MTN muscle son jeu en Côte d'Ivoire

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

La filiale du groupe sud-africain s'est engagée à couvrir 95% de la population en 3G d'ici à six ans. © Olivier/JAInauguration de la 3G, vente de ses antennes relais, développement de la fibre optique : MTN se transforme pour mieux affronter son concurrent direct, Orange.

Oubliées la crise postélectorale et ses conséquences financières. Un an et demi plus tard, le secteur ivoirien des télécoms a retrouvé des couleurs. Au coude à coude avec Orange pour dominer le marché, MTN profite à fond du redémarrage économique, affichant une croissance de son chiffre d'affaires de 15 % en rythme annuel. Un timing parfait pour réaliser une transformation en profondeur de l'entreprise.

Licence

Déjà fournisseur d'accès internet via des clés informatiques connectées à un réseau sans fil wimax, l'opérateur s'apprête à lancer d'ici à quelques semaines des offres 3G (internet mobile) sur Abidjan et les dix principales villes de Côte d'Ivoire. Dans un contexte de baisse générale des revenus provenant des communications classiques, l'adoption de cette nouvelle technologie est un passage obligé pour la filiale du géant sud-africain. En vue : un relais de croissance reposant sur l'explosion de l'utilisation d'internet. « C'est une révolution, posséder un ordinateur n'est plus indispensable pour aller sur le Net », explique Wim Vanhelleputte, directeur général de la filiale depuis 2009.

Lire aussi :

MTN se déploie dans le fixe et l'internet
Côte d'Ivoire : les nouveaux usages du mobile
Côte d'Ivoire : les bons comptes du "mobile banking"

D'ici à six ans, MTN - comme Orange et Moov, également détenteurs de la licence 3G - s'est engagé à couvrir 95 % de la population. Pour la première phase, l'investissement représente environ 7 milliards de F CFA (10,7 millions d'euros), auxquels il faut ajouter les 6 milliards de F CFA payés pour obtenir le précieux sésame. Par la suite, l'opérateur prévoit un budget annuel de 4 milliards pour étendre son réseau.

Reste à contourner un obstacle majeur : seuls 6 % des plus de 6 millions de clients de l'opérateur sont équipés d'un téléphone compatible. Pour faciliter le renouvellement du parc de terminaux, MTN mise beaucoup sur ses accords avec les fabricants sud-coréen Samsung et chinois Huawei et ZTE. L'objectif : proposer des smartphones à moins de 100 000 F CFA. « La baisse des prix est inéluctable. Peu à peu, leur prix va se rapprocher de celui des téléphones classiques », réagit Serge Thiémélé, spécialiste des télécoms chez Ernst & Young.

D'ici à un an, le patron de MTN Côte d'Ivoire espère séduire entre 100 000 et 200 000 utilisateurs quotidiens, soit plus que les clients du réseau wimax. Si l'opérateur met les bouchées doubles, c'est aussi parce qu'il doit rattraper Orange, dont le réseau 3G fonctionne depuis avril dernier. « Ce n'est pas en six mois que notre principal compétiteur aura bouleversé le marché », dédramatise Wim Vanhelleputte.

MTN infoCoeur de métier

Pour le géant sud-africain, le lancement de l'internet mobile à Abidjan s'accompagne d'une nouvelle approche en matière d'infrastructures. Fin septembre, les filiales ivoirienne et camerounaise de MTN ont toutes deux vendu leurs tours de télécommunications (antennes relais) à la société IHS pour environ 220 millions d'euros. « Entretenir des pylônes et mettre de l'essence dans les groupes électrogènes ne font pas partie de notre coeur de métier », justifie Wim Vanhelleputte. Le but est de limiter les coûts liés à ces installations dites passives, en les louant à moindre frais (car le nouveau propriétaire les propose également aux autres opérateurs). À la clé, quelques points de rentabilité supplémentaires. En outre, la colocation des tours réduit les frais d'extension du réseau lorsqu'il s'agit de couvrir des zones peu profitables, complète Thecla Mbongue, analyste senior pour le cabinet Informa Telecoms & Media.

En parallèle, MTN Côte d'Ivoire préfère se concentrer sur le financement d'infrastructures stratégiques comme le câble sous-marin Wacs reliant le continent au réseau mondial ou la fibre optique terrestre déployée à Abidjan. « Ce sont des éléments indispensables au succès de la 3G. Grâce à cela, nos marges resteront intéressantes », explique Wim Vanhelleputte. Mais « l'avantage sera de courte durée », précise Serge Thiémélé. Le câble sous-marin ACE, concurrent de Wacs, dont le consortium est mené par Orange, devrait arriver courant 2013 en Côte d'Ivoire. 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Statistiques nationales

Recalculé, le PIB du Kenya bondit de 25 %

Recalculé, le PIB du Kenya bondit de 25 %

Le PIB du Kenya a été revu à la hausse, il s'établit désormais à environ 53,3 milliards de dollars pour l'année 2013 contre 42,6 milliards auparavant, soit une progression de...

Lire la suite

Mali

Agro-industrie : Malô fait le plein de vitamines

Agro-industrie : Malô fait le plein de vitamines

Malô, une entreprise créée il y a deux ans par les frères Niang au Mali, produit du riz enrichi en micronutriments. Une première en Afrique, sur un marché en pleine...

Lire la suite

Publicité

Mesure d'audience, le maillon faible des télévisions subsahariennes

Mesure d'audience, le maillon faible des télévisions subsahariennes

Alors que médias et annonceurs témoignent d'un intérêt croissant pour l'Afrique, les enquêtes d'audience sont régulièrement critiquées pour leur périodicité et leur méthodologie.

Lire la suite

Médias

Pure players, des challengers en quête d’équilibre

Pure players, des challengers en quête d’équilibre

Les sites internet d'information sont de plus en plus nombreux dans le paysage médiatique africain. Peu d'entre eux parviennent néanmoins à développer un modèle économique viable.

Lire la suite

Stratégie

Le marketing digital étend sa toile en Afrique

Le marketing digital étend sa toile en Afrique

Facebook, internet, les marques jouent une partie de leur avenir en ligne. Les entreprises africaines réagissent en misant de plus en plus sur une communication 2.0. A l'occasion de l'ouverture...

Lire la suite

Industrie

Eurofind réorganise son management

Eurofind réorganise son management

Le groupe industriel Eurofind, propriétaire notamment des Brasseries ivoiriennes, va réorganiser son management suite au décès, il y a quelques mois, de son fondateur, Moustapha Khalil. Décryptage

Lire la suite

Finances publiques

Sénégal : le FMI appelle à accélérer les réformes structurelles

Sénégal : le FMI appelle à accélérer les réformes structurelles

Le FMI a légèrement baissé ses prévisions de croissance, désormais évaluée à 4,5 % pour cette année contre 4,9 % en avril, mais juge "satisfaisant" le premier semestre 2014 de...

Lire la suite

Décideurs

L'institut Choiseul classe ses "100 leaders économiques africains de demain"

L'institut Choiseul classe ses

L'Institut Choiseul vient de publier la "Choiseul 100 Africa", un classement annuel identifiant les "leaders économiques de demain" parmi les jeunes dirigeants africains de 40 ans et moins. Certains choix...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine dans Jeune Afrique

Cette semaine, "Jeune Afrique" se penche sur l'Angola. En une décennie seulement, le pays s'est relevé de trente années de guerre fratricide. Grâce au pétrole, il a atteint la plus...

Lire la suite

Bourse

Le tunisien Délice Holding assume son goût du risque

Le tunisien Délice Holding assume son goût du risque

Le groupe laitier s'apprête à introduire 15 % de son capital sur la place locale dans un contexte économique morose. Qu'importe : selon ses dirigeants, deux ans après sa restructuration, c'est le...

Lire la suite

Gouvernance

Finances publiques : c'est le grand nettoyage à Bamako

Finances publiques : c'est le grand nettoyage à Bamako

Pour revenir dans les bonnes grâces des bailleurs de fonds, le Mali n'a eu d'autre choix que de faire le ménage. Le 17 septembre, le directeur des finances du ministère de...

Lire la suite

Fibre optique

Liquid Telecom se renforce au Rwanda

Liquid Telecom se renforce au Rwanda

L’opérateur panafricain de fibre optique Liquid Telecom va investir 34 millions de dollars dans le développement de sa filiale rwandaise. Un pays dont le meilleur atout est sa position géographique-clé,...

Lire la suite

Innovation

Alcatel-Lucent va construire une plateforme "G-Cloud" au Burkina Faso

Alcatel-Lucent va construire une plateforme

Le gouvernement burkinabè a confié la réalisation d'une plateforme "G-Cloud" à l'équipementier telecoms Alcatel-Lucent pour un montant d'environ 47 milliards de FCFA (environ 7 millions d'euros). Cette technologie va offrir...

Lire la suite

Agro-industrie

Côte d'Ivoire : coup de mou pour l'hévéa

Côte d'Ivoire : coup de mou pour l'hévéa

Alors que le cours du caoutchouc ne cesse de baisser depuis trois ans, les producteurs font le dos rond en attendant des jours meilleurs. Et demandent au gouvernement de moins...

Lire la suite

Panorama

Maurice fait le pari du mix énergétique

Maurice fait le pari du mix énergétique

L'objectif du plan Maurice île durable ? Accroître la part du renouvelable dans la consommation nationale.

Lire la suite

Téléphonie

Cameroun : Camtel revient dans le mobile

Cameroun : Camtel revient dans le mobile

L'opérateur historique camerounais s'est vu attribuer une licence 3G le 26 septembre, quatorze ans après avoir cédé sa licence 2G au sud-africain MTN. Camtel devient le quatrième acteur de la...

Lire la suite

Électricité

Région des Grands Lacs : accord de financement pour la centrale hydroélectrique Ruzizi III

Région des Grands Lacs : accord de financement pour la centrale hydroélectrique Ruzizi III

Un accord de financement a été conclu pour le développement du projet hydroélectrique Ruzizi III. D'un coût de 650 millions de dollars et d'une capacité de 147 mégawatts, ce barrage...

Lire la suite

Patronat

Le mandat de Jean Kacou Diagou prorogé jusqu'en 2016

Le mandat de Jean Kacou Diagou prorogé jusqu'en 2016

Alors qu'il aurait dû prendre fin ce vendredi 26 septembre, le mandat de Jean Kacou Diagou à la tête de la CGECI, le principal syndicat patronal ivoirien, a été prorogé...

Lire la suite

Finance islamique

L'Afrique du Sud lève 500 millions de dollars pour son premier sukuk

L'Afrique du Sud lève 500 millions de dollars pour son premier sukuk

L'Afrique du Sud a levé 500 millions de dollars en obligations compatibles avec la charia (sukuk). Pour sa première incursion sur le marché de la finance islamique, la nation arc-en-ciel...

Lire la suite

Business

Jackpot pour le melting-pot mauricien

Jackpot pour le melting-pot mauricien

Autochtones, descendants de colons ou expatriés, ils reflètent la diversité de l'île. Leur point commun : ils portent l'expérience et les investissements du pays sur les marchés africains.

Lire la suite

Finance

Les pays africains vont émettre des obligations financières dédiées aux catastrophes climatiques

Les pays africains vont émettre des obligations financières dédiées aux catastrophes climatiques

Pour financer la gestion des catastrophes engendrées par les changements climatiques, les pays africains pourraient émettre à partir de 2016 des obligations financières dédiées. L'Afrique doit investir entre 10 et...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags