Patrick Alexandre : pour Servair, "l'exigence de qualité est plus élevée en Afrique qu'ailleurs"

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Servair, dirigé par Patrick Alexandre, compte 2500 salariés dans seize pays du continent. © Claire-Lise Havet / Air FranceLe patron de Servair, la filiale de restauration d'Air France, détaille la stratégie de la société, fondée sur de solides partenariats locaux.

Présent dans seize pays sur le continent, Servair (761,5 millions d'euros de chiffre d'affaires) y compte désormais 2 500 salariés. C'est deux fois plus que sa maison mère, Air France. Pour doper sa croissance africaine, le troisième groupe mondial de restauration aérienne a misé sur des partenariats fructueux, tant avec des compagnies comme Kenya Airways (depuis 2010) qu'avec des fournisseurs agroalimentaires locaux. À côté de son activité de préparation de plats (catering) pour les ­avions, Servair se positionne également sur les marchés du duty free, des restaurants et salons aéroportuaires ou encore de la restauration événementielle. De son bureau de l'aéroport de Roissy, Patrick Alexandre, 57 ans, met le cap en 2012 sur le Nigeria, le Cap-Vert et le Bénin. Une expansion qui devrait doper son chiffre d'affaires africain consolidé de 73,3 millions d'euros en 2011. Et lui permettre de garder sa longueur d'avance sur ses concurrents LSG Chefs et Gate Gourmet.

Jeune Afrique : Après l'ouverture d'une nouvelle filiale au Ghana, allez-vous poursuivre votre offensive africaine ?

Patrick Alexandre : En 2012, nous allons lancer deux centres au Nigeria, l'un à Abuja et l'autre à Lagos, qui ouvrira en mai prochain. Avec ce dernier, nous comptons récupérer entre 20 % et 25 % du marché des deux « caterers » présents (dont celui du principal, ASL First Catering). Cette année, nous voulons aussi agrandir notre implantation à Cotonou, au Bénin, avec la construction d'un véritable centre de préparation alimentaire, et nous installer à Praia, au Cap-Vert. Les mois suivants seront aussi l'occasion pour nos 200 salariés ivoiriens, que nous n'avons jamais abandonnés pendant la crise, de reprendre un rythme normal...

Prendrez-vous des initiatives en dehors du catering aérien ?

Nous allons reprendre la gestion de bars-restaurants dans les aéroports de Brazzaville et Pointe-Noire, où nous sommes déjà implantés. Nous pouvons également répondre à des appels d'offres dans l'événementiel, comme nous l'avons fait avec succès lors de la Coupe d'Afrique des nations à Libreville. Nous fournissons aussi des prestations de conseil et formation, dans la gestion des ventes à bord de Camair-Co par exemple. Enfin, Servair se positionne sur la gestion de salons VIP d'aéroports qui comptent entre 2 et 5 millions de passagers.

Vous êtes une filiale d'Air France à 94 %. Quelle est votre marge de manoeuvre dans vos choix stratégiques par rapport à votre maison mère ?

Nous travaillons à présent pour une cinquantaine de compagnies différentes en Afrique. Air France est d'abord un client pour nous, avec lequel les négociations commerciales ne sont pas faciles. À Dakar, ce n'est que le quatrième, après Air Sénégal, Royal Air Maroc, et Delta Airlines... Nous nous sommes installés à Accra en 2011 en suivant Alitalia, car la compagnie française ne dessert pas la capitale ghanéenne. Par ailleurs, depuis notre implantation au Kenya avec notre partenaire NAS, en 2010, nous collaborons à l'élaboration des menus avec la direction marketing de Kenya Airways. Désormais, nous sommes autant intégrés à leurs processus qu'à ceux d'Air France...

Servair en chiffres

Chiffre d'Affaires en Afrique :
73,3 millions d'euros
Nombre de repas servis par an :
7,8 millions
Top 5 des clients :

1-Kenya Airways
2-Air France
3-Emirates
4-South African Airways
5-Ethiopian Airlines

Vos recettes se préparent-elles avec des produits locaux ?

Aujourd'hui, grâce aux filières locales, les produits frais et le poisson proposés dans les avions au départ de l'Afrique proviennent du continent. Au Mali, dans le delta intérieur du Niger, nous avons défini avec les pêcheurs les types de prises correspondant à nos besoins. Nous les avons même équipés de téléphones portables pour qu'ils préviennent nos livreurs dès qu'ils ont de quoi nous fournir. Grâce à cela, à Bamako, il n'y aura plus dans nos plats de saumon fumé avec une empreinte carbone démesurée... Pour ce qui est des crevettes, nous avons repris la majorité des parts de notre fournisseur sénégalais Nosopal. Il approvisionne nos unités africaines, mais aussi Paris. Nous envisageons en outre de l'aider à vendre une partie de sa production à notre partenaire américain Flying Food. Pour les fruits, nous achetons des mangues découpées localement...

Votre logistique et votre suivi de la qualité sont-ils complexes en Afrique ?

Le niveau d'exigence est plus élevé pour nos équipes africaines que pour les autres. Comme les conditions de conservation sont difficiles, nous avons développé de nouvelles technologies telles que la cuisson sous vide, qui garantit une conservation irréprochable et préserve le goût des aliments tout en éliminant les risques liés à la décongélation.

Le fait d'être français est-il un atout pour vous ?

Dans la restauration, il va sans dire qu'être français est un avantage. Kenya Airways ne se serait pas adressé à nous si nous n'avions pas été une société française ayant fait ses preuves en Afrique. La France a su intégrer dans sa cuisine des éléments de cultures différentes. Ses chefs sont aux meilleurs niveaux internationaux en raison de cette capacité à trouver leur inspiration ailleurs, notamment en Asie. Joël Robuchon, Jacques Le Divellec ou Guy Martin, chefs étoilés par le guide Michelin qui travaillent avec nous, s'inscrivent dans cette lignée. En Afrique, ils nous aident à intégrer des traditions culinaires très fortes, transmises de mère en fille.

 

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Notation

Burkina Faso : Wara met sous surveillance les notes de Coris Bank et Onatel

Burkina Faso : Wara met sous surveillance les notes de Coris Bank et Onatel

Suite aux événements ayant mené à la dissolution du gouvernement burkinabè le 30 octobre, l'agence de notation WARA a mis sous surveillance négative l'opérateur télécoms Onatel et Coris Bank International....

Lire la suite

Conseil juridique

Le barreau de Côte d'Ivoire fustige l'arrivée d'Orrick

Le barreau de Côte d'Ivoire fustige l'arrivée d'Orrick

Dans une déclaration écrite, le bâtonnier du barreau de Côte d'Ivoire critique le recours par Orrick au statut de conseiller juridique. Le secrétaire de l'Ordre des avocats demande au cabinet...

Lire la suite

Conjoncture

Zone Cemac : la Banque centrale abaisse ses prévisions de croissance

Zone Cemac : la Banque centrale abaisse ses prévisions de croissance

La Banque des États de l'Afrique centrale a révisé à la baisse ses prévisions de croissance pour la région Cemac de 6,1 % à 5,7 % en 2014. Une décision...

Lire la suite

Télécoms

Quel partenaire pour Camtel ?

Quel partenaire pour Camtel ?

Avec l'obtention surprise d'une licence globale, l'opérateur public camerounais fait son retour dans la téléphonie mobile. Mais sans alliance stratégique, il aura bien du mal à percer.

Lire la suite

Portrait

Léonard Wantchékon, du cachot à l'Académie

Léonard Wantchékon, du cachot à l'Académie

Léonard Wantchékon a été élu à l'Académie américaine des arts et des sciences en 2013. Découvrez le surprenant parcours de cet universitaire béninois de 58 ans.

Lire la suite

Téléphonie

Maroc Telecom renoue avec la croissance dans le royaume chérifien

Maroc Telecom renoue avec la croissance dans le royaume chérifien

Au troisième semestre 2014, l'opérateur Maroc Télécoms a engrangé un chiffre d'affaires de 7,3 milliards de dirhams (+ 4,3 % par rapport à la même période en 2013). Une performance...

Lire la suite

Finance

Bourse : Casablanca et Londres renforcent leur partenariat

Bourse : Casablanca et Londres renforcent leur partenariat

Après avoir conclu un partenariat avec la Bourse de Casablanca, le London Stock Exchange vient de signer un accord avec la société Maroclear, visant à l'attribution d'un identifiant unique aux...

Lire la suite

Conseil juridique

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pourquoi le cabinet Orrick a fait le choix d'Abidjan

Pour sa première implantation sur le continent, le cabinet d'avocats né aux États-Unis a préféré la capitale économique ivoirienne à Casablanca ou à Johannesburg. Un pari assumé.

Lire la suite

Innovation

Millicom lance sa fondation pour les innovateurs africains

Millicom lance sa fondation pour les innovateurs africains

Millicom-Tigo a lancé officiellement au cours d'une session sur internet sa fondation pour les entrepreneurs sociaux innovants, dotée d'un budget annuel de 10 millions de dollars. Le Tchad, la RD...

Lire la suite

Éducation

À Tlemcen, un institut dédié aux sciences de l’eau et de l'énergie ouvre ses portes

À Tlemcen, un institut dédié aux sciences de l’eau et de l'énergie ouvre ses portes

Après le Kenya, le Nigéria, le Cameroun et Maurice, c'est au tour de l'Algérie d'accueillir un des instituts de l'université panafricaine

Lire la suite

Hydrocarbures

L'Algérie signe ses premiers contrats pétroliers depuis l'attaque d'In Amenas

L'Algérie signe ses premiers contrats pétroliers depuis l'attaque d'In Amenas

Les compagnies pétrolières Statoil, Shell, Repsol, Enel et Dragon ont signé ce mercredi cinq contrats d'exploitation pétrolière en Algérie, les premiers depuis l'attaque du champ d'In Amenas en 2013.

Lire la suite

Reportage TV

Gabon : à Angondjé, un nouveau quartier sort de terre

Gabon : à Angondjé, un nouveau quartier sort de terre

Au nord de Libreville, à proximité immédiate du stade de l'Amitié, la ville nouvelle d'Angondjé sort de terre. 1 800 logements censés favoriser la mixité sociale sont sur le point...

Lire la suite

Télécoms

Viettel va investir un milliard de dollars en Tanzanie

Viettel va investir un milliard de dollars en Tanzanie

Après avoir obtenu sa licence, mi-octobre, Viettel a annoncé vouloir investir un milliard de dollars en Tanzanie. L'opérateur télécoms espère pouvoir lancer ses opérations en juillet 2015, sur un marché déjà...

Lire la suite

Rapport

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

Doing Business 2015 : l'Afrique bat le record des réformes

Selon le rapport Doing Business 2015 de la Banque mondiale, deux tiers des économies africaines ont connu une amélioration du climat des affaires. Le Sénégal et la RD Congo, qui...

Lire la suite

Automobile

Johan Van Zyl : "Pour rester leader en Afrique, Toyota doit être présent sur toute la gamme"

Johan Van Zyl :

Vendre des citadines en plus des 4×4 ? Afin que Toyota reste la plus vendue du continent, son patron sud-africain sait qu'il doit s'adapter aux nouveaux modes de consommation.

Lire la suite

Agroalimentaire

NCA-Rouiba débarque au Bénin

NCA-Rouiba débarque au Bénin

Le n°1 algérien de la production de boissons à base de fruits va signer un protocole d'accord avec les autorités béninoises en vue d'exploiter des usines dans la région de...

Lire la suite

Cameroun

Notation : la situation financière de Camtel stable à court terme

Notation : la situation financière de Camtel stable à court terme

Bloomfield attribue pour la première fois la note "BBB" avec une perspective positive à long terme et "A3" sur le court terme à Camtel. Si l'agence de notation reconnaît une...

Lire la suite

Médias

Télévision : Canal Plus rachète le distributeur Thema

Télévision : Canal Plus rachète le distributeur Thema

Soucieux d'accélérer son développement en Afrique, le groupe français Canal Plus a pris le contrôle de la société Thema, éditrice de la chaîne Nollywood TV.

Lire la suite

Batiment

L'Algérie va lancer 4 usines de préfabrication de logements en 2015

L'Algérie va lancer 4 usines de préfabrication de logements en 2015

La Société de gestion des participations de l'État algérien dans le bâtiment (SGP Injab) prévoit la construction de quatre usines de préfabrication de logements à Alger, Annaba, Oran et Biskra...

Lire la suite

Intégration régionale

Afrique centrale : le Rwanda va réintégrer la CEEAC

Afrique centrale : le Rwanda va réintégrer la CEEAC

Sept ans après l'avoir quittée, le Rwanda va réintégrer officiellement la Communauté économique des États de l'Afrique centrale (CEEAC), lors d'un sommet prévu les 24 et 25 novembre prochains à...

Lire la suite

Banque

Côte d'Ivoire : dopée aux dirhams, la Baci gagne du terrain

Côte d'Ivoire : dopée aux dirhams, la Baci gagne du terrain

Élément central du dispositif subsaharien du marocain Banque populaire, Banque atlantique Côte d'Ivoire est devenue le numéro trois du marché local. Reste à en renforcer la rentabilité.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags