Eleni Gabre-Madhin veut répliquer le modèle de la Bourse d'Addis-Abeba

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

L'Éthiopienne Eleni Gabre-Madhin a passé près de cinq années à la tête de l'ECX. © Pete Lewis/DFIDForte du succès de l'Ethiopia Commodity Exchange (ECX), Eleni Gabre-Madhin, sa fondatrice, se lance un nouveau défi : dupliquer cette expérience dans d'autres pays du continent.

« Il y a tellement d'opportunités en Afrique, tellement de choses à faire, qu'on n'a pas le temps de se reposer ! » En septembre 2012, Eleni Gabre-Madhin a quitté la direction générale de l'Ethiopia Commodity Exchange (ECX), qu'elle avait fondé en avril 2008. Quatre mois plus tard, la voilà sur le point de lancer, à l'occasion du Forum économique mondial qui se tiendra fin janvier à Davos, une nouvelle entreprise.

Cliquez sur l'image.Baptisée Eleni, du prénom de l'économiste éthiopienne, cette nouvelle structure basée à Nairobi participera à la création et au financement de Bourses de matières premières (agricoles ou minières) dans toute l'Afrique. « Il ne s'agit pas simplement de dupliquer le modèle éthiopien dans d'autres pays. Il s'agit de s'en inspirer pour apporter des solutions appropriées aux conditions rencontrées par les acteurs locaux », tient à souligner cette spécialiste de l'agroéconomie, diplômée des universités de Michigan et Stanford (États-Unis).

Lire aussi :

La bourse d'Addis-Abeba trace son sillon

Née à Addis-Abeda, fille d'un ancien haut fonctionnaire des Nations unies, Eleni Gabre-Madhin, à l'aise aussi bien en français qu'en anglais, a déjà une expérience panafricaine avérée. Outre Addis-Abeba, où elle a dirigé le programme local de l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaires (Ifpri), elle a aussi travaillé au Kenya, au Rwanda, au Togo ou encore au Malawi. « Elle accorde beaucoup d'importance au terrain pour aboutir à des recommandations opérationnelles », jugeait Pierre Jacquet, chef économiste de l'Agence française de développement (AFD), dans une tribune parue en 2011 dans le quotidien français Le Monde.

Le succès de l'ECX parle pour elle. En quatre années d'existence, cette Bourse, qui a vu ses transactions croître de 21 % en 2011-2012 pour approcher les 950 millions d'euros, est devenue une référence en Afrique. Elle a contribué à augmenter de manière significative les revenus des paysans éthiopiens, en particulier des 15 millions de caféiculteurs. Avant la création de l'ECX, 38 % seulement du prix du café leur revenait ; cette proportion est passée à près de 70 %. L'expérience éthiopienne montre aussi qu'« une Bourse peut catalyser le développement de la logistique, de l'entreposage de produits agricoles ou miniers, du transport, etc. », affirme celle qui a également officié en tant qu'économiste senior à la Banque mondiale.

Spécialiste de l'agroéconomie, elle accorde beaucoup d'importance au terrain.

Modèle

Depuis la création de la Bourse d'Addis-Abeba, des représentants d'au moins 18 pays africains sont venus s'inspirer de ce modèle. C'est ce défilé de visiteurs de haut niveau qui a donné des idées à Eleni Gabre-Madhin : sa société veut ainsi apporter aux pays dotés de potentiels agricole et minier des projets de création de Bourses, ainsi que le financement et l'expertise nécessaires à leur démarrage. Ces places seront le fruit de partenariats public-privé dans lesquels les parties prenantes auront des intérêts commerciaux. Selon la patronne éthiopienne, qui dit être en discussions avancées dans une douzaine de pays, « c'est une condition nécessaire pour que les institutions ainsi créées soient soutenables et durables ».

Le financement indispensable au démarrage d'Eleni étant en cours de bouclage, sa fondatrice se garde de communiquer pour l'heure le nom des actionnaires, mais elle assure avoir le soutien d'institutions internationales actives dans le domaine des marchés financiers et boursiers. En 2008, pour le lancement de l'ECX, elle avait obtenu un appui de 24 millions de dollars (plus de 15 millions d'euros à l'époque) de plusieurs bailleurs de fonds, parmi lesquels la Banque mondiale, le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et l'Agence canadienne de développement international. 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Finances

Maurice : Port Louis gagne du crédit

Maurice : Port Louis gagne du crédit

Le dynamisme de la place boursière et du secteur bancaire structuré et efficace de Port louis, capitale de Maurice, inspirent de plus en plus confiance aux investisseurs.

Lire la suite

Infrastructures

Pékin va financer le chemin de fer Bamako-Conakry

Pékin va financer le chemin de fer Bamako-Conakry

Parmi les accords négociés entre la Chine et le Mali figurent la construction de la très attendue ligne de chemin de fer entre Bamako et Conakry (8 milliards de dollars),...

Lire la suite

Énergie

Maroc : Safi Energy mobilise 2,6 milliards de dollars pour sa centrale électrique

Maroc : Safi Energy mobilise 2,6 milliards de dollars pour sa centrale électrique

Safi Energy a récolté 2,6 milliards de dollars de financement pour construire une centrale électrique au charbon de 1 386 mégawatts dans le sud-ouest du Maroc. Les banques marocaines ont...

Lire la suite

TV

Réussite : au sommaire ce vendredi soir !

Réussite : au sommaire ce vendredi soir !

Port d'Abidjan, poivre du Penja au Cameroun, Sole Rebels en Ethiopie... La nouvelle édition de Réussite, le magazine de "l'Afrique qui gagne", sera diffusée ce vendredi 19 septembre au soir...

Lire la suite

Télécoms

Orange Tunisie : difficile ménage à trois

Orange Tunisie : difficile ménage à trois

Trois ans après le départ de Ben Ali, Orange Tunisie est toujours pertubé dans son développement par le contentieux entre l'État tunisien et Marwane Mabrouk, le gendre de l'ex-président et...

Lire la suite

Tunisie

Hakim Ben Hammouda : "Le grand défi reste la relance de l'investissement"

Hakim Ben Hammouda :

Pour le ministre de l'Économie et des Finances tunisien Hakim Ben Hammouda, les prochaines échéances électorales ne doivent pas faire perdre de vue l'objectif de la relance de l'économie par...

Lire la suite

Cameroun

Quatre nouveaux portiques de parc pour décongestionner le port de Douala

Quatre nouveaux portiques de parc pour décongestionner le port de Douala

Douala International Terminal (DIT), le gestionnaire du terminal à conteneurs, vient de mettre ces engins en service au port de Douala pour améliorer les livraisons. En trois mois, la filiale...

Lire la suite

Analyse

Tunisie : comment retrouver le succès économique ?

Tunisie : comment retrouver le succès économique ?

Début septembre bailleurs et investisseurs se sont réunis à Tunis pour tracer les perspectives d'avenir du pays. Son présent, las, n'est guère brillant. Presque tous les indicateurs sont au rouge. La...

Lire la suite

Santé

Ebola : la Banque mondiale craint "les conséquences économiques catastrophiques de la peur"

Ebola : la Banque mondiale craint

Pour la Banque mondiale, plus que le coût direct de l'épidémie d'Ebola (mortalité, morbidité, soins de santé, pertes des jours de travail), le véritable danger réside dans la "réaction de...

Lire la suite

Hydrocarbures

Côte d’Ivoire : Oryx investit 6,5 milliards de F CFA dans un terminal gazier

Côte d’Ivoire : Oryx investit 6,5 milliards de F CFA dans un terminal gazier

Oryx Gaz Côte d’Ivoire a inauguré le 16 septembre un terminal de stockage de gaz d’une capacité de 4 000 mètres cubes à Abidjan. Cette infrastructure, qui a permis de...

Lire la suite

Transport

Ebola : Cargolux augmente ses tarifs en Afrique

Ebola : Cargolux augmente ses tarifs en Afrique

La compagnie de transport luxembourgeoise Cargolux a annoncé une augmentation du tarif appliqué aux livraisons vers et depuis l'Afrique. En cause : l'épidémie d'Ebola, qui imposerait à l'entreprise de déployer...

Lire la suite

Coopération

La BAD et le Japon mobilisent 300 millions de dollars pour le secteur privé africain

La BAD et le Japon mobilisent 300 millions de dollars pour le secteur privé africain

La Banque africaine de développement et le Japon ont conclu un prêt concessionnel de 300 millions de dollars pour soutenir le secteur privé africain.

Lire la suite

Finance

Mobile money : Orange et Bank of Africa s'allient

Mobile money : Orange et Bank of Africa s'allient

Dans le cadre de ce partenariat entre Orange et Bank of Africa, les clients d'Orange Money et du groupe bancaire panafricain pourront réaliser des mouvements de fonds de leur compte...

Lire la suite

Finance

Mediaco Maroc se retire de la Bourse de Casablanca

 Mediaco Maroc se retire de la Bourse de Casablanca

Huit ans après son entrée à la Bourse de Casablanca, le fournisseur de services de manutention Mediaco Maroc a déposé une Offre publique de retrait. Une décision qui intervient après...

Lire la suite

Hydrocarbures

Nigeria : Total tente à nouveau de vendre ses parts dans le gisement de Usan

Nigeria : Total tente à nouveau de vendre ses parts dans le gisement de Usan

Total a annoncé qu'il mettait de nouveau en vente sa participation dans le gisement pétrolier d'Usan, situé au sein du bloc OML 138 au large du Nigeria. L'accord de cession...

Lire la suite

Mines

RD Congo : y a-t-il un pilote à la Gécamines ?

RD Congo : y a-t-il un pilote à la Gécamines ?

Scandale de surfacturation, ingérence de l'État, explosion des coûts... Rien ne va plus à la Gécamines, la grande entreprise minière publique du Katanga, qui attend la nomination d'un nouveau dirigeant.  

Lire la suite

Aérien

Air Mauritius au pied du mur

Air Mauritius au pied du mur

Après de sérieuses difficultés financières, Air Mauritius a renoué avec les bénéfices. Sa recette : réduire la voilure vers l'Europe en crise et davantage de liaisons vers l'Inde et la...

Lire la suite

Transparence

Avec Global Witness, les miniers sont sous surveillance

Avec Global Witness, les miniers sont sous surveillance

Depuis Londres, l'ONG fondée en 1993 traque la corruption et met au jour les liens entre filières extractives et conflits meurtriers. La RD Congo est l'un de ses principaux terrains...

Lire la suite

Étude

Les Marocains avides de nouvelles technologies

Les Marocains avides de nouvelles technologies

Les résultats de l'étude menée pour le fabricant américain de microprocesseurs Intel sur le comportement digital des Marocains révèle que plus de 80% d'entre eux possèdent un appareil informatique.

Lire la suite

Burkina-Faso

2iE : les chantiers d'Amadou Maiga

2iE : les chantiers d'Amadou Maiga

À 58 ans, le Malien Amadou Hama Maiga, qui a pris les commandes de l'Institut international de l'ingénierie de l'eau et de l'environnement (2iE) à la suite d'une crise aiguë,...

Lire la suite

Santé

Ebola : la mobilisation des bailleurs de fonds s'accélère

Ebola : la mobilisation des bailleurs de fonds s'accélère

La Banque mondiale annonce un don de 105 millions de dollars à destination de la Guinée, du Liberia et de la Sierra Leone, les trois pays les plus touchés par...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags