouvernement nigérian et le géant du rail China Railway Construction Corporation ont signé le 19 novembre un accord pour la construction d'une ligne de chemin de fer de 1...

Lire la suite

Réseau social

2GO, l'application sud-africaine qui défie Facebook

2GO, l'application sud-africaine qui défie Facebook

L'application de chat, accessible même sans smartphone, connaît un succès retentissant. Notamment au Nigeria.

Lire la suite

Marchés financiers

La Bourse de Casablanca veut lancer son compartiment dédié aux PME en 2015

La Bourse de Casablanca veut lancer son compartiment dédié aux PME en 2015

La Bourse de Casablanca se prépare à lancer un compartiment réservé aux petites et moyennes entreprises. Le cadre réglementaire devrait être établi d'ici à avril prochain pour un démarrage fin...

Lire la suite

Médias

En Afrique, Lagardère monte le son

En Afrique, Lagardère monte le son

Déjà présent en Afrique du Sud depuis près de vingt ans, le groupe français vient de lancer une radio à Dakar. Trois à quatre autres suivront d'ici à un an...

Lire la suite

Finances publiques

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Mali : IBK et le Boeingate, suite

Ibrahim Boubacar Keïta ne s'est toujours pas exprimé sur les soupçons de fraude qui le visent après la publication du rapport du Vérificateur général sur l'achat de l'avion présidentiel. Environ...

Lire la suite

Assurances

Le marocain Saham s'implante au Nigeria

Le marocain Saham s'implante au Nigeria

Saham a acquis 40% de la société nigériane d'assurance non-vie Unitrust Insurance, pénétrant ainsi sur le troisième marché du continent et l'un des plus prometteurs.

Lire la suite

Acquisition

Cevital soumet une offre ferme pour l'aciériste italien Lucchini

Cevital soumet une offre ferme pour l'aciériste italien Lucchini

Le groupe algérien Cevital a soumis une offre ferme pour les aciéries Lucchini de Piombino. Le deuxième producteur d'acier italien, en grande difficulté, a été placé sous administration spéciale.

Lire la suite

Décideurs

Guo Tianmin, l'atout diplomatique de Huawei

Guo Tianmin, l'atout diplomatique de Huawei

Ancien ambassadeur dans plusieurs pays d'Afrique, le vice-président de l'équipementier chinois a conservé un bon carnet d'adresses, qui lui permet de conquérir de nouveaux marchés sur le continent.

Lire la suite

Stratégie

Banque mobile : les opérateurs bientôt en solo ?

Banque mobile : les opérateurs bientôt en solo ?

Dans le sillage de Safaricom, les acteurs du secteur des télécoms envisagent désormais de se passer de partenaires bancaires pour proposer seuls des services financiers de base.

Lire la suite

Finance

Le promoteur immobilier Résidences Dar Saada s'introduit à la Bourse de Casablanca

Le promoteur immobilier Résidences Dar Saada s'introduit à la Bourse de Casablanca

La société Résidences Dar Saada, spécialisée dans le logement social et intermédiaire, a lancé son introduction à la Bourse de Casablanca. L'opération lui permettra de lever 1,12 milliard de dirhams...

Lire la suite

Transport aérien

Air Côte d’Ivoire démarre ses vols domestiques, avec un coup de pouce de l'État

Air Côte d’Ivoire démarre ses vols domestiques, avec un coup de pouce de l'État

Air Côte d'Ivoire a lancé son programme de desserte des villes de l'intérieur du pays. Un démarrage facilité par l'investissement de 7 milliards de F CFA (10,6 millions d'euros) réalisé...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags