L'assureur sud-africain Sanlam va acquérir 51% du malaysien MCIS Zurich Insurance Berhad pour environ 119 millions de dollars.
Shape 5 provides professional, script confliction free templates

Les géants de la logistique se disputent les contrats

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Bolloré Africa Logistics assure la logistique du site de Marampa (Sierra Leone) sur un axe de 45 km. © BALMalgré la faiblesse des infrastructures en Afrique, géants occidentaux et opérateurs locaux s'y disputent les contrats d'approvisionnement des compagnies minières.

Sans logistique robuste, point de développement minier. C'est d'autant plus vrai en Afrique, où les gisements les plus attractifs sont isolés. Avec des infrastructures de transport défaillantes, l'approvisionnement des compagnies minières et l'évacuation des minerais sont techniquement exigeants. Pour respecter les délais, les opérateurs logistiques doivent faire preuve de réactivité face aux aléas climatiques et politiques. Et pour être retenus sur les appels d'offres internationaux, ils sont obligés de respecter des normes drastiques, notamment pour le transport de produits chimiques.

Des géants de la logistique tels que les français Bolloré Africa Logistics (BAL, 2,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2012) et Geodis et les italiens Panalpina et Jas, tous très diversifiés, se positionnent sur la plupart des grands projets miniers. Mais d'autres acteurs, régionaux et plus spécialisés, convoitent des contrats, à l'image de Getma Guinée, un opérateur portuaire basé à Conakry et qui a étendu ses services logistiques à l'hinterland, ou du français Egis, actif en Afrique centrale.

Si les Européens restent leaders sur le marché, des groupes chinois s'y insèrent progressivement.

Segment vital

Si ces sociétés ne se consacrent pas qu'à l'activité minière, la part de celle-ci dans leurs revenus est majeure. Ce segment est vital pour Getma Guinée, l'économie locale étant bâtie sur les mines. « Nous avons réalisé 28 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2012, principalement en travaillant pour la Compagnie des bauxites de Kindia [filiale de Rusal, NDLR], la Société minière de Dinguiraye [or] et Bellzone [fer] », indique Olivier Ruth, son directeur général.

Les grands groupes sont capables de prendre en charge tous les segments de la logistique minière. Ils se positionnent en priorité sur les projets dans le fer, le cuivre, le charbon et la bauxite, qui nécessitent les infrastructures les plus lourdes, ou dans la filière aurifère, très stricte en matière environnementale. « Nous pouvons intervenir sur toutes les phases d'un projet. Nous assurons des études logistiques pendant la phase de faisabilité et prenons parfois en charge l'ensemble de la logistique pour la construction des infrastructures. Et pendant la phase d'exploitation, nous sommes capables d'assurer la chaîne d'approvisionnement amont et celle d'exportation du minerai », détaille Éric Melet, directeur du développement et des concessions de BAL.

De nouvelles voies

- Mont Simandou (Guinée, fer)
Voie ferrée de 800 km + port minéralier
- Mbalam (Cameroun, fer)
Voie ferrée de 500 km + route contiguë
- Marampa (Sierra Leone, fer)
Route de 45 km + port minéral fluvial
- Grande Côte (Sénégal, ilménite)
Route de 100 km

Dernier projet en date pour le groupe français, celui de la mine de fer de Marampa, en Sierra Leone, pilotée par London Mining. « Un axe routier réservé de 45 km entre le site minier et un port fluvial a été construit, et nous en assurons l'entretien. Il permet la circulation cadencée de convois de camions de 80 tonnes, poursuit Éric Melet. Au total, nous assurons toute la logistique depuis la mine jusqu'au port pour plus de 1 million de tonnes par an et avons investi 11,5 millions d'euros dans ce projet. » Autre grand contrat logistique en cours d'attribution, celui du mégaprojet de Rio Tinto au mont Simandou, en Guinée. La coentreprise Getma-Jas a obtenu du groupe australien le contrat d'acheminement des éléments pour la construction de la voie ferrée de près de 800 km. Un marché supérieur à 100 millions d'euros... mais qui est suspendu à la finalisation des discussions entre Conakry et Rio Tinto.

Si les groupes européens restent leaders du marché, des groupes chinois s'y insèrent progressivement. China Railway Engineering Corporation, déjà présent dans la construction d'infrastructures minières en Afrique, aimerait ainsi devenir opérateur logistique à part entière. Et le rachat en cours du projet de fer de Mbalam (Cameroun-Congo) par Hanlong inquiète certains groupes français bien implantés en Afrique centrale. 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Aérien

Le Marrakech Air Show 2014 ouvre ses portes

Le Marrakech Air Show 2014 ouvre ses portes

La quatrième édition de Marrakech Air Show, le salon marocain de l’aéronautique, ouvre ses portes ce mercredi 23 avril 2014. Les constructeurs aériens présents espèrent séduire les ministres des Transports...

Lire la suite

Mines

Afrique du Sud : Anglo American prépare sa sortie du platine

Afrique du Sud : Anglo American prépare sa sortie du platine

Le holding britannique Anglo American prépare le terrain pour sa sortie du secteur du platine en Afrique du Sud, rapporte le "Financial Times". Des discussions sont actuellement en cours avec...

Lire la suite

Santé

Saham passe au bistouri

Saham passe au bistouri

Le groupe privé marocain jette son dévolu sur un secteur très porteur : les cliniques. Une activité complémentaire de son pôle assurance.

Lire la suite

Entreprises

Ces messies maghrébins de l'industrie européenne

Ces messies maghrébins de l'industrie européenne

En rachetant le français FagorBrandt, le groupe algérien Cevital confirme que, pour les entreprises européennes en difficulté, le salut peut venir d'Afrique du Nord.

Lire la suite

Ciment

En Algérie, Lafarge touche à tout

En Algérie, Lafarge touche à tout

Leader en Algérie, le groupe français Lafarge se place en aval de la production avec sa propre chaîne de distribution, et en amont avec un laboratoire de développement.

Lire la suite

Ciment

Tous grisés par l'or gris

Tous grisés par l'or gris

La multiplication des usines en Afrique subsaharienne a porté ses fruits. En 2013, la région a, pour la première fois, produit plus de ciment qu'elle n'en a consommé. Principal acteur...

Lire la suite

TV

Réussite : Rescapée de la crise ivoirienne

Réussite : Rescapée de la crise ivoirienne

Découvrez l’histoire de Marie-Solange Sahoun, patronne de Dégué Délice, qui a a tout perdu suite au pillage de son matériel de production durant la crise ivoirienne. Un reportage TV diffusé...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine, "Jeune Afrique" s’intéresse à l’exploitation de l’uranium par Areva, au Niger. Dans son édition n° 2780, le magazine révèle en exclusivité le contenu du rapport de l'ONG Open...

Lire la suite

Mines

La Guinée retire son permis à BSGR

La Guinée retire son permis à BSGR

Le gouvernement guinéen a résilié le permis minier octroyé au milliardaire Beny Steinmetz et à sa compagnie BSGR sur le gisement de fer de Simandou. Cette décision fait suite aux...

Lire la suite

Transparence

Exclusif : à qui profite l'uranium du Niger ?

Exclusif : à qui profite l'uranium du Niger ?

L'uranium du Niger, au fond, à qui profite-t-il ? À cette question, qui continue de brûler bien des lèvres, il est désormais possible d'apporter des réponses. Jeune Afrique s'y attèle...

Lire la suite

Finance

Gari : jeune fonds, 20 ans, cherche repreneur

Gari : jeune fonds, 20 ans, cherche repreneur

Le Fonds Gari, structure de garantie des crédits, doit faire face au départ de ses actionnaires historiques, qui cèdent 80,56 % du capital. Avis aux repreneurs potentiels : les amateurs sont...

Lire la suite

Télécoms

L'État algérien rachète 51% de Djezzy

L'État algérien rachète 51% de Djezzy

Après des années de bataille juridique, VimpelCom annonce la cession de 51% du capital de Djezzy au Fonds national d'investissement pour 2,643 milliards de dollars. L'actionnaire russe conserve toutefois le...

Lire la suite

Banque

Le Maroc cède ses parts dans le capital de BCP

Le Maroc cède ses parts dans le capital de BCP

Un accord de cession des parts de l'État marocain dans le capital de BCP a été conclu avec le groupe bancaire. L'État, qui détenait près de 6% des parts, les...

Lire la suite

Finance

OCP lève 1,55 milliard de dollars sur les marchés internationaux

OCP lève 1,55 milliard de dollars sur les marchés internationaux

Le géant marocain des phosphates OCP a levé 1,55 milliard de dollars pour sa première émission obligataire sur les marchés internationaux. L'entreprise publique cherche à financer un plan d'investissement de...

Lire la suite

Interview

Moulay Hafid Elalamy : "Le Maroc doit être généreux avec ses forces productives"

Moulay Hafid Elalamy :

Six mois après son entrée au gouvernement, l'homme d'affaires marocain Moulay Hafid Elalamy vient de dévoiler sa nouvelle stratégie industrielle. Objectif : favoriser l'emploi, la valeur ajoutée et l'export. "Jeune...

Lire la suite

Télécoms

Orange Horizons va tester de nouveaux "concept stores" en Afrique

Orange Horizons va tester de nouveaux

Orange poursuit le développement de la marque Horizons à travers le continent. La multinationale teste des concepts stores dans plusieurs villes africaines, l'objectif étant d'y ouvrir des franchises fin 2014. 

Lire la suite

Maroc

Kool Food finance sa croissance

Kool Food finance sa croissance

Kool Food, le jeune producteur industriel de chocolat fait entrer Abraaj à son tour de table. Objectif de la société marocaine : grandir et exporter.

Lire la suite

Télécoms

Orange Money passe le cap des 10 millions d’utilisateurs

Orange Money passe le cap des 10 millions d’utilisateurs

Orange Money a passé le cap des 10 millions d'utilisateurs dans les 13 pays de la zone Afrique-Moyen-Orient où ce service est disponible. En 2013, 2,2 milliards d'euros de transactions...

Lire la suite

Énergie

Après le Kenya, Aldwych va construire un complexe éolien en Tanzanie

Après le Kenya, Aldwych va construire un complexe éolien en Tanzanie

Les travaux de la première ferme éolienne de Tanzanie vont être lancés au second semestre 2014 à Singida (Ouest du pays). Le projet - d'un coût total de 285 millions...

Lire la suite

Bourse

Maroc : Bensalah et Elalamy règlent leurs comptes... en bourse

Maroc : Bensalah et Elalamy règlent leurs comptes... en bourse

Miriem Bensalah, la patronne des patrons marocains, et Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l'Industrie et du Commerce, sont en froid. Selon les analystes du marché casablancais, c'est là qu'il...

Lire la suite

Transfert d'argent

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

Aïda Diarra,

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du continent.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags