Hévéa : SIPH a réalisé un chiffre d’affaires caoutchouc de 326,2 M€ contre 358,5 M€ l’an dernier, en baisse de 9%.

Andrew Burns, Banque mondiale : "Nos prévisions sous-estiment probablement la réalité en Afrique"

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Andrew Burns est directeur du Groupe d'étude des perspectives de développement. © Banque mondialeAlors que la Banque mondiale publie le 16 janvier son rapport sur les perspectives économiques mondiales, Andrew Burns, directeur du Groupe d'étude des perspectives de développement au sein de l'institution multilatérale, revient sur les grandes tendances de 2013 : ralentissement aux États-Unis, récession en Europe et maintien de la croissance au sud du Sahara.

La Banque mondiale a publié aujourd'hui (16 janvier) son rapport bisannuel sur les perspectives économiques mondiales. Selon ce document intitulé « Assurer la croissance sur le moyen terme », l’incertitude persistera dans les économies riches au cours de cette nouvelle année, tandis que celles de l’Afrique devront rester robuste. Les pays africains profiteront d’une demande locale soutenue, des prix de matières premières durablement élevés, des volumes d’exportation en croissance (grâce à la hausse des investissements dans le secteur des ressources naturelles). Toutefois, les défis restent importants : En plus des problèmes structurels (industrialisation et faiblesse du commerce intra-africain) des facteurs tels que des conflits sociaux prolongés (Afrique du Sud) et des troubles politiques (Mali , Guinée Bissau et Centrafrique) ralentiront la croissance dans certains nombre de pays de la région. Andrew Burns qui a coordonné la rédaction de ce rapport a répondu aux questions de Jeune Afrique.

Propos recueillis par Stéphane Ballong.

Jeune  Afrique :  L’économie  mondiale  a  connu  un  certain  ralentissement  en  2012. Comment se profile 2013 ?

Andrew  Burns : Au niveau mondial, 2012 a été une année de faible croissance. Les pays riches dans leur ensemble n’ont connu qu’une progression de 1,3% de leur PIB. Pour 2013, on ne voit pas d’amélioration notable au niveau dans ces pays. On attend un ralentissement aux Etats-Unis où la croissance du PIB passera de 2,2% l’année dernière à 1,9. Pour la zone euro, nous tablons sur un recul du PIB de 0,1%, mais cela reste un résultat meilleur que le recul de 0,4% observé en 2012. Globalement la situation économique continuera d’être perturbée par les conséquences de la crise financière 2008-2009. Cependant le scénario est beaucoup moins pessimiste qu’il y a un an parce qu’on voit des signes de reprise aux Etats-Unis et en Europe. Dans ce contexte de volatilité dans les pays riches, les pays en développement font mieux : 5,1%. C’est loin des 7,1% voire des 8% qu’on a pu constater à la fin des années 2000. mais cela reste une bon score si on le compare aux performances des années 1990.

Pour  l’Afrique  subsaharienne,  vous  prévoyez  une  croissance  de  4,9%  en  2013  (contre  4,6% en 2012) et une moyenne de 6% jusqu’en 2015. Sur quoi basez-vous ces prévisions ?

Nos prévisions sont basées sur plusieurs observations. D’abord une augmentation du taux d’investissement : celui-ci est passé de 15% du PIB en 2000 à 22% du PIB en 2012. C’est le signe que les investisseurs font de plus en plus confiance à l’Afrique. Tandis que dans le reste du monde, les IDE ont diminué de 6,6% en 2012, sur le continent, ils sont passés de 35,7 milliards de dollars en 2011 à 37,5 milliards de dollars l’année dernière. Portés par les cours élevés des matières premières, ces investissements vont continuer à augmenter. Et avec eux, la production aussi. Mais outre les cours élevés des matières premières, d’autres éléments comme l’amélioration de l’environnement macro et micro économique jouent également. On voit aussi l’émergence d’une classe moyenne qui attire des investissements dans les secteurs de la grande consommation.

La  Chine  qui  investit  massivement  en  Afrique  connaît  un  ralentissement  de  sa croissance,  les  Etats-Unis  et  l’Europe  sont  toujours  en  proie  à  des  difficultés. Votre analyse n’est-elle pas de fait trop optimiste ?  

Il se passe vraiment quelque chose en Afrique. Il est même probable que nos prévisions sous estiment la réalité. Parce que nos mesures restent essentiellement basées sur des éléments qu’on observaient depuis les années 1990, une période à laquelle des secteurs devenus très importants aujourd’hui n’existaient presque pas. Au Ghana, le calcul du PIB a été refait en intégrant ces éléments nouveaux. Résultat, on a trouvé que le PIB était beaucoup plus important que ce que donnait nos calculs. Ce qui nous fait dire qu’il se passe vraiment quelque chose sur ce continent.

L’industrialisation  indispensable  à  un  développement  durable  peine  à  décoller en  Afrique. Par  ailleurs  la  part  du  continent  dans  le  commerce  mondial  demeure insignifiant... 

L’Afrique n’est pas encore la Chine. Les défis auxquels elle est confrontée sont réels. Elle doit donc continuer à tirer avantage du contexte positif actuel pour poser les bases de sa croissance future. On parle du secteur manufacturier qui est sous développé et de la faiblesse du commerce entre ses Etats. Bien évidemment, tout cela constitue des handicaps, ce qui est rassurant justement, c’est qu’en Afrique de plus en plus on voit ces problèmes comme des opportunités.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Villes

Les huit métropoles émergentes de l'Afrique

Les huit métropoles émergentes de l'Afrique

Le cabinet de conseil A.T. Kearney vient de publier les résultats de sa première édition de l'étude Emerging Cities Outlook. Cette étude identifie huit villes africaines qui pourraient être les...

Lire la suite

Infrastructures

RD Congo : Fleurette dans les infrastructures

RD Congo : Fleurette dans les infrastructures

Le groupe Fleurette, le fonds d'investissement de la famille Gertler, et la société brésilienne Andrade Gutierrez ont signé un partenariat pour le développement de projets d'infrastructures en RD Congo.

Lire la suite

Monnaie

Razia Khan : "Avec les élections, le naira pourrait abandonner ses gains récents"

Razia Khan :

Entre les bouleversements récents à la tête de la Banque centrale du Nigeria et l'accession du pays d'Afrique de l'Ouest au premier rang des économies africaines, comment se porte la...

Lire la suite

Aérien

LH Aviation parie sur le "Made in Maroc"

LH Aviation parie sur le

L'Office national des aéroports (ONDA) du Maroc et la filiale locale du constructeur aéronautique français LH Aviation ont signé le mercredi 23 avril une convention pour l'installation d'une usine de...

Lire la suite

Côte d'Ivoire

Centre d'appels : Acticall prend pied à Abidjan

Centre d'appels : Acticall prend pied à Abidjan

Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire, est depuis mi-avril le quatrième site offshore du groupe français Acticall, spécialisé dans les services intégrés de la relation client.

Lire la suite

Les décrypteurs

Nigeria : le nouveau PIB en chiffres

Nigeria : le nouveau PIB en chiffres

Depuis le 6 avril, le Nigeria est la première économie d'Afrique. Décryptage en six infographies de ce bond spectaculaire.

Lire la suite

Développement régional

Tchad : programme pétrole contre nourriture

Tchad : programme pétrole contre nourriture

Au Tchad, la loi alloue 5 % des revenus de l'or noir à la région du Logone oriental pour ses projets de développement. Déjà 1 300 paysans en bénéficient. Les...

Lire la suite

Transport

Tchad : bus, clim et vidéos

Tchad : bus, clim et vidéos

Avant, voyager était un calvaire. Aujourd'hui, on peut, depuis Abéché ou Sarh, rallier la capitale en moins d'une journée. Grâce à l'asphaltage des routes et à la mise en service...

Lire la suite

Aménagement

Mission changement de look pour N'Djamena

Mission changement de look pour N'Djamena

Plongée dans la poussière et le bruit, la ville s'apprête à changer de look. Tout doit être prêt en juin 2015, pour le 25e sommet de l'Union africaine.

Lire la suite

Construction

Hôtellerie : Mangalis a foi en ses étoiles

Hôtellerie : Mangalis a foi en ses étoiles

Le groupe hôtelier Mangalis, filiale de Teyliom, lance Yass, son enseigne économique et redéfinit la place de ses marques Seen et Noom dans la gamme.

Lire la suite

Commerce extérieur

Algérie : nouveau recul de l'excédent commercial

Algérie : nouveau recul de l'excédent commercial

L'excédent commercial de l'Algérie a chuté de 22,6% au premier trimestre 2014, s'établissant à 2,6 milliards de dollars contre 3,36 milliards au premier trimestre de l'année passée. La Chine conserve...

Lire la suite

Industrie pharmaceutique

Côte d'Ivoire : Cauris entre au capital de Cipharm

Côte d'Ivoire : Cauris entre au capital de Cipharm

Le capital-investisseur ouest-africain Cauris Management a investi 2 milliards de F CFA dans la société ivoirienne Cipharm, via son fonds Cauris Croissance II.

Lire la suite

Aérien

Le Marrakech Air Show 2014 ouvre ses portes

Le Marrakech Air Show 2014 ouvre ses portes

La quatrième édition de Marrakech Air Show, le salon marocain de l’aéronautique, ouvre ses portes ce mercredi 23 avril 2014. Les constructeurs aériens présents espèrent séduire les ministres des Transports...

Lire la suite

Mines

Afrique du Sud : Anglo American prépare sa sortie du platine

Afrique du Sud : Anglo American prépare sa sortie du platine

Le holding britannique Anglo American prépare le terrain pour sa sortie du secteur du platine en Afrique du Sud, rapporte le "Financial Times". Des discussions sont actuellement en cours avec...

Lire la suite

Santé

Saham passe au bistouri

Saham passe au bistouri

Le groupe privé marocain jette son dévolu sur un secteur très porteur : les cliniques. Une activité complémentaire de son pôle assurance.

Lire la suite

Finances publiques

Émissions obligataires : la Zambie paie cher

Émissions obligataires : la Zambie paie cher

Le pays emprunte à nouveau. Mais, avec son déficit budgétaire, à un taux plus élevé qu'en 2012.

Lire la suite

Entreprises

Ces messies maghrébins de l'industrie européenne

Ces messies maghrébins de l'industrie européenne

En rachetant le français FagorBrandt, le groupe algérien Cevital confirme que, pour les entreprises européennes en difficulté, le salut peut venir d'Afrique du Nord.

Lire la suite

Ciment

En Algérie, Lafarge touche à tout

En Algérie, Lafarge touche à tout

Leader en Algérie, le groupe français Lafarge se place en aval de la production avec sa propre chaîne de distribution, et en amont avec un laboratoire de développement.

Lire la suite

Ciment

Tous grisés par l'or gris

Tous grisés par l'or gris

La multiplication des usines en Afrique subsaharienne a porté ses fruits. En 2013, la région a, pour la première fois, produit plus de ciment qu'elle n'en a consommé. Principal acteur...

Lire la suite

TV

Réussite : Rescapée de la crise ivoirienne

Réussite : Rescapée de la crise ivoirienne

Découvrez l’histoire de Marie-Solange Sahoun, patronne de Dégué Délice, qui a a tout perdu suite au pillage de son matériel de production durant la crise ivoirienne. Un reportage TV diffusé...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine, "Jeune Afrique" s’intéresse à l’exploitation de l’uranium par Areva, au Niger. Dans son édition n° 2780, le magazine révèle en exclusivité le contenu du rapport de l'ONG Open...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags