Mauritanie : la SFI et la Société générale s'associent pour faciliter l'approvisionnement en énergie

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Le mécanisme mis en place par la SFI permet de mobiliser 400 millions de dollars au total. DRLa Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale dédiée au secteur privé, et la Société générale mènent le financement de 400 millions de dollars accordé à la société BB Energy.

Mise à jour du 15/01/13 à 20h55 : Precisions sur BB Energy et les arrangeurs. 

La Société financière internationale (SFI, Groupe Banque mondiale) a annoncé aujourd’hui (10 janvier) avoir investi 127,5 millions de dollars dans un mécanisme qui permettra de financer l'intégralité des besoins en importation de produits énergétiques raffinés de la Mauritanie pour les deux prochaines années. Cette disposition permettra au pays de maintenir un flux énergétique continu et d’éviter une interruption de l'approvisionnement ainsi qu'une flambée des prix.

Le pays est confronté à une montée des cours internationaux des produits alimentaires de base tels que le blé, le riz et les produits pétroliers. L'augmentation de l'approvisionnement énergétique constitue donc un élément vital de la stratégie de réduction de la pauvreté du gouvernement, l'énergie importée jouant un rôle de premier plan dans la quasi-totalité des aspects de l'économie mauritanienne (irrigation, production d'électricité, préparation des aliments, transports).

Investisseurs commerciaux

L'investissement de la SFI est complété par un apport de 127,5 millions de dollars de la part de la Société générale. En effet, la banque française a une expérience dans la structuration des flux commerciaux de pétrole, en particulier en Mauritanie. Natixis, Qatar National Bank, Rabobank, BHF Bank et le Fonds OPEP pour le développement international ont également rejoint l'opération en tant qu'arrangeurs. Portant le montant total de la facilité de crédit à 400 millions de dollars.

La levée devrait permettre de financer jusqu'à 1,5 milliard de dollars de flux d'échanges de produits énergétiques vers la Mauritanie sur les deux ans que durera le programme.

La société BB Energy, un negociant pétrolier fondé dans les années 60, a remporté l'appel d'offres gouvernemental lui donnant le droit d'acheter et d'importer au cours des deux prochaines années des produits pétroliers qui seront vendus ensuite aux onze compagnies habilitées à commercialiser des produits pétroliers dans le pays.

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags