Selon Donald Kaberuka, la BAD a investi 14 000 milliards de F CFA dans les infrastructures économiques en 8 ans.
La Banque mondiale mobilise 248 millions de dollars en appui à 2 millions de pasteurs du Sahel.
Brazzaville organise le Forum ICB 2015 – Investir au Congo Brazzaville - du 19 au 21 novembre prochain.

Sylvain Bosc, Corsair : "Nous relierons Paris à Abidjan dès le 1er mars 2013"

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Sylvain Bosc est directeur général adjoint en charge des affaires commerciales de Corsair. © Baudelaire Mieu/JAAprès Dakar, la compagnie aérienne française a décidé de relier Abidjan à partir du mois de mars prochain. Le directeur général adjoint en charge des affaires commerciales, Sylvain Bosc, mise sur les voyages d'affaires, du tourisme et sur la diaspora. Mais sait que la concurrence, notamment celle d'Air France, sera très forte.

Propos recueillis à Abidjan par Baudelaire Mieu

Jeune Afrique : Comment est né le projet d’ouverture d’une ligne vers la Côte d’Ivoire et à combien se chiffre l'investissement pour cette implantation?
Sylvain Bosc : Nous avons commencé les négociations juste  après le 17 septembre, en marge du Salon du Tourisme de Paris, au cours duquel  nous avons annoncé l’ouverture de la ligne Paris-Dakar en vol régulier avec le ministre sénégalais Youssouf N’Dour. Cette annonce a suscité de l’engouement auprès de plusieurs pays africains qui sont venus à notre rencontre pour nous proposer d’ouvrir  les dessertes entre Paris et leurs capitales pour développer le tourisme et la desserte. En premier lieu, les autorités ivoiriennes se sont montrées plus offensives. Entre le 17 septembre et le 11 décembre, nous avons accompli toutes les formalités administratives aussi bien en France qu’en Côte d’Ivoire. Tout cela a été extrêmement vite. Nous démarrerons la desserte Paris-Abidjan-Paris à partir du 1 mars 2013. En plus du Airbus A330-300 que nous avons sur la ligne Paris-Dakar-Paris, Corsair fera l’acquisition d’un Airbus A330-300 neuf de 380 places, dès le mois de janvier pour assurer les vols vers la Côte d’Ivoire. Les investissements seront énormes. L’ouverture d’une ligne est très couteuse. Nous investirons plusieurs  millions d’euros.


Avez-vous d’autres dessertes à ouvrir sur des capitales africaines en 2013 ?
Pour l’instant, nous nous concentrerons sur Abidjan. Nous allons rentabiliser la ligne qui sera notre second marché après le Sénégal. Abidjan, ce n’est pas gagné, on a en face de nous une concurrence qui sera forte avec Air France. N’oubliez pas que nous sommes la deuxième compagnie aérienne française derrière Air France qui ne nous laissera pas prendre le marché. Nous sommes une petite compagnie et même si nous sommes axés sur la diversification, nous préférons digérer les opérations de Dakar et d’Abidjan. Corsair est en plein redressement. En octobre, un plan de 350 départs volontaires a été bouclé. Nous avons été recapitalisés à hauteur de 300 millions d’euros par notre maison mère, le groupe TUI Travel. Notre plan de redressement « Take Off 2012 » nous permettra d’atteindre un équilibre lors de l’exercice 2014.

Nous allons offrir aux passagers en classes affaires à un tarif deux fois et demi inférieur à celui qu’on trouve sur le marché.


Quel sera le positionnement de Corsair en Côte d’Ivoire par rapport à la concurrence, quelle est votre appréhension par rapport aux questions de sûreté dans les aéroports africains ?
La concurrence est une chose positive. Elle permet d’aiguillonner les acteurs et les consommateurs y gagnent. Notre positionnement est d’offrir le meilleur rapport qualité prix pour chacun des segments de la clientèle. Nous ferons un mix. Nous visons la diaspora ivoirienne à Paris, également les français qui font la navette entre la Côte d’Ivoire et la France. Et aussi les clients d’affaires et le tourisme. Notre objectif est de rendre le voyage plus agréable. Nous allons offrir aux passagers en classes affaires à un tarif deux fois et demi inférieur à celui qu’on trouve sur le marché. En classe économique, nous introduirons un prix qui est 35% inférieur à ce qui se pratique. Nous voulons rendre le voyage agréable et abordable. Notre objectif est  de donner à tous ses passagers qui passent par la péninsule ibérique, par le Maghreb, Bruxelles ou par Istanbul d’avoir des meilleurs prix sur les liaisons directes que nous ouvrons avec un confort indispensable à tous les vols longs courriers.. Abidjan a les mêmes standards de sûreté et de sécurité que ceux d'Orly et Roissy [près de Paris, NDLR], de Montréal, ou de Mayotte.  


Quelles perspectives en Afrique de l’ouest pour une compagnie comme Corsair alors qu’il y a déjà une pléthore de compagnies ?
Les perspectives sont bonnes. La desserte Paris-Abidjan est historiquement une ligne à forte croissance. Nous ambitionnons dès la première année  un taux de remplissage de 80% de nos vols avec 4 vols hebdomadaires. Nous sommes prêts à sceller un partenariat avec toutes les compagnies régionales, à commencer par Air Côte d’Ivoire. Nous n’avons pas les moyens de desservir toutes les capitales ouest-africaines parce que le marché est trop petit pour le nombre de compagnies. Nous allons concentrer nos flux pour essayer d'amener les passagers de Brazzaville ou de Conakry jusqu’à Abidjan pour qu’en plus ils puissent prendre des correspondances dans de bonnes conditions de confort vers leurs destinations finales. Ce sera profitable pour Corsair et pour la compagnie aérienne locale qui nous aidera à mettre en place ce plan. Nous pensons conclure un accord avec Air Côte d’Ivoire comme nous l’avons fait avec Sénégal Airlines.

 

 

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Interview

Runa Alam : "Nous sommes encore loin d'être inondés de capitaux"

Runa Alam :

Le capital-investisseur DPI a levé 725 millions de dollars pour son deuxième fonds panafricain, soit largement plus que la somme initialement visée. Et ce n'est que le début, estime sa patronne.  

Lire la suite

COP 21

L’Afrique en marche vers la COP21

L’Afrique en marche vers la COP21

Alors que se profile la 21ème conférence des parties (COP21) qui se déroulera à Paris du 30 novembre au 15 décembre, l’Afrique se mobilise et fourbit ses armes pour préparer...

Lire la suite

Banque

Société générale : la filiale sénégalaise en perte en 2014

Société générale : la filiale sénégalaise en perte en 2014

En raisons de provisions très importantes, la Société générale de banques au Sénégal (Sgbs) a enregistré en 2014 des pertes de 36,434 milliards de F CFA. La banque espère relever...

Lire la suite

Sénégal

Macky Sall peut-il tenir ses promesses ?

Macky Sall peut-il tenir ses promesses ?

C'est le grand défi du président sénégalais. Lancé en 2014, le Plan Sénégal émergent doit donner un grand coup d'accélérateur à la croissance et au développement global du pays. Un...

Lire la suite

Institutions

Akinwumi Adesina élu président de la Banque africaine de développement

Akinwumi Adesina élu président de la Banque africaine de développement

Les 80 gouverneurs de la Banque africaine de développement, réunis ce jeudi 28 mai à Abidjan, ont choisi Akinwumi Adesina pour succéder au Rwandais Donald Kaberuka à la présidence de l'institution...

Lire la suite

Interview

François Colin Nkoa : "La confiance mutuelle entre les différentes administrations sera nécessaire"

François Colin Nkoa :

Les chefs de l'Etat de la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cameroun, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale, Tchad et RCA) ont décidé, le 06 mai 2015, à Libreville, de...

Lire la suite

Aérien

Le gouvernement kényan accorde un prêt de 43 millions de dollars à Kenya Airways

Le gouvernement kényan accorde un prêt de 43 millions de dollars à Kenya Airways

La compagnie aérienne Kenya Airways, en difficultés en raison notamment d'une baisse du tourisme liée à Ebola, va bénéficier d’un prêt de 4,2 milliards de shillings kényans (43 millions de...

Lire la suite

Marchés

Au Maroc et en Tunisie, les introductions en Bourse font pschitt

Au Maroc et en Tunisie, les introductions en Bourse font pschitt

À Casablanca comme à Tunis, les titres récemment cotés ne tiennent pas leurs promesses, connaissant presque tous des chutes vertigineuses. À qui la faute ?

Lire la suite

Maroc

Les banques marocaines à la fête

Les banques marocaines à la fête

Dix ans après leurs premières opérations d'expansion au sud du Sahara, les grands établissements chérifiens commencent à tirer les pleins bénéfices de leurs investissements. Le point.

Lire la suite

Développement

La Banque mondiale débloque 248 millions de dollars pour soutenir le pastoralisme au Sahel

La Banque mondiale débloque 248 millions de dollars pour soutenir le pastoralisme au Sahel

L'IDA, fonds du groupe Banque mondiale pour les pays les plus pauvres, a débloqué une enveloppe de 248 millions de dollars pour favoriser le développement du Sahel et renforcer les...

Lire la suite

Automobile

Renault, symbole de la voiture algérienne

Renault, symbole de la voiture algérienne

Depuis novembre 2014, l'usine de Oued Tlelat, près d'Oran, fabrique les premières voitures made in Algeria. Une expérience industrielle devenue un modèle dans le contexte actuel de crise pétrolière.

Lire la suite

Energie

Kenya : énergie en sous-sol

Kenya : énergie en sous-sol

Dans les profondeurs de la faille du Rift, les Kényans disposent d'une source d'énergie considérable. Et ils se donnent les moyens de l'exploiter de plus en plus efficacement. 40 %...

Lire la suite

Finance

Ecobank face à son avenir

Ecobank face à son avenir

Un peu plus d'un an après la crise qui l'a ébranlé, le groupe panafricain renoue avec les performances. Mais il doit encore régler plusieurs problèmes pour se développer sereinement, notamment...

Lire la suite

Conjoncture

Pourquoi les banques nigérianes peuvent surmonter la baisse du pétrole

Pourquoi les banques nigérianes peuvent surmonter la baisse du pétrole

La part de l'industrie des hydrocarbures dans l'ensemble des prêts des plus grands établissements a doublé depuis la chute des cours du baril de 2008. Mais le secteur est mieux...

Lire la suite

Agriculture

Côte d'Ivoire : la production de coton atteint 450 000 tonnes

Côte d'Ivoire : la production de coton atteint 450 000 tonnes

La Côte d'Ivoire a enregistré une production de coton record : 450 000 tonnes, au terme de la saison 2014/2015. Une hausse de 11 % par rapport à la saison...

Lire la suite

Institutions

Donald Kaberuka, artisan du retour de la BAD à Abidjan, critiqué par les francophones

Donald Kaberuka, artisan du retour de la BAD à Abidjan, critiqué par les francophones

Donald Kaberuka, qui quitte bientôt la présidence de la Banque africaine de développement (BAD), laisse une institution financièrement solide, mais a été accusé d'avoir délaissé les pays francophones au profit...

Lire la suite

Finance

Equity Bank va acquérir ProCredit Bank Congo

Equity Bank va acquérir ProCredit Bank Congo

Equity Bank va prendre le contrôle de ProCredit Bank Congo, 7e banque en République démocratique du Congo. Le groupe bancaire kényan a lancé cette année un programme d'expansion à travers...

Lire la suite

Coulisses

Mode d'emploi et favoris : l'élection du président de la BAD en 5 questions

Mode d'emploi et favoris : l'élection du président de la BAD en 5 questions

Le 28 mai, la Banque africaine de développement élira un nouveau président. "Jeune Afrique" décrypte pour vous tous les ressorts de cette élection et livre une analyse exclusive des chances...

Lire la suite

Finance

Moody's relève les perspectives de la Tunisie

Moody's relève les perspectives de la Tunisie

Moody's a confirmé la note de crédit de la Tunisie ("Ba3") et relevé ses perspectives de "négatives" à "stables". Une amélioration que l'agence de notation explique par le redressement de...

Lire la suite

Politique économique

Chute des cours du pétrole : l'Algérie annonce de nouvelles mesures fiscales

Chute des cours du pétrole : l'Algérie annonce de nouvelles mesures fiscales

Alors que le déficit commercial de l'Algérie explose (- 4,32 milliards de dollars à la fin avril), l'Algérie prépare de nouvelles mesures pour encourager l'investissement "productif" et alléger la facture...

Lire la suite

Maroc

Affaire Samanah : Hennessy et Crenn rattrapés par la justice

Affaire Samanah : Hennessy et Crenn rattrapés par la justice

Ce qui aurait dû être l'un des plus beaux projets touristiques de Marrakech vient de se transformer en un scandale juridico-financier, a appris "Jeune Afrique". Sur le banc des accusés...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags