L'assureur sud-africain Sanlam va acquérir 51% du malaysien MCIS Zurich Insurance Berhad pour environ 119 millions de dollars.

Algérie : grandes manoeuvres en vue pour relancer l'industrie et combattre le chômage des jeunes

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

sellal AfpLe gouvernement algérien prépare une grande conférence sociale et un vaste plan de départ en retraite dans la fonction publique et le secteur public dès septembre prochain.

Selon une source officielle, une grande conférence sociale et un vaste plan de départ à la retraite dans la fonction publique ainsi que dans le secteur public doivent se tenir durant la deuxième quinzaine de septembre à Alger. La conférence, qui sera présidée par le Premier ministre Abdelmalek Sellal, doit réunir entre 100 et 200 participants. Les organisations patronales, les syndicats et les associations de la société civile sont invités à y participer.

"Cette conférence va traiter de la relance industrielle, de l’investissement et de l’emploi", précise cette source. Le gouvernement y présentera sa nouvelle stratégie industrielle basée sur la relance de la PME/PMI et les nouvelles mesures destinées à améliorer le climat des affaires dans le pays, qui reste mauvais. L’Algérie cherche aussi à attirer les investisseurs étrangers, peu enclins à investir dans le pays depuis le durcissement des conditions de l’investissement étranger, en 2009.

Lire aussi :

Algérie : le secteur privé explose
Chérif Rahmani : "Le climat de l'investissement en Algérie sera transformé"
Patronat algérien : « Nos attentes sont énormes »
Laïd Benamor : "Nous constatons une volonté et un dynamisme remarquable des investisseurs privés"

Relancer l'industrie en crise

Le Premier ministre devrait annoncer d’importantes mesures économiques et sociales pour relancer l’industrie en crise et dont la part dans le PIB ne dépasse pas 5%, selon la même source. Le gouvernement a décidé de réviser le code de l’investissement pour attirer les investisseurs étrangers et privatiser plusieurs entreprises publiques. "Nous cherchons à nouer des partenariats entre des groupes publics et étrangers pour relancer l’industrie nationale", explique la même source.

Outre la relance de l’industrie et l’amélioration du climat des affaires, cette conférence va traiter du chômage qui touche notamment les jeunes. Les chômeurs manifestent régulièrement dans plusieurs villes du pays, notamment dans le sud, pour réclamer du travail. Parmi les solutions retenues pour lutter contre ce fléau, figure un vaste plan de départs à la retraite des fonctionnaires et salariés de la fonction publique et du secteur économique public.

Les hommes âgés de 60 ans et plus ainsi que les femmes de plus de 55 ans vont partir à la retraite et seront remplacés par des jeunes, selon la même source. Le Premier ministre Sellal a demandé aux préfets et aux entreprises publiques des rapports sur leurs effectifs "retraitables". L’entrée en vigueur de ce plan est prévue pour le mois de septembre.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags