Sénégal : Sonatel enregistre un bénéfice net de 201 millions de dollars au 1er semestre, en hausse de 6,6 % sur un an.
L'Algérie réalise un excédent commercial de 3,89 milliards de dollars au 1er semestre, en baisse de 24% sur un an.

Côte d'Ivoire : Le port d'Abidjan se dote d'un nouveau système d'information

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

La Soget est également opérateur du système d'information dans les ports mauricien et béninois. © Vincent Fournier/JAExclusif. La société française Soget a remporté l'appel d'offres pour équiper le port d'Abidjan d'un nouveau système d'information portuaire, qui devrait fluidifier les escales et assurer une meilleure facturation des prestations.

Afin d'améliorer les outils de gestion et d'exploitation de ses terminaux, le port autonome d'Abidjan (PAA) vient de s'équiper d'un nouveau système d'information portuaire (SIP). L'annonce n'aura lieu officiellement qu'en début de semaine prochaine, mais l'heureux gagnant de l'appel d'offres lancé en octobre 2012 est déjà connu. Il s'agit de la société française Soget, installée depuis trente ans au Havre.

Lire aussi :

Au port d'Abidjan, cinq questions autour d'une concession
Bolloré : comment fait-il pour toujours l'emporter ?

Le Soget SIP fourni par la société française, associée pour l'occasion à Bureau Veritas, joue le rôle d'un guichet unique, regroupant en direct, à l'intérieur d'une plate-forme électronique, automatisée et entièrement sécurisée, l'ensemble des procédures logistiques et douanières liées aux escales de navires et au passage des cargaisons. « Le temps que les documents passent entre toutes les mains des intermédiaires concernés, de l'agent maritime au transitaire, en passant par les douanes, la sortie des marchandises pouvait prendre une semaine auparavant », précise Pascal Ollivier, directeur du développement chez Soget. En plus de fluidifier les escales et les trafics, le système, basé sur les dernières technologies informatiques, assure également une meilleure facturation des prestations.

Le Bénin et l'Ile Maurice

Après avoir équipé les ports français, le leader mondial pour ce genre de services travaille sur l'Afrique depuis 2008 et un premier contrat remporté à Port-Louis, suivi deux ans plus tard par Cotonou. Si Soget s'est contenté de vendre la licence à Abidjan, elle est également opérateur du système d'information dans les ports mauricien et béninois. Avec une réussite certaine puisque ce dernier a été récompensé en mai dernier par l'International association of ports and harbors (IAPH) pour l'efficacité de son système d'information, devant le port de Singapour. Une première pour un port africain.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags