Tunisie : Nazeh Ben Ammar, un héritier sur mesure

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

« Malgré les incertitudes politiques, nous faisons le choix d'entreprendre pour créer de la richesse. » © Ons Abid/JANazeh Ben Ammar, président de la société d'ingénierie textile Mami, accélère la diversification du consortium familial. Il vise notamment la Libye.

Sous les ordres de Nazeh Ben Ammar, Mami connaît depuis quelques années une seconde jeunesse. À 47 ans, cet ingénieur poursuit pied au plancher la diversification du consortium familial, dont les activités ont débuté en 1964 dans le secteur textile. Fin 2012, il a ainsi piloté la création d'une coentreprise détenue à parts égales avec le groupe tunisien El-Euch, afin de distribuer au Maghreb des produits alimentaires (lait, yaourts, biscuits...) en provenance des Pays-Bas et de Turquie.

« Le projet avance à pas de géant. Nous allons bientôt commencer nos importations en Tunisie, et la Libye devrait suivre dans les semaines à venir », indique le patron, qui vise également les marchés subsahariens. À la clé, un programme d'investissement de plusieurs millions de dinars d'ici trois à cinq ans. « Malgré les incertitudes politiques, nous faisons le choix d'entreprendre pour créer de la richesse, par ce que c'est ce dont le pays a besoin », explique l'ancien président de la Chambre de commerce tuniso-américaine, par ailleurs membre fondateur de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect).

Cliquez sur l'image.Désert

Autre dossier qui monopolise l'attention de Nazeh Ben Ammar : la signature d'accords de représentation commerciale, qu'il gère en direct. « Le contrat que nous avons avec Samsung depuis près de deux ans pour les produits destinés aux professionnels [climatiseurs, smart TV, etc., NDLR] est très prometteur. En 2012, nous avons réalisé ensemble environ 4 millions de dinars de chiffre d'affaires [1,92 million d'euros], et nous visons entre 7 millions et 8 millions cette année », se réjouit-il. Une réussite qui, espère-t-il, pourrait lui permettre de distribuer également les produits de la multinationale coréenne en Libye.

Formé aux États-Unis dans les universités Columbia et Stanford à la fin des années 1980, Nazeh Ben Ammar ne songeait pas, au début, à intégrer un jour l'entreprise Mami. « Après mes études, j'ai été recruté par Schlumberger, d'abord pour travailler à San Francisco... puis dans le désert libyen », se remémore-t-il. Le changement d'environnement est tellement brutal que le jeune ingénieur jette l'éponge et préfère rejoindre une société d'investissement basée en Allemagne. ? Dès son arrivée, on lui confie la supervision d'un projet en Tunisie dans le secteur de l'emballage. « Puis, très vite, mon oncle [l'ex-PDG Majed Mami, décédé depuis] m'a convaincu de le rejoindre pour développer les affaires familiales », explique-t-il.

En quelques années, Nazeh Ben Ammar fait évoluer la clientèle de la société spécialisée dans le sourcing de matières premières et l'implantation d'usines textile, en privilégiant les clients étrangers venant installer des unités de production en Tunisie. Même si le secteur de la confection connaît une période de crise, il représente encore 20 % du chiffre d'affaires de 74 millions de dinars réalisé par la dizaine de PME (environ 350 salariés) gérées par la famille Mami. Une part qui va d'ailleurs augmenter à la suite de l'acquisition, en novembre 2012, de l'usine Germania, à Sfax. « La précédente direction avait des problèmes avec les représentants syndicaux, mais nous avons trouvé un accord. Nous prévoyons d'embaucher 120 personnes pour permettre le redémarrage de cette unité de production », révèle Nazeh Ben Ammar.

Unité

Sans avoir consolidé ses différentes activités dans un holding, la famille est également présente dans la promotion de projets immobiliers de haut standing et dans la fabrication de plastiques alimentaires, un pôle piloté par Mongi Mami, un autre oncle de Nazeh Ben Ammar.

Même si elle a fait ses preuves, cette gouvernance, décentralisée et fondée sur des prises de participation croisées, pourrait évoluer. « C'est ce que préconisent nos conseillers fiscaux et financiers », avoue Nazeh Ben Ammar, conscient cependant qu'il doit avant tout préserver l'unité familiale. « Pour l'heure, notre organisation n'est pas un obstacle à notre développement, car les banques nous voient déjà comme un groupe à part entière », précise-t-il.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Commerce international

OMC : l'Inde fait capoter l'accord de Bali

OMC : l'Inde fait capoter l'accord de Bali

New Delhi vient de dire "non" à l'adoption d'un accord entre les pays membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Une décision qui vient bloquer le processus d'adoption de ce...

Lire la suite

Investissement

Comment le fond souverain du gabon mène sa stratégie ?

Comment le fond souverain du gabon mène sa stratégie ?

Pêche, tourisme, énergie... Le fonds souverain du Gabon conclut des partenariats dans des secteurs clés. Mais sa priorité reste la constitution d'un portefeuille rentable, surtout à l'étranger.

Lire la suite

Accords commerciaux

Pêche : l'UE et la Mauritanie jouent les prolongations

Pêche : l'UE et la Mauritanie jouent les prolongations

L'Union européenne (UE) et la Mauritanie se sont accordées sur la prolongation jusqu'en décembre de l'accord de pêche qui les lie. Un arrangement à l'amiable qui ouvre la voie à...

Lire la suite

Maroc

Rabat et Salé, réconciliation capitale

Rabat et Salé, réconciliation capitale

Depuis 2005, un vaste plan d'urbanisme a métamorphosé les rives du fleuve qui sépare Rabat et Salé, au Maroc. Un chantier qui vise à résorber les fractures géographiques, mais aussi...

Lire la suite

Affaires publiques

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali a procédé à l'annulation de 130 permis de recherche et autorisations d'exploitation de carrière, a annoncé Boubou Cissé, le ministre des Mines malien. Ce grand nettoyage concerne des...

Lire la suite

Décryptage

Notation : 10 pays africains passés au crible

Notation : 10 pays africains passés au crible

Le Rwanda a été noté B+ par l'agence Fitch Ratings. Comment expliquer que ce pays, avec un PIB de 7,5 milliards de dollars, soit mieux noté que le Ghana (48...

Lire la suite

Hydrocarbures

Nigeria : Oando rejoint le club des grands producteurs de pétrole locaux

Nigeria : Oando rejoint le club des grands producteurs de pétrole locaux

La société pétrolière nigériane Oando concrétise ses plans de transformation en s'emparant définitivement des actifs pétroliers de la major américaine ConocoPhillips pour un total de 1,5 milliard de dollars.

Lire la suite

Télévision

Trace TV lance une chaîne consacrée aux contenus afro-lusophones

Trace TV lance une chaîne consacrée aux contenus afro-lusophones

Trace TV lance en Angola et au Mozambique une chaîne dédiée à la musique et à la culture lusophones. Avec plus de 50 millions de locuteurs en Afrique, le marché dispose...

Lire la suite

Sucre

Cameroun : le lobbying de Somdiaa porte ses fruits

Cameroun : le lobbying de Somdiaa porte ses fruits

Après avoir tiré la sonnette d'alarme auprès du président camerounais au sujet de la concurrence déloyale, la Société sucrière du Cameroun, filiale du groupe français Somdiaa, a vu ses craintes...

Lire la suite

Audiovisuel

Nawfel Raghay : "Au Maroc, il faudrait investir 110 millions de dollars dans la TNT avant juin 2015"

Nawfel Raghay :

Nawfel Raghay, ancien directeur général de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) du Maroc, revient pour "Jeune Afrique" sur la préparation du royaume chérifien au passage à la...

Lire la suite

Médias

Sénégal : la TNT, le jackpot contesté de Sidy Diagne

Sénégal : la TNT, le jackpot contesté de Sidy Diagne

Le groupe sénégalais Excaf, spécialisé dans l’événementiel et la télévision payante, a récemment obtenu le marché du passage au numérique pour le Sénégal. La transition de l'analogique vers le numérique...

Lire la suite

Médias

La TNT, une menace pour les chaînes africaines ?

La TNT, une menace pour les chaînes africaines ?

À quelques mois du passage à la diffusion numérique de ses télévisions, le continent redouble d'efforts. Un bouleversement audiovisuel où le pire comme le meilleur peuvent encore survenir.

Lire la suite

Industrie

Rio Tinto se débarrasse de ses mines de charbon au Mozambique

Rio Tinto se débarrasse de ses mines de charbon au Mozambique

Rio Tinto va céder ses mines de charbon au Mozambique à une entreprise indienne pour 50 millions de dollars. Le groupe australien les avait acquises en 2011 lors du rachat...

Lire la suite

Maroc

Groupe Addoha : Saad Sefrioui, le neveu qui monte

Groupe Addoha : Saad Sefrioui, le neveu qui monte

Promu directeur général délégué du groupe Addoha en 2011, Saad Sefrioui est devenu l'un des piliers de l'expansion panafricaine du géant marocain de l'immobilier.

Lire la suite

Notation

Fitch augmente d'un cran la note du Rwanda à B+

Fitch augmente d'un cran la note du Rwanda à B+

Grâce à son dynamisme économique et à des réformes structurelles, le Rwanda voit sa note améliorée par l'agence Fitch, passant de B à B+ et assortie d'une perspective stable. Kigali...

Lire la suite

Logistique

Togo : le guichet unique entre en phase pilote

Togo : le guichet unique entre en phase pilote

Le guichet unique du Togo est entré en phase pilote depuis fin juin. Réservé pour le moment à quelques acteurs de l'import maritime, il devrait progressivement être étendu à toutes...

Lire la suite

Finances publiques

Le FMI accorde au Maroc une nouvelle "ligne de précaution" de 5 milliards de dollars

Le FMI accorde au Maroc une nouvelle

Le Fonds monétaire international (FMI) a renouvelé la ligne de protection ouverte en faveur du Maroc. Valable sur deux ans, ce mécanisme permet au pays de se financer à hauteur...

Lire la suite

Mines

First Quantum, zambien mais pas trop

First Quantum, zambien mais pas trop

Alors qu'il tire les deux tiers de ses bénéfices de l'État d'Afrique australe, le producteur de cuivre canadien chasse sur d'autres terres africaines. La raison ? Des relations tendues avec...

Lire la suite

Finances publiques

Le Kenya envisage d'emprunter en yens

Le Kenya envisage d'emprunter en yens

Après la levée de 2 milliards de dollars sur les marchés internationaux en juin dernier, le Kenya envisage d'émettre des obligations en yens. Nairobi, qui souhaite diversifier ses sources de...

Lire la suite

Industrie

Afrique du Sud : le principal syndicat des métallurgistes appelle à la fin de la grève

Afrique du Sud : le principal syndicat des métallurgistes appelle à la fin de la grève

Le syndicat des métallos sud-africains Numsa a appelé à la fin de la grève menée depuis début juillet, après avoir obtenu une hausse de 10 % des salaires. Le constructeur...

Lire la suite

Distribution

E-commerce : Jumia débarque au Cameroun et au Ghana

E-commerce : Jumia débarque au Cameroun et au Ghana

Profitant de la croissance exponentielle d'internet en Afrique, Jumia, le leader africain du commerce en ligne, va se lancer au Ghana et au Cameroun. L'entreprise compte également renforcer sa présence...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags