Phosphate : le marocain OCP enregistre un bénéfice net en baisse de 17,8 % au 1er semestre, à 3,02 milliards de dirhams.

La Royal Air Maroc redécolle

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Le chiffre d'affaires de la RAM a enregistré une hausse de 7% à 13,9 milliards de dirhams (1,25 milliard d'euros). © DRLa compagnie aérienne marocaine a annoncé un résultat d'exploitation de 718 millions de dirhams pour l’année 2012, en nette hausse par rapport à l'année précédente.

La compagnie aérienne nationale marocaine peut souffler. Après une année 2011 catastrophique, au terme de laquelle elle avait annoncé une perte de 499 millions de dirhams, elle vient de publier des résultats « historiques », selon son PDG Driss Benhima, qui présentait mercredi à Rabat le bilan 2012 de la RAM devant la commission des finances et du développement économique à la Chambre des représentants. Avec un résultat d’exploitation de 718 millions de dirhams (64,5 millions d'euros), le transporteur revient dans le vert et réalise, toujours selon son patron, la meilleure performance de son histoire. Elle dépasse même les objectifs tracés dans le cadre du contrat-programme signé avec l'Etat en septembre 2011, selon lesquels elle devait atteindre un résultat de 154 millions de dirhams.

Lire aussi :

Aérien : la RAM reprend de l'altitude
Royal Air Maroc revient à l'équilibre

Restructuration réussie

Le chiffre d'affaires de la RAM a enregistré une hausse de 7% à 13,9 milliards de dirhams (1,25 milliard d'euros), à laquelle a contribué le chiffre d'affaires du transport des voyageurs à hauteur de 12,8 milliards (+8,7%) malgré la baisse d'environ 5% enregistrée en termes de nombre de passagers, « en raison de la conjoncture économique et touristique difficile », a ajouté Driss Benhima. Le PDG de la RAM, cité par le quotidien Au fait, a indiqué que la réussite de l'opération de restructuration était « nettement reflétée dans les résultats ». Il a souligné que grâce à la réduction des dépenses de production et en dépit de l'annulation de plusieurs lignes et de la baisse du nombre des passagers, le produit financier de l'entreprise s’est amélioré de 52%.

En parallèle, les investissements de la RAM sont passés de 556 millions DH en 2011 à 1,5 milliard DH en 2012, dont une grande part a été réservée à l’acquisition de nouveaux appareils.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags