Burkina: La Société des fibres et textile vise une production de 800 000 tonnes de coton pour la campagne 2014-2015.
Le conseil d'administration de Chanas Assurances débarque Henri Ewelé de son poste de directeur général. Albert Pamsy le remplace.

Les fonds d'investissement au secours de la santé

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

En juillet 2012, la clinique Biasa, au Togo, a reçu 1,4 million d'euros de l'Africa Health Fund. © Jean-Claude Abalo/JAEncore émergent en Afrique, le secteur retient de plus en plus l'attention des fonds d'investissement. Médicaments, assurances, cliniques... Le potentiel est énorme.

La tendance est nette. « Dans le secteur de la santé, les opportunités sont de plus en plus nombreuses, même si elles sont encore émergentes », constate Sofiane Lahmar, associé au sein du capital-investisseur panafricain Development Partners International (DPI). Boom démographique, vieillissement de la population, essor des maladies non transmissibles (cancer, diabète, etc.), aspiration à une meilleure prise en charge sanitaire, continent largement sous-médicalisé... Tous les ingrédients sont réunis en Afrique pour que la consommation de soins décolle dans les années à venir. Et avec elle l'intérêt des investisseurs financiers pour ce secteur longtemps délaissé.

La Société financière internationale (SFI), bras armé de la Banque mondiale pour le secteur privé, évaluait à 22,5 milliards d'euros entre 2010 et 2016 les besoins d'investissement dans ce secteur sur le continent. Selon l'institution, ce marché serait même l'un des plus prometteurs en termes de rendement. « Le contexte est favorable, la santé devient un secteur stratégique », confirme Kodjo Aziagbe, associé pour l'Afrique de l'Ouest francophone d'Abraaj Capital.

De fait, la plupart des fonds opérant en Afrique intègrent désormais le secteur de la santé dans leurs objectifs d'investissement. Deux d'entre eux sont même entièrement consacrés à ce créneau : le discret Investment Fund for Health in Africa, fondé en 2007 aux Pays-Bas et doté de 50 millions d'euros, et l'Africa Health Fund (lire encadré), créé en juin 2009 avec le soutien de la Fondation Bill & Melinda Gates et de plusieurs bailleurs de fonds, et qui compte déjà six investissements à son actif.

Cliquez sur l'image.Tour de table

Les montants injectés dans les entreprises sont assez variables : de quelques centaines de milliers d'euros, comme dans le cas de l'investissement de XSML dans la clinique SOS Médecins de nuit, en RD Congo, à une trentaine de millions d'euros. En termes de segments d'activité, la production de médicaments retient traditionnellement l'attention. « Tous les fonds s'intéressent potentiellement à l'industrie pharmaceutique, un secteur en forte croissance et plus susceptible que d'autres de fournir des rendements élevés [de l'ordre de 25 % à 30 %, NDLR] », constate Sofiane Lahmar. Proparco, filiale de l'Agence française de développement (AFD), est ainsi entré au tour de table de la branche Afrique du fabricant indien de génériques Strides Arcolab. Les compagnies d'assurances privées sont également devenues un secteur de prédilection des financiers africains, attirés par les faibles niveaux de pénétration de la couverture santé sur les principaux marchés.

« Ce qui est nouveau, c'est l'investissement dans des cliniques ou des centres de dialyse, analyse Sofiane Lahmar. Les opportunités qu'on observe se trouvent plutôt dans les pays anglophones, le poids du secteur public étant plus important chez les francophones. » Mais le modèle diffère quelque peu : si les investissements dans la pharmacie et l'assurance santé sont un pari sur la généralisation des traitements et des médicaments en Afrique, ceux réalisés dans les cliniques visent plutôt à profiter de l'appétence des Africains les plus aisés pour des soins de haute qualité. « L'objectif est de convaincre ces personnes de se faire soigner dans de bonnes institutions privées en Afrique plutôt que d'aller en Europe », souligne Farid Fezoua, patron Afrique de GE Healthcare.

L'incontournable Africa Health Fund

Ciblant un taux de rentabilité interne brut de 15 %, l'Africa Health Fund (AHF) ambitionne de faciliter l'accès à des services de santé abordables et de qualité, notamment au sud du Sahara. Depuis l'acquisition de son gestionnaire Aureos Capital par l'émirati Abraaj Capital, « cette stratégie pourrait s'étendre à l'Afrique du Nord », note Kodjo Aziagbe, associé d'Abraaj. Doté de 80 millions d'euros depuis décembre 2011, l'AHF a déjà acquis des participations dans plusieurs entreprises, notamment au Kenya. Seul investissement côté francophone : la clinique Biasa, au Togo, qui a reçu 1,4 million d'euros en juillet 2012. L'AHF prévoit de réaliser une vingtaine d'investissements de 190 000 à 3,8 millions d'euros d'ici à 2014. F.R.

Si le secteur dans son ensemble intéresse les financiers, la jeunesse des entreprises de la santé et leur faible maturité ont jusqu'à présent empêché la finalisation de grosses opérations. « À part le Nigeria et l'Afrique du Sud, les pays africains n'ont pas un niveau de développement ni un réseau de cliniques qui nous permettraient de trouver un investissement à notre mesure, à savoir de 50 millions à 100 millions de dollars par transaction [de 37,5 millions à 75 millions d'euros] », confirme Vincent Le Guennou, coprésident d'Emerging Capital Partners.

Taille critique

Jide Olanrewaju, associé chez Satya Capital, souligne ce problème de taille critique : « Les entreprises de santé sont petites et, de ce fait, il faut créer des synergies entre elles, essayer de mettre en place des partenariats, par exemple en rassemblant des spécialistes. » « À mesure que la classe moyenne émerge et qu'on passe de l'informel au formel, l'accès aux soins privés va se développer, ce qui justifiera la création d'un plus grand nombre de centres de santé privés d'une taille susceptible d'intéresser les fonds d'investissement », prédit toutefois Vincent Le Guennou.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Algérie

Cevital autorisé à reprendre le français FagorBrandt

Cevital autorisé à reprendre le français FagorBrandt

Le tribunal de commerce de Nanterre a validé la reprise de FagorBrandt par Cevital. Le groupe algérien reprend notamment deux sites industriels, et 1 200 salariés.

Lire la suite

Hydrocarbures

Hydrocarbures : le nigérian Seven Energy lève 255 millions de dollars

Hydrocarbures : le nigérian Seven Energy lève 255 millions de dollars

L'opérateur pétrolier et gazier nigérian Seven Energy a annoncé avoir levé 255 millions de dollars, via notamment une contribution du fonds souverain singapourien Temasek (150 millions) et de la Société...

Lire la suite

Climat des affaires

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Aon Risk Solutions vient de publier la 16e édition de la carte de risque pays. Si l'Afrique australe reste (à l'exception du Zimbabwe) la zone la moins risquée du continent,...

Lire la suite

Afrique du Sud

Hôtellerie : un fonds souverain dubaïote entre au capital du Sud-africain Kerzner

Hôtellerie : un fonds souverain dubaïote entre au capital du Sud-africain Kerzner

Investment Corporation of Dubaï (ICD), un fonds souverain dubaïote, a acquis une participation dans la chaine d'hôtels mondiale Kerzner International, qui compte parmi ses investisseurs la famille de Sol Kerzner,...

Lire la suite

Assurances

Cameroun : Henri Ewelé débarqué de la direction de Chanas

Cameroun : Henri Ewelé débarqué de la direction de Chanas

Henri Ewelé a été relevé de son poste de directeur général par le conseil d’administration de l'assureur camerounais Chanas. Il a été remplacé par Albert Pamsy, sept mois à peine...

Lire la suite

Mines

Maroc : Kasbah Resources cède un quart du méga-projet d'étain d'Achmmach

Maroc : Kasbah Resources cède un quart du méga-projet d'étain d'Achmmach

L'entreprise minière australienne Kasbah Resources a annoncé la signature d'un protocole d'entente avec les futurs autres actionnaires de la co-entreprise Atlas Tin pour le développement du projet d'Achmmach, qui regroupe...

Lire la suite

Rail

Abidjan-Lomé : la boucle est bouclée

Abidjan-Lomé : la boucle est bouclée

Abidjan, Ouagadougou, Niamey, Cotonou et Lomé reliées par le chemin de fer ? Ce n'est plus un rêve, les travaux commencent.

Lire la suite

Médias

Kenya : le sud-africain TMG acquiert 49% de Radio Africa Limited

Kenya : le sud-africain TMG acquiert 49% de Radio Africa Limited

Times Media Group a acquis 49% du capital de la société kenyane Radio Africa Limited pour un montant de 195 millions de rands (18,5 millions de dollars), a indiqué le...

Lire la suite

Ingénierie

Jesa, dessine-moi un projet

Jesa, dessine-moi un projet

Fruit de l'union entre l'OCP et l'américain Jacobs, la coentreprise Jesa met ses connaissances techniques au service de l'exploitation du phosphate.

Lire la suite

Bande-annonce

Réussite : un avant-goût de la quatrième émission !

Réussite : un avant-goût de la quatrième émission !

La quatrième édition de Réussite, le magazine de « l'Afrique qui gagne », est diffusée vendredi 18 avril au soir sur Canal+ Afrique. Découvrez le sommaire et la bande-annonce en...

Lire la suite

Reportage TV

Réussite : la route qui change la vie de Dolisie

Réussite : la route qui change la vie de Dolisie

Montez à bord d'un bus de la Trans-Route Congo et parcourez la route longue de 160 km qui relie Pointe-Noire à Dolisie en moins de 3 heures. Un reportage TV...

Lire la suite

Gestion publique

Mozambique : dérapage annoncé du déficit public

Mozambique : dérapage annoncé du déficit public

L'agence de notation Moody's prévoit une explosion du déficit budgétaire, à 12% du PIB, en raison de la hausse des dépenses publiques de 28%. Une progression inquiétante à court-terme mais...

Lire la suite

Hydrocarbures

Glencore Xstrata rachète Caracal Energy pour 1,35 milliard de dollars

Glencore Xstrata rachète Caracal Energy pour 1,35 milliard de dollars

Glencore Xstrata va débourser 1,35 milliard de dollars pour acquérir la compagnie pétrolière Caracal Energy, active principalement au Tchad, rapporte l'agence "Reuters".

Lire la suite

BTP

Veni vidi... Vinci ?

Veni vidi... Vinci ?

Après des années de suprématie chinoise, les français Bouygues, Eiffage et Vinci repartent à l'assaut du continent. Leurs atouts ? Qualité, respect des délais et recours à la sous-traitance locale.

Lire la suite

Interview

Olivier Stintzy : "Investir dans les hôpitaux, les écoles, le logement"

Olivier Stintzy :

Pour ce gestionnaire de fonds, les partenariats public-privé permettent de prolonger la durée de vie des équipements à vocation sociale tout en garantissant leur rentabilité.

Lire la suite

Transport ferroviaire

Afrique du Sud : la RATP à un train d'enfer

Afrique du Sud : la RATP à un train d'enfer

Les vaches sud-africaines n'ont pas le temps de le voir passer. Conçu et exploité par la Régie française, le Gautrain relie Pretoria et le centre de Jo'burg en quarante minutes.

Lire la suite

Bois

Résultats 2013 décevants pour Rougier

Résultats 2013 décevants pour Rougier

Rougier a publié ses résultats annuels 2013. Si le groupe français, l'un des leaders mondiaux de la production et du négoce de bois, a réalisé un chiffre d'affaires quasi stable...

Lire la suite

Pétrole

Angola : Total réduit la facture de quatre milliards de dollars à Kaombo

Angola : Total réduit la facture de quatre milliards de dollars à Kaombo

Le français Total et ses partenaires ont pris la décision d'investissement dans le projet de Kaombo, en Angola. L'exploitation de ce champ offshore "ultra profond", qui a connu des retards...

Lire la suite

Maroc

La SGTM : la réussite en héritage

La SGTM : la réussite en héritage

La SGTM, ce sont des ponts, des barrages, des aéroports et des filiales en Afrique. Mais c'est aussi et avant tout une belle saga familiale.

Lire la suite

Transports

Côte d'Ivoire : le futur train urbain coûtera 1 milliard d'euros

Côte d'Ivoire : le futur train urbain coûtera 1 milliard d'euros

Le gouvernement ivoirien a conclu un accord de négociation exclusive avec le consortium franco-coréen composé du groupe Bouygues, de Dongsan Engineering et Huyndai Rotem Company pour la construction du train...

Lire la suite

Développement

Algérie : un autre monde...

Algérie : un autre monde...

Depuis la fin des années 1990, le pays investit massivement pour combler son retard en matière d'infrastructures ou d'emploi. Avec plus ou moins de succès.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags