Cameroun : Eto'o Télécom veut sortir de l'ornière

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Avec 47 nouveaux partenaires, la société devrait améliorer la distribution de ses produits. DRAprès une série de couacs, l'opérateur de téléphonie mobile camerounais tente d'améliorer son image de marque. La nomination du Français Hervé Perrin à sa tête y suffira-t-elle ?

Lancé par le footballeur Samuel Eto'o en juillet dernier, Eto'o Télécom a commencé l’année 2013 avec un nouveau directeur général, Hervé Perrin. Ce Français passé par la société ghanéenne Minute Transfer, spécialisée dans le rachat de temps de communication entre opérateurs, a pour mission de corriger au plus vite les erreurs de stratégie et de management à l'origine du démarrage raté du nouvel opérateur camerounais. Manifestement peu en confiance, le nouveau patron dit attendre de « mieux s'adapter à l'environnement camerounais » pour donner les détails de son plan. Pourtant, le temps presse : au pied du mur, la compagnie doit se relancer ou disparaître.

Lire aussi :

Eto'o patauge dans les télécoms
Salaire des sportifs : ce que gagnent les stars

La relance passe notamment par l'amélioration de sa compétitivité, un chantier sur lequel elle a commencé à avancer puisqu’elle vient de revoir les termes de son accord d'itinérance avec Orange. Il faut dire que les tarifs du nouvel arrivant (70 F CFA - 0,10 euro pour une minute de communication) étaient plus élevés que ceux (60 F CFA la minute) proposés par Orange et le sud-africain MTN, qui se partagent le marché camerounais depuis vingt ans. Idem pour le coût des appels interréseaux, à 100 F CFA la minute pour les 200 000 abonnés de Set'Mobile alors que les deux autres acteurs facturent 90 F CFA environ. Cette révision aurait déjà apporté de l'oxygène à la jeune entreprise : « Nous avons négocié une plateforme on-net, [intégration au réseau d'un autre opérateur, NDLR] qui nous permet de connecter nos abonnés au 5 millions d’abonnés d'Orange sans frais supplémentaires », se réjouit Georges Dooh-Collins, le directeur général adjoint d'Eto'o Télécom.

Cliquez sur l'image.Autre virage stratégique : la marque, qui proposait un tarif fixe, offre désormais des prix plus bas aux heures creuses, entre 22 heures et minuit (0,5 F CFA la seconde) et de minuit au petit matin (0,3 F CFA la seconde). Le coût de la carte SIM a été divisé par deux, de 1 000 à 500 F CFA. « Ces nouveaux tarifs ont permis de relancer les ventes. Nous comptons maintenant nous implanter sur tout le territoire », assure Dooh-Collins.

Ambiance délétère

Malgré tout, il n’est pas assuré que l'entreprise de l'attaquant des Lions indomptables soit sortie d’affaire. En six mois d'activité, elle a assisté, impuissante, à une cascade de démissions, et provoqué de nombreux licenciements. Si l’on en croit Jean-Bosco Massoma, directeur administratif et financier, l'ambiance délétère qui régnait auparavant ne serait plus qu'un « mauvais souvenir ». Mais l'image écornée de Set'Mobile doit impérativement être améliorée. Une stratégie qui pourrait commencer par l’ouverture d'un site internet, une lacune pour le moins étonnante pour un opérateur télécoms.

Reste aussi à trouver le bon modèle de distribution de ses cartes SIM et du crédit de communication. En décembre 2012, au plus fort de la crise de management au sein de la société, cinq des huit distributeurs exclusifs des produits Set'Mobile ont arrêté la vente des cartes de recharge. « J'avais investi 40 millions de francs CFA en matériel informatique, en personnel et en véhicules, comme stipulait le contrat passé avec Eto'o Télécom », se plaint la patronne de l'une de ces entreprises de distribution. « J'ai perdu ma mise de départ et mes 70 salariés sont au chômage », s'insurge-t-elle.

La réaction de l'opérateur n'a pas tardé. « Les revendeurs n'ont pas respecté le cahier des charges », déplore Jean-Bosco Massoma, qui en profite pour annoncer le renforcement de son réseau en recrutant 47 nouveaux distributeurs. Mais, échaudés par les précédents du jeune opérateur, les nouveaux partenaires - et les abonnés - restent sur leurs gardes. Pour regagner leur confiance, le nouveau directeur général a du pain sur la planche.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Infrastructures

Guinée : Sable Mining sortira son fer... par le Liberia

Guinée : Sable Mining sortira son fer... par le Liberia

Détentrice du gisement de fer du sud du Mont Nimba en Guinée, Sable Mining a obtenu des autorités libériennes le droit de franchir la frontière pour exporter son minerai guinéen à...

Lire la suite

Conférence

L'Africa CEO Forum dévoile ses temps forts

L'Africa CEO Forum dévoile ses temps forts

Trajectoire économique, climat des affaires, explosion urbaine : les organisateurs du Africa CEO Forum dévoilent le programme de ce rendez-vous des dirigeants de grandes entreprises africaines, qui se tiendra les...

Lire la suite

Agriculture

Mali : la production de coton bondit de 25%

Mali : la production de coton bondit de 25%

Le Mali prévoit de produire 800 000 tonnes de coton au cours de la saison 2017-2018, contre 440 000 tonnes en 2013/2014. Grâce à plusieurs réformes qui commencent déjà à...

Lire la suite

Reportage TV

Kenya : Lorna Rutto transforme le plastique en or

Kenya : Lorna Rutto transforme le plastique en or

A moins de 30 ans, Lorna Rutto a créé et dirige EcoPost, une jeune PME kényane qui transforme les déchets plastiques en matériaux. Un filon sans limite que vous font...

Lire la suite

Côte d'Ivoire

Côte d'Ivoire : le "miracle" économique à l'épreuve

Côte d'Ivoire : le

Croissance impressionnante, construction à tout va, climat des affaires assaini... La Côte d'Ivoire fait des progrès considérables depuis la crise de 2010. Mais tout le monde n'en profite pas.

Lire la suite

Finance islamique

Tunisie : aidée par la BID, Banque Zitouna voit grand

Tunisie : aidée par la BID, Banque Zitouna voit grand

Dopée par l'entrée de la Banque islamique de développement (BID) à son capital, la banque islamique tunisienne Banque Zitouna souhaite s’étendre et diversifier ses produits. Et envisage de se développer...

Lire la suite

Magazine Réussite

Cameroun : reportage sur la route de la mort

Cameroun : reportage sur la route de la mort

Les caméras de Réussite, émission économique mensuelle diffusée sur Canal+ Ouest et Centre, vous font découvrir la route Douala-Yaoundé, essentielle pour l'économie du pays mais extrêmement meurtrière.

Lire la suite

Énergies renouvelables

Bertrand de la Borde : « Le Groupe Banque mondiale va proposer un kit pour soutenir l'énergie solaire en Afrique »

Bertrand de la Borde : « Le Groupe Banque mondiale va proposer un kit pour soutenir l'énergie solaire en Afrique »

"Scaling up solar" : c'est le nom du programme que présentera le Groupe de la Banque Mondiale le 28 janvier. Un ensemble de services et d'aides pour doper le développement...

Lire la suite

Énergie

Algérie : l'opposition au gaz de schiste persiste malgré les assurances du gouvernement

Algérie : l'opposition au gaz de schiste persiste malgré les assurances du gouvernement

De nouvelles manifestations contre l'exploitation du gaz de schiste se sont déroulées dans le Sahara algérien au lendemain de déclarations du Premier ministre visant à rassurer les populations des provinces...

Lire la suite

Décideurs

Abderrahmane Benhamadi : "L'État algérien doit donner plus d'importance à l'entreprise"

Abderrahmane Benhamadi :

S'il n'a pu concrétiser son partenariat avec Renault, Abderrahmane Benhamadi l'héritier du groupe familial algérien investit de nouveaux secteurs et sonde le marché subsaharien.

Lire la suite

Attractivité

Tunisie : très léger rebond des recettes touristiques en 2014

Tunisie : très léger rebond des recettes touristiques en 2014

En 2014, le tourisme a rapporté 1,59 milliard d'euros à la Tunisie, soit 6,4 % de plus qu'un an auparavant. Le nombre de touristes a en revanche baissé de 3,2...

Lire la suite

Technologie

Sénégal : Atos va s'installer dans la ville numérique de Diamniadio

Sénégal : Atos va s'installer dans la ville numérique de Diamniadio

Le groupe français de services informatiques Atos veut installer une plateforme technologique dans la ville numérique de Diamniadio, un hub de 25 hectares prévu à 40 kilomètres de Dakar, au...

Lire la suite

Litige

Sénégal : la cimenterie de Dangote démarre, Vicat s'énerve

Sénégal : la cimenterie de Dangote démarre, Vicat s'énerve

Après le démarrage de cimenterie sénégalaise de Dangote, son concurrent français Vicat est déterminé à faire condamner l'État, qu'il accuse d'avoir indûment favorisé le groupe nigérian.

Lire la suite

Portrait

Ashish Thakkar, un businessman presque parfait

Ashish Thakkar, un businessman presque parfait

Partenaire du banquier Bob Diamond en Afrique, cet homme d'affaires anglo-ougandais bâtit sa légende en même temps que sa fortune. Enquête sur un réfugié autodidacte devenu grand patron qui suscite...

Lire la suite

Transport

South African Airways obtient une garantie de 485 millions d'euros

South African Airways obtient une garantie de 485 millions d'euros

Proche de la faillite, la compagnie aérienne sud-africaine South African Airways a obtenu une garantie d'Etat de 6,5 milliards de rands.

Lire la suite

Accords

Côte d'Ivoire : A Marrakech, les champions marocains affichent leur puissance

Côte d'Ivoire : A Marrakech, les champions marocains affichent leur puissance

24 : c'est le nombre d'accords et partenariats signés lors du Forum économique Maroco-Ivoirien qui s'est tenu le 21 janvier 2015 à Marrakech. De nouveaux groupes marocains, de l'aviculture à...

Lire la suite

Banque

Burkina Faso : Coris Bank se lance dans la finance islamique

Burkina Faso : Coris Bank se lance dans la finance islamique

Dès avril, Coris Bank lancera une "offre islamique", une première au Burkina Faso. Elle devrait etre etendue par la suite aux filiales de la banque dans la sous-région.

Lire la suite

Affaire Tanoh-Ecobank

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Exclusif : Pourquoi le tribunal d'Abidjan a lourdement condamné Ecobank

Jeune Afrique révèle le contenu de la décision du tribunal de commerce d'Abidjan ayant mené à la condamnation du groupe Ecobank, du sud-africain PIC et de Daniel Matjila à payer...

Lire la suite

Télécoms

Alcatel se refait une santé en Afrique du sud

Alcatel se refait une santé en Afrique du sud

En perte de vitesse au sud du Sahara, Alcatel-Lucent regagne des parts de marché, notamment en Afrique du Sud.

Lire la suite

Abidjan

Côte d'Ivoire : à Treichville, "on nous a transféré les problèmes, pas les solutions"

Côte d'Ivoire : à Treichville,

Située près du centre d'affaires mais enclavée entre la lagune Ébrié et Marcory, Treichville souffre d'un manque de place et de revenus pour construire de nouveaux logements.

Lire la suite

Mines

Burkina Faso : Semafo accroît sa production d'or de 48 % en 2014

Burkina Faso : Semafo accroît sa production d'or de 48 % en 2014

En 2014, le groupe canadien Semafo a extrait 234 000 onces d'or de la mine de Mana, au Burkina Faso, soit 48 % de plus qu'un an auparavant. Une hausse...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags