Mali : une guerre, et ça repart

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

L'Hôtel Salam (groupe Azalaï), à Bamako, le 7 février 2013. © Emmanuel Daou Bakary/JAEn amenant avec elle diplomates et journalistes, l'intervention militaire favorise la relance de l'économie malienne. Le retour de l'aide internationale devrait en outre permettre de préserver la croissance malienne. La reprise est-elle pérenne ?

À Bamako, l'activité reprend. Certes, la situation est encore fragile, mais l'opération Serval, déclenchée le 11 janvier par la France pour débarrasser le nord du Mali des groupes islamistes armés, a un impact positif sur l'économie du pays. Le secteur touristique, l'un des plus touchés par la crise politico-militaire, en est le premier bénéficiaire : « Le mouvement des militaires, des journalistes et des diplomates dans la capitale permet de remplir hôtels et restaurants et de doper un peu plus le commerce local », indique Mossadeck Bally, patron de la chaîne hôtelière Azalaï.

Fermeture

Leader de l'activité sur le plan national avec trois établissements, le groupe hôtelier tourne actuellement à près de 90 % de remplissage, un taux qui, au plus fort de la crise, atteignait à peine 15 %. Alors contraint, comme ses concurrents, de recourir à la fermeture d'hôtels (deux sur trois) et au chômage technique (80 salariés), Azalaï a depuis le début de l'année rappelé tous ses collaborateurs. « Nous avons rouvert un hôtel le 15 janvier et nous nous apprêtons à faire de même pour le troisième établissement, courant février », affirme Mossadeck Bally, qui estime le manque à gagner subi par son groupe depuis le début de la crise, en mars 2012, à 3,7 milliards de F CFA (5,6 millions d'euros, soit une baisse de 60 % de ses revenus).Cliquez ici

Le récent retour du Fonds monétaire international (FMI) devrait donner confiance aux investisseurs étrangers.

Houd Baby, PDG du groupe agroalimentaire Moulins du Sahel, constate lui aussi une certaine amélioration. « Avec la fermeture des frontières, les produits subventionnés importés d'Algérie tels que les farines, le lait ou encore les pâtes, écoulés à des prix bas dans le nord du pays, ont pratiquement disparu. Résultat : nos produits sont désormais facilement distribués à Mopti et à Sévaré, ce qui permet d'augmenter nos volumes de ventes », soutient-il.

Reste que cette pseudo-embellie n'est pour l'heure pas pérenne. « Elle ne le sera que lorsque les militaires et les journalistes céderont leur place dans les hôtels aux hommes d'affaires, aux missions économiques ou encore aux touristes », juge le patron d'Azalaï. En clair, l'économie ne redécollera réellement que lorsque le pays aura retrouvé une stabilité politique et sécuritaire. Déjà, la reconquête rapide des principales villes du Nord ouvre de bonnes perspectives de retour à la normale.

« Clé en or »

Tiéna Coulibaly, le ministre malien de l'Économie, des Finances et du Budget, assure que le récent retour du Fonds monétaire international (FMI) devrait donner confiance aux investisseurs étrangers. L'institution a en effet annoncé, le 28 janvier, l'octroi d'un prêt de 13,7 millions d'euros au Mali pour aider le pays à préserver sa croissance et sa stabilité macroéconomique. « Pour nous, il s'agit là d'une clé en or », indique le ministre. Car depuis, ajoute-t-il, « les principaux bailleurs, qui avaient également suspendu leur aide, décident de revenir ». La Banque mondiale annonce ainsi un appui budgétaire de 37 millions d'euros (contre 22 millions initialement prévus), et l'Union européenne un programme de quelque 250 millions d'euros. Cette manne inespérée devrait aider l'État à financer la remise en état des infrastructures, ce qui permettra de relancer le secteur du BTP, qui a vu son activité baisser de 20 % depuis le début de la crise.

Dans une note publiée fin janvier, la Banque mondiale estime que si le dynamisme des secteurs agricole et aurifère, qui ont permis au Mali de limiter jusqu'ici la casse, se poursuit, « le taux de croissance économique pourrait retrouver son niveau tendanciel de 5 % en 2013 ». Une performance qui sera nettement meilleure que le recul de 1,5 % enregistré en 2012.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Finance

Introductions boursières : les places africaines les plus prometteuses en 2015

Introductions boursières : les places africaines les plus prometteuses en 2015

Selon une étude récente, trente entreprises africaines ont annoncé une introduction boursière cette année, soit six de plus que l'an dernier. C'est le plus grand nombre d'IPO de groupes africains...

Lire la suite

Prospective

Mines : Madagascar veut sa part du gâteau

Mines : Madagascar veut sa part du gâteau

L'île possède un important potentiel minier encore peu utilisé. Face à l'accélération de l'exploitation sur son sol, l'État tente de mettre en place une réforme pour en tirer davantage de...

Lire la suite

Banques

Coris Bank s'installe au Togo

Coris Bank s'installe au Togo

Coris Bank International, le deuxième groupe bancaire burkinabè, va lancera début février sa filiale togolaise, a appris "Jeune Afrique".

Lire la suite

Énergie

Vivo Energy Maroc lance un plan d'investissement de 100 millions de dollars

Vivo Energy Maroc lance un plan d'investissement de 100 millions de dollars

À quelques mois de la fin des travaux d'extension de son usine casablancaise de lubrifiants, Vivo Energy Maroc vient d'annoncer un plan d'investissement de 100 millions de dollars pour élargir...

Lire la suite

Maroc

El Hachmi Boutgueray, à la force du poignet

El Hachmi Boutgueray, à la force du poignet

Il a quitté l'école à 17 ans pour rejoindre le modeste commerce familial. Aujourd'hui présent dans l'agroalimentaire et l'immobilier, le PDG d'Anwar Invest se lance dans le ciment. Portrait d'un...

Lire la suite

Opep

Diezani Alison-Madueke, la reine du pétrole nigérian est en pleine tourmente

Diezani Alison-Madueke, la reine du pétrole nigérian est en pleine tourmente

Première femme présidente de l'Opep, le ministre nigérian traverse une période difficile, alors que le prix de l'or noir plonge.

Lire la suite

Agroalimentaire

Du Nescafé à base de café camerounais

Du Nescafé à base de café camerounais

Nestlé, le géant mondial de l'agroalimentaire, s'allie à Olam Cameroun pour s'approvisionner localement et envisage d'intégrer de plus en plus d'ingrédients du terroir dans ses préparations.

Lire la suite

Décideurs

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le patron du fisc marocain prend la tête de la CDG

Le nom du nouveau directeur général de la Caisse de dépôt et de gestion est désormais connu. Il s'agit de Abdellatif Zaghnoun, actuel directeur général des impôts. Pur produit de...

Lire la suite

Finance

La Côte d'Ivoire va émettre un eurobond de 1 milliard de dollars en février 2015

La Côte d'Ivoire va émettre un eurobond de 1 milliard de dollars en février 2015

La Côte d'Ivoire se prépare à émettre un eurobond en février prochain. Pour cette deuxième incursion en moins d'un an sur les marchés internationaux, le pays devrait solliciter "au moins...

Lire la suite

Finance

BGFI Bank s'installe au Sénégal

BGFI Bank s'installe au Sénégal

BGFI Bank a obtenu l'agrément des autorités financières pour la création d'une filiale au Sénégal. La première agence du groupe, située à Dakar, devrait être opérationnelle à la fin du...

Lire la suite

Mines

Phosphates, le gâchis tunisien

Phosphates, le gâchis tunisien

Revendications sociales, échauffourées… Le bassin minier de Gafsa, dont la production a propulsé le pays au cinquième rang mondial du secteur, connaît depuis 2011 des difficultés majeures.

Lire la suite

Conseil

Michael Page change de tête en Afrique

Michael Page change de tête en Afrique

Michael Page a revu son organigramme sur le continent. C'est désormais depuis Dubaï qu'est assurée la supervision des activités en Afrique francophone du cabinet de recrutement britannique, a appris "Jeune...

Lire la suite

Énergie

Électricité : la Côte d'Ivoire prolonge de trois ans le contrat d'Aggreko à Vridi

Électricité : la Côte d'Ivoire prolonge de trois ans le contrat d'Aggreko à Vridi

Le britannique Aggreko a décroché l'entension de trois ans du contrat de sa centrale électrique au gaz de Vridi, à Abidjan (Côte d'Ivoire). Inaugurée en 2010, cette installation dispose d'une...

Lire la suite

BTP

La Chine et l'Union africaine veulent relier les métropoles du continent

La Chine et l'Union africaine veulent relier les métropoles du continent

L'Union africaine (UA) et la Chine ont signé un protocole d'accord pour un gigantesque projet d'infrastructures routières, ferroviaires et aériennes destiné à relier les capitales africaines. Pour Zhang Ming, le...

Lire la suite

Télévision

L'audiovisuel ivoirien attend beaucoup de la chaîne A+

L'audiovisuel ivoirien attend beaucoup de la chaîne A+

La nouvelle chaîne satellitaire de Canal+ mise sur les séries africaines. Une bonne nouvelle pour les producteurs d'Abidjan, qui manquent de financements comme de canaux de diffusion.

Lire la suite

Investissements

Literie : le marocain Dolidol construit une usine en Côte d'Ivoire

Literie : le marocain Dolidol construit une usine en Côte d'Ivoire

Dolidol, filiale du marocain Palmeraie Industries & Services, s'installe en Côte d'Ivoire. L'usine d'Abidjan du spécialiste de la literie sera opérationnelle en décembre 2015 et va nécessiter 11 millions d'euros...

Lire la suite

Hydrocarbures

Pour le président algérien, l'exploitation du gaz de schiste "n'est pas encore à l'ordre du jour"

Pour le président algérien, l'exploitation du gaz de schiste

En réponse aux manifestations provoquées par le forage des premiers puits de tests dans le sud du pays, le président algérien Abdelaziz Bouteflika a tenu à rappeler que l'exploitation du...

Lire la suite

Énergie

Vitol et Eni vont investir 7 milliards de dollars dans un projet pétrolier au Ghana

Vitol et Eni vont investir 7 milliards de dollars dans un projet pétrolier au Ghana

Le producteur d'hydrocarbures italien Eni, la société de négoce suisse Vitol et l'opérateur national des hydrocarbures du Ghana GNPC ont signé pour le développement du site pétrolier et gazier sous-marin...

Lire la suite

Satellite

Michel de Rosen, Eutelsat : "Partager nos fréquences avec les opérateurs mobile est contraire aux intérêts de l’Afrique"

Michel de Rosen, Eutelsat :

Vent debout contre un partage de fréquences de la bande C - une plage du spectre électromagnétique entre 3 et 7 gigahertz (GHz) - avec les opérateurs mobile, Michel de...

Lire la suite

Avis d'experts

Télécommunications : "Maroc Telecom a démontré ses capacités à l'international"

Télécommunications :

Binta Drave, analyste chez Exotix, analyse pour "Jeune Afrique" les challenges auxquels est confronté Maroc Telecom suite à l'acquisition de six filiales d'Etisalat en Afrique subsaharienne.

Lire la suite

Investissements

Immobilier : Zinafrik lance un mégaprojet logistique au Maroc

Immobilier : Zinafrik lance un mégaprojet logistique au Maroc

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le groupe marocain Zinafrik, spécialisé dans la sidérurgie, l'immobilier et la logistique, a conclu un partenariat stratégique avec Qatar Ingénierie pour l'aménagement et...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags