Patrice Kouamé, intégrateur régional

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

L'ancien ministre d'Houphouët-Boigny, à Abidjan, le 6 décembre 2012. © Olivier/JAPatrice Kouamé, secrétaire exécutif du Conseil de l'entente, soumet sa feuille de route à ses membres le 17 décembre. Il entend rendre à l'organisation son rôle de moteur économique.

Il appartient à une génération de grands commis de l'État. C'est aussi un pur produit de la Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO), où il a côtoyé, à la fin des années 1970, deux jeunes cadres ambitieux devenus présidents, Thomas Boni Yayi et Alassane Ouattara. Secrétaire exécutif du Conseil de l'entente depuis janvier dernier, Patrice Kouamé, ancien ministre d'Houphouët-Boigny, né en 1943, s'est attaché les services d'un cabinet de conseil, Maréchal et Associés. Ce dernier l'a aidé à élaborer sa feuille de route, soumise le 17 décembre à Niamey aux chefs d'État membres de l'institution créée en 1959 (Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire, Niger et Togo). Kouamé souhaite redynamiser les missions historiques de l'institution (prévention des conflits, dialogue politique, coopération régionale) et développer son rôle économique (appui aux PME-PMI et aux très petites entreprises, participation au développement des grands projets d'infrastructures). Dans le cadre d'un fonds à participation publique et privée, dont la gestion sera autonome, « nous allons essayer de lever plusieurs dizaines de milliards de francs CFA pour financer des projets dans l'agro-industrie et les services », précise-t-il.

Impulsion

Ministre de l'Emploi et de la Fonction publique sous la primature d'Alassane Ouattara à l'époque du programme d'ajustement structurel et de la préparation de la dévaluation du franc CFA, Patrice Kouamé a ensuite pris la direction générale du Centre africain d'études supérieures (Cesag) à Dakar avant de devenir directeur général de la Banque nationale pour le développement agricole, administrateur d'Ecobank et président du conseil d'administration de la Banque régionale de solidarité. Il était jusqu'en septembre dernier président du conseil général de Toumodi. Une charge qu'il a abandonnée pour se consacrer pleinement à sa nouvelle mission. « Le Conseil de l'entente est la plus vieille institution communautaire ouest-africaine, rappelle-t-il. Il a toujours eu un rôle d'impulsion en participant notamment à la mise en place de l'Union africaine et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine. Nous souhaitons lui redonner un rôle moteur en matière d'intégration. »

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Mines

Burkina Faso : Bissa Gold voit son permis d'exploitation étendu

Burkina Faso : Bissa Gold voit son permis d'exploitation étendu

Bissa Gold voit la superficie de son permis d'exploitation étendue de 42 kilomètres carrés. Cette extension est fondée sur la découverte d'un gisement aux réserves estimées à 4,3 tonnes d'or.

Lire la suite

Technologie

Le Rwanda devient le 3e pays africain à passer entièrement à la télévision numérique

Le Rwanda devient le 3e pays africain à passer entièrement à la télévision numérique

Alors que tous les pays africains s'étaient engagés en 2006 à réaliser cette transition avant 2015, le Rwanda n'est que le troisième pays du continent à compléter le passage à...

Lire la suite

Commerce international

OMC : l'Inde fait capoter l'accord de Bali

OMC : l'Inde fait capoter l'accord de Bali

New Delhi vient de dire "non" à l'adoption de l'accord de Bali, difficilement approuvé en décembre 2013 et qui visait à poursuivre la libéralisation des échanges commerciaux.

Lire la suite

Investissement

Comment le fond souverain du Gabon mène sa stratégie ?

Comment le fond souverain du Gabon mène sa stratégie ?

Pêche, tourisme, énergie... Le fonds souverain du Gabon conclut des partenariats dans des secteurs clés. Mais sa priorité reste la constitution d'un portefeuille rentable, surtout à l'étranger.

Lire la suite

Accords commerciaux

Pêche : l'UE et la Mauritanie jouent les prolongations

Pêche : l'UE et la Mauritanie jouent les prolongations

L'Union européenne (UE) et la Mauritanie se sont accordées sur la prolongation jusqu'en décembre de l'accord de pêche qui les lie. Un arrangement à l'amiable qui ouvre la voie à...

Lire la suite

Maroc

Rabat et Salé, réconciliation capitale

Rabat et Salé, réconciliation capitale

Depuis 2005, un vaste plan d'urbanisme a métamorphosé les rives du fleuve qui sépare Rabat et Salé, au Maroc. Un chantier qui vise à résorber les fractures géographiques, mais aussi...

Lire la suite

Mines

Bolloré et Timis vont investir près de 670 millions d'euros pour la ligne ferroviaire Abidjan-Tambao

Bolloré et Timis vont investir près de 670 millions d'euros pour la ligne ferroviaire Abidjan-Tambao

Pan-African Minerals, exploitant de la mine de manganèse de Tambao, a signé un protocole d'accord avec Bolloré pour la construction d'un chemin de fer permettant le transport du minerai jusqu'au...

Lire la suite

Affaires publiques

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali a procédé à l'annulation de 130 permis de recherche et autorisations d'exploitation de carrière, a annoncé Boubou Cissé, le ministre des Mines malien. Ce grand nettoyage ne concerne...

Lire la suite

Décryptage

Notation : 10 pays africains passés au crible

Notation : 10 pays africains passés au crible

Le Rwanda a été noté B+ par l'agence Fitch Ratings. Comment expliquer que ce pays, avec un PIB de 7,5 milliards de dollars, soit mieux noté que le Ghana (48...

Lire la suite

Hydrocarbures

Nigeria : Oando rejoint le club des grands producteurs de pétrole locaux

Nigeria : Oando rejoint le club des grands producteurs de pétrole locaux

La société pétrolière nigériane Oando concrétise ses plans de transformation en s'emparant définitivement des actifs pétroliers de la major américaine ConocoPhillips pour un total de 1,5 milliard de dollars.

Lire la suite

Télévision

Trace TV lance une chaîne consacrée aux contenus afro-lusophones

Trace TV lance une chaîne consacrée aux contenus afro-lusophones

Trace TV lance en Angola et au Mozambique une chaîne dédiée à la musique et à la culture lusophones. Avec plus de 50 millions de locuteurs en Afrique, le marché dispose...

Lire la suite

Sucre

Cameroun : le lobbying de Somdiaa porte ses fruits

Cameroun : le lobbying de Somdiaa porte ses fruits

Après avoir tiré la sonnette d'alarme auprès du président camerounais au sujet de la concurrence déloyale, la Société sucrière du Cameroun, filiale du groupe français Somdiaa, a vu ses craintes...

Lire la suite

Audiovisuel

Nawfel Raghay : "Au Maroc, il faudrait investir 110 millions de dollars dans la TNT avant juin 2015"

Nawfel Raghay :

Nawfel Raghay, ancien directeur général de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) du Maroc, revient pour "Jeune Afrique" sur la préparation du royaume chérifien au passage à la...

Lire la suite

Médias

Sénégal : la TNT, le jackpot contesté de Sidy Diagne

Sénégal : la TNT, le jackpot contesté de Sidy Diagne

Le groupe sénégalais Excaf, spécialisé dans l’événementiel et la télévision payante, a récemment obtenu le marché du passage au numérique pour le Sénégal. La transition de l'analogique vers le numérique...

Lire la suite

Médias

La TNT, une menace pour les chaînes africaines ?

La TNT, une menace pour les chaînes africaines ?

À quelques mois du passage à la diffusion numérique de ses télévisions, le continent redouble d'efforts. Un bouleversement audiovisuel où le pire comme le meilleur peuvent encore survenir.

Lire la suite

Industrie

Rio Tinto se débarrasse de ses mines de charbon au Mozambique

Rio Tinto se débarrasse de ses mines de charbon au Mozambique

Rio Tinto va céder ses mines de charbon au Mozambique à une entreprise indienne pour 50 millions de dollars. Le groupe australien les avait acquises en 2011 lors du rachat...

Lire la suite

Maroc

Groupe Addoha : Saad Sefrioui, le neveu qui monte

Groupe Addoha : Saad Sefrioui, le neveu qui monte

Promu directeur général délégué du groupe Addoha en 2011, Saad Sefrioui est devenu l'un des piliers de l'expansion panafricaine du géant marocain de l'immobilier.

Lire la suite

Notation

Fitch augmente d'un cran la note du Rwanda à B+

Fitch augmente d'un cran la note du Rwanda à B+

Grâce à son dynamisme économique et à des réformes structurelles, le Rwanda voit sa note améliorée par l'agence Fitch, passant de B à B+ et assortie d'une perspective stable. Kigali...

Lire la suite

Logistique

Togo : le guichet unique entre en phase pilote

Togo : le guichet unique entre en phase pilote

Le guichet unique du Togo est entré en phase pilote depuis fin juin. Réservé pour le moment à quelques acteurs de l'import maritime, il devrait progressivement être étendu à toutes...

Lire la suite

Finances publiques

Le FMI accorde au Maroc une nouvelle "ligne de précaution" de 5 milliards de dollars

Le FMI accorde au Maroc une nouvelle

Le Fonds monétaire international (FMI) a renouvelé la ligne de protection ouverte en faveur du Maroc. Valable sur deux ans, ce mécanisme permet au pays de se financer à hauteur...

Lire la suite

Mines

First Quantum, zambien mais pas trop

First Quantum, zambien mais pas trop

Alors qu'il tire les deux tiers de ses bénéfices de l'État d'Afrique australe, le producteur de cuivre canadien chasse sur d'autres terres africaines. La raison ? Des relations tendues avec...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags