La Banque mondiale approuve un financement de 519 millions de dollars pour le projet d'énergie solaire Noor II.
Côte d'Ivoire : Amara Mining va démarrer sa production d'or en 2017.
Maroc : OCP a inauguré la station terminale du Slurry Pipeline à Jorf Lasfar.

Afrique du Sud : le rachat de Adcock Ingram par CFR Pharmaceuticals dans une impasse

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

medicaments loicvenance-afpLe rachat du groupe pharmaceutique sud-africain Adcock Ingram par l'entreprise chilienne CFR Pharmaceuticals est dans une impasse. Public Investment Corp. (PIC), premier actionnaire d'Adcock avec 14% des actions, s'est déclaré opposé à l'offre. 

Mise à jour du 07 novembre 2013 : Public Investment Corp. (PIC), l'influent fonds de pension des salariés du secteur public d'Afrique du Sud, par ailleurs premier actionnaire d'Adcock avec 14% des actions s'est déclaré opposé à l'offre de la société chilienne CFR Pharmaceuticals (CFR) de rachat du groupe sud-africain Adcock Ingram Holdings.

Dans son communiqué, PIC dit ne pas pouvoir "soutenir l' offre en numéraire et actions tel qu'elle est actuellement structurée". CFR dispose déjà du soutien d'un groupe d'actionnaires représentant 45% de Adcock, loin des 75% nécessaires à la réalisation de l'opération.

Selon un communiqué publié le 11 septembre sur le site internet de l'entreprise, l'offre approuvée par le conseil d'administration d'Adcock Ingram inclut le rachat en numéraire de 51% à 64,3% de son capital ainsi que la conversion des parts restantes en actions nouvelles de CFR. La transaction est estimée à 12,6 milliards de rands (1,3 milliard de dollars). C'est une excellente opération pour le groupe chilien qui, après le rachat du laboratoire franco-colombien Lafrancol en août 2012, poursuit son expansion dans les pays émergents. En effet, Adcock est l'un des leaders sur le marché des médicaments en vente libre et l'un des principaux fournisseurs de produits hospitaliers et de soins intensifs en Afrique australe.

Préférence "locale"

Lire aussi : 

Le sud-africain Aspen prend pied en France
Algérie : Biopharm ouvre son capital à un consortium de financiers
Hikma affiche ses appétits subsahariens

Le groupe latino-américain ne partait pas favori. Une précédente offre de rachat non-contraignante, déposée en juillet 2013, avait soulevé de fortes contestations parmi les actionnaires d'Adcock Ingram. En cause : des indicateurs financiers jugés défavorables au groupe chilien : taux d'endettement plus élevé, marges bénéficiaires et rendement sur fonds propres plus faibles, risque de change prononcé en cas de retournement de la valeur du rand. Autre facteur décisif : la préférence pour des investisseurs "locaux" exprimée par Public Investment Corp. (PIC), l'influent fonds de pension des salariés du secteur public, par ailleurs premier actionnaire d'Adcock.

Par conséquent, CFR a dû renforcer son offre en acceptant notamment de "transférer des unités de production en Afrique du Sud" et de poursuivre l'engagement d'Adcock Ingram en faveur du Broad-Based Black Economic Empowerment - politique visant à inclure les populations historiquement désavantagées lors de l’apartheid dans le développement économique du pays. Dans leur déclaration conjointe, les deux entreprises se félicitent de cet accord qui devrait "créer une société pharmaceutique unique et diversifiée capable de cibler un marché de plus de deux milliards de patients à travers l'Amérique latine, l'Afrique, l'Asie du Sud-Est et l'Inde".

400 millions d'euros d'économies

La nouvelle entreprise affichera un chiffre d'affaires combiné d'environ 12,1 milliards de rands (soit près de 1,3 milliard de dollars) pour des actifs estimés à 215 milliards de rands (environ 21,5 milliards de dollars). CFR espère également réaliser au moins "400 millions de dollars d'économies grâce aux synergies et aux gains de productivité" générés par ce rapprochement.

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Agriculture

Le Maroc boude le blé français

Le Maroc boude le blé français

La France, qui a fourni en 2013 près de 70 % des importations de blé du Maroc en blé devrait voir sa part de marché descendre cette année à 20...

Lire la suite

Bourse

La BRVM déroule le tapis rouge aux investisseurs à Paris

La BRVM déroule le tapis rouge aux investisseurs à Paris

La Bourse régionale des valeurs immobilières (BRVM) a lancé à Paris la première édition des BRVM Investment Days. Un forum qui vise à convaincre les investisseurs français des opportunités du...

Lire la suite

Agro-industrie

Le sucre mauricien retombe sur ses cannes

Le sucre mauricien retombe sur ses cannes

Malgré la perte de son accès privilégié au marché européen en 2009, le secteur est parvenu à rester viable. Notamment en passant d'une économie de plantation à une industrie de...

Lire la suite

Agro-industrie

Venkataramani Srivathsan : "Pour Olam, l'essentiel est d'identifier les maillons les plus rentables"

Venkataramani Srivathsan :

Négociant d'anacarde au Nigeria hier, cultivateur de palmiers au Gabon aujourd'hui, fabricant de sauce tomate au Ghana demain... Et la liste est loin d'être exhaustive ! Présent dans 25 pays africains,...

Lire la suite

Banque

Côte d'Ivoire : premier semestre en fanfare pour SGBCI

Côte d'Ivoire : premier semestre en fanfare pour SGBCI

La Société générale de banques en Côte d'Ivoire (SGBCI) affiche des performances plus que solides au premier semestre 2014, avec un résultat net en hausse de 166 % à 13,63...

Lire la suite

Parcours

Hanane Lamgharraze : la mariée était en blanc

Hanane Lamgharraze : la mariée était en blanc

Jeune patronne d'Oriental Wedding, cette créatrice propose ses caftans aux Franco-Maghrébines à la recherche de robes de mariage traditionnelles... et modernes.

Lire la suite

Maroc

Agro-alimentaire : la machine de guerre Koutoubia

Agro-alimentaire : la machine de guerre Koutoubia

Avec 75 % de part de marché, le groupe Koutoubia est le leader incontesté de la transformation de viande au royaume. Il s'attaque maintenant à l'export.

Lire la suite

Énergie

L'Afrique du Sud promet la transparence sur sa future commande de centrales nucléaires

L'Afrique du Sud promet la transparence sur sa future commande de centrales nucléaires

Le gouvernement sud-africain a tenté ce mercredi 1er octobre d'éteindre la polémique suscitée par son récent accord de coopération nucléaire avec Moscou promettant la transparence sur la future commande publique...

Lire la suite

Hôtellerie

L'espagnol Barcelo Hotels & Resorts s'implante en Algérie

L'espagnol Barcelo Hotels & Resorts s'implante en Algérie

Le groupe espagnol Barcelo Hotels & Resorts a signé un accord de partenariat d'une durée de 15 ans avec l'entreprise algérienne Rania Land pour la gestion de l'hôtel Bordj Skikda...

Lire la suite

Bourse

Edoh Kossi Amenounve : "Il y a une surréaction aux conséquences économiques réelles d'Ebola"

Edoh Kossi Amenounve :

La Bourse régionale des valeurs mobilières a organisé à Paris du 30 septembre au 1er octobre les BRVM Investment Days. Son directeur général Edoh Kossi Amenounve est revenu pour "Jeune...

Lire la suite

Événement

La Conférence économique africaine délocalisée d'Abidjan à Addis-Abeba

La Conférence économique africaine délocalisée d'Abidjan à Addis-Abeba

La 9e Conférence économique africaine 2014 se tiendra finalement à Addis-Abeba. Ce rendez-vous annuel aurait dû avoir lieu à Abidjan du 1er au 3 novembre.

Lire la suite

Finance

Le gouvernement ivoirien va liquider la Banque pour le financement de l'agriculture (BFA)

Le gouvernement ivoirien va liquider la Banque pour le financement de l'agriculture (BFA)

Le gouvernement ivoirien a décidé de liquider la Banque pour le financement de l'agriculture (BFA). Lancée en 2004 pour soutenir les PME et le monde rural, cet établissement bancaire détenu...

Lire la suite

Énergie

Afrique du Sud : Et le rival d'Areva arriva...

Afrique du Sud : Et le rival d'Areva arriva...

Rosatom, le géant russe du nucléaire, a-t-il remporté le plus grand marché public de l'histoire sud-africaine ? C'est en tout cas ce qu'il laisse entendre. De quoi inquiéter son concurrent...

Lire la suite

Gabon

Investir à tout-va, le va-tout de Siat

Investir à tout-va, le va-tout de Siat

Acquisition d'une nouvelle plantation d'hévéas, recrutement de milliers d'employés... En dépit d'un résultat déficitaire en 2013, la société joue la carte du long terme.

Lire la suite

Décideurs

Maroc : Hassan Ouriagli remplace Hassan Bouhemou à la tête du holding royal SNI

Maroc : Hassan Ouriagli remplace Hassan Bouhemou à la tête du holding royal SNI

Le départ de Hassan Bouhemou de la tête de la Société nationale d'investissement a été acté le mardi 30 septembre. Son remplaçant est Hassan Ouriagli, actuel PDG d'Optorg. S'il est...

Lire la suite

Énergie

Hydrocarbures : l'Algérie attribue ses premières concessions d'exploration depuis 2011

Hydrocarbures : l'Algérie attribue ses premières concessions d'exploration depuis 2011

L'Agence nationale de valorisation des hydrocarbures d'Algérie (Alnaft) a attribué seulement quatre concessions parmi les 31 "périmètres d'hydrocarbures" proposés aux investisseurs nationaux et internationaux en janvier dernier. Aucun des périmètres...

Lire la suite

Analyse

Agriculture : 2014, année de tous les records en Côte d'Ivoire

Agriculture : 2014, année de tous les records en Côte d'Ivoire

Cette année, des récoltes record ont été annoncées dans les secteurs du cacao et de la noix de cajou en Côte d'Ivoire. Des résultats qui montrent, selon les autorités ivoiriennes, l'impact...

Lire la suite

Statistiques nationales

Recalculé, le PIB du Kenya bondit de 25 %

Recalculé, le PIB du Kenya bondit de 25 %

Le PIB du Kenya a été revu à la hausse, il s'établit désormais à environ 53,3 milliards de dollars pour l'année 2013 contre 42,6 milliards auparavant, soit une progression de...

Lire la suite

Mali

Agro-industrie : Malô fait le plein de vitamines

Agro-industrie : Malô fait le plein de vitamines

Malô, une entreprise créée il y a deux ans par les frères Niang au Mali, produit du riz enrichi en micronutriments. Une première en Afrique, sur un marché en pleine...

Lire la suite

Industrie

Eurofind réorganise son management

Eurofind réorganise son management

Le groupe industriel Eurofind, propriétaire notamment des Brasseries ivoiriennes, va réorganiser son management suite au décès, il y a quelques mois, de son fondateur, Moustapha Khalil. Décryptage

Lire la suite

Finances publiques

Sénégal : le FMI appelle à accélérer les réformes structurelles

Sénégal : le FMI appelle à accélérer les réformes structurelles

Le FMI a légèrement baissé ses prévisions de croissance, désormais évaluée à 4,5 % pour cette année contre 4,9 % en avril, mais juge "satisfaisant" le premier semestre 2014 de...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags