Algérie : Slim Othmani à la porte de la Bourse

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Devenu directeur général de NCA Rouiba en 1999, l'homme d'affaires a quitté ce poste pour présider, depuis deux ans, le conseil d'administration. © Sidali Djenidi/JADepuis plus d'un an, le président de NCA Rouiba se bat pour introduire sa société sur la Place d'Alger. Mais les contraintes légales et bureaucratiques bloquent le processus.

« La réglementation algérienne sur le contrôle des changes pour les transactions internationales freine le développement économique. Surtout pour les entreprises comme la nôtre qui ont un partenaire étranger et qui veulent s'introduire en Bourse », déplore Slim Othmani, président du conseil d'administration de la Nouvelle Conserverie algérienne de Rouiba (NCA Rouiba). En effet, le fonds d'investissement AfricInvest détient 36 % du capital de la société agroalimentaire (spécialisée dans les jus de fruits), l'une des entreprises privées algériennes les plus dynamiques. Le reste est toujours aux mains des actionnaires familiaux historiques. « On serait heureux d'être en Bourse pour offrir et partager notre croissance avec les consommateurs algériens. Malheureusement, la réglementation est trop complexe pour l'instant », constate, impuissant, l'homme d'affaires de 55 ans.

À la tête de l’entreprise familiale

Algérien, a grandi en Tunisie
55 ans, père de deux enfants
• Diplômé en informatique de la faculté des sciences de Tunis et titulaire d’un MBA de la Mediterranean School of Business (MSB) de Tunis
• Directeur général de NCA Rouiba de 1999 à 2010, puis président du conseil d’administration

Déconvenue

Depuis plus d'un an, Slim Othmani se démène pour introduire sa société sur une place financière qui n'en compte que trois cotées. L'ex-ingénieur réseaux a multiplié les demandes d'agrément auprès des autorités compétentes et les appels du pied en faveur de la révision de certains articles de loi. En vain : « L'administration affiche sa bonne foi, mais elle est enfermée dans un ensemble de textes et de doctrines qui ne lui offrent pas beaucoup de flexibilité. »

Devenu directeur général de NCA Rouiba en 1999, l'homme d'affaires a quitté ce poste pour présider, depuis deux ans, le conseil d'administration. Et il n'en est pas à sa première déconvenue. Si l'entreprise ne dispose que d'une seule usine, située à 25 km à l'est d'Alger, c'est, là encore, parce que les projets de développement sont freinés par des éléments extérieurs, dont le coût du foncier : « Il y a trop d'incohérences en matière d'investissements fonciers industriels, juge Othmani. C'est une aberration que 60 % du budget de certains projets soient accaparés par l'achat du terrain. » Dans son bureau spacieux, cet amateur de golf plaide pour une décentralisation plus poussée et un meilleur aménagement du territoire, centré sur la qualité de vie, qui développerait l'attractivité d'autres régions par rapport à la capitale.

Lire aussi :

Algérie : ce que les patrons attendent de la visite de François Hollande
Slim Othmani : "Il faut que l'État et le patronat cessent de se regarder comme des adversaires"

Heureusement, l'entreprise familiale fondée en 1966 affiche des taux de croissance annuels de 20 %. En 2011, elle a réalisé un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros, pour 450 employés. Cette année, elle espère encore enregistrer une belle progression et escompte 60 millions d'euros de ventes. L'objectif à court terme est de doubler les ventes de jus en Tetra Pak d'ici à 2014 pour écouler 280 millions de briques par an.

Maghreb

Mais l'entreprise aspire aussi à élargir son horizon. De nationalité algérienne, Slim Othmani a grandi à Tunis et ne s'est installé dans son pays d'origine qu'en 1991, après une expérience dans une start-up au Canada. Rien d'étonnant, du coup, à ce qu'une stratégie de développement régional lui trotte dans la tête. « Nous affichons clairement des ambitions maghrébines, souligne-t-il. Mais nous ne pouvons pas investir hors de nos frontières, toujours à cause du contrôle des changes imposé par l'administration. » Un brin désabusé, ce père de deux enfants conclut : « Nous espérons que la réglementation changera, sinon nous devrions la contourner avec des artifices pour poursuivre notre développement. » 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Investissement

Comment le fond souverain du gabon mène sa stratégie ?

Comment le fond souverain du gabon mène sa stratégie ?

Pêche, tourisme, énergie... Le fonds souverain du Gabon conclut des partenariats dans des secteurs clés. Mais sa priorité reste la constitution d'un portefeuille rentable, surtout à l'étranger.

Lire la suite

Maroc

Rabat et Salé, réconciliation capitale

Rabat et Salé, réconciliation capitale

Depuis 2005, un vaste plan d'urbanisme a métamorphosé les rives du fleuve qui sépare Rabat et Salé, au Maroc. Un chantier qui vise à résorber les fractures géographiques, mais aussi...

Lire la suite

Affaires publiques

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali fait le ménage dans son secteur minier

Le Mali a procédé à l'annulation de 130 permis de recherche et autorisations d'exploitation de carrière, a annoncé Boubou Cissé, le ministre des Mines malien. Ce grand nettoyage concerne des...

Lire la suite

Décryptage

Notation : 10 pays africains passés au crible

Notation : 10 pays africains passés au crible

Le Rwanda a été noté B+ par l'agence Fitch Ratings. Comment expliquer que ce pays, avec un PIB de 7,5 milliards de dollars, soit mieux noté que le Ghana (48...

Lire la suite

Hydrocarbures

Nigeria : Oando rejoint le club des grands producteurs de pétrole locaux

Nigeria : Oando rejoint le club des grands producteurs de pétrole locaux

La société pétrolière nigériane Oando concrétise ses plans de transformation en s'emparant définitivement des actifs pétroliers de la major américaine ConocoPhillips pour un total de 1,5 milliard de dollars.

Lire la suite

Télévision

Trace TV lance une chaîne consacrée aux contenus afro-lusophones

Trace TV lance une chaîne consacrée aux contenus afro-lusophones

Trace TV lance en Angola et au Mozambique une chaîne dédiée à la musique et à la culture lusophones. Avec plus de 50 millions de locuteurs en Afrique, le marché dispose...

Lire la suite

Sucre

Cameroun : le lobbying de Somdiaa porte ses fruits

Cameroun : le lobbying de Somdiaa porte ses fruits

Après avoir tiré la sonnette d'alarme auprès du président camerounais au sujet de la concurrence déloyale, la Société sucrière du Cameroun, filiale du groupe français Somdiaa, a vu ses craintes...

Lire la suite

Audiovisuel

Nawfel Raghay : "Au Maroc, il faudrait investir 110 millions de dollars dans la TNT avant juin 2015"

Nawfel Raghay :

Nawfel Raghay, ancien directeur général de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) du Maroc, revient pour "Jeune Afrique" sur la préparation du royaume chérifien au passage à la...

Lire la suite

Médias

Sénégal : la TNT, le jackpot contesté de Sidy Diagne

Sénégal : la TNT, le jackpot contesté de Sidy Diagne

Le groupe sénégalais Excaf, spécialisé dans l’événementiel et la télévision payante, a récemment obtenu le marché du passage au numérique pour le Sénégal. La transition de l'analogique vers le numérique...

Lire la suite

Médias

La TNT, une menace pour les chaînes africaines ?

La TNT, une menace pour les chaînes africaines ?

À quelques mois du passage à la diffusion numérique de ses télévisions, le continent redouble d'efforts. Un bouleversement audiovisuel où le pire comme le meilleur peuvent encore survenir.

Lire la suite

Industrie

Rio Tinto se débarrasse de ses mines de charbon au Mozambique

Rio Tinto se débarrasse de ses mines de charbon au Mozambique

Rio Tinto va céder ses mines de charbon au Mozambique à une entreprise indienne pour 50 millions de dollars. Le groupe australien les avait acquises en 2011 lors du rachat...

Lire la suite

Maroc

Groupe Addoha : Saad Sefrioui, le neveu qui monte

Groupe Addoha : Saad Sefrioui, le neveu qui monte

Promu directeur général délégué du groupe Addoha en 2011, Saad Sefrioui est devenu l'un des piliers de l'expansion panafricaine du géant marocain de l'immobilier.

Lire la suite

Notation

Fitch augmente d'un cran la note du Rwanda à B+

Fitch augmente d'un cran la note du Rwanda à B+

Grâce à son dynamisme économique et à des réformes structurelles, le Rwanda voit sa note améliorée par l'agence Fitch, passant de B à B+ et assortie d'une perspective stable. Kigali...

Lire la suite

Logistique

Togo : le guichet unique entre en phase pilote

Togo : le guichet unique entre en phase pilote

Le guichet unique du Togo est entré en phase pilote depuis fin juin. Réservé pour le moment à quelques acteurs de l'import maritime, il devrait progressivement être étendu à toutes...

Lire la suite

Finances publiques

Le FMI accorde au Maroc une nouvelle "ligne de précaution" de 5 milliards de dollars

Le FMI accorde au Maroc une nouvelle

Le Fonds monétaire international (FMI) a renouvelé la ligne de protection ouverte en faveur du Maroc. Valable sur deux ans, ce mécanisme permet au pays de se financer à hauteur...

Lire la suite

Mines

First Quantum, zambien mais pas trop

First Quantum, zambien mais pas trop

Alors qu'il tire les deux tiers de ses bénéfices de l'État d'Afrique australe, le producteur de cuivre canadien chasse sur d'autres terres africaines. La raison ? Des relations tendues avec...

Lire la suite

Finances publiques

Le Kenya envisage d'emprunter en yens

Le Kenya envisage d'emprunter en yens

Après la levée de 2 milliards de dollars sur les marchés internationaux en juin dernier, le Kenya envisage d'émettre des obligations en yens. Nairobi, qui souhaite diversifier ses sources de...

Lire la suite

Industrie

Afrique du Sud : le principal syndicat des métallurgistes appelle à la fin de la grève

Afrique du Sud : le principal syndicat des métallurgistes appelle à la fin de la grève

Le syndicat des métallos sud-africains Numsa a appelé à la fin de la grève menée depuis début juillet, après avoir obtenu une hausse de 10 % des salaires. Le constructeur...

Lire la suite

Distribution

E-commerce : Jumia débarque au Cameroun et au Ghana

E-commerce : Jumia débarque au Cameroun et au Ghana

Profitant de la croissance exponentielle d'internet en Afrique, Jumia, le leader africain du commerce en ligne, va se lancer au Ghana et au Cameroun. L'entreprise compte également renforcer sa présence...

Lire la suite

Mines

Guinée : première condamnation dans l'affaire de corruption autour du gisement de fer du Simandou

Guinée : première condamnation dans l'affaire de corruption autour du gisement de fer du Simandou

La cour fédérale de New York a condamné le Français Frédéric Cilins, ancien collaborateur de la société BSGR, à deux ans de prison ferme pour obstruction à la justice dans...

Lire la suite

Énergie

Où en est le plan "Power Africa" d'Obama, un an après son lancement ?

Où en est le plan

Un an après le lancement du plan Power Africa, six pays en bénéficient déjà. Mais l'objectif affiché de doubler l'accès à l'électricité au sud du Sahara d'ici à 2017 reste...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags