Algérie : 60 milliards de dollars de recettes fiscales en souffrance
Burkina Faso : le FMI prévoit une croissance de 5 %, en baisse de 1 à 2 % pour 2014 et 2015.

Côte d'Ivoire : Paris affiche son soutien malgré de premières inquiétudes

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Pierre Moscovici, Daniel Kablan Duncan et Pascal Canfin, le 1er décembre à Abidjan. © AFPLa France a donné samedi le coup d'envoi d'une aide massive au développement de la Côte d'Ivoire, affichant un soutien appuyé même si des inquiétudes commencent à poindre à Paris sur la capacité d'Abidjan à en finir avec les tensions nées de le crise meurtrière de 2010-2011.

Le ministres français de l'Économie et du Développement, Pierre Moscovici et Pascal Canfin, ont signé à Abidjan avec le gouvernement ivoirien un contrat de désendettement-développement (C2D) de 630 millions d'euros sur la période 2013-2015. Sur une durée de 15 à 20 ans, l'aide représentera en tout 2,85 milliards d'euros, une somme qui provient de la récente annulation quasi-totale de la dette ivoirienne à l'égard de Paris.

C'est une visite "symbolique" de "la nouvelle relation que nous voulons construire avec l'Afrique subsaharienne", sur la base de "valeurs" comme "le progrès social, la transparence, la bonne gouvernance et l'égalité", a déclaré Pierre Moscovici devant des journalistes.Ce C2D est "exceptionnel par son montant", a-t-il souligné.

Des projets précis sont identifiés: construction et réhabilitation d'écoles, d'hôpitaux et de tribunaux, aménagement des pistes rurales, assainissement de la métropole d'Abidjan...Soulignant que son pays était "quasiment en ruines" au sortir de la crise postélectorale de décembre 2010-avril 2011, qui a fait environ 3 000 morts, le Premier ministre Daniel Kablan Duncan a remercié la France pour son soutien "sans cesse renouvelé".

Le contrat de développement a été préparé sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Durant son mandat, la France a joué un rôle décisif, en particulier militaire, dans l'installation en avril 2011 du chef de l'État Alassane Ouattara, à la fin de la crise qui l'opposait à son prédécesseur Laurent Gbagbo.

Mais, depuis, la France est parfois accusée d'une trop grande indulgence à l'égard de son ex-colonie. Or, l'ONU a dénoncé samedi des cas de torture et des détentions arbitraires, un signal d'alarme qui intervient après ceux d'ONG internationales accusant l'armée ivoirienne d'exactions massives.

"Nous sommes préoccupés par ce que nous pouvons lire dans ces rapports", a reconnu Pascal Canfin, tout en démentant que Paris soit "en retrait" sur la question des droits de l'Homme.

"Message de confiance"

Selon lui, la France sera "très attentive" sur "l'approfondissement de la réconciliation", encore très limitée, même s'il s'agit d'un "processus complexe". "Nous ne sommes pas là pour donner des leçons", a toutefois averti Pierre Moscovici après un entretien avec le président Ouattara.

Le Premier ministre ivoirien, dont le gouvernement a récemment reconnu de possibles "dérapages" de militaires, a fait valoir les avancées réalisées selon lui en matière de réconciliation et de sécurité. Et les responsables français ont surtout insisté à Abidjan sur leur "message de confiance". "Nous parions sur le développement de la Côte d'Ivoire", a lancé le ministre du Développement. "Dans ce moment important pour votre pays, de réconciliation et de redressement", "la France est à votre côté", a renchéri celui de l'Economie.

Leur délégation était d'ailleurs accompagnée par douze entreprises françaises, dont des PME, appelées par Pierre Moscovici à "passer à l'offensive" pour garder à la France, dans la "compétition" livrée face à la Chine notamment, son statut de premier partenaire commercial du pays, hors pétrole. Malgré cet optimisme affiché, des inquiétudes plus marquées commencent à s'exprimer à Paris.

Le Quai d'Orsay a appelé cette semaine les autorités ivoiriennes à faire "cesser sans délai toutes ces exactions" et à combattre "l'impunité quels que soient les auteurs de ces crimes". Selon une source diplomatique, la France est inquiète du "délitement progressif de la situation ivoirienne et des difficultés du président Alassane Ouattara à asseoir son autorité".

(Avec AFP)

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Finances publiques

Maroc : l'amnistie fiscale a rapporté plus d'un milliard d'euros à l'Etat

Maroc : l'amnistie fiscale a rapporté plus d'un milliard d'euros à l'Etat

L'amnistie fiscale décrétée par le gouvernement marocain pour lutter contre l'évasion fiscale a rapporté deux fois plus que prévu, soit 12 milliards de dirhams (environ 1 milliard d'euros) au lieu...

Lire la suite

Interview

Tony Elumelu : "Le secteur privé a besoin de leaders africains"

Tony Elumelu :

En moins de trente ans, le Nigérian Tony Elumelu a bâti un groupe de pointe dans la banque, l'hôtellerie et l'énergie. Ce businessman pas comme les autres lance un programme...

Lire la suite

Niger

Bolloré invité d'honneur à Niamey pour les festivités de l'indépendance

Bolloré invité d'honneur à Niamey pour les festivités de l'indépendance

Le patron du groupe français Bolloré, partenaire de l'Etat pour la réalisation de la ligne ferroviaire Niamey-Cotonou, a récemment été reçu avec les honneurs par le président Mahamadou Issoufou dans...

Lire la suite

Pêche

Mohamed Bouayad : "Nous avons une richesse énorme et nous ne savons pas quoi en faire"

Mohamed Bouayad :

Patron, entre autres, de l'entreprise Marpex, une conserverie de poisson implantée à Agadir, Mohamed Bouayad est le vice-président de la Fédération nationale des industries de transformation et de valorisation des...

Lire la suite

Hôtellerie

Mossadeck Bally voit toujours plus loin

Mossadeck Bally voit toujours plus loin

Malgré les dommages subis par son établissement lors de l'insurrection burkinabè, le PDG malien d'Azalaï poursuit son expansion en Afrique de l'Ouest.

Lire la suite

Maroc

Agadir se dote d'une usine de dessalement d'eau

Agadir se dote d'une usine de dessalement d'eau

L'entreprise espagnole Abengoa a lancé la construction d'une usine de dessalement près d'Agadir, sur la côte marocaine. Objectif : répondre aux besoins des 800 000 habitants de la région pendant vingt...

Lire la suite

Maroc

Hicham Naciri, le droit de père en fils

Hicham Naciri, le droit de père en fils

L'héritier du célèbre bâtonnier Taieb Naciri a fait du cabinet familial une référence dans le monde des affaires, à Casablanca comme à l'international. Portrait de l'un des avocats les plus...

Lire la suite

Interview

Pour Roland Berger, "le vieux modèle bancaire africain a vécu"

Pour Roland Berger,

Pour le cabinet conseil Roland Berger, l'industrie bancaire africaine arrive à un moment d'inflexion et doit entamer la prochaine phase de son développement en bancarisant notamment les PME et la classe...

Lire la suite

Entrepreneuriat

Le gouvernement burkinabè dément la nationalisation de Socogib, mais ouvre une enquête...

Le gouvernement burkinabè dément la nationalisation de Socogib, mais ouvre une enquête...

Le gouvernement burkinabè de transition a annoncé l'ouverture d'une enquête pour déterminer si cette société, détenue par Alizéta Ouedraogo, l'ex-"belle-mère nationale", lui avait été cédée frauduleusement.

Lire la suite

Maroc

Hassan Ouriagli place ses hommes dans les filiales du holding royal SNI

Hassan Ouriagli place ses hommes dans les filiales du holding royal SNI

Hassan Ouriagli, le nouveau PDG de la SNI, le holding royal marocain, vient de nommer trois managers à la tête d'importantes filiales du groupe. Une réorganisation qui vient tout juste...

Lire la suite

Maroc

L'usine de Tanger en lice pour les véhicules "ultra-low cost" de Renault

L'usine de Tanger en lice pour les véhicules

Les équipes marocaines de Renault à Tanger sont pressenties pour produire les futurs véhicules "ultra low-cost" du groupe automobile pour les marchés européens et africains. La décision finale doit être...

Lire la suite

Télécoms

Isabel dos Santos retire son offre de rachat de Portugal Telecom

Isabel dos Santos retire son offre de rachat de Portugal Telecom

La femme d'affaires angolaise Isabel dos Santos a retiré son offre de rachat de Portugal Telecom SGPS. La proposition, d'une valeur de 1,2 milliard d'euros, avait été jugée trop basse...

Lire la suite

Télécommunication

Africa Telecom People 2014 : Et les lauréats sont...

Africa Telecom People 2014 : Et les lauréats sont...

La 10e édition du salon Africa Telecom People, organisée à Abidjan, a livré sa sélection des meilleurs acteurs des télécoms et de la communication africains pour l'année 2014.

Lire la suite

Finance

Les fusions-acquisitions se multiplient en Afrique... mais leur taille se réduit

Les fusions-acquisitions se multiplient en Afrique... mais leur taille se réduit

Le nombre de transactions au sud du Sahara est en passe de battre un nouveau record. Un enthousiasme à relativiser : si les investisseurs misent plus souvent, ils mettent moins...

Lire la suite

Mines

Guinée : Vale toujours intéressé par le fer du Simandou

Guinée : Vale toujours intéressé par le fer du Simandou

Le groupe minier Vale espère toujours développer les gisements de fer du sud du mont Simandou, en Guinée. Le brésilien, dont les permis miniers sont contestés en justice, se dit...

Lire la suite

Maroc

Transport maritime : nouveau record pour Tanger Med

Transport maritime : nouveau record pour Tanger Med

Le port marocain Tanger Med a franchi la barre des 3 millions de conteneurs traités en un an et se rapproche du port de Durban.

Lire la suite

Mines

Côte d'Ivoire : la production d'or atteint 18 tonnes en 2014

Côte d'Ivoire : la production d'or atteint 18 tonnes en 2014

La production d'or en Côte d'Ivoire atteindra 18 tonnes en 2014, selon les chiffres communiqués par le gouvernement. C'est deux tonnes de plus que les projections faites au début de...

Lire la suite

Économie

RD Congo : tout ce qui brille n'est pas or

RD Congo : tout ce qui brille n'est pas or

Un cadre économique solide, une croissance élevée, des comptes assainis... Beaucoup d'indicateurs sont au vert. Mais pour les Congolais, la réalité est moins rose.

Lire la suite

Investissements

Le Fonds Aga Khan veut se désengager d'Énergie du Mali

Le Fonds Aga Khan veut se désengager d'Énergie du Mali

La filiale ouest-africaine du Fonds Aga Khan pour le développement économique est en discussion avancée avec un investisseur pour la vente de sa participation dans Énergie du Mali (EDM).

Lire la suite

Statistiques

L'Ouganda et la Tanzanie révisent leur PIB à la hausse

L'Ouganda et la Tanzanie révisent leur PIB à la hausse

La Tanzanie et l'Ouganda ont révisé à la hausse leur PIB à 41 et 25 milliards de dollars respectivement, en changeant l'année de base utilisée pour leur calcul. Cette mise...

Lire la suite

Aérien

Air Algérie : quand un litige commercial tourne à l'affaire d'État

Air Algérie : quand un litige commercial tourne à l'affaire d'État

Dernier épisode d'un conflit au long cours, la compagnie nationale a récupéré son avion saisi à Bruxelles à la demande du néerlandais K'Air BV. Il était temps : l'affaire virait...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags