Farid Fezoua veut fédérer pour mieux soigner

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Né à Corbeil-Essonnes, Farid-Fezoua a rejoint General Electric en 2003. © DRFarid Fezoua est le nouveau patron Afrique de GE Healthcare. Le leader mondial de l'imagerie médicale veut mobiliser les investisseurs pour équiper notamment le sud du Sahara.

À ceux qui s'étonneraient de son passage du secteur financier à celui de l'équipement en matériel médical, sa réponse est nette. « Mon expertise financière, dans le cadre du financement de projets d'infrastructures au sein de GE [General Electric, NDLR], me permet d'apporter des solutions à fort impact social dans des zones de la planète qui en sont cruellement dépourvues », souligne Farid Fezoua. En Afrique, il s'agit de « pouvoir identifier les problèmes et travailler à travers des partenariats développés avec des grands groupes hospitaliers ou des opérateurs médicaux et des investisseurs financiers privés ou multilatéraux tels que la Banque mondiale et la SFI [Société financière internationale, filiale de la Banque mondiale] », explique-t-il, fort de relations bancaires et institutionnelles nouées au Moyen-Orient et en Afrique ces vingt dernières années.

Installé à Johannesburg avec sa famille depuis six mois - après plusieurs années à Dubaï -, ce quadragénaire quadrilingue (français, anglais, arabe et russe) est désormais responsable de la stratégie et de la croissance commerciale de GE Healthcare en Afrique. Son objectif ? Fédérer. « Il ne s'agit pas seulement de déployer des solutions technologiques, mais aussi de rassembler des partenaires afin de proposer un début de solution durable pour l'Afrique. C'est comme ça que j'envisage mon rôle », explique ce Français d'origine algérienne. « Par chance, depuis près de trois ans, nous assistons à un engouement des investisseurs vis-à-vis de l'Afrique », ajoute-t-il.

Profil

- Né à Corbeil-Essonnes (France) en 1966
- Diplômé des hautes études internationales de l'Inalco en 1990
- Treize ans de carrière dans le secteur bancaire (BCEN-Eurobank, Banque arabe et internationale d'investissement, Arab Banking Corporation)
- Rejoint General Electric en 2003
- Nommé PDG de GE Healthcare Africa le 15 juin 2012

Au Maghreb, sur fond d'explosion des maladies chroniques, sa priorité est de « continuer à équiper les hôpitaux publics et privés et les centres de diagnostic en équipements technologiques de pointe ». « Nous devons apporter notre expertise en matière d'oncologie aux pays d'Afrique du Nord qui nous le demandent, pour les aider à concevoir leur plan de lutte contre le cancer », poursuit-il. Au sud du Sahara, alors que dominent toujours les maladies infectieuses, l'urgence porte sur l'accès primaire aux soins en zone rurale. « Il faut travailler avec des opérateurs publics et privés pour mettre en place des solutions technologiques spécifiques et durables, qui permettent de diagnostiquer très tôt », affirme Farid Fezoua. Le Vscan en est une illustration. Cet échographe « a toutes les fonctionnalités classiques d'un scanner mais tient dans la paume d'une main, avec neuf heures d'autonomie ».

Plateformes

GE Healthcare, dont le chiffre d'affaires mondial s'élève à plus de 12 milliards d'euros, est l'une des activités phares de GE et compte désormais quatre implantations sur le continent : en Afrique du Sud (depuis la fin des années 1980), en Égypte, en Algérie et au Nigeria. Outre ces quatre plateformes, l'activité de la branche est assurée à travers un réseau de distributeurs locaux dans 35 pays d'Afrique. Aujourd'hui, le groupe américain affiche sa volonté de se développer davantage sur le continent, où il compte plus de 2 500 employés toutes activités confondues. « Au fil des ans, il y a eu une implantation plus importante en Afrique du Nord, mais, depuis environ trois ans, nous avons fait le choix d'augmenter nos investissements en Afrique subsaharienne », explique Farid Fezoua.

Côté résultats, le patron préfère ne pas communiquer. « GE ne donne pas de chiffres pour ses entités », dit-il, se contentant d'indiquer que le groupe a déployé plus de 25 000 produits dans des centres médicaux et qu'il a connu une croissance à deux chiffres en Afrique ces trois dernières années. Reste qu'il prévoit d'accroître sa présence au Nigeria et de s'implanter en Angola et en Libye, du fait de l'importance de leurs ressources naturelles, de leur retard en termes d'infrastructures sanitaires et de leur volonté d'investir dans leur système de santé.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Médias

Pure players, des challengers en quête d’équilibre

Pure players, des challengers en quête d’équilibre

Les sites internet d'information sont de plus en plus nombreux dans le paysage médiatique africain. Peu d'entre eux parviennent néanmoins à développer un modèle économique viable.

Lire la suite

Industrie

Eurofind réorganise son management

Eurofind réorganise son management

Le groupe industriel Eurofind, propriétaire notamment des Brasseries ivoiriennes, va réorganiser son management suite au décès, il y a quelques mois, de son fondateur, Moustapha Khalil. Décryptage

Lire la suite

Finances publiques

Sénégal : le FMI appelle à accélérer les réformes structurelles

Sénégal : le FMI appelle à accélérer les réformes structurelles

Le FMI a légèrement baissé ses prévisions de croissance, désormais évaluée à 4,5 % pour cette année contre 4,9 % en avril, mais juge "satisfaisant" le premier semestre 2014 de...

Lire la suite

Décideurs

L'institut Choiseul classe ses "100 leaders économiques africains de demain"

L'institut Choiseul classe ses

L'Institut Choiseul vient de publier la "Choiseul 100 Africa", un classement annuel identifiant les "leaders économiques de demain" parmi les jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins. Certains choix...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine, "Jeune Afrique" se penche sur l'Angola. En une décennie seulement, le pays s'est relevé de trente années de guerre fratricide. Grâce au pétrole, il a atteint la plus...

Lire la suite

Bourse

Le tunisien Délice Holding assume son goût du risque

Le tunisien Délice Holding assume son goût du risque

Le groupe laitier s'apprête à introduire 15 % de son capital sur la place locale dans un contexte économique morose. Qu'importe : selon ses dirigeants, deux ans après sa restructuration, c'est le...

Lire la suite

Gouvernance

Finances publiques : c'est le grand nettoyage à Bamako

Finances publiques : c'est le grand nettoyage à Bamako

Pour revenir dans les bonnes grâces des bailleurs de fonds, le Mali n'a eu d'autre choix que de faire le ménage. Le 17 septembre, le directeur des finances du ministère de...

Lire la suite

Fibre optique

Liquid Telecom se renforce au Rwanda

Liquid Telecom se renforce au Rwanda

L’opérateur panafricain de fibre optique Liquid Telecom va investir 34 millions de dollars dans le développement de sa filiale rwandaise. Un pays dont le meilleur atout est sa position géographique-clé,...

Lire la suite

Innovation

Alcatel-Lucent va construire une plateforme "G-Cloud" au Burkina Faso

Alcatel-Lucent va construire une plateforme

Le gouvernement burkinabè a confié la réalisation d'une plateforme "G-Cloud" à l'équipementier telecoms Alcatel-Lucent pour un montant d'environ 47 milliards de FCFA (environ 7 millions d'euros). Cette technologie va offrir...

Lire la suite

Agro-industrie

Côte d'Ivoire : coup de mou pour l'hévéa

Côte d'Ivoire : coup de mou pour l'hévéa

Alors que le cours du caoutchouc ne cesse de baisser depuis trois ans, les producteurs font le dos rond en attendant des jours meilleurs. Et demandent au gouvernement de moins...

Lire la suite

Panorama

Maurice fait le pari du mix énergétique

Maurice fait le pari du mix énergétique

L'objectif du plan Maurice île durable ? Accroître la part du renouvelable dans la consommation nationale.

Lire la suite

Téléphonie

Cameroun : Camtel revient dans le mobile

Cameroun : Camtel revient dans le mobile

L'opérateur historique camerounais s'est vu attribuer une licence 3G le 26 septembre, quatorze ans après avoir cédé sa licence 2G au sud-africain MTN. Camtel devient le quatrième acteur de la...

Lire la suite

Électricité

Région des Grands Lacs : accord de financement pour la centrale hydroélectrique Ruzizi III

Région des Grands Lacs : accord de financement pour la centrale hydroélectrique Ruzizi III

Un accord de financement a été conclu pour le développement du projet hydroélectrique Ruzizi III. D'un coût de 650 millions de dollars et d'une capacité de 147 mégawatts, ce barrage...

Lire la suite

Patronat

Le mandat de Jean Kacou Diagou prorogé jusqu'en 2016

Le mandat de Jean Kacou Diagou prorogé jusqu'en 2016

Alors qu'il aurait dû prendre fin ce vendredi 26 septembre, le mandat de Jean Kacou Diagou à la tête de la CGECI, le principal syndicat patronal ivoirien, a été prorogé...

Lire la suite

Finance islamique

L'Afrique du Sud lève 500 millions de dollars pour son premier sukuk

L'Afrique du Sud lève 500 millions de dollars pour son premier sukuk

L'Afrique du Sud a levé 500 millions de dollars en obligations compatibles avec la charia (sukuk). Pour sa première incursion sur le marché de la finance islamique, la nation arc-en-ciel...

Lire la suite

Business

Jackpot pour le melting-pot mauricien

Jackpot pour le melting-pot mauricien

Autochtones, descendants de colons ou expatriés, ils reflètent la diversité de l'île. Leur point commun : ils portent l'expérience et les investissements du pays sur les marchés africains.

Lire la suite

Finance

Les pays africains vont émettre des obligations financières dédiées aux catastrophes climatiques

Les pays africains vont émettre des obligations financières dédiées aux catastrophes climatiques

Pour financer la gestion des catastrophes engendrées par les changements climatiques, les pays africains pourraient émettre à partir de 2016 des obligations financières dédiées. L'Afrique doit investir entre 10 et...

Lire la suite

Coopération

Christian Josz (FMI) : "Notre mission au Mali a été un grand succès"

Christian Josz (FMI) :

Du 12 au 25 septembre, une mission du Fonds monétaire international a séjourné à Bamako pour faire la lumière sur des marchés passés par le Mali. Christian Josz, chef de...

Lire la suite

Télécoms

Côte d'Ivoire : la primature prend les manettes de la TNT

Côte d'Ivoire : la primature prend les manettes de la TNT

C'est désormais le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, en personne qui assure la présidence du comité national de migration vers la télévision numérique terrestre. Abidjan a jusqu'à juin 2015...

Lire la suite

Interview

Bob Collymore : "Inévitablement, les données remplaceront un jour la voix"

Bob Collymore :

Paiement sans contact, smartphones à bas coût, réseaux sociaux... L'opérateur télécoms kényan Safaricom s'ouvre de nouveaux horizons. Son patron envisage même de se lancer dans la production de contenus.

Lire la suite

Finance

Après le Cameroun, Wafa Assurance lance une filiale au Sénégal

Après le Cameroun, Wafa Assurance lance une filiale au Sénégal

Wafa assurance, a annoncé le lancement de deux filiales au Sénégal, moins d'un mois après avoir s'être implantée au Cameroun. Le n°1 de l'assurance au Maroc cherche également à s'installer...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags