Le Sénégal prépare une nouvelle loi sur la pêche maritime.
L'Algérie va réviser son budget 2015 pour limiter l'impact de la chute du cours du pétrole sur son commerce extérieur.

Qui est Malta David, troisième héritier de l'empire Forrest ?

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Né en 1971 à Kolwezi, Malta David Forrest est le directeur général du Groupe Forrest International (GFI) depuis 2011. © GFIMoins flamboyant, moins controversé mais aussi moins arrangeant que son père George, le directeur général de Groupe Forrest International, Malta David, tarde à se faire un prénom. La diversification du groupe lui doit pourtant beaucoup.

Pas facile d'être l'héritier du « vice-roi du Katanga ». George Forrest, dont le surnom en dit long sur l'envergure, tenait d'une main ferme les rênes du puissant conglomérat familial. Son fils aîné, Malta David Forrest - qui porte le prénom de son grand-père néo-zélandais, fondateur en 1922 de cette dynastie des affaires congolaises -, a endossé les habits de directeur général en 2011, mais hésite encore à se qualifier de « patron ». De fait, malgré ses 73 ans, son père est toujours président du conseil d'administration. Et reste, pour les Congolais et nombre des 8 000 employés de la firme, la figure emblématique du Groupe Forrest International (GFI).

C'est néanmoins le discret Malta qui est à la manoeuvre. Sous sa houlette, le groupe, à l'origine présent dans le secteur minier et la construction, a entamé une métamorphose, investissant avec succès dans l'énergie, l'agroalimentaire et l'aérien. « Nous voulons être perçu comme le partenaire de référence des multinationales en RD Congo. Nous travaillons avec le belge Tractebel dans l'énergie, Kamoto Copper Company [détenu notamment par le suisse Glencore] dans les mines, Brussels Airlines dans l'aérien, l'allemand Heidelberg dans le ciment... Nous bénéficions de leur capacité financière et de leur expertise, et ces groupes profitent en retour de notre connaissance du pays et de nos compétences locales logistiques et techniques », affirme le directeur général, qui a reçu Jeune Afrique au siège du holding de GFI, à Wavre, une banlieue cossue au sud de Bruxelles.

C'est en RD Congo que je suis né et que j'ai grandi. Notre groupe est congolais.

Dur négociateur

« Malta imprime sa marque sur le groupe. Il a été l'artisan du développement de notre filiale dans l'énergie, qui gère la réhabilitation de deux turbines sur le barrage d'Inga II [Bas-Congo] et d'une partie de la ligne à haute tension de 1 500 km le reliant au Katanga », indique Henri de Harenne, conseiller de GFI en Belgique. C'est Malta, aussi, qui a affirmé les ambitions du groupe dans l'élevage. « Entre le père et le fils, les styles sont très différents : là où George était rond, bon vivant et coulant, Malta est plus dur en négociation, presque sec. Mais il a été bien préparé, il connaît ses dossiers, et sa stratégie de diversification commence à porter ses fruits », confie un observateur familier des milieux belgo-congolais.

Ingénieur formé en Belgique dans la même université que son père, il a mis à profit une année sabbatique pour se frotter aux réalités du terrain, d'abord comme ouvrier aux États-Unis, puis comme contremaître à Dubaï. Mais sitôt diplômé, il a fait toute sa carrière dans le groupe familial, principalement au sein de sa filière construction. « J'ai su très tôt que je travaillerais dans le groupe, avec l'envie d'arriver aux commandes, explique-t-il. Comme mes frères et ma soeur, j'ai été éduqué à l'ancienne, mon père était exigeant, il attendait beaucoup de nous. Avant de me confier les rênes, il a pris le temps de m'observer. Certes, être l'aîné facilite les choses en Afrique, mais ce n'est pas la raison de ma position actuelle. »

Profil

• Né en 1971 à Kolwezi
• Ingénieur civil, formé à l’École polytechnique de l’université libre de Bruxelles
• Parle français, swahili et anglais
• Directeur général du Groupe Forrest International depuis 2011

Baptême du feu

Moins flamboyant que son père, il fuit la lumière. Habile, il a su affranchir le conglomérat des connexions politiques trop marquées de George, réputé proche de Mobutu. Mais il n'a pas rompu pour autant avec la Générale des carrières et des mines (Gécamines), entreprise publique clé pour laquelle GFI continue de travailler. Son baptême du feu, c'est en 2008 qu'il l'a fait, en pleine révision des contrats miniers. « À l'époque, avec la crise politique, la situation économique se détériorait, tout le monde faisait face à un assèchement des liquidités, il nous fallait un plan d'action pour diversifier nos activités », se souvient-il. Malta David Forrest, qui menait les négociations, a dû faire des concessions et se séparer dans les meilleures conditions de ses actifs miniers tout en gardant un pied dans le secteur, comme opérateur et non plus comme propriétaire de mines. GFI vient d'ailleurs de décrocher un contrat auprès du groupe canadien aurifère Banro, au Sud-Kivu.

Son prochain défi ne sera pas le plus simple : celui de la transparence. Comme son père, Malta David Forrest refuse de divulguer le moindre chiffre sur l'activité de son groupe, estimée en 2008 à « plus de 200 millions d'euros » (hors banque et aérien) par un connaisseur. « Nous structurons et rassemblons nos différentes filiales [hors activités bancaires] au sein du même holding belge. Cette opération sera clôturée dans un ou deux ans. » Alors seulement, le jeune patron (42 ans) pourra envisager une cotation en Bourse. Il devra pour cela trouver l'appui de son père et de sa fratrie. Aujourd'hui, la société reste en effet entièrement contrôlée par la famille, et deux frères cadets travaillent aux côtés de Malta : basé en Belgique, George Andrew est responsable de la trésorerie, tandis que Mike gère les nouveaux projets à Lubumbashi, principalement dans le sucre et le ciment. Seule l'unique fille de la fratrie, Rowena, a préféré voler de ses propres ailes : elle travaille dans la mode en France.

Lire aussi :

RD Congo : un contrat en or pour Forrest dans le Kivu
RD Congo : la Gécamines confirme le rachat de Platmin
Katanga : les entrepreneurs dans le sillage des compagnies minières

Malta David Forrest, lui, se dit attaché au Katanga. Belge de nationalité, consul honoraire de France à Lubumbashi, il a deux enfants nés d'un premier mariage qui grandissent en France. Mais lui-même passe dix mois par an en RD Congo, surtout au Katanga et un peu à Kinshasa. Même s'il déplore le harcèlement fiscal qui épuise ses équipes, il se dit confiant dans l'avenir : « Bien sûr, il reste des défis importants pour l'amélioration du climat des affaires en RD Congo. Les investisseurs ont besoin d'un cadre légal stable, clair et éthique, estime-t-il. Nous sommes en dialogue constant avec les autorités, à tous les niveaux. Nous sommes confiants, les choses s'améliorent, notamment sur le plan de la gouvernance et de la sécurité, et y compris dans l'Est [terrain de nombreuses rébellions], où nous comptons une cimenterie et des activités minières. »

Relève

S'il revient environ deux mois par an en Europe - en Belgique et en France -, Malta David Forrest affirme que la RD Congo restera la base de GFI, présent également au Congo voisin et au Kenya. « Notre groupe est congolais, assène-t-il. C'est en RD Congo que je suis né, que j'ai grandi, et ma résidence principale est à Lubumbashi. Après mes études en Belgique, je ne me suis même pas posé la question de rester là-bas. J'ai toujours voulu faire ma vie à Lubumbashi, et c'est là que mes enfants grandiront. » Pour Malta David Forrest, la relève est assurée, quatre-vingt-dix ans après la fondation du groupe par son grand-père.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Industrie

Maroc : net recul des resultats de la SNI en 2014

Maroc : net recul des resultats de la SNI en 2014

Le holding royal marocain SNI a enregistré un net recul de son chiffre d'affaires et de ses bénéfices en 2014, en raison notamment de la cession de ses participations dans...

Lire la suite

Finance

Financement des PME : la BERD prête 30 millions d'euros à Banque de Tunisie

Financement des PME : la BERD prête 30 millions d'euros à Banque de Tunisie

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a accordé une ligne de crédit de 30 millions d'euros à la Banque de Tunisie, destinée à renforcer le développement...

Lire la suite

Conseil

Acha Leke, mentor d'élite chez McKinsey

Acha Leke, mentor d'élite chez McKinsey

Destiné à une belle carrière dans la Silicon Valley, ce Camerounais a finalement choisi l'Afrique. Consultant pour le cabinet américain, il accompagne les leaders d'aujourd'hui et de demain.

Lire la suite

Consommation

Burkina Faso : Pierre Castel obtient la fin de la grève chez le brasseur Brakina

Burkina Faso : Pierre Castel obtient la fin de la grève chez le brasseur Brakina

L'industriel français Pierre Castel a négocié un accord avec le personnel du brasseur Brakina mettant fin à une semaine d'arrêt de travail.

Lire la suite

Transports et logistique

Le port de Cotonou, ce paquebot du Sahel

Le port de Cotonou, ce paquebot du Sahel

Infrastructures modernisées, délais et coûts réduits... Le Port autonome de Cotonou a gagné en compétitivité. Ce qui lui permet d'attirer une nouvelle clientèle, celle des pays enclavés.

Lire la suite

Énergie

Afrique du Sud : le président d'Eskom démissionne

Afrique du Sud : le président d'Eskom démissionne

La crise n'en finit pas à Eskom, l'entreprise publique d'électricité sud-africaine. Après le départ de quatre cadres le mois dernier, dont le directeur général, c'est au tour du président du...

Lire la suite

Rapport

Le groupe "The Economist" sonde "l'horizon africain" des multinationales

Le groupe

Le service de conseil du groupe de médias britannique "The Economist" vient de publier "Africa is the horizon". Cette enquête menée auprès de centaines de dirigeants d'entreprises opérant en Afrique...

Lire la suite

Private equity

DPI lève 725 millions de dollars pour son deuxième fonds

DPI lève 725 millions de dollars pour son deuxième fonds

Le capital-investisseur Development Partners International, spécialisé dans l'Afrique, annonce avoir levé 725 millions de dollars pour son deuxième fonds, nettement plus que les 500 millions initialement attendus.

Lire la suite

Transport aérien

Quand RwandAir achète "européen"

Quand RwandAir achète

La commande par la compagnie aérienne RwandAir de deux Airbus A330 est-elle le signe d'un réchauffement des relations entre Kigali et l'Hexagone, qui héberge le siège du constructeur ? Pas...

Lire la suite

Infrastructures

Bénin : le projet d'aménagement de la "Route des pêches" en pleine controverse

Bénin : le projet d'aménagement de la

Longeant l'océan de Ouidah à Cotonou, la Route des pêches est au coeur d'un énorme projet touristique. Au grand dam des riverains et des historiens.

Lire la suite

Consommation

Eaux minérales : objectif qualité pour les Brasseries du Maroc

Eaux minérales : objectif qualité pour les Brasseries du Maroc

Exploitée dans un cadre préservé, l'eau minérale Aïn Ifrane mise sur ses propriétés thérapeutiques pour s'imposer sur le marché national.

Lire la suite

Exclusif

Hôtellerie : Cesse Kome signe avec Sheraton au Mali

Hôtellerie : Cesse Kome signe avec Sheraton au Mali

L'homme d'affaires ivoiro-malien Cesse Kome va signer un accord avec Sheraton, marque de l'américain Starwood Hotels & Resorts, pour la construction d'un hôtel à Bamako, a appris "Jeune Afrique".

Lire la suite

Hydrocarbures

Total a cédé environ un milliard de dollars d'actifs au Nigeria

Total a cédé environ un milliard de dollars d'actifs au Nigeria

Avec la cession de sa participation dans le bloc OML 29, situé dans le Delta du Niger, Total a porté à un milliard de dollars les revenus tirés de la...

Lire la suite

Finances publiques

L'Algérie va réviser son budget 2015

L'Algérie va réviser son budget 2015

L'Algérie prépare la révision de son budget pour l'année en cours afin de limiter l'impact de la chute des prix du pétrole, notamment sur sa balance commerciale.

Lire la suite

Agro-industrie

La Côte d'Ivoire veut sa part du marché du chocolat

La Côte d'Ivoire veut sa part du marché du chocolat

Si l'exportation de fèves de cacao a rapporté plus de 2 milliards d'euros aux producteurs ivoiriens l'an dernier, ces profits pèsent peu par rapport aux revenus de la fabrication de...

Lire la suite

Finance

Immobilier : le fonds Kaydan enfin opérationnel

Immobilier : le fonds Kaydan enfin opérationnel

Le fonds Kaydan, un véhicule financier consacré à l'immobilier en Afrique de l'Ouest, a été lancé. Créé par l'homme d'affaires ivoirien Alain Kouadio, ce fonds est immatriculé à Maurice.

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans "Jeune Afrique"

Cette semaine dans

Dans son édition de cette semaine, "Jeune Afrique" brosse le portrait des grands entrepreneurs sud-africains qui ont choisi de miser sur l'Afrique subsaharienne. Malgré des débuts difficiles, ces patrons ont...

Lire la suite

Reportage TV

Réussite : Promosol, un four solaire "made in" Tchad

Réussite : Promosol, un four solaire

Le four Promosol permet de cuire les aliments du quotidien grâce à l'énergie solaire. Le magazine "Réussite" vous amène au Tchad à la rencontre des utilisateurs, des fabriquants et des...

Lire la suite

Ciment

Burkina Faso : CimFaso lance une usine de broyage d'un million de tonnes

Burkina Faso : CimFaso lance une usine de broyage d'un million de tonnes

CimFaso a inauguré sa première usine de broyage de clinker (un constituant du ciment) au Burkina Faso. D'une capacité annuelle de 1 million de tonnes, le complexe industriel de la...

Lire la suite

Finance

Cru 2014 correct pour la banque UBA

Cru 2014 correct pour la banque UBA

Le groupe bancaire nigérian United Bank for Africa a annoncé des revenus et des profits 2014 en hausse de 8,6% et 3% respectivement. Les activités en Afrique hors Nigeria représentent...

Lire la suite

Consommation

Algérie : le secteur automobile marque le pas

Algérie : le secteur automobile marque le pas

Fréquentation en baisse, ventes modestes, le Salon de l'automobile d'Alger qui vient de s'achever a été à l'image du marché : en recul progressif depuis les années fastes de 2011-2012.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags