Qui est Tony Elumelu, le banquier philanthrope ?

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Tony-Elumelu Harold-Daniel-Forbes-AfricaEn prônant une approche à long terme des investissements et un soutien accru aux petites et moyennes entreprises, l'homme d'affaires Tony Elumelu souhaite redéfinir le capitalisme sur le continent.

Tony Elumelu, 50 ans, est l’apôtre de ce qu’il appelle "l’africapitalisme". Un concept qui donne la priorité aux secteurs productifs de l’économie et dont la stratégie d’investissement à long terme est tournée vers le continent. L’africapitalisme est allergique au renouvellement permanent de l’aide internationale et propose d’investir ces fonds dans des domaines économiques sensibles, afin de soutenir l’agriculture et les PME. "Nous [les africapitalistes]faisons rarement du commerce. Nous préférons les activités où nous pouvons créer une dynamique : l’énergie, l’agriculture, les raffineries", précise le banquier. Et d’ajouter : "Nous ne sommes pas motivés par le profit seulement."

Cela mérite bien sûr quelques nuances, tant les hommes d’affaires nigérians sont connus pour leur penchant à l’exagération. Mais Elumelu joint les actes aux paroles. Son véhicule d’investissement, Heirs Holdings, possède des parts dans une centrale énergétique, une usine d’engrais et une unité de production de jus de fruits. Il finance également un prix qui récompense les start-up innovantes. Tony Elumelu a aussi soutenu la création, en Afrique de l’Est, de plusieurs Bourses de matières premières fondées sur le modèle à succès éthiopien. Et il réfléchit à racheter celle d’Abuja, qui n’en est qu’à ses balbutiements.

Lire aussi :

Ces milliardaires qui croient en l'Afrique
Quand les Africains investissent l'Afrique
Fortunes africaines : les milliardaires restent discrets

Vaches à lait

Dans ses projets actuels, Elumelu essaie de favoriser un modèle d’investissement patient, qui s’appuie sur une plateforme majeure : Transcorp, le conglomérat nigérian – autrefois moribond et rongé par les scandales – qu’il a racheté en 2011. "C’était un bon candidat au redressement, et le prix était raisonnable", explique-t-il. Alors que Transcorp possède des vaches à lait dans le pétrole, le Oil Prospecting Licence 281, et dans l’hôtellerie, Transcorp Hilton Abuja, c’est l’acquisition récente de la centrale d’Ughelli pour 300 millions de dollars (224,2 millions d’euros) qui va retenir l’attention des Nigérians. Ces derniers sont en effet désespérés par les problèmes d’électricité qui minent leur vie quotidienne et leurs activités. "Dans cinq ans, la centrale devrait produire 1 200 mégawattheures", assure le banquier, considéré comme l’un des champions de l’économie sociale dans son pays.

Heirs-Holding infoTranscorp – surnommé le chaebol nigérian (conglomérat sud-coréen) à sa création en 2004 – met désormais en œuvre une stratégie similaire à celle des puissantes entreprises asiatiques. "Teragro, notre firme agroalimentaire, est un investissement à long terme qui bénéficie de l’appui financier de Transcorp. Mais un jour, celui-ci ne sera plus nécessaire", affirme Elumelu. Transcorp utilise une partie des bénéfices de certaines filiales pour en financer d’autres, explique-t-il. Apporter un soutien de long terme aux entreprises qui, un jour, pourront générer des profits est un principe qui rappelle une idée populaire en Corée du Sud : profiter, dans un premier temps, d’une protection mise en place par le gouvernement pour développer certaines activités, puis les céder aux acteurs privés.

Elumelu approuve, dans une certaine mesure, cette politique habituellement pratiquée dans les pays en développement : "Lorsqu’un avion décolle, il a besoin de beaucoup d’énergie, mais une fois en vol, il en consomme moins."En revanche, il met en garde contre les subventions gouvernementales qui ne sont accompagnées d’aucun investissement dans les compétences de base nécessaires. "Les politiques bienveillantes mais mal conduites peuvent devenir de grandes contraintes."Le Nigeria n’est pas tombé dans ce piège.

Le chemin vers le succès

1963 Naissance à Jos, Nigeria
1997 Prend le contrôle d’une banque en difficulté qu’il rebaptise Standard Trust Bank (STB)
2005 Organise la fusion entre STB et United Bank of Africa (UBA) et devient directeur général d’UBA
2010 Crée la Fondation Tony Elumelu
2011 Heirs Holdings rachète la majorité des parts dans Transcorp

À Abuja, l’équipe d’économistes dirigée par Ngozi Okonjo-Iweala, la ministre des Finances, a ainsi conclu un accord avec la Banque mondiale mettant en place des garanties pour couvrir les risques pris par les investisseurs privés dans le secteur de l’énergie. "Les gens n’en ont peut-être pas conscience, mais les gouvernements africains vont de l’avant. On peut même emprunter en s’appuyant sur ces garanties", souligne Elumelu.

Intervention utile

Dans l’agriculture aussi, le gouvernement s’est impliqué dans le renforcement du secteur privé. La Banque centrale du Nigeria utilise ainsi un mécanisme qui protège les prêteurs contre les pertes subies par les acteurs du domaine. "C’est un bon exemple d’intervention utile. Notre filiale Teragro en a elle-même bénéficié à hauteur de 1,5 milliard de nairas [6,8 millions d’euros]", précise le Nigérian.

Quant au financement des PME, le businessman a, là aussi, un point de vue bien précis sur la question. D’après lui, l’État devrait y être associé, mais pas sans l’appui des Africains fortunés ni des partenaires étrangers, afin de minimiser les risques : "L’aide internationale accordée au continent n’arrange rien. Si nous utilisions ne serait-ce que la moitié de cet argent pour garantir des prêts aux PME, nous pourrions enfin voir un changement. On devrait oser investir dans 1 000 entreprises en acceptant que 30 % d’entre elles risquent d’échouer, car 70 % peuvent réussir. Les banques, elles, ne prendront jamais de tels risques. Ce ne sont pas des organisations philanthropiques. Elles savent qu’en prêtant au secteur privé elles vont perdre de l’argent."

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Décryptage

Notation : 10 pays africains passés au crible

Notation : 10 pays africains passés au crible

Le Rwanda a été noté B+ par l'agence Fitch Ratings. Comment expliquer que ce pays, avec un PIB de 7,5 milliards de dollars, soit mieux noté que le Ghana (48...

Lire la suite

Hydrocarbures

Nigeria : Oando rejoint le club des grands producteurs de pétrole locaux

Nigeria : Oando rejoint le club des grands producteurs de pétrole locaux

La société pétrolière nigériane Oando concrétise ses plans de transformation en s'emparant définitivement des actifs pétroliers de la major américaine ConocoPhillips pour un total de 1,5 milliard de dollars.

Lire la suite

Télévision

Trace TV lance une chaîne consacrée aux contenus afro-lusophones

Trace TV lance une chaîne consacrée aux contenus afro-lusophones

Trace TV lance en Angola et au Mozambique une chaîne dédiée à la musique et à la culture lusophones. Avec plus de 50 millions de locuteurs en Afrique, le marché dispose...

Lire la suite

Sucre

Cameroun : le lobbying de Somdiaa porte ses fruits

Cameroun : le lobbying de Somdiaa porte ses fruits

Après avoir tiré la sonnette d'alarme auprès du président camerounais au sujet de la concurrence déloyale, la Société sucrière du Cameroun, filiale du groupe français Somdiaa, a vu ses craintes...

Lire la suite

Audiovisuel

Nawfel Raghay : "Au Maroc, il faudrait investir 110 millions de dollars dans la TNT avant juin 2015"

Nawfel Raghay :

Nawfel Raghay, ancien directeur général de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) du Maroc, revient pour "Jeune Afrique" sur la préparation du royaume chérifien au passage à la...

Lire la suite

Médias

Sénégal : la TNT, le jackpot contesté de Sidy Diagne

Sénégal : la TNT, le jackpot contesté de Sidy Diagne

Le groupe sénégalais Excaf, spécialisé dans l’événementiel et la télévision payante, a récemment obtenu le marché du passage au numérique pour le Sénégal. La transition de l'analogique vers le numérique...

Lire la suite

Médias

La TNT, une menace pour les chaînes africaines ?

La TNT, une menace pour les chaînes africaines ?

À quelques mois du passage à la diffusion numérique de ses télévisions, le continent redouble d'efforts. Un bouleversement audiovisuel où le pire comme le meilleur peuvent encore survenir.

Lire la suite

Industrie

Rio Tinto se débarrasse de ses mines de charbon au Mozambique

Rio Tinto se débarrasse de ses mines de charbon au Mozambique

Rio Tinto va céder ses mines de charbon au Mozambique à une entreprise indienne pour 50 millions de dollars. Le groupe australien les avait acquises en 2011 lors du rachat...

Lire la suite

Maroc

Groupe Addoha : Saad Sefrioui, le neveu qui monte

Groupe Addoha : Saad Sefrioui, le neveu qui monte

Promu directeur général délégué du groupe Addoha en 2011, Saad Sefrioui est devenu l'un des piliers de l'expansion panafricaine du géant marocain de l'immobilier.

Lire la suite

Notation

Fitch augmente d'un cran la note du Rwanda à B+

Fitch augmente d'un cran la note du Rwanda à B+

Grâce à son dynamisme économique et à des réformes structurelles, le Rwanda voit sa note améliorée par l'agence Fitch, passant de B à B+ et assortie d'une perspective stable. Kigali...

Lire la suite

Logistique

Togo : le guichet unique entre en phase pilote

Togo : le guichet unique entre en phase pilote

Le guichet unique du Togo est entré en phase pilote depuis fin juin. Réservé pour le moment à quelques acteurs de l'import maritime, il devrait progressivement être étendu à toutes...

Lire la suite

Finances publiques

Le FMI accorde au Maroc une nouvelle "ligne de précaution" de 5 milliards de dollars

Le FMI accorde au Maroc une nouvelle

Le Fonds monétaire international (FMI) a renouvelé la ligne de protection ouverte en faveur du Maroc. Valable sur deux ans, ce mécanisme permet au pays de se financer à hauteur...

Lire la suite

Mines

First Quantum, zambien mais pas trop

First Quantum, zambien mais pas trop

Alors qu'il tire les deux tiers de ses bénéfices de l'État d'Afrique australe, le producteur de cuivre canadien chasse sur d'autres terres africaines. La raison ? Des relations tendues avec...

Lire la suite

Finances publiques

Le Kenya envisage d'emprunter en yens

Le Kenya envisage d'emprunter en yens

Après la levée de 2 milliards de dollars sur les marchés internationaux en juin dernier, le Kenya envisage d'émettre des obligations en yens. Nairobi, qui souhaite diversifier ses sources de...

Lire la suite

Industrie

Afrique du Sud : le principal syndicat des métallurgistes appelle à la fin de la grève

Afrique du Sud : le principal syndicat des métallurgistes appelle à la fin de la grève

Le syndicat des métallos sud-africains Numsa a appelé à la fin de la grève menée depuis début juillet, après avoir obtenu une hausse de 10 % des salaires. Le constructeur...

Lire la suite

Distribution

E-commerce : Jumia débarque au Cameroun et au Ghana

E-commerce : Jumia débarque au Cameroun et au Ghana

Profitant de la croissance exponentielle d'internet en Afrique, Jumia, le leader africain du commerce en ligne, va se lancer au Ghana et au Cameroun. L'entreprise compte également renforcer sa présence...

Lire la suite

Mines

Guinée : première condamnation dans l'affaire de corruption autour du gisement de fer du Simandou

Guinée : première condamnation dans l'affaire de corruption autour du gisement de fer du Simandou

La cour fédérale de New York a condamné le Français Frédéric Cilins, ancien collaborateur de la société BSGR, à deux ans de prison ferme pour obstruction à la justice dans...

Lire la suite

Énergie

Où en est le plan "Power Africa" d'Obama, un an après son lancement ?

Où en est le plan

Un an après le lancement du plan Power Africa, six pays en bénéficient déjà. Mais l'objectif affiché de doubler l'accès à l'électricité au sud du Sahara d'ici à 2017 reste...

Lire la suite

Automobile

CFAO : l'Algérie plombe les comptes

CFAO : l'Algérie plombe les comptes

Le chiffre d'affaires de CFAO a reculé de 4,1 % au premier semestre 2014 en raison de l'effondrement de 34,8 % des ventes automobiles en Algérie et au Maroc. Les...

Lire la suite

Énergie

Afrique du Sud : Total cède sa filiale de production de charbon à Exxaro

Afrique du Sud : Total cède sa filiale de production de charbon à Exxaro

Le groupe Total a annoncé ce lundi 28 juillet la cession pleine et entière de sa filiale de production de charbon en Afrique du Sud, Total Coal South Africa, au...

Lire la suite

Mines

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour "manquements graves"

RD Congo : le directeur général de la Gécamines révoqué pour

Ahmed Kalej Nkand a été démis de son poste d’administrateur directeur général de la Gécamines, en RD Congo, en raison "de manquements graves dans l’exercice de ses fonctions", selon une...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags