Maroc : les aciéristes dans le rouge

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Maghreb Steel accumule les pertes depuis quatre ans. © Maghreb SteelLe royaume n'échappe pas aux difficultés rencontrées par la sidérurgie au niveau mondial. Sonasid s'effondre à la Bourse de Casablanca, tandis que Maghreb Steel a évité de peu la cessation de paiements.

Depuis 2008 et la chute brutale du cours de l'acier, la sidérurgie marocaine souffre. Ces derniers temps, le secteur doit en outre faire face à la forte concurrence européenne et turque ainsi qu'à la faiblesse des programmes d'investissements au Maroc. « La baisse des investissements et le contexte concurrentiel exacerbé par les surplus européens pèsent sur la sidérurgie marocaine », observe Zineb Tazi, analyste chez BMCE Capital.

De fait, les difficultés budgétaires du Maroc (avec un déficit d'environ 6 % du PIB en 2012) affectent directement les investissements dans le bâtiment et les infrastructures, secteurs qui utilisent beaucoup d'acier. « Le marché du BTP a reflué fin 2012, et sa contribution à la croissance du PIB a été négative sur les six derniers mois de l'année, relève Zineb Tazi. Cela s'explique par le ralentissement des chantiers en raison d'une forte pluviométrie et de l'Aïd el-Kébir, et plus généralement par l'atonie économique. »

Cliquez sur l'image.En Europe, la chute de la consommation d'acier en raison de la crise a entraîné une sur­production, malgré un faible taux d'utilisation des capacités productives. « Nous subissons une concurrence sévère des groupes européens. Ils écoulent la bobine à chaud à 425 euros au Maroc, contre 500 euros chez eux. C'est clairement du dumping, car ils vendent à perte à l'export », déplore Fadel Sekkat, PDG de Maghreb Steel, numéro un local dans la fabrication d'acier plat. « Les sociétés espagnoles qui doivent produire pour leur survie vendent l'acier à des prix très bas », confirme un consultant.

Fin novembre 2012, Fadel Sekkat a même demandé au département du commerce extérieur l'ouverture d'une enquête antidumping sur les importations d'acier en provenance de l'Union européenne et de Turquie. Les investigations doivent durer un an minimum. « Le gouvernement a ouvert une enquête mais, cela dit, les prix de l'acier dépendent des cours mondiaux », tempère Abdelhamid Souiri, président de la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (Fimme). Et d'ajouter : « Nous craignons évidemment pour les emplois sidérurgiques [entre 5 000 et 6 000, NDLR]. Mais nous espérons surtout que le gouvernement prendra les mesures nécessaires pour sauvegarder le secteur. » Pour l'heure, l'État a déjà mis en place une déclaration préalable à l'importation pour les tôles d'acier laminé, en attendant d'imposer éventuellement des lois antidumping en fonction des résultats de l'enquête.

Le secteur doit faire face à la concurrence européenne et turque, en surproduction

Inutile de chercher bien loin pour illustrer les difficultés de la sidérurgie marocaine. À la Bourse de Casablanca, le cours de l'action Sonasid (Société nationale de sidérurgie, leader national dans la production de ronds à béton utilisés dans le bâtiment) a été divisé par 3,5 en un an. De son côté, Maghreb Steel a failli rater ses échéances de remboursements de dettes bancaires fin 2012. Le groupe privé enchaîne les pertes depuis quatre ans (25 millions d'euros entre 2009 et 2011, les résultats de 2012 n'étant pas encore connus), et un retour au bénéfice n'est pas attendu tout de suite : l'amortissement de l'usine de Mohammedia, inaugurée en avril 2012 et qui a coûté 500 millions d'euros, nécessite du temps, sans oublier la concurrence étrangère.

Urgence

Pour éviter la cessation de paiements, Fadel Sekkat a été contraint de négocier en urgence un allongement de crédit et une nouvelle souscription de billets de trésorerie avec les grandes banques de Casablanca. Maghreb Steel a par ailleurs procédé à une augmentation de capital de 600 millions de dirhams (environ 53 millions d'euros) : « Elle a été effectuée fin 2012 et souscrite par les actionnaires historiques. La moitié de cette somme a été débloquée en décembre 2012, 60 millions de dirhams ont été libérés au mois de janvier et le reste va intervenir prochainement », explique Fadel Sekkat.

Pour Sonasid, les perspectives ne sont guère meilleures. Les résultats financiers de l'exercice 2012 doivent légalement être publiés d'ici à fin mars, mais aucune date n'a encore été annoncée. Les mauvais chiffres du premier semestre 2012 (avec une perte d'environ 966 000 euros) et la petite santé de la construction au Maroc laissent présager de piètres performances.

En 2013, le dynamisme du BTP dépendra de la construction de logements. La catégorie haut de gamme est en baisse, tandis que le logement social reste dynamique sur l'axe Rabat-Casablanca, tout en s'essoufflant dans le reste du pays. Encore une fois, ce sont les programmes d'investissement du gouvernement qui détermineront les perspectives du BTP et, par ricochet, celles du secteur sidérurgique. Fadel Sekkat reste toutefois optimiste : « Nous sommes très confiants pour l'avenir, nous avons une quarantaine d'années d'expérience dans la sidérurgie. Nous allons surmonter les difficultés actuelles. » 

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Maroc

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

CGI se retire de la Bourse de Casablanca

Après avoir été suspendu pendant une semaine, les titres du promoteur immobilier marocain CGI vont être radiés de la cote à la Bourse de Casablanca. C'est la décision prise par...

Lire la suite

Finances publiques

Notation : premier avertissement pour la ville de Dakar

Notation : premier avertissement pour la ville de Dakar

Bloomfield Investment a maintenu la note "BBB+" attribuée à la commune de Dakar. L'agence de notation financière a toutefois abaissé ses perspectives de "positives" à "stables". En cause : l'incertitude...

Lire la suite

Décideurs

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

Un tandem remplace Christophe de Margerie à la tête de Total

Thierry Desmarest et Patrick Pouyanné ont été nommés à la tête du groupe pétrolier français à la suite du décès de Christophe de Margerie dans un accident d’avion

Lire la suite

Politique économique

Le Burkina Faso parie sur les "pôles de croissance"

Le Burkina Faso parie sur les

Après le succès de Bagrepôle, le gouvernement Burkinabè penche en faveur des pôles de croissance pour doper ses exportations et diversifier son économie. Le plus avancé de ces projets est...

Lire la suite

Automobile

Patrick Petitjean : "Les clients de Volvo sont focalisés sur la qualité des véhicules"

Patrick Petitjean :

Le constructeur automobile Volvo mise sur la productivité de ses engins et développe son réseau dans la région. Patrick Petitjean, vice-président du groupe suédois pour la région Afrique du Nord,...

Lire la suite

Boissons

Rita Maria Zniber se mesure aux géants du vin

Rita Maria Zniber se mesure aux géants du vin

Nommée en avril PDG du marocain Diana Holding, l'épouse du "seigneur des tonneaux" n'a pas perdu de temps. Son groupe vient de devenir l'actionnaire de référence du français Belvédère.

Lire la suite

Focus

Automobile : la Chine, un leader qui pèse lourd en Afrique

Automobile : la Chine, un leader qui pèse lourd en Afrique

Depuis dix ans, les ventes de camions chinois explosent. Pour répondre à la demande, les constructeurs commencent à implanter des usines d'assemblage. Les marques européennes contre-attaquent en misant sur la...

Lire la suite

Crédit-bail

Tunisie Leasing prend le contrôle d'Alios Finance

Tunisie Leasing prend le contrôle d'Alios Finance

Un consortium conduit par Tunisie Leasing a acquis 59,3 % du groupe de crédit-bail Alios Finance, présent dans une dizaine de pays d'Afrique subsaharienne.

Lire la suite

Interview

Francesco Pierri : "Aujourd'hui même les bailleurs internationaux soutiennent l'agriculture familiale"

Francesco Pierri :

Francesco Pierri, responsable de l'agriculture familiale à la FAO, a répondu aux questions de "Jeune Afrique" sur la situation alimentaire et l'état de l'agriculture familiale en Afrique.

Lire la suite

Portrait

Margerie l'Africain

Margerie l'Africain

Surnommé "Big moustache", le dirigeant de Total, mort dans le crash de son jet à l'aéroport de Moscou, a su faire fructifier l'héritage africain du groupe français. Portrait.

Lire la suite

Infrastructures maritimes

L'Égypte mandate un consortium international pour l'expansion du Canal de Suez

L'Égypte mandate un consortium international pour l'expansion du Canal de Suez

L'Egypte a mandaté six sociétés internationales pour creuser un second canal de Suez. Porté par le président Abdel Fattah al Sissi, ce projet a pour ambition de relancer l'économie égyptienne...

Lire la suite

Hydrocarbures

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

L'Algérie maintient ses recettes malgré la chute du cours du pétrole

Malgré la chute des cours du pétrole depuis plus d'un trimestre (-26 %), les recettes algériennes provenant de la ventes d'hydrocarbures se sont maintenues. Entre janvier et fin septembre, elles...

Lire la suite

Évènement

La RD Congo vend son énergie et son potentiel agricole à Londres

La RD Congo vend son énergie et son potentiel agricole à Londres

Le premier Global Africa Investment Summit à Londres a été nettement dominé par la présence des pays anglophones. Rare exception, la RD Congo a présenté plusieurs projets à la communauté...

Lire la suite

Agro-industrie

Avec la biomasse, Sifca voit l'avenir en vert

Avec la biomasse, Sifca voit l'avenir en vert

Épaulé par EDF, le géant ivoirien mise sur les énergies renouvelables. Un moyen de valoriser les déchets de ses exploitations et d'offrir des revenus supplémentaires à ses planteurs.

Lire la suite

Transport maritime

Côte d'Ivoire : Bolloré Africa Logistics en net recul au premier semestre 2014

Côte d'Ivoire : Bolloré Africa Logistics en net recul au premier semestre 2014

Bolloré Africa Logistic a annoncé des résultats en nette baisse pour ses activités ivoiriennes durant le premier semestre. Des mauvaises performances que le groupe français impute aux dysfonctionnements constatés au...

Lire la suite

Interview

Carlos Lopes : "Il n'y aucune raison que les États africains ne négocient pas mieux leurs contrats"

Carlos Lopes :

Toujours optimiste au sujet des principaux dossiers concernant le développement de l'Afrique (croissance, intégration régionale, leadership économique et politique) Carlos Lopes, le secrétaire exécutif de la Commission économique pour l'Afrique...

Lire la suite

Téléphonie

Econet rachète les filiales de VimpelCom en Centrafrique et au Burundi

Econet rachète les filiales de VimpelCom en Centrafrique et au Burundi

VimpelCom a conclu la cession de ses filiales au Burundi et en Centrafrique à Econet Wireless pour 65 millions de dollars. La vente de ces actifs à Niel Telecom de...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine, "Jeune Afrique" se penche sur l'émoi provoqué par la chute des cours pétroliers et ses conséquences sur la croissance du continent. Le magazine dévoile également la nouvelle édition...

Lire la suite

Mines

En Guinée, le doute plane à nouveau sur le mont Simandou

En Guinée, le doute plane à nouveau sur le mont Simandou

Quatre mois après la signature d'un accord entre la compagnie Rio Tinto et l'État pour relancer le développement du mégagisement, la chute des cours du fer vient compromettre leurs plans.

Lire la suite

Hydrocarbures

Genel Energy annonce une découverte de pétrole au large du Maroc

Genel Energy annonce une découverte de pétrole au large du Maroc

L'opérateur pétrolier britannique Genel Energy et ses partenaires ont annoncé ce lundi la découverte de pétrole à 3 000 mètres de profondeur, au large des côtes du Maroc. La prudence...

Lire la suite

Énergie

La première centrale solaire du Maroc opérationnelle en 2015

La première centrale solaire du Maroc opérationnelle en 2015

Noor-1, la première centrale thermo-solaire du Maroc, devrait être opérationnelle en 2015, suit à des progrès réalisés sur le chantier de ce vaste projet au coût estimé à 600 millions...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags