Qui est Tony Elumelu, le banquier philanthrope ?

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Tony-Elumelu Harold-Daniel-Forbes-AfricaEn prônant une approche à long terme des investissements et un soutien accru aux petites et moyennes entreprises, l'homme d'affaires Tony Elumelu souhaite redéfinir le capitalisme sur le continent.

Tony Elumelu, 50 ans, est l’apôtre de ce qu’il appelle "l’africapitalisme". Un concept qui donne la priorité aux secteurs productifs de l’économie et dont la stratégie d’investissement à long terme est tournée vers le continent. L’africapitalisme est allergique au renouvellement permanent de l’aide internationale et propose d’investir ces fonds dans des domaines économiques sensibles, afin de soutenir l’agriculture et les PME. "Nous [les africapitalistes]faisons rarement du commerce. Nous préférons les activités où nous pouvons créer une dynamique : l’énergie, l’agriculture, les raffineries", précise le banquier. Et d’ajouter : "Nous ne sommes pas motivés par le profit seulement."

Cela mérite bien sûr quelques nuances, tant les hommes d’affaires nigérians sont connus pour leur penchant à l’exagération. Mais Elumelu joint les actes aux paroles. Son véhicule d’investissement, Heirs Holdings, possède des parts dans une centrale énergétique, une usine d’engrais et une unité de production de jus de fruits. Il finance également un prix qui récompense les start-up innovantes. Tony Elumelu a aussi soutenu la création, en Afrique de l’Est, de plusieurs Bourses de matières premières fondées sur le modèle à succès éthiopien. Et il réfléchit à racheter celle d’Abuja, qui n’en est qu’à ses balbutiements.

Lire aussi :

Ces milliardaires qui croient en l'Afrique
Quand les Africains investissent l'Afrique
Fortunes africaines : les milliardaires restent discrets

Vaches à lait

Dans ses projets actuels, Elumelu essaie de favoriser un modèle d’investissement patient, qui s’appuie sur une plateforme majeure : Transcorp, le conglomérat nigérian – autrefois moribond et rongé par les scandales – qu’il a racheté en 2011. "C’était un bon candidat au redressement, et le prix était raisonnable", explique-t-il. Alors que Transcorp possède des vaches à lait dans le pétrole, le Oil Prospecting Licence 281, et dans l’hôtellerie, Transcorp Hilton Abuja, c’est l’acquisition récente de la centrale d’Ughelli pour 300 millions de dollars (224,2 millions d’euros) qui va retenir l’attention des Nigérians. Ces derniers sont en effet désespérés par les problèmes d’électricité qui minent leur vie quotidienne et leurs activités. "Dans cinq ans, la centrale devrait produire 1 200 mégawattheures", assure le banquier, considéré comme l’un des champions de l’économie sociale dans son pays.

Heirs-Holding infoTranscorp – surnommé le chaebol nigérian (conglomérat sud-coréen) à sa création en 2004 – met désormais en œuvre une stratégie similaire à celle des puissantes entreprises asiatiques. "Teragro, notre firme agroalimentaire, est un investissement à long terme qui bénéficie de l’appui financier de Transcorp. Mais un jour, celui-ci ne sera plus nécessaire", affirme Elumelu. Transcorp utilise une partie des bénéfices de certaines filiales pour en financer d’autres, explique-t-il. Apporter un soutien de long terme aux entreprises qui, un jour, pourront générer des profits est un principe qui rappelle une idée populaire en Corée du Sud : profiter, dans un premier temps, d’une protection mise en place par le gouvernement pour développer certaines activités, puis les céder aux acteurs privés.

Elumelu approuve, dans une certaine mesure, cette politique habituellement pratiquée dans les pays en développement : "Lorsqu’un avion décolle, il a besoin de beaucoup d’énergie, mais une fois en vol, il en consomme moins."En revanche, il met en garde contre les subventions gouvernementales qui ne sont accompagnées d’aucun investissement dans les compétences de base nécessaires. "Les politiques bienveillantes mais mal conduites peuvent devenir de grandes contraintes."Le Nigeria n’est pas tombé dans ce piège.

Le chemin vers le succès

1963 Naissance à Jos, Nigeria
1997 Prend le contrôle d’une banque en difficulté qu’il rebaptise Standard Trust Bank (STB)
2005 Organise la fusion entre STB et United Bank of Africa (UBA) et devient directeur général d’UBA
2010 Crée la Fondation Tony Elumelu
2011 Heirs Holdings rachète la majorité des parts dans Transcorp

À Abuja, l’équipe d’économistes dirigée par Ngozi Okonjo-Iweala, la ministre des Finances, a ainsi conclu un accord avec la Banque mondiale mettant en place des garanties pour couvrir les risques pris par les investisseurs privés dans le secteur de l’énergie. "Les gens n’en ont peut-être pas conscience, mais les gouvernements africains vont de l’avant. On peut même emprunter en s’appuyant sur ces garanties", souligne Elumelu.

Intervention utile

Dans l’agriculture aussi, le gouvernement s’est impliqué dans le renforcement du secteur privé. La Banque centrale du Nigeria utilise ainsi un mécanisme qui protège les prêteurs contre les pertes subies par les acteurs du domaine. "C’est un bon exemple d’intervention utile. Notre filiale Teragro en a elle-même bénéficié à hauteur de 1,5 milliard de nairas [6,8 millions d’euros]", précise le Nigérian.

Quant au financement des PME, le businessman a, là aussi, un point de vue bien précis sur la question. D’après lui, l’État devrait y être associé, mais pas sans l’appui des Africains fortunés ni des partenaires étrangers, afin de minimiser les risques : "L’aide internationale accordée au continent n’arrange rien. Si nous utilisions ne serait-ce que la moitié de cet argent pour garantir des prêts aux PME, nous pourrions enfin voir un changement. On devrait oser investir dans 1 000 entreprises en acceptant que 30 % d’entre elles risquent d’échouer, car 70 % peuvent réussir. Les banques, elles, ne prendront jamais de tels risques. Ce ne sont pas des organisations philanthropiques. Elles savent qu’en prêtant au secteur privé elles vont perdre de l’argent."

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Mines

Guinée : Rusal démarre le projet de bauxite de Dian-Dian

Guinée : Rusal démarre le projet de bauxite de Dian-Dian

Rusal a annoncé le démarrage du projet minier de Dian-Dian en Guinée, le plus important gisement de bauxite au monde. Le groupe russe va investir 220 milions de dollars durant...

Lire la suite

Transport aérien

Le chinois CSCEC va construire la nouvelle aérogare de l'Aéroport d'Alger

Le chinois CSCEC va construire la nouvelle aérogare de l'Aéroport d'Alger

La construction de la nouvelle aérogare de l’aéroport d'Alger a été confiée au groupe chinois China State Construction Engineering Corporation (CSCEC). Son coût, selon Tahar Allache, le patron de la...

Lire la suite

Mines

L'Afrique vue depuis New Delhi, par Tom Albanese

L'Afrique vue depuis New Delhi, par Tom Albanese

Ex-patron du géant minier Rio Tinto, Tom Albanese pilote depuis mars 2014 le groupe indien Vedanta. "Jeune Afrique" tire le portrait de cet Américain qui s’offre une seconde carrière dans...

Lire la suite

Accords commerciaux

Cameroun : le parlement autorise la ratification de l'APE intérimaire

Cameroun : le parlement autorise la ratification de l'APE intérimaire

L’accord prévoit un démantèlement tarifaire sur les quinze prochaines années et une libéralisation de 80% des importations venant de l’Union européenne. Devant le blocage des négociations entre l’Afrique centrale et...

Lire la suite

Industrie

Ciment : les actionnaires approuvent la naissance de Lafarge Africa

Ciment : les actionnaires approuvent la naissance de Lafarge Africa

Réunis en assemblée générale, les actionnaires de Lafarge Wapco, filiale nigériane cotée du groupe français, ont voté en faveur de l'acquisition de plusieurs actifs du cimentier, dont Lafarge South Africa....

Lire la suite

Logistique

Coup de semonce pour DP World à Djibouti

Coup de semonce pour DP World à Djibouti

Djibouti a entamé la procédure de résiliation du contrat de concession du terminal à conteneurs de Doraleh passé avec DP World en 2006. L'opérateur est soupçonné de l'avoir obtenu en...

Lire la suite

Infrastructures télécoms

Helios Towers Africa lève 630 millions de dollars

Helios Towers Africa lève 630 millions de dollars

Dans le cadre de l'acquisition de 3100 tours auprès d'Airtel, Helios Towers Africa décroche 630 millions de dollars apportés par ses actionnaires et de nouveaux partenaires, dont le capital-investisseur américain...

Lire la suite

Coopération

Téléphonie : le Rwanda, le Kenya et l'Ouganda abolissent leurs frontières

Téléphonie : le Rwanda, le Kenya et l'Ouganda abolissent leurs frontières

Dès septembre prochain, les coûts de communication entre le Rwanda, le Kenya et l’Ouganda se feront aux tarifs des communications locales. Cette mesure devrait entraîner une baisse de 60 %...

Lire la suite

Finance

Où s'arrêtera Atlas Mara ?

Où s'arrêtera Atlas Mara ?

Fondé en décembre 2013, le holding d'investissement sera bientôt présent dans six pays d'Afrique subsaharienne. Et ne semble pas vouloir s'en tenir là...

Lire la suite

Reportage TV

RD Congo : le centre d'appels qui grimpe !

RD Congo : le centre d'appels qui grimpe !

"Réussite" part à la rencontre de Congo Call Center, premier centre d’appels indépendant en RD Congo. Pour Annie et Fély Samuna, les fondateurs, les débuts furent difficiles.

Lire la suite

Intégration régionale

Pierre Moussa : "Nous disposons aujourd'hui d'une architecture cohérente"

Pierre Moussa :

Pour le patron de la Commission de la Cemac, l'intégration progresse. Mais, en matière de transport aérien ou de libre circulation des personnes, beaucoup reste à faire.

Lire la suite

Finance

Le directeur du fonds souverain libyen contraint à la démission

Le directeur du fonds souverain libyen contraint à la démission

Abdulmagid Breish, le directeur du fonds souverain Libyan Investment Authority (LIA), a été contraint à la démission par une loi visant les anciens dignitaires du régime de Mouammar Kadhafi. LIA...

Lire la suite

Infrastructures

Le port d'Abidjan obtient un financement de 200 millions d'euros

Le port d'Abidjan obtient un financement de 200 millions d'euros

Un pool bancaire composé de Banque Atlantique, de la SGBCI et d'Afreximbank a octroyé le 9 juillet un crédit de 200 millions d'euros au port d'Abidjan pour le démarrage de...

Lire la suite

Événement

La prochaine édition du Africa CEO Forum aura lieu à... Abidjan

La prochaine édition du Africa CEO Forum aura lieu à... Abidjan

La prochaine édition du Africa CEO Forum lieu à Abidjan. Plus de 800 personnalités africaines et internationales sont attendues les 16 et 17 mars 2015 dans la capitale économique de...

Lire la suite

Télécoms

Bharti Airtel vend 3100 tours télécoms à Helios Towers Africa

Bharti Airtel vend 3100 tours télécoms à Helios Towers Africa

Un accord rendu public ce mercredi 9 juillet indique que la compagnie de gestion de tours télécoms Helios Towers Africa fait l'acquisition de 3100 nouveaux pylônes en Afrique cédés par...

Lire la suite

Coopération

Hydrocarbures : la BAD finance un projet de gazoduc en Tunisie

Hydrocarbures : la BAD finance un projet de gazoduc en Tunisie

L'Entreprise tunisienne d'activités pétrolières (ETAP) a reçu un prêt de 75 millions de dollars de la Banque africaine de développement (BAD) destiné au financement de la construction d'un gazoduc.

Lire la suite

Coopération

La Banque de développement des BRICS va enfin voir le jour

La Banque de développement des BRICS va enfin voir le jour

Le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud vont lancer la banque de développement des BRICS. Dotée d'un capital qui devrait atteindre 100 milliards de dollars, elle...

Lire la suite

Hydrocarbures

Pétrole : l'australien Woodside débarque au Maroc

Pétrole : l'australien Woodside débarque au Maroc

Le groupe australien Woodside Petroleum vient de réaliser son premier investissement dans le pétrole au Maroc, en rachetant des parts dans la licence d'exploration offshore du britannique Chariot Oil &...

Lire la suite

Cameroun

Sonel : Joël Nana Kontchou nommé directeur général

Sonel : Joël Nana Kontchou nommé directeur général

EXCLUSIF. L’arrivée du capital investisseur britannique Actis dans l’actionnariat de la compagnie camerounaise d’électricité AES Sonel a provoqué des changements à la tête de l’entreprise. Haut cadre de Schlumberger, Joël...

Lire la suite

Banque

La BDEAC va augmenter son capital de 500 millions de dollars

La BDEAC va augmenter son capital de 500 millions de dollars

La Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) va procéder à une augmentation de son capital social de 250 milliards de F CFA (500 millions de dollars) pour...

Lire la suite

Finance

La Côte d'Ivoire notée "B1" pour la première fois par Moody's

La Côte d'Ivoire notée

L'agence de notation Moody's vient d'attribuer, pour la première fois, une note souveraine à la Côte d'Ivoire : B1, comme le Sénégal, le Ghana, la Zambie, le Mozambique et le...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags