Mali : une guerre, et ça repart

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

L'Hôtel Salam (groupe Azalaï), à Bamako, le 7 février 2013. © Emmanuel Daou Bakary/JAEn amenant avec elle diplomates et journalistes, l'intervention militaire favorise la relance de l'économie malienne. Le retour de l'aide internationale devrait en outre permettre de préserver la croissance malienne. La reprise est-elle pérenne ?

À Bamako, l'activité reprend. Certes, la situation est encore fragile, mais l'opération Serval, déclenchée le 11 janvier par la France pour débarrasser le nord du Mali des groupes islamistes armés, a un impact positif sur l'économie du pays. Le secteur touristique, l'un des plus touchés par la crise politico-militaire, en est le premier bénéficiaire : « Le mouvement des militaires, des journalistes et des diplomates dans la capitale permet de remplir hôtels et restaurants et de doper un peu plus le commerce local », indique Mossadeck Bally, patron de la chaîne hôtelière Azalaï.

Fermeture

Leader de l'activité sur le plan national avec trois établissements, le groupe hôtelier tourne actuellement à près de 90 % de remplissage, un taux qui, au plus fort de la crise, atteignait à peine 15 %. Alors contraint, comme ses concurrents, de recourir à la fermeture d'hôtels (deux sur trois) et au chômage technique (80 salariés), Azalaï a depuis le début de l'année rappelé tous ses collaborateurs. « Nous avons rouvert un hôtel le 15 janvier et nous nous apprêtons à faire de même pour le troisième établissement, courant février », affirme Mossadeck Bally, qui estime le manque à gagner subi par son groupe depuis le début de la crise, en mars 2012, à 3,7 milliards de F CFA (5,6 millions d'euros, soit une baisse de 60 % de ses revenus).Cliquez ici

Le récent retour du Fonds monétaire international (FMI) devrait donner confiance aux investisseurs étrangers.

Houd Baby, PDG du groupe agroalimentaire Moulins du Sahel, constate lui aussi une certaine amélioration. « Avec la fermeture des frontières, les produits subventionnés importés d'Algérie tels que les farines, le lait ou encore les pâtes, écoulés à des prix bas dans le nord du pays, ont pratiquement disparu. Résultat : nos produits sont désormais facilement distribués à Mopti et à Sévaré, ce qui permet d'augmenter nos volumes de ventes », soutient-il.

Reste que cette pseudo-embellie n'est pour l'heure pas pérenne. « Elle ne le sera que lorsque les militaires et les journalistes céderont leur place dans les hôtels aux hommes d'affaires, aux missions économiques ou encore aux touristes », juge le patron d'Azalaï. En clair, l'économie ne redécollera réellement que lorsque le pays aura retrouvé une stabilité politique et sécuritaire. Déjà, la reconquête rapide des principales villes du Nord ouvre de bonnes perspectives de retour à la normale.

« Clé en or »

Tiéna Coulibaly, le ministre malien de l'Économie, des Finances et du Budget, assure que le récent retour du Fonds monétaire international (FMI) devrait donner confiance aux investisseurs étrangers. L'institution a en effet annoncé, le 28 janvier, l'octroi d'un prêt de 13,7 millions d'euros au Mali pour aider le pays à préserver sa croissance et sa stabilité macroéconomique. « Pour nous, il s'agit là d'une clé en or », indique le ministre. Car depuis, ajoute-t-il, « les principaux bailleurs, qui avaient également suspendu leur aide, décident de revenir ». La Banque mondiale annonce ainsi un appui budgétaire de 37 millions d'euros (contre 22 millions initialement prévus), et l'Union européenne un programme de quelque 250 millions d'euros. Cette manne inespérée devrait aider l'État à financer la remise en état des infrastructures, ce qui permettra de relancer le secteur du BTP, qui a vu son activité baisser de 20 % depuis le début de la crise.

Dans une note publiée fin janvier, la Banque mondiale estime que si le dynamisme des secteurs agricole et aurifère, qui ont permis au Mali de limiter jusqu'ici la casse, se poursuit, « le taux de croissance économique pourrait retrouver son niveau tendanciel de 5 % en 2013 ». Une performance qui sera nettement meilleure que le recul de 1,5 % enregistré en 2012.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Énergie

Où en est le plan "Power Africa" d'Obama, un an après son lancement ?

Où en est le plan

Un an après le lancement du plan Power Africa, six pays en bénéficient déjà. Mais l'objectif affiché de doubler l'accès à l'électricité au sud du Sahara d'ici à 2017 reste...

Lire la suite

Automobile

CFAO : l'Algérie plombe les comptes

CFAO : l'Algérie plombe les comptes

Le chiffre d'affaires de CFAO a reculé de 4,1 % au premier semestre 2014 en raison de l'effondrement de 34,8 % des ventes automobiles en Algérie et au Maroc. Les...

Lire la suite

Énergie

Afrique du Sud : Total cède sa filiale de production de charbon à Exxaro

Afrique du Sud : Total cède sa filiale de production de charbon à Exxaro

Le groupe Total a annoncé ce lundi 28 juillet la cession pleine et entière de sa filiale de production de charbon en Afrique du Sud, Total Coal South Africa, au...

Lire la suite

Mines

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour

Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses fonctions", selon une...

Lire la suite

Social

Cameroun : le salaire minimum en hausse de près de 30 %

Cameroun : le salaire minimum en hausse de près de 30 %

Le Premier ministre camerounais a signé un arrêté fixant le salaire minimum interprofessionnel garanti (Smig) à 36 270 F CFA (55 euros). Une hausse d'environ 30 % qui entérine les...

Lire la suite

Coopération

L'UE va mobiliser 890 millions d'euros pour le Maroc entre 2014 et 2017

L'UE va mobiliser 890 millions d'euros pour le Maroc entre 2014 et 2017

L'enveloppe financière prévue par l'Union européenne pour le royaume chérifien s'élève à 890 millions d'euros pour la période 2014-2017, une hausse de 15 % par rapport aux années précédentes.

Lire la suite

Business

Sommet US-Africa : Bloomberg sur le coup

Sommet US-Africa : Bloomberg sur le coup

La fondation de Michael Bloomberg, l'ancien maire de New York, déjà largement engagée sur le continent, coorganise le premier US-Africa Business Forum qui se tient début août à Washington.

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine, "Jeune Afrique" analyse un tournant stratégique dans le monde du négoce. Mines, pétrole, agriculture, les grands traders mondiaux élargissent leur palette d'activités et se font producteurs, distributeurs ou...

Lire la suite

Énergie

Algérie : valse de patrons à la tête du groupe pétrolier Sonatrach

Algérie : valse de patrons à la tête du groupe pétrolier Sonatrach

Le groupe pétrolier algérien Sonatrach a un nouveau PDG, le neuvième en 15 ans, signe d’une instabilité chronique à la tête de l'entreprise publique, déjà éclaboussée par des affaires de...

Lire la suite

Banque

Ecobank relève le défi kényan

Ecobank relève le défi kényan

Le groupe bancaire panafricain est à la traîne et multiplie les pertes dans la sous-région. Pour redresser la barre, il veut booster sa capacité à accompagner les grandes entreprises régionales.

Lire la suite

Télécommunications

MTN Cameroon cède le câble sous-marin WACS à Camtel

MTN Cameroon cède le câble sous-marin WACS à Camtel

L’État camerounais rachète la station d’atterrissement de Limbé au groupe sud-africain pour 2,1 milliards de F CFA (3 millions d'euros) et acquiert 60% du capital. Il a également déboursé 12...

Lire la suite

Infrastructures télécoms

Maroc : un consortium mené par Thales décroche un contrat de 30 millions d'euros

Maroc : un consortium mené par Thales décroche un contrat de 30 millions d'euros

Un consortium composé du français Thales, du chinois Huawei et de l'italien Imet a remporté un contrat de 30 millions d'euros pour l'installation d'un nouveau système de communication sur le...

Lire la suite

Infrastructures

Casablanca va construire 80 kilomètres de ligne de tramway supplémentaires

Casablanca va construire 80 kilomètres de ligne de tramway supplémentaires

Réuni le 24 juillet, le conseil de la ville de Casablanca a voté pour l’abandon du projet de ligne de métro aérien, lui préférant l’extension du réseau de tramway lancé...

Lire la suite

Agro-industrie

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3234 dollars à celle de New York) grâce à...

Lire la suite

Conjoncture

Le FMI abaisse sa prévision de croissance mondiale pour 2014

Le FMI abaisse sa prévision de croissance mondiale pour 2014

Le Fonds monétaire international (FMI) a publié jeudi 24 juillet ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale en 2014. L'institution annonce un taux prévisionnel de 3,4% contre les 3,7% pronostiqués...

Lire la suite

Mines

Congo : Sundance Resources signe la convention d'exploitation du fer de Nabeba

Congo : Sundance Resources signe la convention d'exploitation du fer de Nabeba

Le groupe minier australien Sundance Resources a signé avec la République du Congo la convention d'exploitation de la mine de fer de Nabeba, à la frontière avec le Cameroun.

Lire la suite

Finance

La Tunisie lève facilement 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis

La Tunisie lève facilement 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis

La Tunisie a levé avec succès 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis. L'emprunt, dirigé par Natixis et JP Morgan, a été émis au taux très avantageux de...

Lire la suite

Justice

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

La filiale britannique d'Alstom a été inculpée de trois délits de corruption et de trois délits de complicité de corruption. Les accusations concernent de grands projets de transport conduits en...

Lire la suite

Mines

Revanche à l'indienne pour Tom Albanese

Revanche à l'indienne pour Tom Albanese

Poussé vers la sortie de Rio Tinto en 2013 après vingt ans de bons et loyaux services, l'Américain rebondit chez Vedanta. Sa mission : accélérer l'internationalisation du groupe en visant...

Lire la suite

Télécoms

Le Niger accorde une licence 3G à Airtel

Le Niger accorde une licence 3G à Airtel

Celtel, leader nigérien des télécommunications mobiles, vient de décrocher une licence 3G, valable pour une durée de 15 ans. La filiale de Bharti Airtel pourra lancer ce nouveau service dès décembre...

Lire la suite

Algérie

Cevital obtient le feu vert pour une cimenterie géante à Constantine

Cevital obtient le feu vert pour une cimenterie géante à Constantine

Le groupe Cevital  a obtenu l'autorisation du Conseil national de l'investissement (CNI) algérien pour sa cimenterie dans la wilaya de Constantine. Cette usine devrait produire 8 millions de tonnes de...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags