Sherpa et Sea Shepherd dénoncent l'accord de pêche Mauritanie - Chine

MTN muscle son jeu en Côte d'Ivoire

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

La filiale du groupe sud-africain s'est engagée à couvrir 95% de la population en 3G d'ici à six ans. © Olivier/JAInauguration de la 3G, vente de ses antennes relais, développement de la fibre optique : MTN se transforme pour mieux affronter son concurrent direct, Orange.

Oubliées la crise postélectorale et ses conséquences financières. Un an et demi plus tard, le secteur ivoirien des télécoms a retrouvé des couleurs. Au coude à coude avec Orange pour dominer le marché, MTN profite à fond du redémarrage économique, affichant une croissance de son chiffre d'affaires de 15 % en rythme annuel. Un timing parfait pour réaliser une transformation en profondeur de l'entreprise.

Licence

Déjà fournisseur d'accès internet via des clés informatiques connectées à un réseau sans fil wimax, l'opérateur s'apprête à lancer d'ici à quelques semaines des offres 3G (internet mobile) sur Abidjan et les dix principales villes de Côte d'Ivoire. Dans un contexte de baisse générale des revenus provenant des communications classiques, l'adoption de cette nouvelle technologie est un passage obligé pour la filiale du géant sud-africain. En vue : un relais de croissance reposant sur l'explosion de l'utilisation d'internet. « C'est une révolution, posséder un ordinateur n'est plus indispensable pour aller sur le Net », explique Wim Vanhelleputte, directeur général de la filiale depuis 2009.

Lire aussi :

MTN se déploie dans le fixe et l'internet
Côte d'Ivoire : les nouveaux usages du mobile
Côte d'Ivoire : les bons comptes du "mobile banking"

D'ici à six ans, MTN - comme Orange et Moov, également détenteurs de la licence 3G - s'est engagé à couvrir 95 % de la population. Pour la première phase, l'investissement représente environ 7 milliards de F CFA (10,7 millions d'euros), auxquels il faut ajouter les 6 milliards de F CFA payés pour obtenir le précieux sésame. Par la suite, l'opérateur prévoit un budget annuel de 4 milliards pour étendre son réseau.

Reste à contourner un obstacle majeur : seuls 6 % des plus de 6 millions de clients de l'opérateur sont équipés d'un téléphone compatible. Pour faciliter le renouvellement du parc de terminaux, MTN mise beaucoup sur ses accords avec les fabricants sud-coréen Samsung et chinois Huawei et ZTE. L'objectif : proposer des smartphones à moins de 100 000 F CFA. « La baisse des prix est inéluctable. Peu à peu, leur prix va se rapprocher de celui des téléphones classiques », réagit Serge Thiémélé, spécialiste des télécoms chez Ernst & Young.

D'ici à un an, le patron de MTN Côte d'Ivoire espère séduire entre 100 000 et 200 000 utilisateurs quotidiens, soit plus que les clients du réseau wimax. Si l'opérateur met les bouchées doubles, c'est aussi parce qu'il doit rattraper Orange, dont le réseau 3G fonctionne depuis avril dernier. « Ce n'est pas en six mois que notre principal compétiteur aura bouleversé le marché », dédramatise Wim Vanhelleputte.

MTN infoCoeur de métier

Pour le géant sud-africain, le lancement de l'internet mobile à Abidjan s'accompagne d'une nouvelle approche en matière d'infrastructures. Fin septembre, les filiales ivoirienne et camerounaise de MTN ont toutes deux vendu leurs tours de télécommunications (antennes relais) à la société IHS pour environ 220 millions d'euros. « Entretenir des pylônes et mettre de l'essence dans les groupes électrogènes ne font pas partie de notre coeur de métier », justifie Wim Vanhelleputte. Le but est de limiter les coûts liés à ces installations dites passives, en les louant à moindre frais (car le nouveau propriétaire les propose également aux autres opérateurs). À la clé, quelques points de rentabilité supplémentaires. En outre, la colocation des tours réduit les frais d'extension du réseau lorsqu'il s'agit de couvrir des zones peu profitables, complète Thecla Mbongue, analyste senior pour le cabinet Informa Telecoms & Media.

En parallèle, MTN Côte d'Ivoire préfère se concentrer sur le financement d'infrastructures stratégiques comme le câble sous-marin Wacs reliant le continent au réseau mondial ou la fibre optique terrestre déployée à Abidjan. « Ce sont des éléments indispensables au succès de la 3G. Grâce à cela, nos marges resteront intéressantes », explique Wim Vanhelleputte. Mais « l'avantage sera de courte durée », précise Serge Thiémélé. Le câble sous-marin ACE, concurrent de Wacs, dont le consortium est mené par Orange, devrait arriver courant 2013 en Côte d'Ivoire. 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Maroc

Kool Food finance sa croissance

Kool Food finance sa croissance

Kool Food, le jeune producteur industriel de chocolat fait entrer Abraaj à son tour de table. Objectif de la société marocaine : grandir et exporter.

Lire la suite

Télécoms

Orange Money passe le cap des 10 millions d’utilisateurs

Orange Money passe le cap des 10 millions d’utilisateurs

Orange Money a passé le cap des 10 millions d'utilisateurs dans les 13 pays de la zone Afrique-Moyen-Orient où ce service est disponible. En 2013, 2,2 milliards d'euros de transactions...

Lire la suite

Énergie

Après le Kenya, Aldwych va construire un complexe éolien en Tanzanie

Après le Kenya, Aldwych va construire un complexe éolien en Tanzanie

Les travaux de la première ferme éolienne de Tanzanie vont être lancés au second semestre 2014 à Singida (Ouest du pays). Le projet - d'un coût total de 285 millions...

Lire la suite

Bourse

Maroc : Bensalah et Elalamy règlent leurs comptes... en bourse

Maroc : Bensalah et Elalamy règlent leurs comptes... en bourse

Miriem Bensalah, la patronne des patrons marocains, et Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l'Industrie et du Commerce, sont en froid. Selon les analystes du marché casablancais, c'est là qu'il...

Lire la suite

Transfert d'argent

Aïda Diarra, "Madame Afrique" de Western Union

Aïda Diarra,

La Malienne Aïda Diarra est vice-présidente Afrique de Western Union. Son défi : innover pour préserver le leadership du groupe américain dans les flux d'argent à destination du continent.

Lire la suite

Sénégal

Hôtellerie : Mangalis dit Yaas à Dakar

Hôtellerie : Mangalis dit Yaas à Dakar

Mangalis lance Yaas, son enseigne économique, à Dakar. Le premier établissement de la filiale de Teyliom à revêtir la nouvelle marque du groupe devrait ouvrir ses portes au deuxième trimestre 2015.

Lire la suite

Hydrocarbures

Pétrole : Total fait une découverte "prometteuse" en Côte d'Ivoire

Pétrole : Total fait une découverte

Total a annoncé la découverte de pétrole dans l'offshore profond au large de San Pedro, dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire. C'est la première découverte de ce type pour...

Lire la suite

Ostréiculture

Pêche : Dakhla, perle méconnue du Maroc

Pêche : Dakhla, perle méconnue du Maroc

La ville  de Dakhla est devenue le principal centre ostréicole du Maroc. Mais les volumes restent modestes, et les débouchés limités.

Lire la suite

Élevage

Agro-alimentaire : la révolution sera bien élevée

Agro-alimentaire : la révolution sera bien élevée

Plus de viande, plus de produits laitiers : avec l'amélioration du niveau de vie, la demande d'aliments d'origine animale devrait tripler sur le continent d'ici à 2050. Une occasion unique...

Lire la suite

Maroc

Pêche : le port de Safi veut retrouver la cote

Pêche : le port de Safi veut retrouver la cote

Autrefois sacré capitale mondiale de la sardine, le port marocain de Safi fait face à une diminution des prises. Comment sauvegarder son industrie de transformation ? Les entrepreneurs étudient toutes...

Lire la suite

Équipement

Mahindra creuse son sillon en Afrique

Mahindra creuse son sillon en Afrique

Le constructeur indien Mahindra connaît une forte croissance sur le continent, tirée par ses ventes de tracteurs.

Lire la suite

Enseignement supérieur

La Banque mondiale lance les "centres d'excellence africains"

La Banque mondiale lance les

La Banque mondiale a annoncé le financement de 19 "centres d'excellence africains", à hauteur de 150 millions de dollars. Ces fonds sont destinés à sept pays d'Afrique de l'Ouest et...

Lire la suite

Interview

Daniel Chéron : "Évitons les excès constatés en Argentine ou au Brésil"

Daniel Chéron :

Le semencier français Limagrain vient de prendre une participation dans le numéro un africain, Seed Co. Son patron, Daniel Chéron, affiche ses ambitions et partage sa vision du développement agricole du...

Lire la suite

Élevage

L'aviculture africaine sort de sa coquille

L'aviculture africaine sort de sa coquille

Le secteur est en plein essor. Et pour cause : les oeufs et la viande de volaille sont riches en protéines... et bon marché.

Lire la suite

Capital-investissement

Carlyle clôture son premier fonds dédié à l'Afrique subsaharienne

Carlyle clôture son premier fonds dédié à l'Afrique subsaharienne

Le capital-investisseur américain Carlyle a annoncé la clôture de son premier fonds dédié à l’Afrique subsaharienne à 698 millions, soit 40 % de plus que l'objectif qu'il s'était initialement fixé.

Lire la suite

Palmarès

Le Nigeria, champion d'Afrique

Le Nigeria, champion d'Afrique

Le 6 avril, le Nigeria est devenu la première économie du continent, devant l'Afrique du Sud. Par la magie d'un nouveau calcul de son Produit intérieur brut, mais aussi grâce...

Lire la suite

Avis d'experts

Maroc : "Casablanca bascule dans le rouge"

Maroc :

Nasreddine Lazrak,analyste senior chez Upline Group, revient pour "Jeune Afrique" sur l'actualité de la place boursière de Casablanca.

Lire la suite

Algérie

Cevital autorisé à reprendre le français FagorBrandt

Cevital autorisé à reprendre le français FagorBrandt

Le tribunal de commerce de Nanterre a validé la reprise de FagorBrandt par Cevital. Le groupe algérien reprend notamment deux sites industriels, et 1 200 salariés.

Lire la suite

Hydrocarbures

Hydrocarbures : le nigérian Seven Energy lève 255 millions de dollars

Hydrocarbures : le nigérian Seven Energy lève 255 millions de dollars

L'opérateur pétrolier et gazier nigérian Seven Energy a annoncé avoir levé 255 millions de dollars, via notamment une contribution du fonds souverain singapourien Temasek (150 millions) et de la Société...

Lire la suite

Climat des affaires

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Risque-pays : les bons et les mauvais élèves africains

Aon Risk Solutions vient de publier la 16e édition de la carte de risque pays. Si l'Afrique australe reste (à l'exception du Zimbabwe) la zone la moins risquée du continent,...

Lire la suite

Afrique du Sud

Hôtellerie : un fonds souverain dubaïote entre au capital du Sud-africain Kerzner

Hôtellerie : un fonds souverain dubaïote entre au capital du Sud-africain Kerzner

Investment Corporation of Dubaï (ICD), un fonds souverain dubaïote, a acquis une participation dans la chaine d'hôtels mondiale Kerzner International, qui compte parmi ses investisseurs la famille de Sol Kerzner,...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags