Télécoms : l'État algérien acquiert 51% de Djezzy pour 2,64 milliards de dollars.
Turkish Airlines va desservir trois nouvelles destinations africaines : Bamako, Cotonou et Conakry

Maroc : Saham s'implante au Kenya

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Le Kenya est le principal marché pour les assurances en Afrique de l'Est. © Reuters/Antony NjugunaLe groupe marocain Saham vient d'acquérir une société d'assurances au Kenya, Mercantile Insurance. Il a également introduit sur la Bourse de Maurice une nouvelle sous-filiale dédiée à l'Afrique de l'Est et australe, Colina Holdings.

Saham poursuit sa stratégie d'expansion territoriale. Après s'être offert en 2012 la société d'assurances angolaises GA Angola ainsi que l'assureur libanais LIA Insurance, le groupe panafricain basé au Maroc a mis fin 2012 un pied au Kenya, en prenant 66,67% du capital de Mercantile Insurance. Fondé en 1993, cet assureur était jusqu'à présent détenu par la famille Pandit. Avec trois agences, à Nakuru, Thika et Mombasa, pour une soixantaine d'employés, il reste un acteur de taille moyenne à l'échelle locale mais permettra à Saham de se développer sur un marché de première importance en Afrique de l'Est.

Mercantile Insurance a engrangé 600,9 millions de shillings kényans (5,5 millions d'euros) de primes brutes en 2011 pour un profit de de 96,2 millions de shillings (888 000 euros environ). "Le taux de pénétration de l'assurance au Kenya est trois fois plus élevé que dans la zone Cima [Conférence interafricaine des marchés d'assurances, NDLR], souligne Raymond Farhat, directeur général de Saham Finances, joint au téléphone. Le marché est très fragmenté mais devrait se consolider dans les années qui viennent."

Une holding à Maurice

Dans le cadre de cette première acquisition en Afrique de l'Est, Saham a mis sur pied mi-2012 une nouvelle sous-holding, Colina Holdings, dont le siège a été installé à Maurice. L'autorité de régulation des assurances au Kenya impose en effet une détention maximale de 25% au capital d'un assureur kényan, sauf si l'actionnaire est coté sur un marché boursier. D'où le choix de Moulay Hafid Elalamy (qui contrôle Saham), de ses co-actionnaires (la SFI et Abraaj Capital) et de leurs conseils de lister Colina Holdings sur la Bourse de Maurice. "Colina Holdings portera les participations du groupe en dehors de la zone Cima, en Afrique de l'Est et australe", ajoute Raymond Farhat. Colina Participations continuera de son côté à gérer les participations dans la zone Cima.

Dans le domaine des assurances, et après cette nouvelle acquisition, Saham est présent dans 17 pays en Afrique et au Moyen-Orient.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags