Télécoms : Nashua Mobile se retire du marché sud-africain.
Abraaj prend une participation dans le capital du producteur de chocolat marocain Kool Food.
Microfinance : Axa Assurance Maroc signe un partenariat avec Grameen-Jameel microfinance.

Togo : 225 millions d'euros pour le port de Lomé

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Le Togo dispose de l'un des rares ports naturels en eau profonde d'Afrique occidentale et d'Afrique centrale. © Togoport.tgUn consortium de six bailleurs de fonds dirigé par la SFI vient de débloquer le plus important financement privé pour la construction d'un nouveau terminal à conteneurs à Lomé. Objectif : porter la capacité de ce port à 2,2 millions de conteneurs et en faire une plateforme de transbordement pour l'Afrique de l'Ouest.

Selon la Société financière internationale (SFI), il s'agit du plus important investissement direct étranger jamais réalisé au Togo. La filiale de la Banque mondiale en charge du secteur privé vient d’annoncer le bouclage d'un financement de 225 millions d'euros en faveur de Lome Container Terminal (LCT), la société à laquelle a été confié le développement d’un nouveau terminal de transbordement de conteneurs au port de Lomé. Ce financement est apporté par un consortium de six bailleurs de fonds emmenés par la SFI. Il s'agit de la Banque africaine de développement, l’Agence allemande de développement DEG , la hollandaise FMO, la française Proparco et le Fonds de l'OPEP pour le développement international (OFID). Une fois achevée, cette nouvelle infrastructure dont le coût total est estimé à 324 millions d'euros, portera la capacité du port de Lomé à 2,2 millions de conteneurs.

Lire aussi :

China Merchants s'empare de 50% du terminal de Lomé

Port naturel

D’ores et déjà, Mediterranean Shipping Company, le numéro deux mondial du transport maritime, s'est engagé à devenir le principal client de ce terminal qui pourra accueillir les plus grands porte-conteneurs de la région. Le Togo dispose de l'un des rares ports naturels en eau profonde d'Afrique occidentale et centrale et sa position lui permet de jouer le rôle de plateforme de transbordement pour toute l'Afrique de l'Ouest.

La société LCT créée pour exécuter ce projet est en réalité un joint-venture, détenu à parts égales par Global Terminal Limited (GTL, société soeur de Terminal Investments liée à MSC) et China Merchants Holdings International (CMHI).

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags