La Banque mondiale approuve un financement de 519 millions de dollars pour le projet d'énergie solaire Noor II.
Côte d'Ivoire : Amara Mining va démarrer sa production d'or en 2017.
Maroc : OCP a inauguré la station terminale du Slurry Pipeline à Jorf Lasfar.

La RD Congo se dote de nouveaux billets

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

La RD Congo ne disposait jusqu'à présent que de petites coupures de francs congolais. © D.R.De nouvelles coupures de 1 000, 5 000 et 10 000 Francs congolais entrent en circulation en RD Congo ce lundi 2 juillet. Objectif : rétablir l'usage de la monnaie nationale.

De nouveaux billets entre les mains des Congolais. Des coupures de 1 000, 5 000 et 10 000 Francs congolais (CDF) sont progressivement mises en circulation depuis lundi dans les grandes villes de la RD Congo, et « particulièrement dans les principaux pôles d’activité économique », avant d’être injectées « vers les autres centres urbains et ruraux », a déclaré début juin le gouverneur de la Banque centrale, Jean-Claude Masangu. « Ces émissions se feront uniquement à travers les banques commerciales et non aux guichets de la Banque centrale », a-t-il souligné, alors que des citoyens s’inquiètent après des rumeurs de cartons de billets circulant en ville.

La mesure a pour but d’alléger les transactions. Actuellement, l’ex-Zaïre ne dispose que de coupures de 50, 100, 200 et 500 CDF. Or leur valeur a dégringolé face au dollar américain. « Le billet de 100 CDF en juin 1998, lors de son lancement, représentait 72,5 USD. Aujourd’hui, il ne vaut que 0,1 USD. De même, la plus grande coupure actuelle de l’éventail fiduciaire, le billet de 500 CDF, ne représente que 0,6 USD », a rappelé Jean-Claude Masangu. Résultat : les Congolais dépourvus de billets verts doivent régler certaines factures avec des sacs en plastique souvent remplis de plusieurs dizaines de bottes de billets. Peu pratique, guère sécurisant, et chronophage lors des transactions.

Création de nouveaux produits

Onéreux, aussi. La réforme vise donc de surcroît à « réduire les coûts de production, de stockage, de transport et de distribution des billets de banque », précise le gouverneur. « Un billet de 50, 500 ou 200 francs coûte la même chose qu’un billet de 10 000 en termes d’impression, alors il y a une économie à faire », précise Evariste Mabi Mulumba, ancien président de la Cour des comptes et actuellement à la tête de la Commission économique, financière et de bonne gouvernance au Sénat. « Et il ne faut pas oublier que nos billets de banque sont importés en devises, et que même si on les fabrique localement, les intrants sont importés, ce qui nécessite encore des devises », ajoute-t-il.

La réforme fiduciaire doit enfin combattre « l’aggravation de la dollarisation de l’économie à concurrence de 89,0% », car elle incitera les 68 millions de Congolais à utiliser leur monnaie non comme un « sous multiple du dollar », mais comme un « instrument de paiement stable, fiable et sûr », explique Jean-Claude Masangu, qui se veut rassurant concernant les craintes d’inflation. À terme, la Banque centrale espère la création de nouveaux produits bancaires et financiers : elle imagine, entre autres, un crédit en monnaie nationale ou encore l’approvisionnement en francs congolais des distributeurs automatiques de billets.

« De tels projets peuvent participer à faire reculer la dollarisation », confirme Godefroid Kabengele Dibwe, professeur d’économie internationale à l’Université de Kinshasa : « La monnaie nationale doit jouer pleinement ses fonctions d’intermédiaire des échanges, de réserves de valeur, d’unité de compte… Cela pourrait lui permettre de ne pas être une monnaie qui va à la chasse ou à la pourchasse du dollar américain ».

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Agriculture

Le Maroc boude le blé français

Le Maroc boude le blé français

La France, qui a fourni en 2013 près de 70 % des importations de blé du Maroc en blé devrait voir sa part de marché descendre cette année à 20...

Lire la suite

Bourse

La BRVM déroule le tapis rouge aux investisseurs à Paris

La BRVM déroule le tapis rouge aux investisseurs à Paris

La Bourse régionale des valeurs immobilières (BRVM) a lancé à Paris la première édition des BRVM Investment Days. Un forum qui vise à convaincre les investisseurs français des opportunités du...

Lire la suite

Agro-industrie

Le sucre mauricien retombe sur ses cannes

Le sucre mauricien retombe sur ses cannes

Malgré la perte de son accès privilégié au marché européen en 2009, le secteur est parvenu à rester viable. Notamment en passant d'une économie de plantation à une industrie de...

Lire la suite

Agro-industrie

Venkataramani Srivathsan : "Pour Olam, l'essentiel est d'identifier les maillons les plus rentables"

Venkataramani Srivathsan :

Négociant d'anacarde au Nigeria hier, cultivateur de palmiers au Gabon aujourd'hui, fabricant de sauce tomate au Ghana demain... Et la liste est loin d'être exhaustive ! Présent dans 25 pays africains,...

Lire la suite

Banque

Côte d'Ivoire : premier semestre en fanfare pour SGBCI

Côte d'Ivoire : premier semestre en fanfare pour SGBCI

La Société générale de banques en Côte d'Ivoire (SGBCI) affiche des performances plus que solides au premier semestre 2014, avec un résultat net en hausse de 166 % à 13,63...

Lire la suite

Parcours

Hanane Lamgharraze : la mariée était en blanc

Hanane Lamgharraze : la mariée était en blanc

Jeune patronne d'Oriental Wedding, cette créatrice propose ses caftans aux Franco-Maghrébines à la recherche de robes de mariage traditionnelles... et modernes.

Lire la suite

Maroc

Agro-alimentaire : la machine de guerre Koutoubia

Agro-alimentaire : la machine de guerre Koutoubia

Avec 75 % de part de marché, le groupe Koutoubia est le leader incontesté de la transformation de viande au royaume. Il s'attaque maintenant à l'export.

Lire la suite

Énergie

L'Afrique du Sud promet la transparence sur sa future commande de centrales nucléaires

L'Afrique du Sud promet la transparence sur sa future commande de centrales nucléaires

Le gouvernement sud-africain a tenté ce mercredi 1er octobre d'éteindre la polémique suscitée par son récent accord de coopération nucléaire avec Moscou promettant la transparence sur la future commande publique...

Lire la suite

Hôtellerie

L'espagnol Barcelo Hotels & Resorts s'implante en Algérie

L'espagnol Barcelo Hotels & Resorts s'implante en Algérie

Le groupe espagnol Barcelo Hotels & Resorts a signé un accord de partenariat d'une durée de 15 ans avec l'entreprise algérienne Rania Land pour la gestion de l'hôtel Bordj Skikda...

Lire la suite

Bourse

Edoh Kossi Amenounve : "Il y a une surréaction aux conséquences économiques réelles d'Ebola"

Edoh Kossi Amenounve :

La Bourse régionale des valeurs mobilières a organisé à Paris du 30 septembre au 1er octobre les BRVM Investment Days. Son directeur général Edoh Kossi Amenounve est revenu pour "Jeune...

Lire la suite

Événement

La Conférence économique africaine délocalisée d'Abidjan à Addis-Abeba

La Conférence économique africaine délocalisée d'Abidjan à Addis-Abeba

La 9e Conférence économique africaine 2014 se tiendra finalement à Addis-Abeba. Ce rendez-vous annuel aurait dû avoir lieu à Abidjan du 1er au 3 novembre.

Lire la suite

Finance

Le gouvernement ivoirien va liquider la Banque pour le financement de l'agriculture (BFA)

Le gouvernement ivoirien va liquider la Banque pour le financement de l'agriculture (BFA)

Le gouvernement ivoirien a décidé de liquider la Banque pour le financement de l'agriculture (BFA). Lancée en 2004 pour soutenir les PME et le monde rural, cet établissement bancaire détenu...

Lire la suite

Énergie

Afrique du Sud : Et le rival d'Areva arriva...

Afrique du Sud : Et le rival d'Areva arriva...

Rosatom, le géant russe du nucléaire, a-t-il remporté le plus grand marché public de l'histoire sud-africaine ? C'est en tout cas ce qu'il laisse entendre. De quoi inquiéter son concurrent...

Lire la suite

Gabon

Investir à tout-va, le va-tout de Siat

Investir à tout-va, le va-tout de Siat

Acquisition d'une nouvelle plantation d'hévéas, recrutement de milliers d'employés... En dépit d'un résultat déficitaire en 2013, la société joue la carte du long terme.

Lire la suite

Décideurs

Maroc : Hassan Ouriagli remplace Hassan Bouhemou à la tête du holding royal SNI

Maroc : Hassan Ouriagli remplace Hassan Bouhemou à la tête du holding royal SNI

Le départ de Hassan Bouhemou de la tête de la Société nationale d'investissement a été acté le mardi 30 septembre. Son remplaçant est Hassan Ouriagli, actuel PDG d'Optorg. S'il est...

Lire la suite

Énergie

Hydrocarbures : l'Algérie attribue ses premières concessions d'exploration depuis 2011

Hydrocarbures : l'Algérie attribue ses premières concessions d'exploration depuis 2011

L'Agence nationale de valorisation des hydrocarbures d'Algérie (Alnaft) a attribué seulement quatre concessions parmi les 31 "périmètres d'hydrocarbures" proposés aux investisseurs nationaux et internationaux en janvier dernier. Aucun des périmètres...

Lire la suite

Analyse

Agriculture : 2014, année de tous les records en Côte d'Ivoire

Agriculture : 2014, année de tous les records en Côte d'Ivoire

Cette année, des récoltes record ont été annoncées dans les secteurs du cacao et de la noix de cajou en Côte d'Ivoire. Des résultats qui montrent, selon les autorités ivoiriennes, l'impact...

Lire la suite

Statistiques nationales

Recalculé, le PIB du Kenya bondit de 25 %

Recalculé, le PIB du Kenya bondit de 25 %

Le PIB du Kenya a été revu à la hausse, il s'établit désormais à environ 53,3 milliards de dollars pour l'année 2013 contre 42,6 milliards auparavant, soit une progression de...

Lire la suite

Mali

Agro-industrie : Malô fait le plein de vitamines

Agro-industrie : Malô fait le plein de vitamines

Malô, une entreprise créée il y a deux ans par les frères Niang au Mali, produit du riz enrichi en micronutriments. Une première en Afrique, sur un marché en pleine...

Lire la suite

Industrie

Eurofind réorganise son management

Eurofind réorganise son management

Le groupe industriel Eurofind, propriétaire notamment des Brasseries ivoiriennes, va réorganiser son management suite au décès, il y a quelques mois, de son fondateur, Moustapha Khalil. Décryptage

Lire la suite

Finances publiques

Sénégal : le FMI appelle à accélérer les réformes structurelles

Sénégal : le FMI appelle à accélérer les réformes structurelles

Le FMI a légèrement baissé ses prévisions de croissance, désormais évaluée à 4,5 % pour cette année contre 4,9 % en avril, mais juge "satisfaisant" le premier semestre 2014 de...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags