Lutte contre la faim : 9 pays africains au rendez-vous

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Malgré un recul général de la faim au niveau international, le nombre de personnes sous-alimentées en Afrique est passé de 175 millions sur la période 1990-1992 à 239 millions sur la période 2010-2012 (FAO). © Getty ImagesLa FAO a annoncé mercredi 12 juin que 38 pays, dont 9 africains, ont réalisé les objectifs de lutte contre la faim, qui faisaient partie des objectifs du Millénaire pour le développement, avant l’échéance de 2015.

L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a annoncé mercredi 12 juin que 38 pays, dont 9 africains, ont réalisé les objectifs fixés à l’échelle internationale pour lutter contre la faim, avant l’échéance de 2015.

Lors du Sommet du Millénaire qui s’est tenu en septembre 2000 au siège des Nations Unies, les dirigeants de 189 États membres s'étaient engagés à réaliser huit objectifs, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), définissant un plan d’action global pour le développement à atteindre d’ici 2015. Le premier objectif : éliminer l’extrême pauvreté et la faim.

Lire aussi :

Cinq ans après les émeutes de la faim, le doute...
Quelle agriculture pour la sécurité alimentaire africaine ?
Seize pays africains salués pour leurs efforts contre l'extrême pauvreté

Succès de l’Afrique de l’Ouest

Vingt États ont rempli (uniquement) le premier objectif du Millénaire pour le développement, qui visait à diminuer de moitié, entre 1990-1992 et 2010-2012, le nombre de personnes souffrant de la faim, comme l'avait défini la communauté internationale lors de l'Assemblée générale de l'ONU en 2000. Parmi eux 7 pays africains : l’Algérie, l’Angola, le Bénin, le Cameroun, le Niger, le Nigeria et le Togo.

Par ailleurs, 18 pays ont été félicités pour avoir atteint non seulement cet objectif du Millénaire mais aussi l'objectif, plus ambitieux, du Sommet mondial de l'alimentation, à savoir réduire de moitié, entre 1990-1992 et 2010-2012, le nombre absolu de personnes sous-alimentées. Ce dernier objectif a été fixé en 1996, quand 180 nations s'étaient réunies au siège de la FAO afin d'identifier des moyens de vaincre la faim. Parmi les pays ayant réalisé les deux objectifs, le premier du Millénaire pour le développement et celui du Sommet mondial de l’alimentation, se trouvent deux pays africains : Djibouti et le Ghana.
« Ces nations montrent la voie vers un avenir meilleur. Elles prouvent qu'avec une coopération, une coordination et une volonté politiques fortes, il est possible de réduire rapidement et durablement la faim », a constaté le Directeur général de la FAO José Graziano da Silva.

Des millions d'individus souffrent encore de la faim

Une étude réalisée par la FAO, L’état de l’insécurité alimentaire dans le monde 2012, montre que la grande majorité des personnes souffrant de la faim, soit 852 millions d'individus, vivent dans les pays en développement - ce qui représente 15 % de la population de ces pays - contre 16 millions dans les pays développés. Malgré un recul général et des succès nationaux, la faim a néanmoins progressé ces dernières années en Afrique. Le nombre de personnes sous-alimentées en Afrique est passé de 175 millions sur la période 1990-1992 à 239 millions sur la période 2010-2012 (sources FAO).

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags