Le roi Mohammed VI en visite officielle en Chine le 27 novembre.

Sénégal : à qui profite la crise énergétique ?

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

À Dakar les ventes de groupes électrogènes ont explosé. © Y./J.A.En 2010, les délestages ont fait perdre 1,4 point de croissance au Sénagal. Face aux carences de la Senelec, les vendeurs d’équipements alternatifs sont devenus incontournables pour les entreprises.

Depuis le 20 avril, les coupures d’électricité, de deux à treize heures par jour selon les quartiers, ont repris de plus belle à Dakar. Dans les rues, les bana-bana proposent bougies et lampes à batteries aux passants et aux automobilistes. Au Plateau, le quartier d’affaires de la capitale, les vendeurs de groupes électrogènes écoulent leurs réserves plus rapidement que d’habitude, rachetant même des appareils sur le marché local, faute de stocks suffisants.

Accumulateurs, régulateurs, panneaux solaires… Le marché des équipements alternatifs parallèle au réseau électrique de la Senelec (Société nationale d’électricité du Sénégal) se porte bien. En 2010, 76 % des entreprises ont dû acheter un groupe électrogène pour faire face aux délestages, selon une étude de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE) portant sur 125 sociétés. Et au final, le coût moyen de ces investissements s’élève à 147,2 millions de F CFA (224 000 euros) par entreprise.

Mais le jeu en vaut la chandelle… Car il est impossible de maintenir une activité digne de ce nom sans palliatif des coupures de courant, qui ont fait perdre 1,4 point de croissance au Sénégal en 2010. Ainsi, pour Uniplast, fabricant d’objets en plastique, chaque délestage engendre une perte de 50 % de sa production : la société a donc acheté un groupe électrogène (40 millions de F CFA) et, pour l’alimenter, dépense chaque mois 9,5 millions de F CFA en gasoil. L’Envol Sénégal, une société de production audiovisuelle, s’est également doté d’un groupe payé 2,5 millions de F CFA ; et les six salariés travaillent aussi la nuit, lorsque les coupures se font plus rares.

Résultat ? De 2008 à 2010, les importations de groupes électrogènes ont augmenté de 40 %, passant de 9,3 milliards à 13 milliards de F CFA. Chez Alios Finance, qui propose du crédit-bail et de la location longue durée pour de tels équipements, les contrats de leasing ont augmenté de 35 % depuis un an. « Avec les délestages, les entreprises ont investi dans des groupes plus puissants ou ont renouvelé leurs équipements, les anciens ayant trop tourné », explique Jehan-Mahé Roux de Chavanes, directeur d’Alios Finance Sénégal. Même constat au magasin Radi, au Plateau, où en février, mois d’importants délestages, les ventes de groupes électrogènes ont doublé.

Systèmes hybrides

Autre gagnant : le marché du solaire. « Au départ, nous travaillions beaucoup sur les sites isolés. Mais depuis l’été 2010 et la crise énergétique, le business s’est déplacé à Dakar où la demande est devenue plus forte », souligne Charly Nakache, gérant de Systèmes PV, une société spécialisée dans l’énergie solaire. Idem pour les batteries électriques, moins polluantes et moins bruyantes que les groupes électrogènes. « Ce qui est désormais demandé, ce sont des systèmes hybrides batterie-groupe électrogène ou batterie-panneaux solaires, ajoute Charly Nakache. Les gens ne peuvent plus uniquement utiliser les groupes, à cause d’une trop grosse facture de gasoil et de l’épuisement des appareils. » Problème : ces systèmes coûtent cher et les taxes douanières élevées sur les batteries et les appareils solaires freinent les investissements.

Enfin, les constructeurs de centrales électriques bénéficient aussi des coupures à répétition. Grâce à eux, plusieurs usines sont déjà autonomes en électricité, comme la cimenterie Sococim et la société minière Sabodala Gold Operate, pourvue depuis fin 2008 d’une centrale de 30 MW qui lui aura coûté 17 milliards de F CFA. En juillet, le cigarettier Philip Morris sera à son tour indépendant en énergie, pour un coût de 400 millions de F CFA. De telles démarches sont encouragées par le gouvernement. Le ministre de l’Industrie, Abdoulaye Baldé, a ainsi appelé fin mars les grandes entreprises à se doter de centrales électriques pour participer à la résolution de la crise énergétique.

 

Increase font sizeDecrease font siz | Email | Print

Autres articles

Développement

Rolf Traeger : "Éradiquer l'extrême pauvreté et la faim avant 2030 est ambitieux mais reste possible"

Rolf Traeger :

Dans un nouveau rapport, la Commission des Nations unies sur le commerce et le développement tente de comprendre les raisons des contre-performances des Pays les moins avancés dans la réalisation...

Lire la suite

Consommation

SABMiller et Coca-Cola créent une société commune en Afrique

SABMiller et Coca-Cola créent une société commune en Afrique

Les deux géants des boissons vont créer une société commune, appelée Coca-Cola Beverages Africa, dont le chiffre d'affaires attendu s'élève à 2,9 milliards de dollars.

Lire la suite

Social

Les chômeurs marocains bientôt indemnisés

Les chômeurs marocains bientôt indemnisés

C'est une première dans le royaume. Les chômeurs vont être indemnisés à partir du mois de décembre grâce à la nouvelle indemnité pour perte d'emploi (IPE).

Lire la suite

Banque

Maroc : le parlement adopte définitivement la loi sur les banques islamiques

Maroc : le parlement adopte définitivement la loi sur les banques islamiques

Les députés marocains ont finalement adopté le projet de loi autorisant la création de banques islamiques et l'émission par les entreprises privées d'obligations conformes à la charia.

Lire la suite

Tendance

Télécoms : l'essor contrarié des opérateurs virtuels

Télécoms : l'essor contrarié des opérateurs virtuels

S'ils ont connu un développement fulgurant en Europe, aux États-Unis et en Asie, les opérateurs virtuels peinent à percer sur le continent.

Lire la suite

Matières premières

Mauritanie : santé de fer ou petite mine ?

Mauritanie : santé de fer ou petite mine ?

La Société nationale industrielle et minière (Snim) voit grand. Mais la chute de 40 % des cours du minerai pourrait la contraindre à revoir ses ambitions à la baisse.

Lire la suite

Industrie

Cevital retenu pour la reprise de l'aciériste italien Lucchini

Cevital retenu pour la reprise de l'aciériste italien Lucchini

Cevital a été retenu pour la reprise des aciéries Lucchini de Piombino, n° 2 en Italie. Le groupe algérien a présenté un programme d'investissements de l'ordre de 400 millions d'euros,...

Lire la suite

Grande distribution

Carrefour fait son retour en Algérie

Carrefour fait son retour en Algérie

Cinq ans après l'échec d'une précédente implantation, la marque Carrefour fait son retour en Algérie et prépare l'ouverture d'un hypermarché en mars prochain à Alger.

Lire la suite

Conjoncture

Le Cameroun table sur 6,3 % de croissance en 2015

Le Cameroun table sur 6,3 % de croissance en 2015

Le premier ministre Philemon Yang l'a annoncé le 25 novembre lors de la présentation des perspectives économiques à l'Assemblée. En hausse de 13 %, le budget du prochain exercice s'établit...

Lire la suite

E-Commerce

Jumia lève 120 millions d'euros

Jumia lève 120 millions d'euros

En perte, le jeune site de commerce en ligne panafricain se renfloue auprès de ses actionnaires, dont MTN et Millicom, pour poursuivre sa croissance intensive.

Lire la suite

Finance

Nigeria : la Banque centrale dévalue le naira

Nigeria : la Banque centrale dévalue le naira

La Banque centrale du Nigeria a modifié la parité du naira avec le dollar américain. Cette dévaluation intervient alors que le pays subit de plein fouet la baisse des cours...

Lire la suite

E-Commerce

Jumia lève 120 millions d'euros

Jumia lève 120 millions d'euros

En perte, le jeune site de commerce en ligne panafricain se renfloue auprès de ses actionnaires, dont MTN et Millicom, pour poursuivre sa croissance intensive.

Lire la suite

Consumer

CFAO lance cinq enseignes internationales en Afrique

CFAO lance cinq enseignes internationales en Afrique

La Grande Récré, L’Occitane en Provence, Cache Cache, Bonobo et Kaporal seront présents dans les centres commerciaux que CFAO développe dans huit pays subsahariens. Premier élu : la Côte d’Ivoire...

Lire la suite

Actu

Cette semaine dans "Jeune Afrique"

Cette semaine dans

Cette semaine, "Jeune Afrique" se penche sur la stratégie du réseau social mondial Facebook sur le continent.

Lire la suite

Finance

Mauritanie : une BIM en plein boom

Mauritanie : une BIM en plein boom

Elle n'a que trois années d'existence. Mais déjà, la Banque islamique de Mauritanie s'est fait une place dans le paysage bancaire national. Sa recette ? Des services pratiques et, surtout,...

Lire la suite

Étude

Moody's : "L'Afrique subsaharienne est vulnérable au ralentissement de la croissance chinoise"

Moody's :

Les pays d'Afrique subsaharienne ont bénéficié de l'accroissement des liens commerciaux avec la Chine. Selon l'agence de notation Moody's, ils se retrouvent par conséquent plus exposés au ralentissement de la...

Lire la suite

Industrie

L'algérien Cevital va racheter le numéro deux italien de l'acier

L'algérien Cevital va racheter le numéro deux italien de l'acier

Cevital a été retenu pour la reprise des aciéries Lucchini de Piombino, n° 2 en Italie. Le groupe algérien a présenté un programme d'investissements de l'ordre de 400 millions d'euros,...

Lire la suite

Agroalimentaire

Le Cameroun en quête d’un investisseur pour développer une nouvelle sucrerie

Le Cameroun en quête d’un investisseur pour développer une nouvelle sucrerie

Après avoir éliminé la co-entreprise indo-camerounaise Justin Sugar Mills, le gouvernement invite les firmes intéressées à la mise sur pied d'un complexe sucrier à l'est du pays à se manifester...

Lire la suite

Automobile

Renault passe la première en Algérie

Renault passe la première en Algérie

L'usine d'Oued Tlelat, qui vient d'être inaugurée en grande pompe, doit permettre au constructeur de rester en pole position dans le pays. Reportage sous le feu des projecteurs.

Lire la suite

Décideurs

Afrique du Sud : Irene Charnley, celle par qui la 4G arriva

Afrique du Sud : Irene Charnley, celle par qui la 4G arriva

Femme métisse issue d'un milieu pauvre, la fondatrice de Smile Telecoms est un symbole de la réussite postapartheid.

Lire la suite

Événement

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

Entrepreneuriat : le prochain GES aura lieu en Afrique subsaharienne

Organisée à Marrakech du 19 au 21 novembre, la cinquième édition du Global Entrepreneurship Summit a connu un franc succès. Plus de 6 000 participants ont pris part à l'événement,...

Lire la suite

Nos offres

Top 500
nosOffresTop500

Découvrez le classement exclusif des 500 premières entreprises africaines.

Découvrir le Hors-série

Top 200
nosOffresTop200

Découvrez le classement exclusif des 200 premières banques africaines.

Découvrir le Hors-série

L'État de l'Afrique
nosOffresEaf

Toutes les clés pour comprendre les (r)évolutions africaines.

Découvrir le Hors-série

  1. LogoSIFIJA
  2. LogoJA_off
  3. LogoTAR_off
  4. LogoRVI_off
  5. LogoJAG_off
  6. LogoBoutique_off
© Jeune Afrique Économie 2012 - Mentions légales | Charte d'utilisation des espaces de dialogue | Contact | Tags