Qui est Tony Elumelu, le banquier philanthrope ?

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Tony-Elumelu Harold-Daniel-Forbes-AfricaEn prônant une approche à long terme des investissements et un soutien accru aux petites et moyennes entreprises, l'homme d'affaires Tony Elumelu souhaite redéfinir le capitalisme sur le continent.

Tony Elumelu, 50 ans, est l’apôtre de ce qu’il appelle "l’africapitalisme". Un concept qui donne la priorité aux secteurs productifs de l’économie et dont la stratégie d’investissement à long terme est tournée vers le continent. L’africapitalisme est allergique au renouvellement permanent de l’aide internationale et propose d’investir ces fonds dans des domaines économiques sensibles, afin de soutenir l’agriculture et les PME. "Nous [les africapitalistes]faisons rarement du commerce. Nous préférons les activités où nous pouvons créer une dynamique : l’énergie, l’agriculture, les raffineries", précise le banquier. Et d’ajouter : "Nous ne sommes pas motivés par le profit seulement."

Cela mérite bien sûr quelques nuances, tant les hommes d’affaires nigérians sont connus pour leur penchant à l’exagération. Mais Elumelu joint les actes aux paroles. Son véhicule d’investissement, Heirs Holdings, possède des parts dans une centrale énergétique, une usine d’engrais et une unité de production de jus de fruits. Il finance également un prix qui récompense les start-up innovantes. Tony Elumelu a aussi soutenu la création, en Afrique de l’Est, de plusieurs Bourses de matières premières fondées sur le modèle à succès éthiopien. Et il réfléchit à racheter celle d’Abuja, qui n’en est qu’à ses balbutiements.

Lire aussi :

Ces milliardaires qui croient en l'Afrique
Quand les Africains investissent l'Afrique
Fortunes africaines : les milliardaires restent discrets

Vaches à lait

Dans ses projets actuels, Elumelu essaie de favoriser un modèle d’investissement patient, qui s’appuie sur une plateforme majeure : Transcorp, le conglomérat nigérian – autrefois moribond et rongé par les scandales – qu’il a racheté en 2011. "C’était un bon candidat au redressement, et le prix était raisonnable", explique-t-il. Alors que Transcorp possède des vaches à lait dans le pétrole, le Oil Prospecting Licence 281, et dans l’hôtellerie, Transcorp Hilton Abuja, c’est l’acquisition récente de la centrale d’Ughelli pour 300 millions de dollars (224,2 millions d’euros) qui va retenir l’attention des Nigérians. Ces derniers sont en effet désespérés par les problèmes d’électricité qui minent leur vie quotidienne et leurs activités. "Dans cinq ans, la centrale devrait produire 1 200 mégawattheures", assure le banquier, considéré comme l’un des champions de l’économie sociale dans son pays.

Heirs-Holding infoTranscorp – surnommé le chaebol nigérian (conglomérat sud-coréen) à sa création en 2004 – met désormais en œuvre une stratégie similaire à celle des puissantes entreprises asiatiques. "Teragro, notre firme agroalimentaire, est un investissement à long terme qui bénéficie de l’appui financier de Transcorp. Mais un jour, celui-ci ne sera plus nécessaire", affirme Elumelu. Transcorp utilise une partie des bénéfices de certaines filiales pour en financer d’autres, explique-t-il. Apporter un soutien de long terme aux entreprises qui, un jour, pourront générer des profits est un principe qui rappelle une idée populaire en Corée du Sud : profiter, dans un premier temps, d’une protection mise en place par le gouvernement pour développer certaines activités, puis les céder aux acteurs privés.

Elumelu approuve, dans une certaine mesure, cette politique habituellement pratiquée dans les pays en développement : "Lorsqu’un avion décolle, il a besoin de beaucoup d’énergie, mais une fois en vol, il en consomme moins."En revanche, il met en garde contre les subventions gouvernementales qui ne sont accompagnées d’aucun investissement dans les compétences de base nécessaires. "Les politiques bienveillantes mais mal conduites peuvent devenir de grandes contraintes."Le Nigeria n’est pas tombé dans ce piège.

Le chemin vers le succès

1963 Naissance à Jos, Nigeria
1997 Prend le contrôle d’une banque en difficulté qu’il rebaptise Standard Trust Bank (STB)
2005 Organise la fusion entre STB et United Bank of Africa (UBA) et devient directeur général d’UBA
2010 Crée la Fondation Tony Elumelu
2011 Heirs Holdings rachète la majorité des parts dans Transcorp

À Abuja, l’équipe d’économistes dirigée par Ngozi Okonjo-Iweala, la ministre des Finances, a ainsi conclu un accord avec la Banque mondiale mettant en place des garanties pour couvrir les risques pris par les investisseurs privés dans le secteur de l’énergie. "Les gens n’en ont peut-être pas conscience, mais les gouvernements africains vont de l’avant. On peut même emprunter en s’appuyant sur ces garanties", souligne Elumelu.

Intervention utile

Dans l’agriculture aussi, le gouvernement s’est impliqué dans le renforcement du secteur privé. La Banque centrale du Nigeria utilise ainsi un mécanisme qui protège les prêteurs contre les pertes subies par les acteurs du domaine. "C’est un bon exemple d’intervention utile. Notre filiale Teragro en a elle-même bénéficié à hauteur de 1,5 milliard de nairas [6,8 millions d’euros]", précise le Nigérian.

Quant au financement des PME, le businessman a, là aussi, un point de vue bien précis sur la question. D’après lui, l’État devrait y être associé, mais pas sans l’appui des Africains fortunés ni des partenaires étrangers, afin de minimiser les risques : "L’aide internationale accordée au continent n’arrange rien. Si nous utilisions ne serait-ce que la moitié de cet argent pour garantir des prêts aux PME, nous pourrions enfin voir un changement. On devrait oser investir dans 1 000 entreprises en acceptant que 30 % d’entre elles risquent d’échouer, car 70 % peuvent réussir. Les banques, elles, ne prendront jamais de tels risques. Ce ne sont pas des organisations philanthropiques. Elles savent qu’en prêtant au secteur privé elles vont perdre de l’argent."

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Télévision

Canal Plus lance la chaîne A+ consacrée aux contenus africains

Canal Plus lance la chaîne A+ consacrée aux contenus africains

Le groupe audiovisuel français Canal Plus lance A+, une chaîne consacrée aux contenus africains. Elle ambitionne de devenir "la grande chaîne africaine". 

Lire la suite

Foncier

Accaparement des terres : Bolloré accepte d’écouter les revendications paysannes

Accaparement des terres : Bolloré accepte d’écouter les revendications paysannes

Les riverains des plantations d'huile de palme et d'hévéa de Socfin, dont Bolloré est l'actionnaire principal, devront attendre. Leurs représentants ont décliné ce 24 octobre au groupe français leurs revendications...

Lire la suite

Décideurs

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

Banque mondiale : Makhtar Diop reprend son poste de vice-président Afrique

Écarté de son poste de vice-président Afrique de la Banque mondiale début octobre, l'économiste sénégalais, à qui l'on prêtait l'intention de briguer la présidence de la Banque africaine de développement,...

Lire la suite

Maroc

L'assureur AIG s'installe à Casablanca Finance City

L'assureur AIG s'installe à Casablanca Finance City

L'assureur AIG s'est officiellement implanté à Casablanca Finance City (CFC), d'où le groupe américain compte poursuivre l'expansion de ses activités au Maghreb, ainsi qu'en Afrique occidentale et centrale.

Lire la suite

Mines

RD Congo : la production d'or pourrait tripler en 2014

RD Congo : la production d'or pourrait tripler en 2014

La RD Congo pourrait produire 18 tonnes d'or cette année, selon Martin Kabwelulu, le ministre des Mines du pays d'Afrique centrale. C'est trois fois le volume extrait l'an dernier.

Lire la suite

Décideurs

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

Areva : Luc Oursel pas vraiment parti

En dépit du départ inattendu de Luc Oursel, pour des raisons thérapeutiques et son remplacement par son numéro deux Philippe Knoche le 22 octobre, l'organigramme d'Areva reste inchangé jusqu'à la prochaine...

Lire la suite

Consommation

Cameroun : La SEMC retrouve des couleurs

Cameroun : La SEMC retrouve des couleurs

La première entreprise cotée à la bourse de Douala enregistre un bénéfice de plus de 36 millions de F CFA au premier semestre de 2014. Une bonne nouvelle pour la...

Lire la suite

Distribution

Le groupe Mabrouk s'installe au Ghana

Le groupe Mabrouk s'installe au Ghana

Le groupe Mabrouk et ses associés ont lancé une plateforme commune afin d'ouvrir plus d'une dizaine de supermarchés au Ghana.

Lire la suite

Finance

BOA Sénégal lance son introduction en Bourse

BOA Sénégal lance son introduction en Bourse

Bank of Africa Sénégal a ouvert la souscription à l'offre publique de vente (OPV) de 200 000 actions nouvelles. L'opération, qui s'achève le 21 novembre, sera suivie de l'introduction à...

Lire la suite

Agriculture

OGM : quels sont les pays africains les plus avancés ?

OGM : quels sont les pays africains les plus avancés ?

Dans "Technologies agricoles génétiquement modifiées pour l'Afrique", un rapport commandité par la Banque africaine de développement, l'Institut international sur les politiques alimentaires préconise l'adoption par les pays africains des "innovations agricoles...

Lire la suite

Agr

Edouard Messou, PwC : "En Côte d'Ivoire, c'est la peur de manquer de cacao qui a fait grimper les prix"

Edouard Messou, PwC :

Edouard Messou, président Afrique subsaharienne francophone du cabinet de conseil PwC, est revenu pour "Jeune Afrique" sur la hausse spectaculaire des prix du cacao constatée cette année en Côte d'Ivoire. Pour le...

Lire la suite

Energie

Le Kenya inaugure la méga-centrale géothermique Olkaria IV

Le Kenya inaugure la méga-centrale géothermique Olkaria IV

Le Kenya a inauguré Olkaria IV, la quatrième station géothermique d'un programme électrique développé depuis les années 1980. D'une capacité de 140 mégawatts, c'est la centrale la plus puissante de...

Lire la suite

Saga

Sifca, une aventure ivoirienne

Sifca, une aventure ivoirienne

En ce mois d'octobre 2014, Sifca, le premier groupe privé de Côte d'Ivoire, fête ses 50 ans. Un demi-siècle de vie tumultueuse pour l’ancien leader du cacao, devenu le numéro...

Lire la suite

Éducation

Formation : le Cesag en quête d'alliés français

Formation : le Cesag en quête d'alliés français

Le directeur de la business school sénégalaise est en quête de partenariats en France afin d'ouvrir dans son établissement un master similaire à celui d'une grande école hexagonale en octobre...

Lire la suite

Focus

Alger incite les jeunes à devenir leur propre employeur

Alger incite les jeunes à devenir leur propre employeur

Utiliser la rente pétrolière pour encourager les chômeurs à créer leur micro-entreprise. Telle est la stratégie des autorités algériennes, qui subventionnent les porteurs de projets.

Lire la suite

Événement

Intégration à marche forcée pour le COMESA

Intégration à marche forcée pour le COMESA

Réunis à Djibouti les 21 et 22 octobre, les ministres des Transports et des Infrastructures du Marché commun de l'Afrique australe et orientale (Comesa) ont entériné des avancées majeures dans...

Lire la suite

Intégration régionale

Ilyas Moussa Dawaleh : "L'axe Djibouti-Addis est un modèle unique en Afrique"

Ilyas Moussa Dawaleh :

Ancien directeur des opérations du Port de Djibouti, Ilyas Moussa Dawaleh est depuis 2011 le ministre de l'Économie et des Finances du pays d'Afrique de l'Est. Dans cette interview accordée à...

Lire la suite

Interview

Marc Rennard, Orange : "Une nouvelle révolution est en marche en Afrique"

Marc Rennard, Orange :

Conforté par un chiffre d'affaires en hausse sur le continent, l'opérateur français prévoit une croissance durable du marché des télécoms. Face à une concurrence accrue, il mise sur l'explosion des...

Lire la suite

Maroc

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

Après avoir été suspendu pendant une semaine, les titres du promoteur immobilier marocain CGI vont être radiés de la cote à la Bourse de Casablanca. C'est la décision prise par...

Lire la suite

Finances publiques

Notation : premier avertissement pour la ville de Dakar

Notation : premier avertissement pour la ville de Dakar

Bloomfield Investment a maintenu la note "BBB+" attribuée à la commune de Dakar. L'agence de notation financière a toutefois abaissé ses perspectives de "positives" à "stables". En cause : l'incertitude...

Lire la suite

Décideurs

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

Thierry Desmarest et Patrick Pouyanné ont été nommés à la tête du groupe pétrolier français à la suite du décès de Christophe de Margerie dans un accident d’avion

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags