Sénégal : à qui profite la crise énergétique ?

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

À Dakar les ventes de groupes électrogènes ont explosé. © Y./J.A.En 2010, les délestages ont fait perdre 1,4 point de croissance au Sénagal. Face aux carences de la Senelec, les vendeurs d’équipements alternatifs sont devenus incontournables pour les entreprises.

Depuis le 20 avril, les coupures d’électricité, de deux à treize heures par jour selon les quartiers, ont repris de plus belle à Dakar. Dans les rues, les bana-bana proposent bougies et lampes à batteries aux passants et aux automobilistes. Au Plateau, le quartier d’affaires de la capitale, les vendeurs de groupes électrogènes écoulent leurs réserves plus rapidement que d’habitude, rachetant même des appareils sur le marché local, faute de stocks suffisants.

Accumulateurs, régulateurs, panneaux solaires… Le marché des équipements alternatifs parallèle au réseau électrique de la Senelec (Société nationale d’électricité du Sénégal) se porte bien. En 2010, 76 % des entreprises ont dû acheter un groupe électrogène pour faire face aux délestages, selon une étude de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) portant sur 125 sociétés. Et au final, le coût moyen de ces investissements s’élève à 147,2 millions de F CFA (224 000 euros) par entreprise.

Mais le jeu en vaut la chandelle… Car il est impossible de maintenir une activité digne de ce nom sans palliatif des coupures de courant, qui ont fait perdre 1,4 point de croissance au Sénégal en 2010. Ainsi, pour Uniplast, fabricant d’objets en plastique, chaque délestage engendre une perte de 50 % de sa production : la société a donc acheté un groupe électrogène (40 millions de F CFA) et, pour l’alimenter, dépense chaque mois 9,5 millions de F CFA en gasoil. L’Envol Sénégal, une société de production audiovisuelle, s’est également doté d’un groupe payé 2,5 millions de F CFA ; et les six salariés travaillent aussi la nuit, lorsque les coupures se font plus rares.

Résultat ? De 2008 à 2010, les importations de groupes électrogènes ont augmenté de 40 %, passant de 9,3 milliards à 13 milliards de F CFA. Chez Alios Finance, qui propose du crédit-bail et de la location longue durée pour de tels équipements, les contrats de leasing ont augmenté de 35 % depuis un an. « Avec les délestages, les entreprises ont investi dans des groupes plus puissants ou ont renouvelé leurs équipements, les anciens ayant trop tourné », explique Jehan-Mahé Roux de Chavanes, directeur d’Alios Finance Sénégal. Même constat au magasin Radi, au Plateau, où en février, mois d’importants délestages, les ventes de groupes électrogènes ont doublé.

Systèmes hybrides

Autre gagnant : le marché du solaire. « Au départ, nous travaillions beaucoup sur les sites isolés. Mais depuis l’été 2010 et la crise énergétique, le business s’est déplacé à Dakar où la demande est devenue plus forte », souligne Charly Nakache, gérant de Systèmes PV, une société spécialisée dans l’énergie solaire. Idem pour les batteries électriques, moins polluantes et moins bruyantes que les groupes électrogènes. « Ce qui est désormais demandé, ce sont des systèmes hybrides batterie-groupe électrogène ou batterie-panneaux solaires, ajoute Charly Nakache. Les gens ne peuvent plus uniquement utiliser les groupes, à cause d’une trop grosse facture de gasoil et de l’épuisement des appareils. » Problème : ces systèmes coûtent cher et les taxes douanières élevées sur les batteries et les appareils solaires freinent les investissements.

Enfin, les constructeurs de centrales électriques bénéficient aussi des coupures à répétition. Grâce à eux, plusieurs usines sont déjà autonomes en électricité, comme la cimenterie Sococim et la société minière Sabodala Gold Operate, pourvue depuis fin 2008 d’une centrale de 30 MW qui lui aura coûté 17 milliards de F CFA. En juillet, le cigarettier Philip Morris sera à son tour indépendant en énergie, pour un coût de 400 millions de F CFA. De telles démarches sont encouragées par le gouvernement. Le ministre de l’Industrie, Abdoulaye Baldé, a ainsi appelé fin mars les grandes entreprises à se doter de centrales électriques pour participer à la résolution de la crise énergétique.

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Finances publiques

Devant la chute des cours du pétrole, l'Algérie change de ton

Devant la chute des cours du pétrole, l'Algérie change de ton

La chute du cours du pétrole en dessous de 60 dollars et la perspective d'un prix durablement bas ont ébranlé l'assurance de l'Algérie. Le ton est désormais à l'urgence et...

Lire la suite

Hydrocarbures

Côte d'Ivoire : Vioco Petroleum va investir 225 millions de dollars dans le gisement "Gazelle"

Côte d'Ivoire : Vioco Petroleum va investir 225 millions de dollars dans le gisement

La compagnie pétrolière Vioco Petroleum va investir 225 millions de dollars dans le gisement offshore ivoirien "Gazelle", situé sur le bloc CI-202.

Lire la suite

Conso & Distribution

Moulin d'Or renonce à intégrer la Bourse de Tunis

Moulin d'Or renonce à intégrer la Bourse de Tunis

Le groupe agroalimentaire Gepaco, qui distribue la marque Moulin d'Or, ne rejoindra pas la Bourse de Tunis. L'opération a été abandonnée au profit d'une cession de 42% de son capital...

Lire la suite

Finance

Maroc : la Banque centrale abaisse son taux directeur pour la deuxième fois en trois mois

Maroc : la Banque centrale abaisse son taux directeur pour la deuxième fois en trois mois

La Banque centrale marocaine a annoncé le 16 décembre avoir abaissé son taux directeur de 2,75 % à 2,5 %, trois mois à peine après une première réduction de 25...

Lire la suite

Communication extérieure

JCDecaux fait un grand bond en Afrique

JCDecaux fait un grand bond en Afrique

Le groupe français JCDecaux, leader mondial de la communication extérieure, va acquérir Continental Outdoor Media, présent dans 14 pays du continent, en Afrique de l'Est et australe.

Lire la suite

Financement

Marchés agricoles : la Banque mondiale prête 100 millions de dollars au Cameroun

Marchés agricoles : la Banque mondiale prête 100 millions de dollars au Cameroun

L'accord de financement contribuera au soutien des filières maïs, manioc et sorgho durant les cinq prochaines années. Et, surtout, permettra à 120 000 petits producteurs camerounais d'approvisionner des groupes agro-industriels...

Lire la suite

Finance

Moody's et Fitch divergent sur les perspectives du Gabon

Moody's et Fitch divergent sur les perspectives du Gabon

L'agence de notation Moody's vient d'attribuer une première note de crédit aux émissions souveraines du Gabon : "Ba3" à long terme, avec des perspectives "stables". Un diagnostic plus optimiste que...

Lire la suite

Agro-industrie

En Afrique, les géants du sucre font parler la poudre

En Afrique, les géants du sucre font parler la poudre

Alors que la consommation augmente, portée par la croissance démographique, les producteurs africains doivent s'armer afin de répondre à la demande locale et résister à la concurrence brésilienne et asiatique.

Lire la suite

Corruption

Algérie : une autoroute nommée scandale

Algérie : une autoroute nommée scandale

Pots-de-vin, rétrocommissions, prestataires et intermédiaires troubles... Cinq ans après l'ouverture de l'instruction, "le projet du siècle" est en passe de devenir l'une des plus grosses affaires de corruption des quinze...

Lire la suite

TV

Au sommaire de Réussite le 19 décembre

Au sommaire de Réussite le 19 décembre

Les caméras de Réussite vous emmènent à la rencontre de Mohammed Dewji, entrepreneur tanzanien qui a transformé l'héritage familial en un groupe diversifié, et de Erick Rajaonary, producteur d'engrais bio...

Lire la suite

Ciment

RD Congo : Financement bouclé pour la cimenterie de Lucky Cement et de Rawji

RD Congo : Financement bouclé pour la cimenterie de Lucky Cement et de Rawji

Un groupe de bailleurs, dont la Banque africaine de développement et la Société financière internationale, prête 135 millions de dollars pour la construction d'une cimenterie de 1,2 million de tonnes...

Lire la suite

Hydrocarbures

Côte d'Ivoire : ExxonMobil prévoit d'investir 400 millions de dollars dans deux blocs pétroliers

Côte d'Ivoire : ExxonMobil prévoit d'investir 400 millions de dollars dans deux blocs pétroliers

Le groupe américain ExxonMobil a signé deux contrats de partage de production avec la Côte d'Ivoire, pour l'exploration et l'exploitation de deux blocs pétroliers dans l'offshore profond. Environ 400 millions...

Lire la suite

Reportage TV

Au Sénégal, Simpa parie sur le plastique

Au Sénégal, Simpa parie sur le plastique

Les caméras de Réussite vous font découvrir l'usine de la Société industrielle moderne des plastiques africains (Simpa), dans la banlieue de Dakar. L'obsession de son patron, Ibrahim Hawili ? La production...

Lire la suite

Finance

Banque nationale du Canada entre au capital du mauricien AfrAsia Bank

Banque nationale du Canada entre au capital du mauricien AfrAsia Bank

Banque nationale du Canada a pris une participation de 9,5% dans le capital de la banque d'affaires mauricienne AfrAsia Bank. Une opération estimée à 16 millions de dollars canadiens (11...

Lire la suite

Grands travaux

Alassane Ouattara inaugure le troisième pont d'Abidjan

Alassane Ouattara inaugure le troisième pont d'Abidjan

Construit en un peu plus de deux ans par les équipes de Bouygues, le pont à péage Henri Konan Bédié doit fluidifier la circulation de la capitale économique ivoirienne. Son...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans "Jeune Afrique"

Cette semaine dans

Cette semaine, "Jeune Afrique" a rencontré le banquier nigérian Tony Elumelu, héraut de "l'africapitalisme" et promoteur d'un programme de 100 millions de dollars destiné à soutenir 10 000 jeunes entrepreneurs...

Lire la suite

Décideurs

Tim O'Hanlon, le chercheur d'or noir de Tullow Oil

Tim O'Hanlon, le chercheur d'or noir de Tullow Oil

Alors que les cours du pétrole sont au plus bas, le "Monsieur Afrique" du groupe britannique mise sur les gisements à terre en Ouganda ou au Kenya, moins coûteux mais...

Lire la suite

Coopération

Pretoria et Kinshasa sont sur un petit nuage

Pretoria et Kinshasa sont sur un petit nuage

Les relations de la République démocratique du Congo avec l'Afrique du Sud sont au beau fixe, aussi bien sur le plan commercial que politique. Et chacun a intérêt à ce...

Lire la suite

Agribusiness

Olam acquiert l'activité cacao d'ADM pour 1,3 milliard de dollars

Olam acquiert l'activité cacao d'ADM pour 1,3 milliard de dollars

Après avoir cédé plusieurs de ses activités en Afrique, Olam poursuit sa stratégie de recentrage en faisant l'acquisition de l'activité cacao d'ADM. L'opération permet au groupe singapourien de se hisser parmi...

Lire la suite

Finance

Bourse : BOA Sénégal réussit son entrée à la BRVM

Bourse : BOA Sénégal réussit son entrée à la BRVM

Bank of Africa Sénégal a réussi son introduction à la Bourse des valeurs mobilières d'Abidjan. Introduit au cours de 30 000 F CFA, le titre BOAS a gagné plus de...

Lire la suite

Eau et électricité

Eranove a-t-il assez d'énergie pour devenir un leader continental ?

Eranove a-t-il assez d'énergie pour devenir un leader continental ?

Le holding veut s'imposer comme le premier opérateur privé africain dans son secteur. Mais certains experts doutent des capacités industrielles du groupe adossé à un fonds d'investissement.

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags