Les compagnies aériennes s'en prennent aux gouvernements

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print
Mots clés:

SAAirways DRSoumises à une concurrence accrue, pénalisées par la crise économique et les conséquences du Printemps arabes, les compagnies africaines, réunies à Johannesburg (Afrique du Sud), du 18 au 20 novembre, à l'occasion de l'assemblée générale de l'Association des compagnies aériennes africaines (AFRAA), dénoncent la politique européenne en matière de liste noire et le manque de soutien de la part des gouvernements africains.

Avec la crise économique en Europe et les conséquences des perturbations politiques vécues qui ont secoué les pays d'Afrique du Nord en 2011, le trafic passager des membres de l'organisation panafricaine a baissé de 8,6 % l'an dernier. La concurrence internationale s'est encore accrue en Afrique, avec une présence renforcée des compagnies européennes et une offensive de plus en plus marquée de celles du Golfe. En conséquence, d'après le cabinet Ernst & Young, les compagnies du continent, nombreuses mais petites, ne détiennent que 18 % du trafic africain. Pire, collectivement, elles ne réaliseront aucun profit en 2012, selon l'Association internationale du transport aérien (IATA).

Premier chantier à engager, selon les responsables de l'association, celui de la sécurité aérienne. « Elle est la priorité numéro un de l'AFRAA. Il n'y a pas à transiger sur le sujet », a martelé Elijah Chingosho, le secrétaire général de l'organisation aérienne panafricaine. Pour améliorer la performance des compagnies africaines en la matière, l'association a donné trois ans à tous ses membres pour obtenir la certification IOSA (le standard international de sécurité).

« La liste noire » dénoncée

Les présidents de compagnie ont toutefois à nouveau dénoncé la « liste noire » mise en place par la Commission de l'Union européenne (UE). « Sous couvert de lutte contre l'insécurité aérienne, elle vise en fait à permettre aux compagnies européennes de pénétrer le marché africain », a affirmé le secrétaire de l'AFRAA, qui espère faire évoluer Bruxelles sur le sujet. Son point de vue est largement partagé par les dirigeants de petites compagnies. « A Paris, les autorités multiplient les inspections sur nos vols. Elles cherchent clairement à mettre en faute les compagnies africaines », notait Alex van Elk, président de la Camair-co, qui n'est pas inscrite sur la liste noire. Aujourd'hui encore, les compagnies de 17 pays africains ne peuvent accéder au ciel aérien européen, principalement en raison des défaillances du contrôle aérien de leur pays. Sur lesquelles elles n'ont pas prise...

Autre difficulté à affronter, celle des taxes élevées mises en places par les gouvernements africains. « A Djibouti ou au Ghana, une compagnie doit débourser jusqu'à 80 dollars par passager, ce n'est pas supportable », s'est indigné Elijah Chingosho. Selon Tewolde Gebremariam, président d'Ethiopian Airlines, « les États africains doivent payer leurs infrastructures, mais le coût supporté par les compagnies doit être raisonnable pour permettre leur survie et le développement du trafic aérien. Dans certains pays, ce n'est clairement pas le cas. » Même problème pour les coûts du carburant, souvent deux fois plus chers qu'ailleurs, en raison des positions de monopole des distributeurs. Grâce à l'appui de l'Union africaine (UA), les dirigeants de l'AFRAA espèrent pousser les gouvernements  à changer leurs pratiques. Certains d'entre eux, comme l'Angola, ont déjà baissé leurs taxes aériennes pour les compagnies africaines en 2011.

Lire aussi :

Aérien : le low-cost en Afrique, c'est possible ?
Dossier transport aérien : Les flottes africaines décollent

La priorité aux compagnies du Golfe ou d'Europe

Avec l'intensification de la concurrence, Elijah Chingosho a aussi rappelé la décision de Yamoussoukro, adoptée par les ministres des transports de l'UA en mai 2005, établissant un libre accès du ciel africain aux compagnies du continent. Selon le secrétaire général, malgré la signature de cet accord, certains pays donnent encore la priorité à des compagnies du Golfe ou d'Europe sur les compagnies régionales.

Enfin, les dirigeants du secteur aérien africain ont examiné ensemble les manières de mieux travailler entre-elles, notamment entre grandes et petites compagnies, grâce à des accords d'assistance technique et de formation.

Toutefois, pour le président d'Ethiopian Airlines, « il ne faut pas se voiler la face. Pour réaliser des économies d'échelle, il faut être grand. Chaque pays veut sa compagnie, mais le modèle économique de l'aérien impose que l'Afrique compte moins de compagnies », a estimé Tewolde Gebremariam. « Il faut que nous combinions nos forces, des fusions sont nécessaires », a également plaidé Titus Naikuni, président de Kenya Airways. « Ensemble, South African Airways, Kenya Airways et Ethiopian Airlines représentent seulement 32 % du chiffre d'affaires et 25 % des profits de la compagnies Emirates », a souligné Zemedeneh Negatu, associé d'Ernst & Young en charge du secteur aérien en Afrique. D'après lui, en Afrique, il faut s'attendre à un mouvement de concentration dans les prochaines années, à l'instar de ce qui s'est passé en Europe et aux Etats-Unis.

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Hydrocarbures

Total va rapatrier neuf filiales situées dans des paradis fiscaux

Total va rapatrier neuf filiales situées dans des paradis fiscaux

Total a rendu public la liste complète de ses 903 filiales à travers le monde, parmi lesquelles 19 sont situées dans des pays considérés comme des paradis fiscaux. Neuf d'entre...

Lire la suite

Interview

Daniel Ona Ondo : "L'économie du Gabon est assez solide pour résister au choc pétrolier"

Daniel Ona Ondo :

Nouveau mode de gestion, réduction des dépenses dans certains secteurs, diversification des modalités de financement des chantiers... Le Premier ministre explique les choix de l'exécutif. Et sait qu'il doit accélérer...

Lire la suite

Marchés publics

Côte d'Ivoire : les tensions de trésorerie ralentissent l'exécution des grands chantiers

Côte d'Ivoire : les tensions de trésorerie ralentissent l'exécution des grands chantiers

Selon les chiffres du gouvernement ivoirien, en 2014, à peine 51 % des lignes budgétaires prévues pour les marchés publics ont pu être mobilisées. Des tensions de trésorerie qui ralentissent...

Lire la suite

Finance

Barclays candidat à une licence bancaire au Nigeria

Barclays candidat à une licence bancaire au Nigeria

Barclays Africa Group, la structure rassemblant plusieurs actifs africains du géant britannique, a demandé une licence bancaire aux autorités nigérianes et veut récupérer les filiales de sa maison-mère en Égypte...

Lire la suite

Tourisme

Afrique du Sud : la péninsule du Cap ravagée par le feu

Afrique du Sud : la péninsule du Cap ravagée par le feu

Des feux de brousse ravagent depuis quatre jours la péninsule du Cap, l'une des régions touristiques les plus visitées d'Afrique du Sud. Plus d'une dizaine de maisons, un hôtel ainsi...

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Joseph Khoury, la voix des Libanais de Côte d'Ivoire

Joseph Khoury, la voix des Libanais de Côte d'Ivoire

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Martine Coffi-Studer, le business, en toute discrétion

Côte d'Ivoire : Martine Coffi-Studer, le business, en toute discrétion

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... Jeune Afrique dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Abdoulaye Coulibaly : il y a un pilote dans l'avion ivoirien

Abdoulaye Coulibaly : il y a un pilote dans l'avion ivoirien

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Hubert de Saint-Jean, le sociétaire général

Côte d'Ivoire : Hubert de Saint-Jean, le sociétaire général

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Jean-Louis Billon, celui qui voulait toujours plus

Côte d'Ivoire : Jean-Louis Billon, celui qui voulait toujours plus

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Jean Kacou Diagou, le secteur privé ivoirien, c'est son dada

Jean Kacou Diagou, le secteur privé ivoirien, c'est son dada

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Adama Toungara, le pétrole et la Côte d'Ivoire

Adama Toungara, le pétrole et la Côte d'Ivoire

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Jean-Luc Bédié, les comptes sont au vert

Côte d'Ivoire : Jean-Luc Bédié, les comptes sont au vert

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Jean Hubert Nankam, pour un p'tit bisou

Côte d'Ivoire : Jean Hubert Nankam, pour un p'tit bisou

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Mamadou Bamba, connection people

Côte d'Ivoire : Mamadou Bamba, connection people

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Abdourahmane Cissé, le benjamin du gouvernement

Côte d'Ivoire : Abdourahmane Cissé, le benjamin du gouvernement

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Énergie

La Mauritanie va vendre de l'électricité au Mali

La Mauritanie va vendre de l'électricité au Mali

Après avoir signé un contrat similaire avec le Sénégal fin 2013, la Mauritanie vient de conclure en accord de vente d'électricité au Mali.

Lire la suite

Intégration régionale

L'Union du Maghreb arabe affiche ses ambitions pour 2015

L'Union du Maghreb arabe affiche ses ambitions pour 2015

Alors que l'espace régional maghrébin a la plus faible intégration économique au monde, des échéances viennent d'être annoncées pour y remédier, avec notamment la conclusion des négociations sur le libre...

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Thierry N'Doufou, made in Côte d'Ivoire

Thierry N'Doufou, made in Côte d'Ivoire

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Hôtellerie

Le Meridien de Douala passe sous la marque Pullman du groupe Accor

Le Meridien de Douala passe sous la marque Pullman du groupe Accor

L'établissement de 141 chambres, appartenant au groupe Fadil, sera désormais géré sous la marque Pullman, l'une des enseignes d'Accor. C'est le deuxième hôtel du groupe international au Cameroun et le...

Lire la suite

Les 50 qui font la Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : Hien Yacouba Sié, l'homme qui pesait 21 millions de tonnes

Côte d'Ivoire : Hien Yacouba Sié, l'homme qui pesait 21 millions de tonnes

Décideurs politiques, acteurs économiques, leaders de la société civile, personnalités des médias et de la culture... "Jeune Afrique" dresse la liste des figures les plus influentes de la Côte d'Ivoire.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags