Les fonds d'investissement au secours de la santé

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

En juillet 2012, la clinique Biasa, au Togo, a reçu 1,4 million d'euros de l'Africa Health Fund. © Jean-Claude Abalo/JAEncore émergent en Afrique, le secteur retient de plus en plus l'attention des fonds d'investissement. Médicaments, assurances, cliniques... Le potentiel est énorme.

La tendance est nette. « Dans le secteur de la santé, les opportunités sont de plus en plus nombreuses, même si elles sont encore émergentes », constate Sofiane Lahmar, associé au sein du capital-investisseur panafricain Development Partners International (DPI). Boom démographique, vieillissement de la population, essor des maladies non transmissibles (cancer, diabète, etc.), aspiration à une meilleure prise en charge sanitaire, continent largement sous-médicalisé... Tous les ingrédients sont réunis en Afrique pour que la consommation de soins décolle dans les années à venir. Et avec elle l'intérêt des investisseurs financiers pour ce secteur longtemps délaissé.

La Société financière internationale (SFI), bras armé de la Banque mondiale pour le secteur privé, évaluait à 22,5 milliards d'euros entre 2010 et 2016 les besoins d'investissement dans ce secteur sur le continent. Selon l'institution, ce marché serait même l'un des plus prometteurs en termes de rendement. « Le contexte est favorable, la santé devient un secteur stratégique », confirme Kodjo Aziagbe, associé pour l'Afrique de l'Ouest francophone d'Abraaj Capital.

De fait, la plupart des fonds opérant en Afrique intègrent désormais le secteur de la santé dans leurs objectifs d'investissement. Deux d'entre eux sont même entièrement consacrés à ce créneau : le discret Investment Fund for Health in Africa, fondé en 2007 aux Pays-Bas et doté de 50 millions d'euros, et l'Africa Health Fund (lire encadré), créé en juin 2009 avec le soutien de la Fondation Bill & Melinda Gates et de plusieurs bailleurs de fonds, et qui compte déjà six investissements à son actif.

Cliquez sur l'image.Tour de table

Les montants injectés dans les entreprises sont assez variables : de quelques centaines de milliers d'euros, comme dans le cas de l'investissement de XSML dans la clinique SOS Médecins de nuit, en RD Congo, à une trentaine de millions d'euros. En termes de segments d'activité, la production de médicaments retient traditionnellement l'attention. « Tous les fonds s'intéressent potentiellement à l'industrie pharmaceutique, un secteur en forte croissance et plus susceptible que d'autres de fournir des rendements élevés [de l'ordre de 25 % à 30 %, NDLR] », constate Sofiane Lahmar. Proparco, filiale de l'Agence française de développement (AFD), est ainsi entré au tour de table de la branche Afrique du fabricant indien de génériques Strides Arcolab. Les compagnies d'assurances privées sont également devenues un secteur de prédilection des financiers africains, attirés par les faibles niveaux de pénétration de la couverture santé sur les principaux marchés.

« Ce qui est nouveau, c'est l'investissement dans des cliniques ou des centres de dialyse, analyse Sofiane Lahmar. Les opportunités qu'on observe se trouvent plutôt dans les pays anglophones, le poids du secteur public étant plus important chez les francophones. » Mais le modèle diffère quelque peu : si les investissements dans la pharmacie et l'assurance santé sont un pari sur la généralisation des traitements et des médicaments en Afrique, ceux réalisés dans les cliniques visent plutôt à profiter de l'appétence des Africains les plus aisés pour des soins de haute qualité. « L'objectif est de convaincre ces personnes de se faire soigner dans de bonnes institutions privées en Afrique plutôt que d'aller en Europe », souligne Farid Fezoua, patron Afrique de GE Healthcare.

L'incontournable Africa Health Fund

Ciblant un taux de rentabilité interne brut de 15 %, l'Africa Health Fund (AHF) ambitionne de faciliter l'accès à des services de santé abordables et de qualité, notamment au sud du Sahara. Depuis l'acquisition de son gestionnaire Aureos Capital par l'émirati Abraaj Capital, « cette stratégie pourrait s'étendre à l'Afrique du Nord », note Kodjo Aziagbe, associé d'Abraaj. Doté de 80 millions d'euros depuis décembre 2011, l'AHF a déjà acquis des participations dans plusieurs entreprises, notamment au Kenya. Seul investissement côté francophone : la clinique Biasa, au Togo, qui a reçu 1,4 million d'euros en juillet 2012. L'AHF prévoit de réaliser une vingtaine d'investissements de 190 000 à 3,8 millions d'euros d'ici à 2014. F.R.

Si le secteur dans son ensemble intéresse les financiers, la jeunesse des entreprises de la santé et leur faible maturité ont jusqu'à présent empêché la finalisation de grosses opérations. « À part le Nigeria et l'Afrique du Sud, les pays africains n'ont pas un niveau de développement ni un réseau de cliniques qui nous permettraient de trouver un investissement à notre mesure, à savoir de 50 millions à 100 millions de dollars par transaction [de 37,5 millions à 75 millions d'euros] », confirme Vincent Le Guennou, coprésident d'Emerging Capital Partners.

Taille critique

Jide Olanrewaju, associé chez Satya Capital, souligne ce problème de taille critique : « Les entreprises de santé sont petites et, de ce fait, il faut créer des synergies entre elles, essayer de mettre en place des partenariats, par exemple en rassemblant des spécialistes. » « À mesure que la classe moyenne émerge et qu'on passe de l'informel au formel, l'accès aux soins privés va se développer, ce qui justifiera la création d'un plus grand nombre de centres de santé privés d'une taille susceptible d'intéresser les fonds d'investissement », prédit toutefois Vincent Le Guennou.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Portrait

Burundi : Donatien Ndayishimiye, un homme de réseaux

Burundi : Donatien Ndayishimiye, un homme de réseaux

Après avoir redressé l'Office national des télécommunications, Donatien Ndayishimiye a pris la tête de Burundi Backbone System, le consortium chargé d'assurer le maillage du pays en fibre optique.

Lire la suite

Télévision

RTI choisit Emmanuel Chain pour produire son magazine éco

RTI choisit Emmanuel Chain pour produire son magazine éco

Ahmadou Bakayoko, directeur général de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI), a conclu un partenariat avec le Groupe Éléphant co-fondé par Emmanuel Chain et Thierry Bizot pour la co-production d'un magazine...

Lire la suite

Énergie

Veolia prend Électricité de Guinée en main

Veolia prend Électricité de Guinée en main

Veolia a remporté le contrat de gestion de la société publique Électricité de Guinée (EDG), a appris "Jeune Afrique".

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans "Jeune Afrique"

Cette semaine dans

Dans son édition de cette semaine, “Jeune Afrique” dresse le portrait des grandes figures africaines du trading.

Lire la suite

BTP

Ciments du Maroc consolide ses positions

Ciments du Maroc consolide ses positions

Dans un marché local toujours en berne, la filiale d'Italcementi se bat pour rester numéro deux. Et permettre au groupe italien de poser ses premiers jalons au sud du Sahara.

Lire la suite

Finance

Fitch Ratings prévoit une croissance solide des banques d'Afrique subsaharienne

Fitch Ratings prévoit une croissance solide des banques d'Afrique subsaharienne

Dans un communiqué, l'agence de notation Fitch Ratings prévoit une croissance soutenue des banques d'afrique subsaharienne. La demande dans le financement des infrastructures et le secteur privé devraient compenser la...

Lire la suite

Mines

Burkina Faso : léger coup de mou pour le secteur minier

Burkina Faso : léger coup de mou pour le secteur minier

Le secteur minier burkinabè a vu sa contribution au budget de l'État dégringoler de 12 % à 168 milliards de F CFA en 2014. Un léger coup de mou qui...

Lire la suite

Magazine Réussite

Déchets : rien n'arrête le camerounais Michel Ngapanoun

Déchets : rien n'arrête le camerounais Michel Ngapanoun

Repris il y a deux décennies par Michel Ngapanoun, Hysacam collecte désormais les ordures dans 14 des plus grandes villes du Cameroun. Reportage sur l'un des rares acteurs africains du secteur...

Lire la suite

Transport aérien

Le ciel s'assombrit encore pour Tunisair

Le ciel s'assombrit encore pour Tunisair

Baisse du transport passager et du fret, des parts de marché et de la rentabilité : au premier trimestre de l'année, les indicateurs de Tunisair ont continué à se dégrader.

Lire la suite

Médias

Sahar Baghery : « En Afrique, la production TV met l'accent sur les aspects positifs »

Sahar Baghery : « En Afrique, la production TV met l'accent sur les aspects positifs »

Multiplication des chaînes, investissement dans le contenu africain, passage au numérique... Alors que la société de mesure d'audience TV Médiamétrie pousse ses pions en Afrique, Sahar Baghery, l'une de ses directrices, décrypte...

Lire la suite

Reportage TV

Burkina Faso : 2IE, l'école polytechnique panafricaine

Burkina Faso : 2IE, l'école polytechnique panafricaine

A Ouagadougou, au Burkina, l'institut international d'ingénierie de l'eau et de l'environnement (2IE) forme des étudiants venus de toute la sous-région. Découvrez en images cette école qui a développé des...

Lire la suite

Loisirs

Sénégal : Pefaco prépare une razzia sur les casinos

Sénégal : Pefaco prépare une razzia sur les casinos

Le groupe espagnol Pefaco s'apprête à racheter au groupe sénégalais Anfa ses deux casinos à Dakar, a appris "Jeune Afrique".

Lire la suite

Portrait

Moussa Diao : à Genève, ce Sénégalais jongle avec les barils

Moussa Diao : à Genève, ce Sénégalais jongle avec les barils

Eminence africaine du milieu du trading sur les bords du lac Léman, Moussa Diao supervise un portefeuille de plus de 2 millions de tonnes de produits pétroliers chaque année.

Lire la suite

Dette

Le 28 avril, le Tchad atteindra le point d'achèvement PPTE

Le 28 avril, le Tchad atteindra le point d'achèvement PPTE

FMI et Banque mondiale devraient annoncer la semaine prochaine l'atteinte du point d'achèvement de l'initiative PPTE, a appris "Jeune Afrique". Une bouffée d'air pour l'économie et le budget du Tchad,...

Lire la suite

Emploi

Everjobs veut doper le marché de l'emploi en Afrique

Everjobs veut doper le marché de l'emploi en Afrique

Everjobs a choisi le Cameroun pour lancer ses activités, le 23 avril. Opérationnel en Côte d’Ivoire, au Sénégal et en Ouganda, ce portail d'offres d'emploi développé par Africa Internet Group...

Lire la suite

Développement

Longtemps déserté, le Sahara marocain attire enfin les patrons

Longtemps déserté, le Sahara marocain attire enfin les patrons

Fin mars, les provinces du Sud étaient au centre d'un nouveau forum de l'investissement à Laayoune. À la clé, soixante projets et 6 milliards de dirhams (550 millions d'euros) pour...

Lire la suite

Finance

La Côte d'Ivoire veut lever 300 milliards de F CFA en obligations islamiques

La Côte d'Ivoire veut lever 300 milliards de F CFA en obligations islamiques

La Côte d'Ivoire s'allie à la Société islamique pour le développement du secteur privé pour l'émission d'obligations islamiques (sukuk). Le programme, d'un montant de 300 milliards de F CFA (455...

Lire la suite

Finance

La BERD va ouvrir son premier bureau marocain

La BERD va ouvrir son premier bureau marocain

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) va ouvrir le 28 avril son premier bureau au Maroc. Cette nouvelle implantation permettra à l'institution de mener à bien...

Lire la suite

Grande distribution

Le tunisien Monoprix revoit sa stratégie à l'international

Le tunisien Monoprix revoit sa stratégie à l'international

À l'occasion de la présentation de ses résultats annuels, SNMVT-Monoprix a insisté sur sa volonté de se concentrer sur un marché tunisien plus concurrentiel. Les plans de développement en Libye...

Lire la suite

Consommation

Heineken et CFAO vont investir 100 milliards de F CFA dans leur brasserie d'Abidjan

Heineken et CFAO vont investir 100 milliards de F CFA dans leur brasserie d'Abidjan

Le géant néerlandais des boissons et le groupe de distribution panafricain CFAO vont investir 100 milliards de francs CFA (152 millions d'euros) pour construire une brasserie à Abidjan, la capitale...

Lire la suite

Finance

Hôtellerie : Teyliom cherche à lever 50 millions de dollars

Hôtellerie : Teyliom cherche à lever 50 millions de dollars

Selon les informations recueillies par "Jeune Afrique", le holding Teyliom cherche à lever une cinquantaine de millions de dollars sous forme de fonds propres. Yigo Thiam, son directeur général, a...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags