Shape 5 provides professional, script confliction free templates

Côte d'Ivoire : le retour en force de Bernard Koné Dossongui

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Bernard-Kone-Dossongui Atlantic-Business-InternationalIl avait fondé Atlantique Télécom, avant de s'en désengager. Aujourd'hui, Bernard Koné Dossongui, le patron d'Atlantic Financial Group, fait son come-back en rachetant 15 % de l'opérateur téléphonique. Portrait d'un entrepreneur en série.

Le 11 juillet, Bernard Koné Dossongui, 63 ans, a conclu, à la surprise générale, l'acquisition de 15 % du capital d'Atlantique Télécom, propriété d'Etisalat. C'est ce qui s'appelle un retour en force ! Car en 2005, l'homme d'affaires ivoirien avait décidé de se désengager de cet opérateur télécom qu'il avait lui-même fondé, afin de se consacrer à la finance et au transport aérien (il n'avait conservé que 0,5 % des parts). "C'est Etisalat qui a fait appel à lui", assure Léon Konan Koffi Junior, l'un de ses conseillers. Tenu de se conformer à la loi ivoirienne qui impose aux acteurs de la téléphonie mobile de s'associer à un partenaire local, l'opérateur émirati a choisi son ancien coactionnaire. Le montant de l'opération n'a pas été officialisé, mais on parle de 50 milliards de F CFA (plus de 75 millions d'euros).

Son ancien partenaire burkinabè, Apollinaire Compaoré, est devenu son ennemi juré.

Du poil de la bête

En perte de vitesse depuis l'arrivée au pouvoir d'Alassane Dramane Ouattara - il a essuyé une perte de 20 milliards de F CFA après la liquidation d'Air Ivoire par les nouvelles autorités -, cet ancien partisan de Laurent Gbagbo (après avoir été ministre de l'Enseignement technique et de la Formation professionnelle sous Henri Konan Bédié) semble reprendre du poil de la bête. Le 5 juillet, en visite à Kouto, localité du nord du pays dont Dossongui est originaire, le chef de l'État a rendu un vibrant hommage à celui qui est considéré comme l'une des plus grandes fortunes de Côte d'Ivoire. Quelques jours plus tard, en voyage d'affaires en Chine, le président du conseil d'administration d'Atlantic Financial Group, véritable touche-à-tout (il a démarré dans l'agro-industrie), a indiqué à Jeune Afrique qu'il travaillait sur plusieurs projets, dont la création d'un fonds d'investissement pour financer des start-up au sud du Sahara. Mais ses proches affirment par ailleurs qu'il envisage sérieusement de revenir dans les télécoms en acquérant de petits opérateurs dans des pays où Etisalat n'est pas encore implanté.

Il faut dire que son véritable succès, Bernard Koné Dossongui l'a connu avec... Atlantique Télécom, précisément. Une société qu'il a créée en 2002 et cédée à Etisalat en réalisant une belle plus-value (le montant de la cession n'a jamais été dévoilé). "Cette réussite s'est faite au détriment de certains hommes d'affaires qui lui ont fait confiance", rappelle l'un de ses anciens partenaires. Par exemple, le Burkinabè Apollinaire Compaoré, patron du groupe Planor Afrique, avec qui il détenait Telecel Faso. Avant de vendre Atlantique Télécom à Etisalat, l'Ivoirien a dilué les parts de son partenaire pour prendre le contrôle de l'opérateur burkinabè et tirer le plus grand profit de l'opération. Depuis, les deux hommes sont devenus des ennemis jurés et sont entrés dans un conflit sans merci - Compaoré a finalement obtenu réparation. Le Béninois Séverin Adjovi a subi le même sort avec Telecel Bénin.

Lire aussi :

BCP et Banque Atlantique scellent leur alliance
Côte d'Ivoire : Cauris au capital de Banque Atlantique
Burkina Faso : Apollinaire Compaoré ne raccroche pas

Nouvelle aventureCliquez sur l'image.

En revenant au capital d'Atlantique Télécom, l'homme d'affaires ivoirien, dont les anciens collaborateurs disent qu'il ne délègue aucune décision, reprend une nouvelle aventure dans un secteur où il a fait ses premiers pas grâce à son mentor Naguib Sawiris, le fondateur d'Orascom Telecom. C'est en effet le magnat égyptien qui lui a permis de se positionner dans la téléphonie mobile, en lui vendant ses sociétés - les susmentionnées Telecel - dans six pays africains (hors Côte d'Ivoire). Dossongui a aussi été propriétaire de Prestige Télécom, une entreprise spécialisée dans le transfert de données par voie satellitaire. Mais ce come-back sera-t-il aussi gagnant que par le passé ?

"Bernard Koné Dossongui est un homme d'affaires redoutable. Il finit toujours par atteindre son objectif, quitte à faire du forcing", explique l'un de ses proches, sous le couvert de l'anonymat. Dernier exemple de sa pugnacité : en juin 2012, alors que le microcosme financier africain n'y croyait plus, il est parvenu à trouver une entente avec le groupe marocain Banque populaire pour la cession de 50 % du capital de Banque Atlantique, réseau bancaire d'Atlantic Financial Group. En fait, les deux parties se sont mises d'accord pour créer un holding commun détenu à parts égales et dénommé Atlantic Business International. Le groupe marocain a injecté 56 milliards de F CFA et a pris en charge la stratégie du groupe. Dossongui a quant à lui conservé la mainmise sur la direction générale de la nouvelle entité, à travers la nomination de Souleymane Diarrassouba, l'un de ses proches.

Intransigeant

Cette opération a été l'épilogue d'une longue série de négociations qui a commencé six ans plus tôt. Plusieurs prétendants se sont succédé sans jamais parvenir à conclure un accord avec l'Ivoirien. Parmi eux : le fonds américain Intangis, le groupe bancaire français BPCE, le nigérian Access Bank... "Bernard Koné Dossongui était conscient du potentiel de croissance de Banque Atlantique. De fait, il avait tendance à être intransigeant dans les négociations, même si la situation financière du groupe n'était guère brillante", témoigne un analyste financier. Le réseau bancaire, en plus d'être implanté dans huit pays d'Afrique (Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d'Ivoire, Mali, Niger, Sénégal et Togo), possède un solide ancrage sur le marché ivoirien, le plus important de la sous-région. Mais l'homme d'affaires avait plombé les comptes du groupe à cause de financements hasardeux. Il avait par exemple misé une dizaine de milliards de F CFA dans la défunte compagnie Air Ivoire, tombée par la suite en faillite.

Désormais, Dossongui affirme s'atteler au développement de sa filiale camerounaise, l'ex-Amity Bank, qu'il a rachetée à la fin des années 2000 et rebaptisée Banque Atlantique Cameroun. Et c'est son homme de main, Léon Konan Koffi Junior, président d'Atlantic Financial Group en Afrique centrale, qui y travaille. En plus du Cameroun, il vise les marchés du Gabon, de la Guinée équatoriale et de la RD Congo, où de nouvelles implantations sont prévues avant 2015. En attendant, l'arrivée du groupe marocain a déjà permis à Banque Atlantique de se redresser progressivement. Fin 2012, son total de bilan a dépassé 1,9 milliard d'euros, et le groupe compte flirter avec les 2,5 milliards d'euros d'ici à 2015.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Finances publiques

Le Ghana lève 1 milliard de dollars à un taux plus faible que prévu

Le Ghana lève 1 milliard de dollars à un taux plus faible que prévu

Le Ghana a émis le 11 septembre un eurobond de 1 milliard de dollars sur les marchés internationaux. Le carnet d'ordres pour ces obligations émises au taux relativement modéré de...

Lire la suite

Electricité

Sonel devient ENEO Cameroon

Sonel devient ENEO Cameroon

L'opérateur historique du secteur électrique au Cameroun change de nom et d'identité visuelle pour marquer la rupture à la suite de son rachat par le fonds de capital-risque britannique Actis.

Lire la suite

Décideurs

Côte d'Ivoire : Thierry Tanoh nommé secrétaire général adjoint de la présidence

Côte d'Ivoire : Thierry Tanoh nommé secrétaire général adjoint de la présidence

Six mois après son départ du poste de directeur général du groupe bancaire panafricain Ecobank, l'Ivoirien Thierry Tanoh a été nommé le 12 septembre aux côtés de Alassane Ouattara.

Lire la suite

Conseil stratégique

PwC va investir 200 millions de dollars pour son expansion en Afrique

PwC va investir 200 millions de dollars pour son expansion en Afrique

Connu en Afrique pour ses prestations dans l'audit, le commissariat aux comptes et le conseil fiscal, PwC vient d'obtenir le statut CFC à Casablanca et compte diversifier ses activités en Afrique....

Lire la suite

Désenclavement

Le plan de Port-Gentil pour mettre fin aux inondations

Le plan de Port-Gentil pour mettre fin aux inondations

Entre marécages et pluies diluviennes, Port-Gentil, la capitale économique du Gabon, est régulièrement paralysée par les inondations. À quand un réseau d'évacuation ?

Lire la suite

Banque

Guinée : BNP seul maître à bord dans sa filiale

Guinée : BNP seul maître à bord dans sa filiale

La Guinée et le Gabon étaient les derniers pays dans lesquels BNP Paribas ne détenait pas la majorité dans sa filiale locale. Ce ne sera bientôt plus le cas à...

Lire la suite

Hydrocarbures

Algérie : In Amenas remet les gaz

Algérie : In Amenas remet les gaz

Déserté depuis la spectaculaire attaque terroriste dont il a été la cible en 2013, le site gazier d'In Amenas, en Algérie, reprend ses activités. Et le personnel des multinationales est...

Lire la suite

Maroc

Maroc : CIH Bank entre dans le capital d'Atlanta

Maroc : CIH Bank entre dans le capital d'Atlanta

CIH Bank annonce son intention d'acquérir 10 % du capital de la compagnie d'assurance Atlanta du groupe Holmarcom auprès de la Caisse de Dépôt et de Gestion. Cette dernière signe...

Lire la suite

Logistique

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Du changement chez Bolloré en Côte d'Ivoire

Abidjan Terminal, société détenue en commun par le groupe Bolloré Africa Logistics (BAL, 60 %) et Maersk (40 %), a changé de direction. Décryptage.

Lire la suite

Maghreb

Algérie - Maroc : le grand gâchis

Algérie - Maroc : le grand gâchis

Pour les cinq pays du Maghreb, le manque à gagner lié à l'absence d'intégration régionale est estimé à 7,5 milliards d'euros par an.

Lire la suite

Transport

En Tunisie, Syphax vote Blanc

En Tunisie, Syphax vote Blanc

La compagnie aérienne tunisienne Syphax Airlines a choisi comme nouveau patron Christian Blanc. L'ancien PDG d'Air France de 1993 à 1997 remplace Mohamed Frikha, qui s'est lancé en politique.

Lire la suite

Afrique du sud

African Bank, l'exemple à ne pas suivre

African Bank, l'exemple à ne pas suivre

L'effondrement du cinquième établissement du pays révèle à quel point il est risqué d'accorder des prêts sans garantie aux populations fragiles. Or beaucoup de banques surfent sur ce créneau.

Lire la suite

Désenclavement

Port-Gentil s'aménage sans fracas

Port-Gentil s'aménage sans fracas

Isolée sur l'île Mandji, la capitale économique n'est accessible que par bateau ou par avion. Il était temps que le chantier des 100 km de route qui la relieront à la...

Lire la suite

Etude

L'Afrique, région du monde la plus optimiste sur son avenir économique

L'Afrique, région du monde la plus optimiste sur son avenir économique

Alors que le moral des opinions publiques mondiales est en berne et que les populations perçoivent négativement les performances économiques de leur pays, l'Afrique (et le Sénégal en tête) détonne...

Lire la suite

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Pisam se refait une santé

Côte d'Ivoire : Pisam se refait une santé

Grâce à un plan d'investissement massif, le plus grand établissement privé d'Abidjan entend rivaliser avec les meilleurs hôpitaux africains. Le but : attirer des patients de toute la région.

Lire la suite

Interview

Hervé de Villechabrolle : "La plupart des investisseurs émiratis ignorent complètement la zone franc"

Hervé de Villechabrolle :

La conférence internationale des investisseurs de Dubaï s'est tenue ce 9 septembre dans le cadre de l'initiative "Investir dans l'UEMOA". Directeur exécutif marchés émergents chez Ernst & Young, Hervé de Villechabrolle explique...

Lire la suite

Investissements

Les Émirats arabes unis promettent 19 milliards pour l'UEMOA

Les Émirats arabes unis promettent 19 milliards pour l'UEMOA

La conférence internationale des investisseurs, organisée le 9 septembre à Dubaï, s’est achevée sur l'annonce d'investissements de 19 milliards de dollars en faveur de 16 projets dans l'UEMOA.

Lire la suite

Litige

Un minier attaque la Mauritanie en arbitrage

Un minier attaque la Mauritanie en arbitrage

Tamagot Bumi et Bumi Mauritania, deux sociétés actives dans le minerai de fer, ont annoncé leur saisie du Cirdi contre la Mauritanie. Elles dénoncent une "expropriation", décidée fin 2013 par...

Lire la suite

Interview

Wale Tinubu : "L'exploitation du pétrole n'est pas réservée aux entreprises étrangères"

Wale Tinubu :

En reprenant les actifs du pétrolier américain ConocoPhillips au Nigeria, le distributeur de carburants Oando est devenu le plus important producteur local d'or noir. Interview de son patron, Wale Tinubu,...

Lire la suite

Financement

Le Gabon et le Cameroun cherchent à lever 200 milliards de F CFA

Le Gabon et le Cameroun cherchent à lever 200 milliards de F CFA

Pour boucler son budget, l’Etat a choisi la Société commerciale de banque pour monter cet appel public à l’épargne qui sera lancé en octobre. Par ailleurs, le Gabon compte mobiliser...

Lire la suite

Reportage TV

Réussite : Mossadeck Bally, l'étoile montante des hôtels africains

Réussite : Mossadeck Bally, l'étoile montante des hôtels africains

En 20 ans, Mossadeck Bally a imposé sa marque hôtelière Azalaï comme une référence incontournable en Afrique de l’Ouest. Les caméras de Réussite ont suivi l’homme d’affaires malien à Dakar,...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags