Sherpa et Sea Shepherd dénoncent l'accord de pêche Mauritanie - Chine

Les géants de la logistique se disputent les contrats

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Bolloré Africa Logistics assure la logistique du site de Marampa (Sierra Leone) sur un axe de 45 km. © BALMalgré la faiblesse des infrastructures en Afrique, géants occidentaux et opérateurs locaux s'y disputent les contrats d'approvisionnement des compagnies minières.

Sans logistique robuste, point de développement minier. C'est d'autant plus vrai en Afrique, où les gisements les plus attractifs sont isolés. Avec des infrastructures de transport défaillantes, l'approvisionnement des compagnies minières et l'évacuation des minerais sont techniquement exigeants. Pour respecter les délais, les opérateurs logistiques doivent faire preuve de réactivité face aux aléas climatiques et politiques. Et pour être retenus sur les appels d'offres internationaux, ils sont obligés de respecter des normes drastiques, notamment pour le transport de produits chimiques.

Des géants de la logistique tels que les français Bolloré Africa Logistics (BAL, 2,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2012) et Geodis et les italiens Panalpina et Jas, tous très diversifiés, se positionnent sur la plupart des grands projets miniers. Mais d'autres acteurs, régionaux et plus spécialisés, convoitent des contrats, à l'image de Getma Guinée, un opérateur portuaire basé à Conakry et qui a étendu ses services logistiques à l'hinterland, ou du français Egis, actif en Afrique centrale.

Si les Européens restent leaders sur le marché, des groupes chinois s'y insèrent progressivement.

Segment vital

Si ces sociétés ne se consacrent pas qu'à l'activité minière, la part de celle-ci dans leurs revenus est majeure. Ce segment est vital pour Getma Guinée, l'économie locale étant bâtie sur les mines. « Nous avons réalisé 28 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012, principalement en travaillant pour la Compagnie des bauxites de Kindia [filiale de Rusal, NDLR], la Société minière de Dinguiraye [or] et Bellzone [fer] », indique Olivier Ruth, son directeur général.

Les grands groupes sont capables de prendre en charge tous les segments de la logistique minière. Ils se positionnent en priorité sur les projets dans le fer, le cuivre, le charbon et la bauxite, qui nécessitent les infrastructures les plus lourdes, ou dans la filière aurifère, très stricte en matière environnementale. « Nous pouvons intervenir sur toutes les phases d'un projet. Nous assurons des études logistiques pendant la phase de faisabilité et prenons parfois en charge l'ensemble de la logistique pour la construction des infrastructures. Et pendant la phase d'exploitation, nous sommes capables d'assurer la chaîne d'approvisionnement amont et celle d'exportation du minerai », détaille Éric Melet, directeur du développement et des concessions de BAL.

De nouvelles voies

- Mont Simandou (Guinée, fer)
Voie ferrée de 800 km + port minéralier
- Mbalam (Cameroun, fer)
Voie ferrée de 500 km + route contiguë
- Marampa (Sierra Leone, fer)
Route de 45 km + port minéral fluvial
- Grande Côte (Sénégal, ilménite)
Route de 100 km

Dernier projet en date pour le groupe français, celui de la mine de fer de Marampa, en Sierra Leone, pilotée par London Mining. « Un axe routier réservé de 45 km entre le site minier et un port fluvial a été construit, et nous en assurons l'entretien. Il permet la circulation cadencée de convois de camions de 80 tonnes, poursuit Éric Melet. Au total, nous assurons toute la logistique depuis la mine jusqu'au port pour plus de 1 million de tonnes par an et avons investi 11,5 millions d'euros dans ce projet. » Autre grand contrat logistique en cours d'attribution, celui du mégaprojet de Rio Tinto au mont Simandou, en Guinée. La coentreprise Getma-Jas a obtenu du groupe australien le contrat d'acheminement des éléments pour la construction de la voie ferrée de près de 800 km. Un marché supérieur à 100 millions d'euros... mais qui est suspendu à la finalisation des discussions entre Conakry et Rio Tinto.

Si les groupes européens restent leaders du marché, des groupes chinois s'y insèrent progressivement. China Railway Engineering Corporation, déjà présent dans la construction d'infrastructures minières en Afrique, aimerait ainsi devenir opérateur logistique à part entière. Et le rachat en cours du projet de fer de Mbalam (Cameroun-Congo) par Hanlong inquiète certains groupes français bien implantés en Afrique centrale. 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Hydrocarbures

Côte d'Ivoire : Total découvre du pétrole

Côte d'Ivoire : Total découvre du pétrole

Total a annoncé la découverte de pétrole dans l'offshore profond au large de San Pedro, dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire. C'est la première découverte de ce type pour...

Lire la suite

Ostréiculture

Pêche : Dakhla, perle méconnue du Maroc

Pêche : Dakhla, perle méconnue du Maroc

La ville  de Dakhla est devenue le principal centre ostréicole du Maroc. Mais les volumes restent modestes, et les débouchés limités.

Lire la suite

Élevage

Agro-alimentaire : la révolution sera bien élevée

Agro-alimentaire : la révolution sera bien élevée

Plus de viande, plus de produits laitiers : avec l'amélioration du niveau de vie, la demande d'aliments d'origine animale devrait tripler sur le continent d'ici à 2050. Une occasion unique...

Lire la suite

Maroc

Pêche : le port de Safi veut retrouver la cote

Pêche : le port de Safi veut retrouver la cote

Autrefois sacré capitale mondiale de la sardine, le port marocain de Safi fait face à une diminution des prises. Comment sauvegarder son industrie de transformation ? Les entrepreneurs étudient toutes...

Lire la suite

Équipement

Mahindra creuse son sillon en Afrique

Mahindra creuse son sillon en Afrique

Le constructeur indien Mahindra connaît une forte croissance sur le continent, tirée par ses ventes de tracteurs.

Lire la suite

Enseignement supérieur

La Banque mondiale lance les "centres d'excellence africains"

La Banque mondiale lance les

La Banque mondiale a annoncé le financement de 19 "centres d'excellence africains", à hauteur de 150 millions de dollars. Ces fonds sont destinés à sept pays d'Afrique de l'Ouest et...

Lire la suite

Interview

Daniel Chéron : "Évitons les excès constatés en Argentine ou au Brésil"

Daniel Chéron :

Le semencier français Limagrain vient de prendre une participation dans le numéro un africain, Seed Co. Son patron, Daniel Chéron, affiche ses ambitions et partage sa vision du développement agricole du...

Lire la suite

Élevage

L'aviculture africaine sort de sa coquille

L'aviculture africaine sort de sa coquille

Le secteur est en plein essor. Et pour cause : les oeufs et la viande de volaille sont riches en protéines... et bon marché.

Lire la suite

Capital-investissement

Carlyle clôture son premier fonds dédié à l'Afrique subsaharienne

Carlyle clôture son premier fonds dédié à l'Afrique subsaharienne

Le capital-investisseur américain Carlyle a annoncé la clôture de son premier fonds dédié à l’Afrique subsaharienne à 698 millions, soit 40 % de plus que l'objectif qu'il s'était initialement fixé.

Lire la suite

Palmarès

Le Nigeria, champion d'Afrique

Le Nigeria, champion d'Afrique

Le 6 avril, le Nigeria est devenu la première économie du continent, devant l'Afrique du Sud. Par la magie d'un nouveau calcul de son Produit intérieur brut, mais aussi grâce...

Lire la suite

Avis d'experts

Maroc : “Casablanca bascule dans le rouge“

Maroc : “Casablanca bascule dans le rouge“

Nasreddine Lazrak,analyste senior chez Upline Group, revient pour "Jeune Afrique" sur l'actualité de la place boursière de Casablanca.

Lire la suite

Algérie

Cevital autorisé à reprendre le français FagorBrandt

Cevital autorisé à reprendre le français FagorBrandt

Le tribunal de commerce de Nanterre a validé la reprise de FagorBrandt par Cevital. Le groupe algérien reprend notamment deux sites industriels, et 1 200 salariés.

Lire la suite

Hydrocarbures

Hydrocarbures : le nigérian Seven Energy lève 255 millions de dollars

Hydrocarbures : le nigérian Seven Energy lève 255 millions de dollars

L'opérateur pétrolier et gazier nigérian Seven Energy a annoncé avoir levé 255 millions de dollars, via notamment une contribution du fonds souverain singapourien Temasek (150 millions) et de la Société...

Lire la suite

Climat des affaires

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Aon Risk Solutions vient de publier la 16e édition de la carte de risque pays. Si l'Afrique australe reste (à l'exception du Zimbabwe) la zone la moins risquée du continent,...

Lire la suite

Afrique du Sud

Hôtellerie : un fonds souverain dubaïote entre au capital du Sud-africain Kerzner

Hôtellerie : un fonds souverain dubaïote entre au capital du Sud-africain Kerzner

Investment Corporation of Dubaï (ICD), un fonds souverain dubaïote, a acquis une participation dans la chaine d'hôtels mondiale Kerzner International, qui compte parmi ses investisseurs la famille de Sol Kerzner,...

Lire la suite

Assurances

Cameroun : Henri Ewelé débarqué de la direction de Chanas

Cameroun : Henri Ewelé débarqué de la direction de Chanas

Henri Ewelé a été relevé de son poste de directeur général par le conseil d’administration de l'assureur camerounais Chanas. Il a été remplacé par Albert Pamsy, sept mois à peine...

Lire la suite

Mines

Maroc : Kasbah Resources cède un quart du méga-projet d'étain d'Achmmach

Maroc : Kasbah Resources cède un quart du méga-projet d'étain d'Achmmach

L'entreprise minière australienne Kasbah Resources a annoncé la signature d'un protocole d'entente avec les futurs autres actionnaires de la co-entreprise Atlas Tin pour le développement du projet d'Achmmach, qui regroupe...

Lire la suite

Rail

Abidjan-Lomé : la boucle est bouclée

Abidjan-Lomé : la boucle est bouclée

Abidjan, Ouagadougou, Niamey, Cotonou et Lomé reliées par le chemin de fer ? Ce n'est plus un rêve, les travaux commencent.

Lire la suite

Médias

Kenya : le sud-africain TMG acquiert 49% de Radio Africa Limited

Kenya : le sud-africain TMG acquiert 49% de Radio Africa Limited

Times Media Group a acquis 49% du capital de la société kenyane Radio Africa Limited pour un montant de 195 millions de rands (18,5 millions de dollars), a indiqué le...

Lire la suite

Ingénierie

Jesa, dessine-moi un projet

Jesa, dessine-moi un projet

Fruit de l'union entre l'OCP et l'américain Jacobs, la coentreprise Jesa met ses connaissances techniques au service de l'exploitation du phosphate.

Lire la suite

Bande-annonce

Réussite : un avant-goût de la quatrième émission !

Réussite : un avant-goût de la quatrième émission !

La quatrième édition de Réussite, le magazine de « l'Afrique qui gagne », est diffusée vendredi 18 avril au soir sur Canal+ Afrique. Découvrez le sommaire et la bande-annonce en...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags