Publicis rachète l'agence de communication sud-africaine Epic.

Jean Kacou Diagou : "On ne peut pas parler de développement sans écouter les entreprises"

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Si nous réussissons le pari de faire de la sous-région un seul pays, nous serons la quatrième ou la cinquième puissance économique du monde. © Vincent Fournier/JARéélu à la tête de la Fédération des organisations patronales de l’Afrique de l’Ouest (Fopao), Jean Kacou Diagou insiste sur l'importance de donner la parole au secteur privé et de favoriser l'intégration régionale. À tous les niveaux.

Jean Kacou Diagou, patron du groupe NSIA, a été réélu le 9 janvier dernier à Lomé (Togo) président de la Fédération des organisations patronales de l’Afrique de l’Ouest.

Jeune Afrique : quel bilan pouvez-vous tirer de votre premier mandat ?

Jean Kacou Diagou : C’est en octobre 2010 que j’ai été porté à la tête de la Fopao à Abidjan. En arrivant à la tête de cette organisation, je savais qu’il y avait un défi à relever, celui de repositionner la Fopao au niveau de la sous-région pour une plus grande visibilité des organisations patronales auprès de la Cedeao et de l’Uemoa, parce que nous nous sommes rendus compte que les réformes qui sont faites ne tiennent pas compte des organisations patronales, parce que nous n’en avions pas de crédibles. Mon premier mandat a été un mandat de positionnement, de remise à niveau des organisations patronales. Quelques-unes d’entre elles étaient bien loties, bien dotées en ressources humaines, pouvaient analyser les dossiers, faire des propositions à leurs gouvernements ou aux partenaires sociaux. D’autres, en revanche, n’avaient que deux ou trois employés et ne pouvaient donc pas étudier les dossiers comme il le fallait pour formuler une opinion des entreprises auprès des partenaires gouvernementaux et sociaux.

Pendant ces deux ans, nous avons travaillé à la remise à niveau de nos organisations membres et, en même temps, nous avons travaillé à la visibilité de la Fopao. Auparavant, des textes réglementaires étaient conçus sans aucune consultation des entreprises. Parfois, nous étions surpris de l’élaboration de certains textes qui ne correspondaient pas à notre façon de voir les choses. Aujourd’hui, nous pouvons considérer que nous avons réussi sur ce plan. L’environnement du monde des affaires ne peut plus être discuté sans nous.

Ne pensez-vous pas que le maigre bilan de ce premier mandat conforte la position des gens qui pensent que la Fopao est un club de puissants patrons et amis ? Quelles seront les priorités de votre second mandat ?

C’est par nos impôts que nous rendons nos États forts ou faibles.

Nous poursuivrons nos actions de lobbying auprès de l’Uemoa et de la Cedeao pour leur demander de concrétiser leurs promesses en nous octroyant un siège d’observateur parce que nous avons des choses à dire. Nous estimons qu’on ne peut pas parler de l’environnement du monde des affaires, du secteur privé, du développement de la sous-région sans écouter les entreprises, sans connaître leurs besoins et leurs soucis. Si nous parvenons à réaliser ce plan, la Fopao sera l’interlocuteur privilégié et unique des organisations sous-régionales.

Ce sont les entreprises qui créent de la richesse dans nos États. C’est par nos impôts que nous rendons nos États forts ou faibles. Nous considérons que nous devrons être co-gestionnaires de nos économies. Nous sommes convaincus qu’avec un peu d’intelligence, notre sous-région est capable d’être le moteur de la croissance de toute l’Afrique. Elle est dotée de toutes sortes de climats et d’un sous-sol très d’une grande richesse, sans compter la qualification des ressources humaines et les nombreux entrepreneurs ambitieux. Si nous parvenons à réussir une vraie intégration en favorisant l’émergence de champions sous-régionaux capable de rivaliser avec les groupes internationaux, nous aurons un marché assez vaste pour amener les entreprises au niveau international. C’est cela notre rêve. Pour cela, nous nous sommes dotés d’un plan stratégique.

En quoi consiste ce plan stratégique ?

Nous considérons que cette sous-région ne peut pas se développer de façon éclatée dans chaque pays. Les gouvernants ont pensé à la place des entreprises, sans nous demander notre avis. Nous demandons à nos gouvernants que la Fopao puisse leur apporter une expertise pour faire de la sous-région un espace dynamique sur le plan économique. En dehors du Nigéria, nos marchés sont petits et étroits. Nous devrons nous mettre ensemble et, si nous réussissons le pari de faire de la sous-région un seul pays, nous serons la quatrième ou la cinquième puissance économique du monde. La Fopao est désireuse de préparer ce terrain pour que se développe un foisonnement d’entreprises qui créent le développement et les emplois.

La Fopao est désireuse de préparer ce terrain pour que se développe un foisonnement d’entreprises qui créent le développement et les emplois.

Quel est l’état des relations entre la Fopao et les chambres de commerce et d’industrie ?

Dans les pays anglophones, aucun problème ne se pose entre les chambres de commerce et le patronat, où les deux entités sont confondues. C’est dans les pays francophones qu’on a des difficultés. Les chambres de commerces sont en général des établissements parapublics vivant des subventions et des taxes de l’État. À ce titre, nous pensons qu’elles ne sont pas assez indépendantes pour parler du secteur privé. Le secteur privé a ses organisations qui sont les associations patronales dans chaque pays.

Donc il faut bien faire la distinction entre l’organisme d’État qui est chargé de faire la promotion du secteur privé et ceux qui en sont l’émanation et qui réfléchissent et défendent ses intérêts. Nous avons commencé à réfléchir pour repositionner les différentes entités. Nous sommes un syndicat d’entreprises. Pour améliorer l’environnement des affaires, il n’y a pas mieux que nous. Que les chambres de commerces dans les pays francophones jouent leur rôle et qu’on laisse le rôle de développement des entreprises à la Fopao.

Selon vous, quelles les actions prioritaires pour parvenir à une vraie intégration dans de meilleurs délais ?

À partir du moment où nous voulons créer un marché unique, une intégration la plus totale du droit des affaires doit être mise en place. Aujourd’hui, nous avons l’Ohada pour les pays francophones. Sur le plan fiscal aussi, il faut une harmonisation au niveau intérieur et extérieur. En fin de compte, il faudra une unification de la politique budgétaire comme cela se fait dans l’union européenne. Surtout, on a besoin d’une monnaie commune pour faciliter les transactions. Il faudra parvenir à l’harmonisation et à l’unification des politiques sociales, fiscales, juridiques…

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Téléphonie

Smartphones : Orange choisit Firefox en Afrique

Smartphones : Orange choisit Firefox en Afrique

À l'occasion du congrès mondial de la téléphonie mobile de Barcelone (MWC 2015), l'opérateur Orange dévoile un smartphone Alcatel utilisant le système d'exploitation Firefox mis au point par Mozilla. L'offre,...

Lire la suite

Égypte

Mounir Fakhry Abdel Nour : "Les réformes que nous engageons sont pénibles mais nécessaires"

Mounir Fakhry Abdel Nour :

Réduction des subventions, recul de la croissance et du tourisme, lancement de nouveaux projets d'infrastructures, les dossiers sur lesquels doit plancher le gouvernement égyptien sont nombreux et complexes. Mounir Fakhry...

Lire la suite

Télécoms

Mobile money : Tigo signe un accord avec Vodacom Tanzanie

Mobile money : Tigo signe un accord avec Vodacom Tanzanie

Tigo a signé un accord avec Vodacom Tanzanie permettant aux clients de ces opérateurs mobiles de pouvoir envoyer et recevoir de l'argent sur leurs téléphones mobiles. La filiale de Millicom...

Lire la suite

Agro-industrie

Abidjan aura sa première chocolaterie en mai

Abidjan aura sa première chocolaterie en mai

Le groupe CEMOI prévoit de démarrer sa première chocolaterie en Côte d'Ivoire en mai prochain. Pour cette usine, installée à Abidjan, le chocolatier français a investi près de 6 millions...

Lire la suite

Capital-investissement

Maurice : Amethis entre au capital de Ciel Finance

Maurice : Amethis entre au capital de Ciel Finance

Le capital-investisseur Amethis a pris une participation dans Ciel Finance Limited, pôle dédié aux activités financières du conglomérat mauricien Ciel Group.

Lire la suite

Finances publiques

Afrique du Sud : budget de rigueur et hausse des impôts

Afrique du Sud : budget de rigueur et hausse des impôts

Le budget 2015-2016 de l'Afrique du Sud prévoit une baisse des dépenses de 25 milliards de rands et la première hausse des impôts sur le revenu en vingt ans, afin...

Lire la suite

Médias

Publicis rachète l'agence de communication sud-africaine Epic

Publicis rachète l'agence de communication sud-africaine Epic

Publicis a racheté l'agence de communication sud-africaine Epic. C'est la huitième acquisition du groupe de communication français dans le pays depuis janvier 2014.

Lire la suite

Algérie

Gaz de schiste : Sonatrach contre-attaque

Gaz de schiste : Sonatrach contre-attaque

Pour contrer les arguments des opposants au gaz de schiste en Algérie, Sonatrach a invité des experts étrangers pour rassurer l'opinion quant aux dangers représentés par l'exploitation des hydrocarbures non-conventionnels.

Lire la suite

Agro-industrie

Cameroun : le marocain Cosumar choisi pour développer un nouveau complexe sucrier

Cameroun : le marocain Cosumar choisi pour développer un nouveau complexe sucrier

Cosumar, leader marocain du sucre, plantera de la canne à sucre et construira une raffinerie entre Batouri et Bertoua, à l’est du pays. Il bat lors de l'appel d'offres le groupe...

Lire la suite

Conjoncture

Afrique du Sud : la croissance ralentit à 1,5 % en 2014

Afrique du Sud : la croissance ralentit à 1,5 % en 2014

L'économie sud-africaine a crû de 1,5 % en 2014. Une contreperformance due en partie aux grèves dans les mines et l'industrie, qui ont fortement perturbé l'activité économique. 

Lire la suite

Évènement

La Côte d'Ivoire relance son Salon de l'agriculture

La Côte d'Ivoire relance son Salon de l'agriculture

La Côte d'Ivoire relance son Salon de l'agriculture, après seize ans d'interruption, dans l'espoir d'attirer des investisseurs étrangers. Pour cet événement, prévu en avril prochain à Abidjan, le gouvernement ivoirien...

Lire la suite

Innovation

E-paiement : le nigérian Interswitch lance un fonds d'investissement spécialisé

E-paiement : le nigérian Interswitch lance un fonds d'investissement spécialisé

Le nigérian Interswitch a lancé un fonds d'investissement de 10 millions de dollars. Le spécialiste des systèmes de paiement compte investir dans des start-ups africaines présentes sur ce segment.

Lire la suite

Finances publiques

Le FMI va accorder une aide de près d'un milliard de dollars au Ghana

Le FMI va accorder une aide de près d'un milliard de dollars au Ghana

Le Ghana et le Fonds monétaire internationale ont trouvé un accord sur un programme de soutien d'une valeur de près d'un milliard de dollars et d'une durée de trois ans,...

Lire la suite

Électricité

Après les délestages, le Sénégal voit enfin le bout du tunnel

Après les délestages, le Sénégal voit enfin le bout du tunnel

Avec le redressement de la Senelec, le pays sort de sa crise énergétique. Et mise désormais sur le privé pour augmenter sa production.

Lire la suite

Interview

Julien Lefilleur : "Nous voulons donner la parole aux acteurs du secteur privé"

Julien Lefilleur :

Julien Lefilleur, rédacteur en chef du nouveau blog "Secteur privé & développement" lancé par Proparco (filiale de l'AFD), a répondu aux questions de "Jeune Afrique".

Lire la suite

Bourse

Maroc : report de la vente aux enchères des actions de la SNEP

Maroc : report de la vente aux enchères des actions de la SNEP

Prévue le 25 février, la vente aux enchères des parts de Ynna Holding dans le pétrochimiste marocain SNEP, cotée à Casablanca, a été reportée suite à une requête du gendarme...

Lire la suite

Finance

Coopération : la BERD dévoile sa stratégie-pays pour le Maroc

Coopération : la BERD dévoile sa stratégie-pays pour le Maroc

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) vient de dévoiler sa première "stratégie-pays" pour le Maroc, axée sur le développement du marché des capitaux et le soutien...

Lire la suite

Finances publiques

Dette extérieure : l'Angola à la recherche de 10 milliards de dollars

Dette extérieure : l'Angola à la recherche de 10 milliards de dollars

L'Angola prévoit de solliciter 10 milliards de dollars de ressources extérieures cette année, rapporte l'agence "Reuters". Luanda, confrontée à la forte chute des cours du pétrole, devrait se tourner vers...

Lire la suite

Législation

Assurances obligatoires : les États africains hésitent

Assurances obligatoires : les États africains hésitent

Alors que la généralisation des contrats obligatoires pourrait stimuler le développement du secteur, la plupart des États africains et les principaux assureurs restent frileux.

Lire la suite

Hydrocarbures

Algérie : aucun signe d'apaisement chez les opposants au gaz de schiste

Algérie : aucun signe d'apaisement chez les opposants au gaz de schiste

Le bras de fer entre les opposants au gaz de schiste et l'État algérien rentrera bientôt dans son deuxième mois, sans laisser entrevoir de signe d'apaisement. Au contraire, le dialogue...

Lire la suite

Finances publiques

La Côte d'Ivoire lève 1 milliard de dollars sur les marchés internationaux

La Côte d'Ivoire lève 1 milliard de dollars sur les marchés internationaux

Au terme d'un roadshow débuté le 16 février, la Côte d'Ivoire a finalisé le 24 février son eurobond de 1 milliard de dollars. La demande des investisseurs a dépassé les...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags