Obligations : la Côte d'Ivoire s'apprête à lever 160 milliards de F CFA (300 millions de dollars).
Ryal Air Maroc réceptionne son premier Embraer 190.
Hydrocarbures : le Ghana donne son feu vert au projet d'exploration d'Eni. Coût : 6 milliards de dollars.

Emprunt international : le Maroc conforté par les agences de notation

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print
Le Maroc est conseillé sur cette opération par Barclays, BNP Paribas, Citigroup et Natixis. © Hassan Ouazani/JAEn tournée depuis 10 jours dans les principales places financières internationales pour lever un milliard de dirhams, le Maroc est conforté dans sa démarche par Fitch Ratings et Standard & Poor’s qui l’ont maintenu dans la catégorie investment grade.
A la veille de la sortie du Maroc sur le marché international de la dette, les deux agences de notation Fitch Ratings et Standard & Poor’s viennent de noter le nouvel emprunt international du royaume chérifien, qui souhaite lever 1 milliard de dirhams (92,4 millions d'euros). Et les deux agences semblent avoir accordé leurs violons, délivrant au royaume un BBB-, avec en bonus, une perspective stable. L’investment grade est donc dans la poche, ce qui facilitera beaucoup au Maroc la tâche de réunir les fonds dont l’État a fort besoin pour équilibrer ses comptes publics pour l’exercice 2012.
La nouvelle a été d'autant plus favorablement accueillie qu'en octobre dernier, Standard & Poor’s (S&P) avait révisé à la baisse la perspective de la note souveraine du Maroc, de stable à négative.
 
Du Golfe à la City
La notation devrait également faire plaisir au ministre des finances Nizar Baraka, aujourd’hui en tournée dans les principales places financières internationales. Un road show qui avait démarré le 22 novembre, par une série de rencontres avec les investisseurs du Golfe. La délégation marocaine, accompagnée des banques conseils Barclays, BNP Paribas, Citigroup et Natixis, s’est ensuite rendue aux États-Unis, avant d’atterrir ce 3 décembre à Londres. Une escale qui sera suivie par la rencontre d’investisseurs allemands à Munich le 04 décembre. La levée de fonds devrait se finaliser selon les premières indiscrétions au courant de la troisième semaine du mois de décembre.

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags