Sénégal : Sonatel enregistre un bénéfice net de 201 millions de dollars au 1er semestre, en hausse de 6,6 % sur un an.
L'Algérie réalise un excédent commercial de 3,89 milliards de dollars au 1er semestre, en baisse de 24% sur un an.

Royal Luxembourg : le repreneur de la Banque de Tunisie est inconnu

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Royal Luxembourg, dont on ne connaît pas les actionnaires, annonce vouloir investir plusieurs centaines de millions d'euros en Tunisie. © Nicolas Fauque/imagesdetunisieRoyal Luxembourg Soparfi a été déclaré adjudicataire provisoire des 13,007 % détenus par l'État tunisien dans le capital de la Banque de Tunisie. Un repreneur au profil très mystérieux...

Pour 13 millions de dinars (6,4 millions d'euros), Royal Luxembourg a coiffé au poteau le groupe bancaire français Crédit Mutuel-CIC, dans le cadre de la cession d'un bloc de 13,007% du capital de la Banque de Tunisie, l'une des principales banques privées du pays. Ce bloc, confisqué à la famille Trabelsi au lendemain de la révolution tunisienne, avait été mis en vente le 26 septembre dernier. Selon un communiqué du Conseil des marchés financiers (CMF), Royal Luxembourg a offert 217,537 millions de dinars (107,4 millions d'euros), soit 14,851 dinars l'action, contre 204,867 millions proposés par le Crédit Mutuel et 143 millions par Slim Riahi. Le mieux-disant a du coup été déclaré adjudicataire provisoire.

Opacité

Seul souci, on sait très peu de choses sur l'acquéreur. Royal Luxembourg Soparfi est un holding financier basé juridiquement au Luxembourg. Parmi ses dirigeants, Marc Theisen, un avocat luxembourgeois, Romain Muller, un conseiller financier, ou encore Marc Tauriello, un banquier.

D'illustres inconnus en poste seulement depuis février dernier, date à laquelle ils ont remplacé d'autres conseillers, banquiers et avocats comme eux. Impossible de connaître pour l'instant l'actionnariat de la société. Joint au téléphone, Royal Luxembourg nous a fourni une présentation (dans laquelle apparaît, étonnament, le nom d'Attijariwafa Bank en tant que banque correspondante) et la liste des participations du groupe : 51% d'Archipelagus Lines, une jeune compagnie qui exploite une ligne de ferry entre Livourne et l'Île d'Elbe, 3% d'Intermedia Broker, un courtier italien, 5% de Fortune Finder Property, qui serait impliqué dans la vente de parcelles forestières en Sierra Leone pour la culture d'hévéas. Royal Luxembourg annonce aussi être impliqué dans le programme pharaonique du complexe touristique à Dakhla, au Maroc. Un simple projet à ce stade...

Le directeur général de Royal Luxembourg, Salvatore Cugliari, a annoncé aux médias tunisiens vouloir investir 550 millions d'euros en Tunisie. Il serait notamment candidat au rachat des parts confisquées par l'État dans Carthage Cement ou Tunisiana...

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags