L'assureur sud-africain Sanlam va acquérir 51% du malaysien MCIS Zurich Insurance Berhad pour environ 119 millions de dollars.
Shape 5 provides professional, script confliction free templates

Ecobank Capital boucle trois opérations

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Ecobank Capital est spécialisée dans les marchés de capitaux et la banque d'investissement. © Jean-Claude-AbaloLa banque d'affaires du groupe panafricain Ecobank vient de piloter trois levées de fonds d’un montant total de 434 millions de dollars au profit de trois entreprises au Sénégal (Suneor), au Ghana (Volta River Authority), en Côte d’Ivoire et au Cameroun (IHS).

Les dix derniers jours du mois de novembre ont été bien chargés pour Ecobank Capital. La branche spécialisée dans les marchés de capitaux et la banque d’affaire du groupe panafricain basé à Lomé a en effet piloté la mobilisation de près d’un demi milliard de dollars, soit 434 millions de dollars destinés à financer de trois grandes entreprises actives en Afrique de l’ouest et centrale.

Suneor au Sénégal a ainsi bénéficié d’un financement de 40 milliards de Fcfa, soit environ 80 millions de dollars pour la prochaine campagne arachidière. La levée de ce montant a été co-arrangée par Ecobank Capital et Banque Atlantique Sénégal... En 2011 déjà, ces deux banques avaient déjà été les chefs de file d’un financement de 100 millions de dollars reçu par cette même entreprise.

Au Ghana, Ecobank Capital a été l’arrangeur principal de la levée de 150 millions de dollars au profit de Volta River Authority (VRA), la société d’électricité du Ghana. Il s’agit ici d’une restructuration de la dette de cet opérateur sur les trois prochaines années. Ont participé au financement Africa Finance Corporation (AFC) et AfreximBank, à hauteur de 50 millions de dollars chacun.

Tours télécoms

Troisième opération bouclée par Ecobank Capital au cours de la dernière semaine de décembre : la mobilisation de quelque 202 millions de dollars (102 milliards de Fcfa) pour le compte de IHS, gestionnaire de tours de télécommunications (pour la téléphonie mobile) en Afrique. Ces fonds devront servir notamment à financer l’acquisition de 1757 tours en Cote d’Ivoire et au Cameroun, annoncée il y a quelques semaines.
En fait, cette dernière facilité de crédit regroupe deux opérations distinctes, l'une au Cameroun pour un montant de 102 millions de dollars et à laquelle ont participé des banques comme BGFI Bank, BDEAC, ou encore Afriland First Bank. Et l'autre en Côte d'Ivoire : 100 millions de dollars financé par notamment United Bank for Africa, Orabank, Bank of Africa et la Banque nationale d'investissement (BNI, Côte d'Ivoire). Dans les deux cas, Ecobank Capital a agi en tant que chef de file.

Mais l’année est loin d’être finie pour la banque d'affaires du groupe panafricain qui devrait boucler d'ici peu un emprunt obligataire de l’Etat du Sénégal pour un montant de FCFA 50 milliards.

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags