L'assureur sud-africain Sanlam va acquérir 51% du malaysien MCIS Zurich Insurance Berhad pour environ 119 millions de dollars.

Alioune Ndiaye prend les rênes de Sonatel

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

En 2011, Sonatel, filiale de France Télécom - Orange présente dans quatre pays en Afrique, totalisait plus de 15 millions d'abonnés pour un chiffre d’affaires de 968 millions d'euros. © AFPAlioune Ndiaye, ancien directeur d'Orange Mali, a été nommé jeudi 20 septembre à la tête de l'opérateur historique sénégalais. Un choix qui traduit la volonté de continuité des actionnaires.

Nommé jeudi 20 septembre par le conseil d’administration de Sonatel, Alioune Ndiaye (52 ans) remplacera officiellement Cheikh Tidiane Mbaye en tant que directeur général à la tête de l’opérateur à partir du 1er octobre. Un choix qui satisfait à la fois Dakar, ravi de voir un sénégalais conserver la tête de Sonatel, et France Télécom, rassuré par cette candidature interne.

Nommé à la tête d’Orange Mali - alors baptisé Ikatel – dès son lancement en 2002, il a fait de cet opérateur en dix ans la principale filiale internationale de Sonatel (28,5% du chiffre d’affaires global) avec plus de 7 millions d’abonnés mobile.

Héritier

Cheikh Tidiane Mbaye continuera à apporter son expérience au groupe France Télécom-Orange en tant que conseil.

Proche de Cheikh Tidiane Mbaye, Alioune Ndiaye fait figure d’héritier. C’est en effet ce dernier qui lui confie dès les années 1980 des responsabilités au sein de Sonatel où il sera successivement directeur du contrôle de gestion puis directeur financier. Même après son départ au Mali, il était resté l’un des principaux conseillers personnels de l’ancien directeur général. Des rôles qui vont désormais s’inverser puisque Cheikh Tidiane Mbaye, qui souhaite évoluer vers d’autres responsabilités, continuera néanmoins à apporter son expérience au groupe France Télécom-Orange en tant que conseil.

« Avec l’ensemble du conseil d’administration, je suis très reconnaissant à Cheikh Tidiane Mbaye d’avoir porté le développement du Groupe Sonatel pendant plus de 20 ans. Je suis certain qu’Alioune Ndiaye saura poursuivre le développement de Sonatel en associant performance économique, développement social et écoute de l’ensemble des parties prenantes de l’entreprise », a déclaré Marc Rennard, patron Afrique de France Télécom.

Pas de rupture

Diplomate, prudent et discret, Alioune Ndiaye ne devrait pas apporter de vraie rupture dans la stratégie de Sonatel, dont les résultats économiques sont unanimement salués. En 2011, la première capitalisation de la bourse d’Abidjan totalisait plus de 15 millions d'abonnés pour sa branche mobile au Sénégal, au Mali, en Guinée et en Guinée-Bissau pour un chiffre d’affaires de 968 millions d'euros.

À court terme, son principal dossier sera la gestion au Mali avec son successeur, Jean-Luc Bohé, de l’arrivée d’un troisième opérateur sur le marché. Autre dossier à l’agenda d’Alioune Ndiaye, participer davantage à l’émergence des nouvelles technologies au Sénégal. C’est en tout cas le souhait des PME du secteur.

Jeu de chaises musicales chez Orange

Outre la nomination d’Alioune Ndiaye à la tête de Sonatel, le groupe Orange a procédé à six autres nominations de directeurs généraux dans ses filiales. Jean-Luc Bohé succède à Alioune Ndiaye au Mali et laisse sa place dans la Grande Île à Michel Barré. Jean-François Thomas devient directeur général en Jordanie ; son poste de directeur général adjoint à Maurice est confié à Nathalie Clerc. Enfin Didier Charvet prend les rênes de la Tunisie. Tous seront officiellement en fonction au 1er octobre.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags