Lamine Fofana : "En Guinée, le vrai démarrage du secteur minier, c'est maintenant !"

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Pour Lamine Fofana, le contexte minier reste positif sur le long terme. © Youri LenquetteEn tournée à Mining Indaba, la conférence minière la plus importante du continent qui se tient jusqu'au 8 février au Cap, le ministre guinéen des Mines Lamine Fofana entend séduire les groupes miniers. Pour lui, après le temps de la restructuration, vient celui des investissements.

Jeune Afrique : Vous venez représenter la Guinée pour la 3e fois à Mining Indaba. Quels sont vos objectifs par rapport aux années précédentes ?

La Guinée de 2013 n'est pas celle de 2010. Depuis l'élection du président Alpha Condé, nous avons instauré un nouveau code minier, engagé une révision complète du cadastre minier et, surtout, avons passé au crible l'ensemble des contrats existants. En novembre dernier, nous avons annulé 818 permis qui avaient étés accordés à des individus ou sociétés peu crédibles. Ce processus de « toilettage » du secteur a pris du temps, et c'est bien normal. Nous voulions nous entourer des meilleurs cabinets internationaux. Aujourd'hui, nous sommes prêts à recevoir de nouveaux investisseurs. Le vrai redémarrage minier guinéen, c'est maintenant qu'il se produit.

Le contexte économique est-il favorable à des investissements miniers en Guinée ? Les prix des minerais, notamment de la bauxite, ne sont pas au mieux. Avec la crise économique, il est difficile de lever des fonds sur les marchés internationaux... Quant à la perception de la Guinée par les groupes miniers, elle ne semble pas s'être beaucoup améliorée.

Au contraire, nous sommes aujourd'hui très sollicités. En 2010 et 2011, c'est vrai, les investisseurs n'avaient pas une vision suffisamment claire sur la réglementation minière et sur la stabilité politique du pays. Aujourd'hui, ces deux points étant assurés, ils reviennent vers nous. Quant au contexte minier, sur le long terme, il reste positif.

Il reste toutefois des dossiers brûlants à trancher, en particulier celui des deux permis miniers obtenus par le groupe BSGR sur les permis de fer dans la chaîne du Simandou en 2006...

La commission d'audit a posé des questions, BSGR a transmis des informations ; ce dossier sera tranché, mais sans animosité.

Nous réalisons une revue de tous les contrats, sans discrimination vis à vis de qui que ce soit. La structure qui réalise l'audit des contrats passés n'est pas sous ma coupe, elle est indépendante, mais les discussions entre BSGR et elle se poursuivent en bonne intelligence. La commission d'audit a posé des questions, BSGR a transmis des informations ; ce dossier sera tranché, mais sans animosité.

Le partenaire de BSGR sur ce projet du Simandou, le géant minier brésilien Vale, a fait face à une opposition de la population locale sur la manière dont il menait le projet dans le village de Zogota. Le projet a pris du retard... Peut-on vraiment être optimiste sur la réalisation de ce projet crucial pour votre pays ?

Selon sa convention minière, Vale devait commencer l'exploitation de son projet d'ici à la fin de l'année 2012. Compte-tenu des difficultés qu'il a rencontrées à Zogota – il a perdu beaucoup de matériel dans cette affaire - , j'ai accepté d'allonger d'une année ce délai.

Autre grand projet pour la Guinée, celui de Rio Tinto, toujours dans le minerais de fer, au sud du Mont Simandou. La démission de Tom Albanese, directeur général de Rio Tinto, et son remplacement par Sam Walsh, auront-ils un impact sur le développement du projet ?

Je n'ai pas d'inquiétude. Je connais Sam Walsh, nous nous sommes rencontrés à deux reprises. Il dirigeait jusqu'à présent la division fer de Rio Tinto. À ce titre il connaît très bien le projet guinéen de Rio Tinto au Simandou. La dernière fois que je l'ai vu, il m'a assuré que c'était un dossier qui lui tenait particulièrement à cœur. Je ne vois pas pourquoi il aurait changé d'avis après être devenu directeur général de la compagnie. Avec Rio Tinto, nous sommes dans la continuité de ce qui se faisait sous Tom Albanese, lui aussi déterminé sur ce dossier. Nous sommes en bonne intelligence avec la compagnie, notamment pour la réalisation des infrastructures. Nous discutons actuellement avec eux de la répartition des investissements pour les réaliser, mais ce projet ira jusqu'à son terme.

___

Propos recueillis par Christophe Le Bec

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Business

Sommet US-Africa : Bloomberg sur le coup

Sommet US-Africa : Bloomberg sur le coup

La fondation de Michael Bloomberg, l'ancien maire de New York, déjà largement engagée sur le continent, coorganise le premier US-Africa Business Forum.

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine, "Jeune Afrique" analyse un tournant stratégique dans le monde du négoce. Mines, pétrole, agriculture, les grands traders mondiaux élargissent leur palette d'activités et se font producteurs, distributeurs ou...

Lire la suite

Énergie

Algérie : valse de patrons à la tête du groupe pétrolier Sonatrach

Algérie : valse de patrons à la tête du groupe pétrolier Sonatrach

Le groupe pétrolier algérien Sonatrach a un nouveau PDG, le 9e en 15 ans, signe d’une instabilité chronique à la tête du plus grand groupe africain par le chiffre d’affaires,...

Lire la suite

Banque

Ecobank relève le défi kényan

Ecobank relève le défi kényan

Le groupe bancaire panafricain est à la traîne et multiplie les pertes dans la sous-région. Pour redresser la barre, il veut booster sa capacité à accompagner les grandes entreprises régionales.

Lire la suite

Télécommunications

MTN Cameroon cède le câble sous-marin WACS à Camtel

MTN Cameroon cède le câble sous-marin WACS à Camtel

L’État camerounais rachète la station d’atterrissement de Limbé au groupe sud-africain pour 2,1 milliards de F CFA (3 millions d'euros) et acquiert 60% du capital. Il a également déboursé 12...

Lire la suite

Infrastructures télécoms

Maroc : un consortium mené par Thales décroche un contrat de 30 millions d'euros

Maroc : un consortium mené par Thales décroche un contrat de 30 millions d'euros

Un consortium composé du français Thales, du chinois Huawei et de l'italien Imet a remporté un contrat de 30 millions d'euros pour l'installation d'un nouveau système de communication sur le...

Lire la suite

Infrastructures

Casablanca va construire 80 kilomètres de ligne de tramway supplémentaires

Casablanca va construire 80 kilomètres de ligne de tramway supplémentaires

Réuni le 24 juillet, le conseil de la ville de Casablanca a voté pour l’abandon du projet de ligne de métro aérien, lui préférant l’extension du réseau de tramway lancé...

Lire la suite

Agro-industrie

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao grimpe à son plus haut niveau en trois ans

Le cacao a atteint son plus haut niveau en trois ans (2000 livres la tonne à la Bourse de Londres et 3234 dollars à celle de New York) grâce à...

Lire la suite

Conjoncture

Le FMI abaisse sa prévision de croissance mondiale pour 2014

Le FMI abaisse sa prévision de croissance mondiale pour 2014

Le Fonds monétaire international (FMI) a publié jeudi 24 juillet ses prévisions de croissance pour l'économie mondiale en 2014. L'institution annonce un taux prévisionnel de 3,4% contre les 3,7% pronostiqués...

Lire la suite

Mines

Congo : Sundance Resources signe la convention d'exploitation du fer de Nabeba

Congo : Sundance Resources signe la convention d'exploitation du fer de Nabeba

Le groupe minier australien Sundance Resources a signé avec la République du Congo la convention d'exploitation de la mine de fer de Nabeba, à la frontière avec le Cameroun.

Lire la suite

Finance

La Tunisie lève facilement 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis

La Tunisie lève facilement 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis

La Tunisie a levé avec succès 500 millions de dollars avec la garantie des États-Unis. L'emprunt, dirigé par Natixis et JP Morgan, a été émis au taux très avantageux de...

Lire la suite

Justice

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

Alstom accusé de corruption au Royaume-Uni

La filiale britannique d'Alstom a été inculpée de trois délits de corruption et de trois délits de complicité de corruption. Les accusations concernent de grands projets de transport conduits en...

Lire la suite

Mines

Revanche à l'indienne pour Tom Albanese

Revanche à l'indienne pour Tom Albanese

Poussé vers la sortie de Rio Tinto en 2013 après vingt ans de bons et loyaux services, l'Américain rebondit chez Vedanta. Sa mission : accélérer l'internationalisation du groupe en visant...

Lire la suite

Télécoms

Le Niger accorde une licence 3G à Airtel

Le Niger accorde une licence 3G à Airtel

Celtel, leader nigérien des télécommunications mobiles, vient de décrocher une licence 3G, valable pour une durée de 15 ans. La filiale de Bharti Airtel pourra lancer ce nouveau service dès décembre...

Lire la suite

Algérie

Cevital obtient le feu vert pour une cimenterie géante à Constantine

Cevital obtient le feu vert pour une cimenterie géante à Constantine

Le groupe Cevital  a obtenu l'autorisation du Conseil national de l'investissement (CNI) algérien pour sa cimenterie dans la wilaya de Constantine. Cette usine devrait produire 8 millions de tonnes de...

Lire la suite

Finances publiques

Sénégal : l’eurobond de 500 millions de dollars largement sursouscrit

Sénégal : l’eurobond de 500 millions de dollars largement sursouscrit

Le Sénégal a levé 500 millions de dollars sur les marchés internationaux. L'eurobond, d'une maturité de dix ans, a été émis à un taux de 6,25 % et a attiré...

Lire la suite

Hydrocarbures

Djerassem Le Bémadjiel : "Glencore est un partenaire stratégique du Tchad"

Djerassem Le Bémadjiel :

"Jeune Afrique" publie une enquête sur les changements en cours dans le négoce de matières premières en Afrique dans le n° 2794 (à paraître le 27 juillet). Djerassem Le Bémadjiel, le...

Lire la suite

Agro-industrie

Conférence Fin4Ag de Nairobi : 3 stratégies clés pour financer l’agriculture africaine

Conférence Fin4Ag de Nairobi : 3 stratégies clés pour financer l’agriculture africaine

Venus nombreux, les participants à la conférence internationale Fin4Ag de Nairobi ont planché du 14 au 18 juillet sur les modèles de financement susceptibles d’impulser une nouvelle révolution agricole en...

Lire la suite

Mines

Platine : Anglo American jette l'éponge en Afrique du Sud

Platine : Anglo American jette l'éponge en Afrique du Sud

Le géant minier britannique Anglo American, numéro un mondial du platine, a confirmé sa décision de vendre la majorité des actifs miniers qu'il détient en Afrique du Sud via sa...

Lire la suite

Hydrocarbures

Offshore profond : le Gabon choisit ses sept favoris

Offshore profond : le Gabon choisit ses sept favoris

Le Gabon a arrêté la liste des sept compagnies pétrolières en pole position pour l'attribution de neuf nouveaux permis d'exploration en offshore profond. Shell et Total figurent en seconde partie...

Lire la suite

Logistique

Le port de Lomé, à la mesure de ses ambitions

Le port de Lomé, à la mesure de ses ambitions

Pour que son trafic augmente de 25 % à partir de 2016, le Port autonome de Lomé, se donne enfin les moyens de ses ambitions.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags