Cameroun : Eto'o Télécom veut sortir de l'ornière

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Avec 47 nouveaux partenaires, la société devrait améliorer la distribution de ses produits. DRAprès une série de couacs, l'opérateur de téléphonie mobile camerounais tente d'améliorer son image de marque. La nomination du Français Hervé Perrin à sa tête y suffira-t-elle ?

Lancé par le footballeur Samuel Eto'o en juillet dernier, Eto'o Télécom a commencé l’année 2013 avec un nouveau directeur général, Hervé Perrin. Ce Français passé par la société ghanéenne Minute Transfer, spécialisée dans le rachat de temps de communication entre opérateurs, a pour mission de corriger au plus vite les erreurs de stratégie et de management à l'origine du démarrage raté du nouvel opérateur camerounais. Manifestement peu en confiance, le nouveau patron dit attendre de « mieux s'adapter à l'environnement camerounais » pour donner les détails de son plan. Pourtant, le temps presse : au pied du mur, la compagnie doit se relancer ou disparaître.

Lire aussi :

Eto'o patauge dans les télécoms
Salaire des sportifs : ce que gagnent les stars

La relance passe notamment par l'amélioration de sa compétitivité, un chantier sur lequel elle a commencé à avancer puisqu’elle vient de revoir les termes de son accord d'itinérance avec Orange. Il faut dire que les tarifs du nouvel arrivant (70 F CFA - 0,10 euro pour une minute de communication) étaient plus élevés que ceux (60 F CFA la minute) proposés par Orange et le sud-africain MTN, qui se partagent le marché camerounais depuis vingt ans. Idem pour le coût des appels interréseaux, à 100 F CFA la minute pour les 200 000 abonnés de Set'Mobile alors que les deux autres acteurs facturent 90 F CFA environ. Cette révision aurait déjà apporté de l'oxygène à la jeune entreprise : « Nous avons négocié une plateforme on-net, [intégration au réseau d'un autre opérateur, NDLR] qui nous permet de connecter nos abonnés au 5 millions d’abonnés d'Orange sans frais supplémentaires », se réjouit Georges Dooh-Collins, le directeur général adjoint d'Eto'o Télécom.

Cliquez sur l'image.Autre virage stratégique : la marque, qui proposait un tarif fixe, offre désormais des prix plus bas aux heures creuses, entre 22 heures et minuit (0,5 F CFA la seconde) et de minuit au petit matin (0,3 F CFA la seconde). Le coût de la carte SIM a été divisé par deux, de 1 000 à 500 F CFA. « Ces nouveaux tarifs ont permis de relancer les ventes. Nous comptons maintenant nous implanter sur tout le territoire », assure Dooh-Collins.

Ambiance délétère

Malgré tout, il n’est pas assuré que l'entreprise de l'attaquant des Lions indomptables soit sortie d’affaire. En six mois d'activité, elle a assisté, impuissante, à une cascade de démissions, et provoqué de nombreux licenciements. Si l’on en croit Jean-Bosco Massoma, directeur administratif et financier, l'ambiance délétère qui régnait auparavant ne serait plus qu'un « mauvais souvenir ». Mais l'image écornée de Set'Mobile doit impérativement être améliorée. Une stratégie qui pourrait commencer par l’ouverture d'un site internet, une lacune pour le moins étonnante pour un opérateur télécoms.

Reste aussi à trouver le bon modèle de distribution de ses cartes SIM et du crédit de communication. En décembre 2012, au plus fort de la crise de management au sein de la société, cinq des huit distributeurs exclusifs des produits Set'Mobile ont arrêté la vente des cartes de recharge. « J'avais investi 40 millions de francs CFA en matériel informatique, en personnel et en véhicules, comme stipulait le contrat passé avec Eto'o Télécom », se plaint la patronne de l'une de ces entreprises de distribution. « J'ai perdu ma mise de départ et mes 70 salariés sont au chômage », s'insurge-t-elle.

La réaction de l'opérateur n'a pas tardé. « Les revendeurs n'ont pas respecté le cahier des charges », déplore Jean-Bosco Massoma, qui en profite pour annoncer le renforcement de son réseau en recrutant 47 nouveaux distributeurs. Mais, échaudés par les précédents du jeune opérateur, les nouveaux partenaires - et les abonnés - restent sur leurs gardes. Pour regagner leur confiance, le nouveau directeur général a du pain sur la planche.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Hôtellerie

L'espagnol Barcelo Hotels & Resorts s'implante en Algérie

L'espagnol Barcelo Hotels & Resorts s'implante en Algérie

Le groupe espagnol Barcelo Hotels & Resorts a signé un accord de partenariat d'une durée de 15 ans avec l'entreprise algérienne Rania Land pour la gestion de l'hôtel Bordj Skikda...

Lire la suite

Événement

La Conférence économique africaine delocalisée d'Abidjan à Addis-Abeba

La Conférence économique africaine delocalisée d'Abidjan à Addis-Abeba

La 9e Conférence économique africaine 2014 se tiendra finalement à Addis-Abeba. Ce rendez-vous annuel aurait dû avoir lieu à Abidjan du 1er au 3 novembre.

Lire la suite

Finance

Le gouvernement ivoirien va liquider la Banque pour le financement de l'agriculture (BFA)

Le gouvernement ivoirien va liquider la Banque pour le financement de l'agriculture (BFA)

Le gouvernement ivoirien a décidé de liquider la Banque pour le financement de l'agriculture (BFA). Lancée en 2004 pour soutenir les PME et le monde rural, cet établissement bancaire détenu...

Lire la suite

Énergie

Afrique du Sud : Et le rival d'Areva arriva...

Afrique du Sud : Et le rival d'Areva arriva...

Rosatom, le géant russe du nucléaire, a-t-il remporté le plus grand marché public de l'histoire sud-africaine ? C'est en tout cas ce qu'il laisse entendre. De quoi inquiéter son concurrent...

Lire la suite

Gabon

Investir à tout-va, le va-tout de Siat

Investir à tout-va, le va-tout de Siat

Acquisition d'une nouvelle plantation d'hévéas, recrutement de milliers d'employés... En dépit d'un résultat déficitaire en 2013, la société joue la carte du long terme.

Lire la suite

Décideurs

Maroc : Hassan Ouriagli remplace Hassan Bouhemou à la tête du holding royal SNI

Maroc : Hassan Ouriagli remplace Hassan Bouhemou à la tête du holding royal SNI

Le départ de Hassan Bouhemou de la tête de la Société nationale d'investissement a été acté le mardi 30 septembre. Son remplaçant est Hassan Ouriagli, actuel PDG d'Optorg. S'il est...

Lire la suite

Énergie

Hydrocarbures : l'Algérie attribue ses premières concessions d'exploration depuis 2011

Hydrocarbures : l'Algérie attribue ses premières concessions d'exploration depuis 2011

L'Agence nationale de valorisation des hydrocarbures d'Algérie (Alnaft) a attribué seulement quatre concessions parmi les 31 "périmètres d'hydrocarbures" proposés aux investisseurs nationaux et internationaux en janvier dernier. Aucun des périmètres...

Lire la suite

Analyse

Agriculture : 2014, année de tous les records en Côte d'Ivoire

Agriculture : 2014, année de tous les records en Côte d'Ivoire

Cette année, des récoltes record ont été annoncées dans les secteurs du cacao et de la noix de cajou en Côte d'Ivoire. Des résultats qui montrent, selon les autorités ivoiriennes, l'impact...

Lire la suite

Statistiques nationales

Recalculé, le PIB du Kenya bondit de 25 %

Recalculé, le PIB du Kenya bondit de 25 %

Le PIB du Kenya a été revu à la hausse, il s'établit désormais à environ 53,3 milliards de dollars pour l'année 2013 contre 42,6 milliards auparavant, soit une progression de...

Lire la suite

Mali

Agro-industrie : Malô fait le plein de vitamines

Agro-industrie : Malô fait le plein de vitamines

Malô, une entreprise créée il y a deux ans par les frères Niang au Mali, produit du riz enrichi en micronutriments. Une première en Afrique, sur un marché en pleine...

Lire la suite

Industrie

Eurofind réorganise son management

Eurofind réorganise son management

Le groupe industriel Eurofind, propriétaire notamment des Brasseries ivoiriennes, va réorganiser son management suite au décès, il y a quelques mois, de son fondateur, Moustapha Khalil. Décryptage

Lire la suite

Finances publiques

Sénégal : le FMI appelle à accélérer les réformes structurelles

Sénégal : le FMI appelle à accélérer les réformes structurelles

Le FMI a légèrement baissé ses prévisions de croissance, désormais évaluée à 4,5 % pour cette année contre 4,9 % en avril, mais juge "satisfaisant" le premier semestre 2014 de...

Lire la suite

Décideurs

L'institut Choiseul classe ses "100 leaders économiques africains de demain"

L'institut Choiseul classe ses

L'Institut Choiseul vient de publier "Choiseul 100 Africa", un classement annuel identifiant les "leaders économiques de demain" parmi les jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins. Certains choix opérés...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine, "Jeune Afrique" se penche sur l'Angola. En une décennie seulement, le pays s'est relevé de trente années de guerre fratricide. Grâce au pétrole, il a atteint la plus...

Lire la suite

Bourse

Le tunisien Délice Holding assume son goût du risque

Le tunisien Délice Holding assume son goût du risque

Le groupe laitier s'apprête à introduire 15 % de son capital sur la place locale dans un contexte économique morose. Qu'importe : selon ses dirigeants, deux ans après sa restructuration, c'est le...

Lire la suite

Gouvernance

Finances publiques : c'est le grand nettoyage à Bamako

Finances publiques : c'est le grand nettoyage à Bamako

Pour revenir dans les bonnes grâces des bailleurs de fonds, le Mali n'a eu d'autre choix que de faire le ménage. Le 17 septembre, le directeur des finances du ministère de...

Lire la suite

Fibre optique

Liquid Telecom se renforce au Rwanda

Liquid Telecom se renforce au Rwanda

L’opérateur panafricain de fibre optique Liquid Telecom va investir 34 millions de dollars dans le développement de sa filiale rwandaise. Un pays dont le meilleur atout est sa position géographique-clé,...

Lire la suite

Innovation

Alcatel-Lucent va construire une plateforme "G-Cloud" au Burkina Faso

Alcatel-Lucent va construire une plateforme

Le gouvernement burkinabè a confié la réalisation d'une plateforme "G-Cloud" à l'équipementier telecoms Alcatel-Lucent pour un montant d'environ 47 milliards de FCFA (environ 7 millions d'euros). Cette technologie va offrir...

Lire la suite

Indice Mo Ibrahim

Gouvernance en Afrique : votre pays est-il performant, selon l'indice Mo Ibrahim 2014 ?

Gouvernance en Afrique : votre pays est-il performant, selon l'indice Mo Ibrahim 2014 ?

La fondation Mo Ibrahim a publié, lundi 29 septembre, son indice annuel sur la gouvernance en Afrique. Bilan : l'Afrique progresse globalement, notamment grâce aux questions des droits de l'homme...

Lire la suite

Agro-industrie

Côte d'Ivoire : coup de mou pour l'hévéa

Côte d'Ivoire : coup de mou pour l'hévéa

Alors que le cours du caoutchouc ne cesse de baisser depuis trois ans, les producteurs font le dos rond en attendant des jours meilleurs. Et demandent au gouvernement de moins...

Lire la suite

Panorama

Maurice fait le pari du mix énergétique

Maurice fait le pari du mix énergétique

L'objectif du plan Maurice île durable ? Accroître la part du renouvelable dans la consommation nationale.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags